En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Promesse à Elise

        Presses de la cité
        EAN : 9782258133211
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 380
        Format : 140 x 225 mm
        La Promesse à Elise

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 31/08/2017
        Mystérieusement abandonnée chez des paysans cévenols, la petite Elise y a vécu l’enfer. Fruit d’un amour sincère, née sous l’Occupation, elle veut retrouver son père et rendre à sa mère sa dignité bafouée…
        En 1956, Adèle Gensac occupe son premier poste d’institutrice à Saint-Jean-du-Gard, au cœur des Cévennes. Parmi ses élèves, l’une se distingue : Elise, dix ans, aux yeux pleins de douceur, brillante mais muette. Et née de père inconnu. Une double singularité que sa mère, Lucie Rochefort, malgré les ragots et... En 1956, Adèle Gensac occupe son premier poste d’institutrice à Saint-Jean-du-Gard, au cœur des Cévennes. Parmi ses élèves, l’une se distingue : Elise, dix ans, aux yeux pleins de douceur, brillante mais muette. Et née de père inconnu. Une double singularité que sa mère, Lucie Rochefort, malgré les ragots et les médisances, assume au regard de tous. Au fil du temps, une connivence s’établit entre Adèle et Lucie. Ne montrent-elles pas toutes deux une indépendance d’esprit et d’action rare pour l’époque ?
        Un jour, l’institutrice se voit confier le journal intime d’Elise qui y a consigné ses plus lointains souvenirs. Terribles. Violents. Douloureux. Que sa mère, elle-même, ignorait…
        Quel mystère entoure la naissance d’Elise ? Quelle est la véritable histoire de Lucie Rochefort ?
        Adèle tiendra-t-elle la promesse faite à Elise pour qu’enfin s’apaisent les tourments du passé ?
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258133211
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 380
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • mireillew Posté le 7 Mars 2018
          ❤❤❤Un grand coup de coeur❤❤❤ C'est l'histoire d' Elise et de sa mère Lucie entre 1943 durant la seconde guerre mondiale et 1963.Des personnages très attachants, une histoire émouvante, un roman magnifique plein d'émotion d'amitié et d'amour. Oui... j'ai ri, j'ai pleuré j'ai ADORÉ. Pas assez de mots pour vous partager mon ressenti. Je vous le recommande fortement.
        • LisonsDesLivres Posté le 8 Novembre 2017
          L'histoire d'Elise, enfant muette, et de sa maman Lucie m'a fait passer par différentes émotions. De la pitié pour Élise en découvrant son secret et du dégoût pour ses bourreaux. De la peur en suivant le récit de la vie de Lucie. Et malheureusement de l'incrédulité par rapport à la manière dont leurs secrets respectifs sont dévoilés à l'institutrice d'Elise, Adèle. Ce sentiment m'a fait me détacher un peu des personnages et de leur vie. Il est impossible d'en dire davantage sans raconter l'histoire mais j'ai trouvé que les ficelles utilisées par l'auteur étaient trop grosses et que la suite était parfois cousue de fil blanc. De nombreux thèmes sont abordés: - l'enseignement dans les années 50 avec des idées qui paraissent rétrogrades sur le handicap, - l' insertion de la personne handicapée dans la société, - la seconde guerre mondiale - le fait que dans les deux camps, il n'y avait pas que des bons d'un côté et des méchants de l'autre ; une vision plus nuancée est proposée et m'a permis d'en apprendre plus sur cette période - la résilience - l'Allemagne de l'Ouest et de l'Est - on retrouve la famille Rochefort qui avait fait l'objet... L'histoire d'Elise, enfant muette, et de sa maman Lucie m'a fait passer par différentes émotions. De la pitié pour Élise en découvrant son secret et du dégoût pour ses bourreaux. De la peur en suivant le récit de la vie de Lucie. Et malheureusement de l'incrédulité par rapport à la manière dont leurs secrets respectifs sont dévoilés à l'institutrice d'Elise, Adèle. Ce sentiment m'a fait me détacher un peu des personnages et de leur vie. Il est impossible d'en dire davantage sans raconter l'histoire mais j'ai trouvé que les ficelles utilisées par l'auteur étaient trop grosses et que la suite était parfois cousue de fil blanc. De nombreux thèmes sont abordés: - l'enseignement dans les années 50 avec des idées qui paraissent rétrogrades sur le handicap, - l' insertion de la personne handicapée dans la société, - la seconde guerre mondiale - le fait que dans les deux camps, il n'y avait pas que des bons d'un côté et des méchants de l'autre ; une vision plus nuancée est proposée et m'a permis d'en apprendre plus sur cette période - la résilience - l'Allemagne de l'Ouest et de l'Est - on retrouve la famille Rochefort qui avait fait l'objet d'un livre précédent (ne pas l'avoir lu ne pose pas de problème pour comprendre celui-ci). À cause de ce manque de finesse dans les rebondissements, ce roman n'est pas le meilleur de l'auteur pour ma part mais je n'ai pas encore lu tous ses livres et je compte bien continuer à les découvrir malgré cette légère déception.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Samarianred Posté le 27 Octobre 2017
          De quoi ça parle: Pour son premier poste en tant qu'enseignante, Adèle 19 ans a obtenu une classe dans les Cévennes à Saint-Jean-du-Gard. Dans sa classe, elle accueille Elise, petite fille sourde qui semble cacher un lourd passé malgré son jeune âge. Adèle se prend rapidement d'affection pour cette petite fille et sa mère et décide de les aider. Ce que j'en ai pensé: . Quand j'ai ajouté ce livre dans la liste de ceux que j'espérais recevoir, je n'en avais jamais entendu parler. Tout comme l'auteur qui était pour moi un inconnu. Et puis quelques temps après avoir reçu le mail m'indiquant que j'allai le recevoir, j'ai vu ce livre dans toutes les devantures de librairies. C'est un livre très facile à lire, dès que je me plongeais dedans, je n'avais plus envie de le lâcher. Je me suis faite avoir deux soirs de suite en me couchant bien trop tard parce que j'étais plongée dedans. La plume de l'auteur est très agréable. Je lui ai trouvé une très grande facilité à décrire des paysages et des émotions. Dans ce livre nous suivons trois personnages, Adèle l'institutrice débutante et débordante de curiosité, Elise l'élève muette qui ne connait pas son père et... De quoi ça parle: Pour son premier poste en tant qu'enseignante, Adèle 19 ans a obtenu une classe dans les Cévennes à Saint-Jean-du-Gard. Dans sa classe, elle accueille Elise, petite fille sourde qui semble cacher un lourd passé malgré son jeune âge. Adèle se prend rapidement d'affection pour cette petite fille et sa mère et décide de les aider. Ce que j'en ai pensé: . Quand j'ai ajouté ce livre dans la liste de ceux que j'espérais recevoir, je n'en avais jamais entendu parler. Tout comme l'auteur qui était pour moi un inconnu. Et puis quelques temps après avoir reçu le mail m'indiquant que j'allai le recevoir, j'ai vu ce livre dans toutes les devantures de librairies. C'est un livre très facile à lire, dès que je me plongeais dedans, je n'avais plus envie de le lâcher. Je me suis faite avoir deux soirs de suite en me couchant bien trop tard parce que j'étais plongée dedans. La plume de l'auteur est très agréable. Je lui ai trouvé une très grande facilité à décrire des paysages et des émotions. Dans ce livre nous suivons trois personnages, Adèle l'institutrice débutante et débordante de curiosité, Elise l'élève muette qui ne connait pas son père et Lucie sa maman qui semble ne vouloir se lier à personne. Trois personnages principaux pour trois parties dans le livre. Dans la première nous découvrons donc Adèle et le métier d'institutrice dans les années 50 en France. Forcément, c'est une partie que j'ai appréciée. J'aurais aimé découvrir beaucoup plus le personnage d'Adèle et ses débuts en tant qu'enseignante, mais elle ne reste finalement qu'un prétexte pour nous faire découvrir l'histoire d'Elise et de sa mère. Dans la seconde partie, on nous fait revivre l'enfance d'Elise. On sent très vite que cette petite cache un traumatisme et on est loin de se douter à quel point. Elise est arrivée sur le pas de porte d'un couple de paysan alors qu'elle n'était bébé, elle a vécu 7 ans avec eux avant de retrouver sa mère. Son histoire est révoltante, voire incompréhensible. Peut-être un peu trop tire larme d'ailleurs... La troisième partie est celle qui m'a parue la plus fournie, on va cette fois-ci découvrir l'histoire de Lucie, de sa vie d'étudiante jusqu'à la naissance d'Elise. J'ai toujours été très intéressée par tout ce qui traitait de la seconde guerre mondiale. Je crois donc que c'est la partie du livre qui m'a le plus accrochée. Elle révèle en plus une partie de cette guerre que je connais moins et qui est pourtant très importante. Et même si j'avais assez rapidement deviné le grand secret qu'elle cachait, ça ne m'a à aucun moment donné envie de reposer le livre. Ça aurait été vraiment dommage parce que la fin, avec "le voyage", est plutôt inattendue. La promesse à Elise à donc été une jolie lecture qui m'a donnée envie de découvrir d'autres romans de l'auteur.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Freelfe Posté le 23 Octobre 2017
          La Promesse à Elise est paru aux Editions Presse de la Cité, Collection Terres de France. Son prix est de 21,50 euros. La couverture est très belle et est vraiment en rapport avec ce que l’on lit dans ce roman. L’écriture de Christian LABORIE est fluide et facile à lire. C’est un livre de bonne qualité dont la taille d’écriture est agréable. Dans ce roman, Christian LABORIE met plusieurs personnages en scène. Leurs descriptions sont simples mais permettent de bien se les représenter. Parmi ces personnages, trois femmes ont un rôle plus important. L’histoire débute en 1956, à Saint-Jean-du-Gard, petit village des Cévennes. Adèle, jeune institutrice, va y enseigner pour sa première année. Parmi ces élèves se trouve Elise, dix ans, muette et née de père inconnu. Adèle va se rapprocher de cette petite fille à l’air triste et essayer de l’aider. Par ce biais, elle va aussi se rapprocher de Lucie, la mère d’Elise, qui comme son enfant, semble cacher un grand secret. Adèle, toute jeune institutrice, est une jeune femme qui prend à cœur ce qu’elle entreprend. Elle a l’esprit ouvert et ne juge pas les gens sur leurs actes. Elle fait preuve d’une grande compréhension. Elise a dix ans. C’est une... La Promesse à Elise est paru aux Editions Presse de la Cité, Collection Terres de France. Son prix est de 21,50 euros. La couverture est très belle et est vraiment en rapport avec ce que l’on lit dans ce roman. L’écriture de Christian LABORIE est fluide et facile à lire. C’est un livre de bonne qualité dont la taille d’écriture est agréable. Dans ce roman, Christian LABORIE met plusieurs personnages en scène. Leurs descriptions sont simples mais permettent de bien se les représenter. Parmi ces personnages, trois femmes ont un rôle plus important. L’histoire débute en 1956, à Saint-Jean-du-Gard, petit village des Cévennes. Adèle, jeune institutrice, va y enseigner pour sa première année. Parmi ces élèves se trouve Elise, dix ans, muette et née de père inconnu. Adèle va se rapprocher de cette petite fille à l’air triste et essayer de l’aider. Par ce biais, elle va aussi se rapprocher de Lucie, la mère d’Elise, qui comme son enfant, semble cacher un grand secret. Adèle, toute jeune institutrice, est une jeune femme qui prend à cœur ce qu’elle entreprend. Elle a l’esprit ouvert et ne juge pas les gens sur leurs actes. Elle fait preuve d’une grande compréhension. Elise a dix ans. C’est une enfant muette, très douce qui semble avoir déjà beaucoup souffert. Lucie élève seule Elise qu’elle a eu à la fin de la guerre. C’est une femme forte et sensible en même temps. Ces trois femmes vont se rapprocher, devenir amies. Cette amitié va permettre à Elise et Lucie d’extérioriser ce qui les empêche de trouver le bonheur. Au travers de ce roman, Christian LABORIE aborde plusieurs thèmes dont la souffrance d’un enfant séparé de ses parents, les conséquences que peut avoir la maltraitance physique et psychologique sur un enfant. Un autre thème abordé est les conséquences désastreuses que la guerre a pu avoir sur la vie des gens. Cette histoire débute en 1956, la guerre 39-45 n’est pas oublié, les allemands non plus. Je recommande vivement ce roman pour les sujets qu’il aborde mais aussi pour le plaisir que l’on a à le lire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • TheClo Posté le 19 Octobre 2017
          Dans la fin des années 50, la jeune Adèle, 19 ans, fait son entrée dans l'enseignement en tant qu'institutrice, c'est son rêve qui se réalise enfin. Elle apprend qu'elle aura dans sa classe, une jeune élève muette, Elise, que personne n'a jamais entendu parler. Adèle va se prendre d'affection pour sa jeune élève, bien décidée à l'aider, elle sent que la petite fille ne va pas bien et qu'elle cache un lourd secret. Adèle va donc se donner comme mission de découvrir ce que cache Elise et c'est ainsi qu'à travers les "mots" de la petite fille et de sa mère, Adèle découvrira des secrets de famille qui traverseront les années 40 et 50. Un grand merci à Babelio et aux éditions Presse de la Cité qui m'ont fait découvrir ce livre et par la même occasion cet auteur que je connaissais pas, et qui pourtant écrit des romans comme j'aime en lire. La Promesse à Elise m'a surpris, tout m'a plu durant cette lecture, de l'histoire au style de l'auteur, en passant par les personnages et le cadre. Le livre débute par nous présenter Adèle, jeune institutrice qui découvre son nouveau métier dans les années 50. On découvre avec... Dans la fin des années 50, la jeune Adèle, 19 ans, fait son entrée dans l'enseignement en tant qu'institutrice, c'est son rêve qui se réalise enfin. Elle apprend qu'elle aura dans sa classe, une jeune élève muette, Elise, que personne n'a jamais entendu parler. Adèle va se prendre d'affection pour sa jeune élève, bien décidée à l'aider, elle sent que la petite fille ne va pas bien et qu'elle cache un lourd secret. Adèle va donc se donner comme mission de découvrir ce que cache Elise et c'est ainsi qu'à travers les "mots" de la petite fille et de sa mère, Adèle découvrira des secrets de famille qui traverseront les années 40 et 50. Un grand merci à Babelio et aux éditions Presse de la Cité qui m'ont fait découvrir ce livre et par la même occasion cet auteur que je connaissais pas, et qui pourtant écrit des romans comme j'aime en lire. La Promesse à Elise m'a surpris, tout m'a plu durant cette lecture, de l'histoire au style de l'auteur, en passant par les personnages et le cadre. Le livre débute par nous présenter Adèle, jeune institutrice qui découvre son nouveau métier dans les années 50. On découvre avec elle son nouveau village, ses nouveaux collègues, sa classe et ses élèves. Et on fait la connaissance avec la petite Elise en même temps qu'elle. Elise cache quelque chose de grave et de traumatisant, on le sent et Adèle se lance comme objectif de découvrir le secret d'Elise. L'histoire peut paraître très banale, mais l'originalité du livre passe par le fait que celui-ci est séparé en plusieurs grandes parties et que chacune d'entre elles est finalement une intrigue à elle seule. Au cours du roman, on va découvrir les histoires d'Adèle, d'Elise et de sa maman en traversant les décennies et les événements historiques: des années 40 avec la Seconde guerre mondiale et la Résistance aux années 60 avec le mur de Berlin. C'est vraiment quelque chose que j'ai adoré dans ce livre, l'impression de lire plusieurs livres avec plusieurs histoire tout en sachant que tout est connecté et finira par une révélation finale qui lie le tout. La première partie est peut-être la moins importante dans le livre, même si j'ai adoré le contexte (Adèle qui débute dans le métier d'institutrice, étant nouvellement maîtresse, forcément ça me parle), pourtant c'est celle qui m'a paru la plus longue. J'ai personnellement adoré la partie qui concernait l'histoire de la mère d'Elise, j'ai toujours été passionnée par toutes les histoires qui concernent la Résistance pendant la guerre. L'histoire d'Elise m'a énormément émue et révoltée. J'ai trouvé que grâce à sa jolie plume, l'auteur arrivait à nous transmettre beaucoup d'émotions, que ce soit de la peine, de la peur, de l'attachement... J'avais vraiment l'impression de vivre aux côtés des personnages. Le style d'écriture de l'auteur est exactement le style qui me plait: les secrets de famille, le passage dans différentes époques, des personnages plus qu'attachant... c'est tout ce qu'il me faut pour qu'une simple lecture devienne un coup de cœur. J'ai adoré les personnages du roman, même si j'ai un peu déçue que la présence d'Adèle diminue de plus en plus, jusqu'à n'être plus qu'un personnage secondaire au début du livre. C'est d'ailleurs très surprenant, la façon dont l'importance et la place des personnages changent dans ce livre. Adèle est d'abord le personnage principal puis n'est presque plus présente, Elise devient ensuite le personnage principal pour laisser par la suite la place à sa mère. Une fois passée la surprise, cela n'est pas forcément dérangeant puisque les trois personnages sont aussi attachante les unes que les autres. Je me suis trouvée beaucoup de points communs avec Adèle, déjà le fait qu'elle soit enseignante, mais aussi son envie d'enseigner dans un village inconnue et sa volonté de porter ses élèves au meilleur d'eux mêmes. Même si son obsession pour Elise peut paraître un peu déplacé au début, moi j'ai tout de suite compris la jeune femme: en tant qu'enseignant, on s'attache à nos élèves et on ne peut pas supporter de voir que l'un d'entre eux est malheureux. Après, à sa place, je ne me serai peut-être pas permise tout ce qu'elle a fait. Néanmoins c'est une jeune femme attachante avec qui on a envie d'être amie, de se confier autour d'une tasse de café. La mère d'Elise peut paraître un peu froide au début, mais finalement, quand on comprend les souffrances qu'elle cache et tout ce qu'elle a vécu, on ne peut que la comprendre et compatir. Elise est sûrement celle qui m'a le plus émue et dont le passé est le plus dur, elle n'a pas commencé sa vie dans la joie et pourtant la petite fille ne s'apitoie jamais sur son sort. On la voit grandir jusqu'à devenir une jeune adolescente désireuse de percer les secrets de sa naissance. En conclusion, j'ai plus qu'adoré La promesse à Elise qui est une lecture coup de cœur! Tout dans ce roman m'a plu et j'ai en prime découvert un auteur dont j'apprécie le style. J'ai d'ailleurs très envie de lire d'autres roman de Christian Laborie, en espérant être autant transportée que dans celui-ci.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " Un roman passionnant qui retrace le destin hors du commun d'une petite fille mystérieusement abandonnée. Fort et émouvant."
        Télé Magazine
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.