Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270069
Code sériel : 16777
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

November 9

Pauline VIDAL (Traducteur)
Date de parution : 22/11/2018
C’était en novembre, le neuvième jour du mois. D’emblée, lorsqu’il a rencontré Fallon, Ben a compris ses cicatrices, les a pansées, les a aimées. Alors qu’à 18 ans, à la suite d'un tragique accident, Fallon voyait s’écrouler son rêve d’actrice, Ben – Ben et son charme, Ben et sa drôlerie... C’était en novembre, le neuvième jour du mois. D’emblée, lorsqu’il a rencontré Fallon, Ben a compris ses cicatrices, les a pansées, les a aimées. Alors qu’à 18 ans, à la suite d'un tragique accident, Fallon voyait s’écrouler son rêve d’actrice, Ben – Ben et son charme, Ben et sa drôlerie d’aspirant-écrivain – lui a redonné confiance. Cette journée, ils l’ont passée ensemble, une magie de tous les instants. Le soir venu, ils ont promis : chaque 9 novembre, dans les cinq années à venir, ils se reverront. Une date pour tout revivre. Une date pour tout comprendre. Et braver l’impossible…

« Étoudissant. Poétique. Brut. » 20 Minutes
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270069
Code sériel : 16777
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Étourdissant. Poétique. Brut. » 20 minutes
« Colleen Hoover nous fait rêver avec cette romance hors du commun ! » Lecture de petite plume [blog]
« November 9 n’est pas juste un roman d’amour. C’est aussi un roman sur la quête de soi et la reconstruction. C’est aussi un roman sur le passé, le présent et l’avenir. Un roman sur le pardon. » Les Chroniques d’Holly [blog]
« Organisant sa romance sur une date annuelle de retrouvailles, Colleen Hoover s’affranchit des codes habituels de ce genre d’histoire. Un roman qui invite à l’amour et à l’appréciation de la beauté du moment présent. » BettieRose books [blog]

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Millina Posté le 8 Septembre 2021
    Une excellente lecture ! Cette romance est une excellente découverte et première lecture de Colleen Hoover. J’ai adoré surtout la première partie du roman, elle est très prenante et addictive. La deuxième est un peu plus lente, et je n’ai pu m’empêcher de soupirer “c’est bon, j’ai compris et donc ?”. Le scénario de cette romance m’a charmée, il est original et plutôt bien développé de sorte qu’il gagne en crédibilité. Un scénario rocambolesque ! Fallon est couverte de cicatrices à la suite d’un incendie. Il a eu lieu un 9 novembre, depuis elle doit vivre avec ces cicatrices, affronter le regard des autres, leur dégoût… Elle s’est construit une armure pour tenir les autres éloignés. C’est également un 9 novembre qu’elle a rendez-vous au restaurant avec son père et on ne peut pas dire qu’il ait bien commencé. Heureusement, il est marqué par l’entrée en scène de Ben, digne des comédies romantiques hollywoodiennes. Ils décideront de se voir tous les 9 novembre pendant 5 ans. C’est un pacte pour ne pas avoir de regret : Fallon devra en contrepartie s’ouvrir plus au monde, sortir et faire des rencontres et Ben devra écrire un livre sur ces rencontres du 9 novembre sur ces... Une excellente lecture ! Cette romance est une excellente découverte et première lecture de Colleen Hoover. J’ai adoré surtout la première partie du roman, elle est très prenante et addictive. La deuxième est un peu plus lente, et je n’ai pu m’empêcher de soupirer “c’est bon, j’ai compris et donc ?”. Le scénario de cette romance m’a charmée, il est original et plutôt bien développé de sorte qu’il gagne en crédibilité. Un scénario rocambolesque ! Fallon est couverte de cicatrices à la suite d’un incendie. Il a eu lieu un 9 novembre, depuis elle doit vivre avec ces cicatrices, affronter le regard des autres, leur dégoût… Elle s’est construit une armure pour tenir les autres éloignés. C’est également un 9 novembre qu’elle a rendez-vous au restaurant avec son père et on ne peut pas dire qu’il ait bien commencé. Heureusement, il est marqué par l’entrée en scène de Ben, digne des comédies romantiques hollywoodiennes. Ils décideront de se voir tous les 9 novembre pendant 5 ans. C’est un pacte pour ne pas avoir de regret : Fallon devra en contrepartie s’ouvrir plus au monde, sortir et faire des rencontres et Ben devra écrire un livre sur ces rencontres du 9 novembre sur ces 24 h rien qu’à eux. Est-ce qu’ils vont s’y tenir, envoyer ce plan en l’air ou se perdre de vue ? Finiront-ils ensemble ? Une narration concentrée sur 1 jour de l’année ! Le livre se concentre sur cinq 9 novembre, les 24 h de cette journée. La.e lectrice.eur apprend à connaître les protagonistes sur ce laps de temps, tout en gardant une part de mystère. Eh oui ! on peut en apprendre beaucoup en 24 h mais ce n’est pas assez pour résumer toute une vie. Un petit flottement ! J’ai eu, au début de la deuxième partie du livre, envie de baffer Fallon. Heureusement, son comportement, à ce moment-là, ne dure pas longtemps. Il donne lieu à un rebondissement un peu pour faire durer l’histoire. Seulement après coup, je l’ai trouvé justifié, mais sur le moment, ça m’a fait grincer des dents. Un final sans grande surprise ! Oui, comme dans beaucoup de romances, j’ai vu venir cette fin. Seulement le mystère dans cette romance ne réside pas dans la fin mais plutôt dans le comment on arrive à cette fin. C’est le chemin qui y mène, l’important. En résumé : C’est une romance originale, piquante et drôle. Elle m’a transportée et mis le sourire aux lèvres.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fleursdesureau Posté le 27 Juillet 2021
    𝚂𝚒 𝚝𝚞 𝚗𝚎 𝚟𝚒𝚎𝚗𝚜 𝚙𝚊𝚜 𝚊𝚞𝚓𝚘𝚞𝚛𝚍'𝚑𝚞𝚒, 𝚓'𝚊𝚝𝚝𝚎𝚗𝚍𝚛𝚊𝚒 𝚕'𝚊𝚗𝚗𝚎#769;𝚎 𝚙𝚛𝚘𝚌𝚑𝚊𝚒𝚗𝚎. 𝙴𝚝 𝚕'𝚊𝚗𝚗𝚎#769;𝚎 𝚍'𝚊𝚙𝚛𝚎#768;𝚜. 𝚃𝚘𝚞𝚜 𝚕𝚎𝚜 𝟿 𝙽𝚘𝚟𝚎𝚖𝚋𝚛𝚎 𝚓𝚎 𝚝’𝚊𝚝𝚝𝚎𝚗𝚍𝚛𝚊𝚒. . 𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗰𝗹𝗮𝗾𝘂𝗲 Je lis un Colleen Hoover par mois. Avant November 9, j’ai donc lu Maybe Someday (superbe), Maybe Now (quel gâchis - abandon), Too late (bien mais dérangeant), Ugly Love (dans lequel il ne se passe rien), donc je commençais à perdre un peu espoir. Je n’avais pas des attentes très hautes pour celui-ci. . Quelle claque. . L’histoire est celle de Fallon, 18 ans, dont le tiers de son corps a été brûlé dans un incendie 2 ans auparavant (un 9 Novembre). Sa vie s’en retrouve chamboulée : actrice jeune et jolie réduite à néant, son père la dénigrant, elle-même en finit par ne pas supporter se voir dans un miroir. Jusqu’au jour où elle croise le chemin de Benton James Kessler, un 9 Novembre. Et où ils vont décider de se retrouver, même lieu même date et sans autre contact, chaque année. . Rien que de penser à cette histoire j’ai envie de pleurer haha, alors que je n'ai jamais pleuré sur un livre. Pour la première fois, la pression était telle que j’ai du lâcher le livre pour me calmer - plus d'une fois ! . J’ai adoré.... 𝚂𝚒 𝚝𝚞 𝚗𝚎 𝚟𝚒𝚎𝚗𝚜 𝚙𝚊𝚜 𝚊𝚞𝚓𝚘𝚞𝚛𝚍'𝚑𝚞𝚒, 𝚓'𝚊𝚝𝚝𝚎𝚗𝚍𝚛𝚊𝚒 𝚕'𝚊𝚗𝚗𝚎#769;𝚎 𝚙𝚛𝚘𝚌𝚑𝚊𝚒𝚗𝚎. 𝙴𝚝 𝚕'𝚊𝚗𝚗𝚎#769;𝚎 𝚍'𝚊𝚙𝚛𝚎#768;𝚜. 𝚃𝚘𝚞𝚜 𝚕𝚎𝚜 𝟿 𝙽𝚘𝚟𝚎𝚖𝚋𝚛𝚎 𝚓𝚎 𝚝’𝚊𝚝𝚝𝚎𝚗𝚍𝚛𝚊𝚒. . 𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗰𝗹𝗮𝗾𝘂𝗲 Je lis un Colleen Hoover par mois. Avant November 9, j’ai donc lu Maybe Someday (superbe), Maybe Now (quel gâchis - abandon), Too late (bien mais dérangeant), Ugly Love (dans lequel il ne se passe rien), donc je commençais à perdre un peu espoir. Je n’avais pas des attentes très hautes pour celui-ci. . Quelle claque. . L’histoire est celle de Fallon, 18 ans, dont le tiers de son corps a été brûlé dans un incendie 2 ans auparavant (un 9 Novembre). Sa vie s’en retrouve chamboulée : actrice jeune et jolie réduite à néant, son père la dénigrant, elle-même en finit par ne pas supporter se voir dans un miroir. Jusqu’au jour où elle croise le chemin de Benton James Kessler, un 9 Novembre. Et où ils vont décider de se retrouver, même lieu même date et sans autre contact, chaque année. . Rien que de penser à cette histoire j’ai envie de pleurer haha, alors que je n'ai jamais pleuré sur un livre. Pour la première fois, la pression était telle que j’ai du lâcher le livre pour me calmer - plus d'une fois ! . J’ai adoré. L’évolution des personnages dans le temps est un point que j'adore, et là, avec un livre fragmenté en ‘Premier 9 Novembre 18 ans’ ‘Deuxième 9 Novembre 19 ans’, on se concentre sur eux. Pas besoin des à côtés, le livre va à l'essentiel à la fois rapidement et à la fois si lentement quand on considère vraiment les années qui passent. . Fallon et Ben m'ont fait rire, mais rire. Ils font parti de ces personnages humains, ils n'étaient pas dans les clichés et cassaient régulièrement le 4e mur pour s'en moquer. Je suis tomber amoureuse de leur dynamique. . Je ne peux que vous conseiller November 9. Foncez et tombez amoureux de cette histoire déchirante, hilarante, pleine de poésie et de belles leçons de vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Clauw Posté le 20 Juillet 2021
    Ce livre nous parle d'une rencontre entre deux âme sœur, de deux personnes que la vie n'a pas épargnés Fallon et Ben, le 9 Novembre à la fin de la journée ils doivent se séparer. Ils deciendent donc alors de se retrouver chaque année à la même date durant cinq ans. Une date qui pour eux va tout changée. Ce roman est un iceberg dont on ne voit que le côté immergée, l'écriture est juste splendide inutile de vous préciser que Colleen Hoover est mon autrice préféré ! C'est le roman qui m'a le plus émue touché et marquée, une vrai pépite. C'est une histoire d'amour incroyable qui vous donne envie de vivre l'amour à plein poumons de le chérir ainsi que de sauter dedans sans regarder en arrière #x1f49e; Je resort de cette lecture les larmes au yeux le sourire au lèvres et convaincu que grâce à Colleen Hoover (cette romancière incroyable) la lecture est belle et bien ma passion et un vrai trésor! #x1f60d;#x1f495;
  • LesEvasionsLivresquesDeKarina Posté le 17 Juillet 2021
    Mon ressenti: Une lecture agréable qui m'a vraiment plu. On y découvre les personnages et histoires personnelles complexes de Fallon et Ben. On ne s'attend pas à la fin, j'avoue avoir été souvent surprise, mais aussi beaucoup émue par ce roman. J'ai beaucoup aimé la plume de Colleen Hoover.
  • Beyondwordsml Posté le 6 Juillet 2021
    Lorsque je démarre un livre de Colleen Hoover, j'ai toujours cette appréhension de savoir si oui ou non je vais aimer ce que je m'apprête à lire. November 9 me faisait envie depuis très longtemps : le schéma d'une rencontre par an entre nos deux protagonistes me laissait présager une lecture douce, mignonne dans laquelle les personnages laissaient faire la vie. Je ne pouvais pas avoir autant raison et être pourtant si loin de la vérité que ça. Fallon et Ben m'ont ému, irrémdiablement. Mais je les ai aussi détesté. À plusieurs reprises dans le roman j'ai failli m'arracher les cheveux de colère, de surprise, parfois de tristesse. C'est un roman fort, qui ne me fait à aucun moment regretter de continuer la bibliographie de son auteure. Cependant j'ai eu cette sensation par moment que tout se résolvait trop vite, ceux qui le liront comprendront surement ce que j'entends par là ! * J'ai tout de même passé un très bon moment, j'ai dévoré ce livre en une journée !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.