Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292139
Code sériel : 17489
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ne la réveillez pas

Date de parution : 04/07/2019
C’est en accompagnant son meilleur ami sur la tombe de sa mère assassinée il y a tout juste un an que Christelle remarque une étrange inscription : « 00F14-DÉBUT DE JEU ».
Le même jour, le corps d’un étudiant est découvert, un code gravé dans la chair : « 02F01 ».
Et...
C’est en accompagnant son meilleur ami sur la tombe de sa mère assassinée il y a tout juste un an que Christelle remarque une étrange inscription : « 00F14-DÉBUT DE JEU ».
Le même jour, le corps d’un étudiant est découvert, un code gravé dans la chair : « 02F01 ».
Et c’est au tour de l’une des policières chargées de l’enquête d’en recevoir un dans son courrier : « 02F01 : le deux cherche les uns à travers l’origine. Affaibli. Disparu. Mort ? Le jeu a commencé, que le meilleur gagne, Joy ! »
Puis Christelle par SMS : « Bienvenue dans le jeu. Règle n°1 : ceux qui entrent dans la partie ne peuvent pas la quitter avant la fin. »
Qui se cache derrière ce jeu ? Quelles en sont les règles ? Et surtout, qui en réchappera ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292139
Code sériel : 17489
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une pépite à l’état brut. » Les lectures d’Anne-Sophie

« Ne la réveillez pas est un thriller psychologique vraiment intense. » Plusieurs vies
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JML38 Posté le 13 Décembre 2019
    Qui peut bien être si méchant ? Qui sont ces numéros qui semblent participer à un jeu macabre aux règles délirantes ? Jeu qui n’en a que le nom, que lui donne un tueur sadique, machiavélique, à l’esprit torturé, particulièrement dérangé. Ames sensibles, attention à la lecture de ce thriller diabolique dans lequel le gore est de mise. Le moins que l’on puisse dire au sujet de l’intrigue c’est qu’elle est d’une rare complexité et mélange des thèmes qui maintiennent un suspense à couper au couteau jusqu’à la toute fin. ... Qui peut bien être si méchant ? Qui sont ces numéros qui semblent participer à un jeu macabre aux règles délirantes ? Jeu qui n’en a que le nom, que lui donne un tueur sadique, machiavélique, à l’esprit torturé, particulièrement dérangé. Ames sensibles, attention à la lecture de ce thriller diabolique dans lequel le gore est de mise. Le moins que l’on puisse dire au sujet de l’intrigue c’est qu’elle est d’une rare complexité et mélange des thèmes qui maintiennent un suspense à couper au couteau jusqu’à la toute fin. Dès les premières pages et l’apparition de numéro 10, le lecteur se doute qu’il va se faire balader sur plus de 300 pages par une auteure à l’imagination débordante. Des affaires distantes dans le temps qui vont se recouper, des messages codés comme dans un jeu de piste sinistre impliquant directement certains des enquêteurs, un tueur intelligent et manipulateur qui semble toujours avoir un temps d’avance sur gendarmes et policiers, des meurtres perpétrés à chaque fois d’une façon sordide mais pas innocemment choisie. La multiplicité des éléments à suspense fait de ce récit un parfait exemple de thriller glaçant, difficile à lâcher avant de savoir qui et pourquoi. Joy Morel, adjudante de la brigade de recherche de gendarmerie de Meaux, se trouve au centre de cette enquête des plus stressantes qui ne lui laisse aucun répit, d’autant plus perturbée qu’un tueur semble l’avoir intégrée dans un plan démentiel qui échappe à toute logique. Le lieutenant Barrère, son supérieur, qui a du mal à gérer ses accès de colère, rajoute encore à la tension ambiante. L’aide pourrait venir du lieutenant Donelli, policier extérieur à l’équipe qu’une ancienne affaire le concernant personnellement relie à celle de la brigade de Joy. La surenchère dans la violence et la perversité peut être dérangeante, comme peut l’être également la complexification à outrance de l’intrigue. L’auteur ne fait pas dans la finesse, privilégiant les scènes choc, avec une escalade dans l’horreur impressionnante mais parfaitement bien maîtrisée, ce qui donne au final un thriller sombre et addictif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • collectifpolar Posté le 12 Décembre 2019
    Alors que Maxime, étudiant de 25 ans, se rend sur la tombe de sa mère avec son amie Christelle, celle-ci découvre sur la plaque commémorative une étrange inscription : 00F14-début du jeu. Deux autres messages font leur apparition le même jour. Les deux jeunes gens sont alors pris dans un engrenage duquel ils ne sont pas sûrs de ressortir vivants. Ce roman nous parle avec brio de manipulation, de folie, de vengeance. De cet esprit humain capable du pire et où la noirceur a tout englouti. De cet esprit humain qui parfois fuit la réalité pour nous permettre de survivre. De cet esprit humain qui reste si mystérieux. Dans ce 1er roman, il y a déjà beaucoup : idées, personnages, ambiance, pour qu’Angélina rejoigne les plus grandes dames du polar. La matière est là, comme un diamant brut qui n’attend qu’un peu de taille, pour nous éblouir de mille feux.
  • ciloune28 Posté le 10 Décembre 2019
    Cela faisait trèèèès longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur ! Je n'ai pas réussi à lâcher ce livre, il m'a pris aux tripes, je n'avais qu'une envie : avancer, avancer, avancer !!!! Cette auteur a un talent fou, et à partir de faits réels (expériences psychologiques durant la seconde guerre mondiale par les nazis) est capable de nous faire ressentir toutes sortes d'émotions. Le suspense est à son comble et ce n'est vraiment que vers la toute fin qu'on comprend enfin ce qui se passe !!!! Pas à un seul moment, je me suis doutée de qui était réellement Joy ou Maxime dans cette histoire !!! Je n'ai qu'une envie : filer acheter le dernier livre d'Angélina Delcroix !
  • DESFROOS Posté le 8 Novembre 2019
    Un scénario original, une belle écriture, une réussite.
  • flaAa21 Posté le 26 Octobre 2019
    Quand une insomnie se présente à vous après 2h de sommeil tout ça pour vous faire avaler les 160 pages restantes, c’est comme Une presque obligation ! ! Impressionné par ce jeu macabre qui se faufile tout au long de l’intrigue, dire que l’Histoire fonde cette histoire... l’auteur est forte pour vous hypnotiser et le mot prend tout son sens... ne la réveillez pas... le mode opératoire est littéralement glaçant, vous êtes lié à un problème identitaire de la noirceur de l’âme... Psyché et manipulation s’entremêlent, la limite humaine dépasse ses limites Bonne lecture à ceux qui oseront...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.