Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Les 7 vies de Léo Belami

Collection : Collection R
Date de parution : 19/09/2019
Demain je vais mourir... et ce ne sera pas la première fois.

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un...

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un autre, dans la maison d’un autre… en 1988.
Au gré d’allers-retours entre 1988 et 2018 dans des corps différents, Léo va tout tenter pour empêcher ce meurtre et découvrir l’identité du tueur. Pourra-t-il changer le destin ?
À la croisée de Riverdale et de Stranger Things, Les 7 Vies de Léo Belami est un thriller dont vous ne ressortirez pas indemne !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • abtexo Posté le 17 Août 2021
    Petit livre YA très sympathique, où on suit Léo et ses voyages dans le temps au travers la peau des adolescents de Valmy en 1988. Le livre s'oriente sur un petit côté enquête qui est très agréable. L'écriture est fluide, les personnages bien montés. La seule chose que j'ai moins apprécié se réfère à un passage sur Capucine de mémoire. Où il est dit que c'est pas facile d'être une fille, à cause de choix de vêtements et du regard de ses parents sur le choix de sa tenue. Je l'ai trouvé mal tourné, il y avait tellement plus de choses à dire si on s'embarquait de ce côté là. Et ici, c'était un peu réducteur et cliché. Mais dans l'ensemble c'est un bon petit livre avec une morale intéressante !
  • angelcalvin36 Posté le 20 Mars 2021
    J'ai passé un vrai bon moment avec Léo. J'ai pris plaisir à me réveiller à ses côtés en me demandant dans la peau de quel personnage de sa vie passée ou présente il allait devoir affronter sa journée. Un roman à la croisée d' "Une journée sans fin", des "Sept morts d'Evelyn Hardcastle" et de "Grease". Certes, j'ai été happée par la description des eighties, période vécue pour moi dans la peau d'une pré-adolescente, l'ambiance, la musique, tout me rappelle des souvenirs. Est-ce également valable pour les grands ados d'aujourd'hui ? A priori OUI à la lecture de certaines critiques. C'est donc un polar "sympa" qui ne néglige pas le portrait des adolescents qu'il évoque : garçon ou fille, de tous bords sexuels ou social. J'ai parfois été gênée par certaines expressions ou tournures de phrases qui m'ont semblé étranges dans la bouche d'un jeune homme de 17 ans d'aujourd'hui, mais rien qui n'entrave le fil de l'histoire. L'intrigue se déroule tranquillement, le suspens n'est pas haletant. C'est plutôt la description des questionnements de Léo qui prend le pas sur l'enquête policière; il est ici question de libre arbitre, de l'avenir, des vies "ratées", du destin. Bref, un roman pour ados à mon avis plus que... J'ai passé un vrai bon moment avec Léo. J'ai pris plaisir à me réveiller à ses côtés en me demandant dans la peau de quel personnage de sa vie passée ou présente il allait devoir affronter sa journée. Un roman à la croisée d' "Une journée sans fin", des "Sept morts d'Evelyn Hardcastle" et de "Grease". Certes, j'ai été happée par la description des eighties, période vécue pour moi dans la peau d'une pré-adolescente, l'ambiance, la musique, tout me rappelle des souvenirs. Est-ce également valable pour les grands ados d'aujourd'hui ? A priori OUI à la lecture de certaines critiques. C'est donc un polar "sympa" qui ne néglige pas le portrait des adolescents qu'il évoque : garçon ou fille, de tous bords sexuels ou social. J'ai parfois été gênée par certaines expressions ou tournures de phrases qui m'ont semblé étranges dans la bouche d'un jeune homme de 17 ans d'aujourd'hui, mais rien qui n'entrave le fil de l'histoire. L'intrigue se déroule tranquillement, le suspens n'est pas haletant. C'est plutôt la description des questionnements de Léo qui prend le pas sur l'enquête policière; il est ici question de libre arbitre, de l'avenir, des vies "ratées", du destin. Bref, un roman pour ados à mon avis plus que pour young adult qui donne envie d'écouter Kim Wilde ou Etienne Daho; de jeter un oeil à ses photos de lycée et de se prélasser au bord d'un lac ensoleillé avec ses amis. Le mystère du meurtre de Jessica est un aboutissement mais surtout l'occasion d'évoquer les tourments adolescents.
    Lire la suite
    En lire moins
  • passa Posté le 19 Février 2021
    Un voyage dans le temps pour sauver une lycéenne. Leo est jeune homme de 17 ans qui cherche voit, aimerait bien reconquérir son ex . Un matin il se réveille dans peau d u. Jeune en 1988. Il comprend que les adultes ont les mêmes soucis que son époque. La plume est fluide , il a plein de références des deux époque. A la fin du livre il y a une playlist. J ai adoré suivre Leo. Une très belle histoire
  • papotea Posté le 2 Novembre 2020
    J'ai piqué ce livre à mon ado de fille, qui elle l'a lu dans le cadre d''un jury collégien. Le pitch m'intéressait, et en particulier ces allées et venues entre nos jours et l'année 88 (que j'ai vécu ado, j'avais 12 ans) Ce premier roman est globalement réussi (ma fille l'a adoré). L'écriture est agréable, les personnages sont attachants, et j'ai beaucoup aimé les réflexions du héros sur ce qui nous détermine, sur l'adolescence et l'avenir qui n'est pas toujours écrit à l'avance: Est-ce qu'être reine du lycée veut dire qu'on sera reine de sa vie plus tard ? L'intrigue policière qui sous tend le roman est également intéressante: qu'est-il arrivé à Jessica ? Qui est le vrai coupable ?(malheureusement, il y a dans les toutes premières pages un indice qui élimine de facto la plupart des suspects, mais l'identité du ou de la coupable est une vraie surprise). Malheureusement, il y a aussi quelques maladresses qui m'ont frustrée. La première, c'est que Léo voyage dans le corps de 7 personnages, et la logique voudrait que chaque personnage apporte une pièce du puzzle. Or ce n'est pas du tout le cas, chaque personnage en fait apporte un élément de réflexion à Léo sur... J'ai piqué ce livre à mon ado de fille, qui elle l'a lu dans le cadre d''un jury collégien. Le pitch m'intéressait, et en particulier ces allées et venues entre nos jours et l'année 88 (que j'ai vécu ado, j'avais 12 ans) Ce premier roman est globalement réussi (ma fille l'a adoré). L'écriture est agréable, les personnages sont attachants, et j'ai beaucoup aimé les réflexions du héros sur ce qui nous détermine, sur l'adolescence et l'avenir qui n'est pas toujours écrit à l'avance: Est-ce qu'être reine du lycée veut dire qu'on sera reine de sa vie plus tard ? L'intrigue policière qui sous tend le roman est également intéressante: qu'est-il arrivé à Jessica ? Qui est le vrai coupable ?(malheureusement, il y a dans les toutes premières pages un indice qui élimine de facto la plupart des suspects, mais l'identité du ou de la coupable est une vraie surprise). Malheureusement, il y a aussi quelques maladresses qui m'ont frustrée. La première, c'est que Léo voyage dans le corps de 7 personnages, et la logique voudrait que chaque personnage apporte une pièce du puzzle. Or ce n'est pas du tout le cas, chaque personnage en fait apporte un élément de réflexion à Léo sur ce que c'est que d'être ado, en fonction de si l'on est une fille, un loser ou un beau gosse. Plus qu'une thématique policière, on est plus sur un guide du "être ado" Ensuite l'auteur a trop "américanisé" son histoire: les références musicales, le mode de vie, la vie dans le lycée, tout sonne trop "made in USA" (le coup du bal de fin d'année, par exemple: je ne suis pas sûre que beaucoup de lycée organisait ça en France, surtout dans les années 80, idem pour le journal de l'année avec photos de tous les élèves, les ados qui ont tous des petits boulots alors qu'ils sont mineurs, etc...). Enfin la fin laisse sur..sa faim...certaines personnages sont évoqués mais on ne sait pas ce qu'ils deviennent, et c'est dommage. En résumé on passe un très agréable moment de lecture, c'est bourré de bonnes idées et le scénario de base est excellent, mais il manque deux trois choses - une tension, une mise en suspens, des personnes plus fouillés - pour en faire un roman de" grands".
    Lire la suite
    En lire moins
  • eowyntara Posté le 16 Octobre 2020
    J’ai acheté ce livre chez France Loisirs le mois dernier car l’histoire m’intriguait. Je ne regrette pas du tout mon choix. Quelque part entre Retour vers le futur sans DeLorean et Code Quantum sans Al, Léo est envoyé 30 ans dans le passé pour… Pourquoi justement ? Découvrir la vérité sur la mort de Jessica Stein? Trouver son assassin ? J’ai dévoré cette histoire. Une chouette découverte. En 1988, Jessica Stein est retrouvé morte dans le lac du village où vit Léo 30 ans plus tard. Comme elle, il a 17 ans et dans une semaine, c’est la fête de fin d’année du lycée. Mais cette semaine va être mouvementée pour Léo et pour le lecteur qui se retrouve à vivre une double semaine : un coup en 1988 dans la peau d’un jeune de 1988 et un coup dans sa propre vie en 2018. Léo est un jeune ado lambda dont les parents n’ont pas l’air très heureux : sa mère a fait un trait sur ses rêves de jeunesse et son père, au chômage, se morfond au fond de son canapé. En 1988, Léo va découvrir des adolescents mal dans leur peau chacun à leur manière et surtout une Jessica... J’ai acheté ce livre chez France Loisirs le mois dernier car l’histoire m’intriguait. Je ne regrette pas du tout mon choix. Quelque part entre Retour vers le futur sans DeLorean et Code Quantum sans Al, Léo est envoyé 30 ans dans le passé pour… Pourquoi justement ? Découvrir la vérité sur la mort de Jessica Stein? Trouver son assassin ? J’ai dévoré cette histoire. Une chouette découverte. En 1988, Jessica Stein est retrouvé morte dans le lac du village où vit Léo 30 ans plus tard. Comme elle, il a 17 ans et dans une semaine, c’est la fête de fin d’année du lycée. Mais cette semaine va être mouvementée pour Léo et pour le lecteur qui se retrouve à vivre une double semaine : un coup en 1988 dans la peau d’un jeune de 1988 et un coup dans sa propre vie en 2018. Léo est un jeune ado lambda dont les parents n’ont pas l’air très heureux : sa mère a fait un trait sur ses rêves de jeunesse et son père, au chômage, se morfond au fond de son canapé. En 1988, Léo va découvrir des adolescents mal dans leur peau chacun à leur manière et surtout une Jessica Stein, qui semble être une vraie pimbêche. Liberté, destin, fatalité : à travers ce qu’il vit et grâce au cours qu’il suit, Léo est amené à se poser des questions très philosophiques sur le destin et la liberté. J’ajouterai la fatalité car on se demande tout au long de l’histoire si Léo va pouvoir sauver Jessica. Le roman aborde aussi l’adolescence et plus particulièrement ce moment où l’on se demande ce que l’avenir peut nous réserver et ce que nos choix (d’études) va impliquer pour notre avenir. L’écriture de l’auteur est addictive d’autant plus que le rythme alterne passé-présent donne envie d’en lire toujours plus. Et quelle fin ! Je n’aurais jamais pensé à ça !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !