Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262013370
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 225 mm

Histoire de la marine allemande

1939-1945

Date de parution : 16/09/1999

Comment la marine allemande, en très net état d'infériorité par rapport à ses rivales française et britannique au début de la guerre, a su se rétablir et porter des coups dévastateurs aux Alliés.

En septembre 1939, la marine allemande, la Kriegsmarine, comme on l'appelait depuis 1935, entrait dans une guerre à laquelle elle n'avait pas eu le temps de se préparer. Face à la nette supériorité des flottes alliées de l'Angleterre et de la France, elle ne paraissait pas avoir d'autre alternative, comme l'écrivait...

En septembre 1939, la marine allemande, la Kriegsmarine, comme on l'appelait depuis 1935, entrait dans une guerre à laquelle elle n'avait pas eu le temps de se préparer. Face à la nette supériorité des flottes alliées de l'Angleterre et de la France, elle ne paraissait pas avoir d'autre alternative, comme l'écrivait alors son propre chef l'amiral Erich Raeder, que " d'aller par le fond avec honneur ".
En s'appuyant sur des sources peu connues en France, François-Emmanuel Brézet nous explique pourquoi elle fit beaucoup mieux et combattit avec âpreté jusqu'à la fin du conflit. La stratégie, conçue par Raeder lui-même, d'attaque coordonnée des voies de communication de l'adversaire fut appliquée avec une remarquable pugnacité. Les " cuirassés de poche ", comme le Graf Spee et l' Admiral Scheer, les grands bâtiments de combat comme le Bismarck, le Tirpitz, le Scharnhorst et le Gneisenau, les raiders de surface constitueront une source de soucis constants pour les marines alliées (même si, trop isolés, ils furent tous envoyés par le fond). Quant à la guerre sous-marine conduite de main de maître par l'amiral Dönitz, elle ne manquera que de peu son objectif de rupture des communications alliées dans l'océan Atlantique, mais cela au prix de pertes considérables. L'auteur jette aussi un éclairage nouveau sur les relations difficiles entre la Kriegsmarine et le chef de la Luftwaffe Göring, sur les personnalités si différentes des deux grands amiraux Raeder et Dönitz, sur leurs rapports conflictuels ou de connivence avec le Führer et les conséquences parfois dramatiques qu'ils ont eues sur la conduite de la guerre en mer.
Ancien officier de marine, François-Emmanuel Brézet s'est consacré tout particulièrement à l'histoire de la marine allemande. Il a publié plusieurs livres sur le sujet.

Ancien officier de marine, François-Emmanuel Brézet s'est consacré tout particulièrement à l'histoire de la marine allemande. Il a publié plusieurs livres sur le sujet.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262013370
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 225 mm
Perrin
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…