Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Les 7 vies de Léo Belami

Collection : Collection R
Date de parution : 19/09/2019
Demain je vais mourir... et ce ne sera pas la première fois.

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un...

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un autre, dans la maison d’un autre… en 1988.
Au gré d’allers-retours entre 1988 et 2018 dans des corps différents, Léo va tout tenter pour empêcher ce meurtre et découvrir l’identité du tueur. Pourra-t-il changer le destin ?
À la croisée de Riverdale et de Stranger Things, Les 7 Vies de Léo Belami est un thriller dont vous ne ressortirez pas indemne !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AmandineAuFildesPlumes Posté le 13 Septembre 2020
    Ce roman young adult constitue une bonne initiation au thriller. L'histoire est sympa mais les personnages sont un peu trop stéréotypés à mon goût. L'écriture est agréable mais cela manque parfois de nuances.
  • lirado Posté le 8 Septembre 2020
    J’aime beaucoup le concept de romans tels que Les 7 vies de Leo Belami et c’est pourquoi j’ai eu envie de le lire. Nataël Trapp met rapidement en place les éléments de son intrigue qui s’écoulera sur 7 jours. Assez logiquement le roman se divise donc en 7 parties : les 7 jours vécu en double par Léo, la première fois en 1988, la seconde fois en 2018. Durant ce voyage temporel, Léo se réveille chaque matin dans le corps d’un des adolescents qui ont côtoyé, de près ou de loin Jessica, alors que la fête de fin d’année se profile. Un concept qui m’a rappelé le roman A comme aujourd’hui, et qui permet à l’auteur d’aborder l’adolescence et les questions ou problèmes existentielles que cette période pose. Lorsqu’il revient en 2018, Léo enquête cette fois sur la mort de Jessica et cherche à trouver le responsable de son assassinat. Si la lecture de Les 7 vies de Léo Belami est prenante et divertissante, elle m’a quand même laissée un peu sur ma faim. En effet, tout va très vite et manque de profondeur. Les personnages multiples dans lesquelles se réveille chaque matin Léo en 1988 n’ont pas été assez... J’aime beaucoup le concept de romans tels que Les 7 vies de Leo Belami et c’est pourquoi j’ai eu envie de le lire. Nataël Trapp met rapidement en place les éléments de son intrigue qui s’écoulera sur 7 jours. Assez logiquement le roman se divise donc en 7 parties : les 7 jours vécu en double par Léo, la première fois en 1988, la seconde fois en 2018. Durant ce voyage temporel, Léo se réveille chaque matin dans le corps d’un des adolescents qui ont côtoyé, de près ou de loin Jessica, alors que la fête de fin d’année se profile. Un concept qui m’a rappelé le roman A comme aujourd’hui, et qui permet à l’auteur d’aborder l’adolescence et les questions ou problèmes existentielles que cette période pose. Lorsqu’il revient en 2018, Léo enquête cette fois sur la mort de Jessica et cherche à trouver le responsable de son assassinat. Si la lecture de Les 7 vies de Léo Belami est prenante et divertissante, elle m’a quand même laissée un peu sur ma faim. En effet, tout va très vite et manque de profondeur. Les personnages multiples dans lesquelles se réveille chaque matin Léo en 1988 n’ont pas été assez approfondis psychologiquement à mon goût, malgré de bonnes idées. J’aurais aimé les accompagner un peu plus longtemps. De la même façon, notre jeune héros s’habitue bien vite aux allers-retours entre 1988 et 2018, sans se questionner. L’enquête est sympathique mais elle aussi assez rapide dans son développement. On aurait aimé qu’elle soit un peu plus ardue à mener. Finalement Les 7 vies de Léo Belami se révèle être une lecture plaisante mais un brin superficielle, qui ne peut donc malheureusement pas rivaliser avec un A comme aujourd’hui. Mais les adolescents, eux, sauront sans nul doute apprécier et le style accessible de l’auteur sera également un vrai plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MelisB Posté le 8 Septembre 2020
    Nataël Trapp nous signe avec ce premier roman young adulte, une vraie pépite à lire absolument ! Léo est un jeune lycéen de 17 ans sans histoire, d’une nature solitaire et endurant les contraintes de l’adolescence. Notre jeune protagoniste ne peut éviter de croiser le visage angélique de Jessica Stein placardé aux quatre coins de son établissement. Les préparatifs étant mis en place pour fêter le bal de fin d’année commémorant la mort de la jeune lycéenne assassinée 30 ans auparavant dans d’étranges circonstances … Mais le destin en a décidé autrement. Léo va se réveiller un matin sur deux en possession d’un corps qui n’est pas le sien. Il sera plongé dans la vie d’une personne ayant eu un lien avec la victime en 1988 quelques jours avant son meurtre. Le temps défile à toute vitesse et Léo compte bien rassembler les pièces du Puzzle pour prouver que le futur n’est pas immuable et sauver Jessica de sa terrible destinée. « Les sept vies de Léo Belami » est un roman qui porte bien son nom. Véritable ‘PageTurner’, nous allons suivre une histoire complètement folle visant un public assez jeune. Terriblement addictif, ce roman à deux vitesses, mi... Nataël Trapp nous signe avec ce premier roman young adulte, une vraie pépite à lire absolument ! Léo est un jeune lycéen de 17 ans sans histoire, d’une nature solitaire et endurant les contraintes de l’adolescence. Notre jeune protagoniste ne peut éviter de croiser le visage angélique de Jessica Stein placardé aux quatre coins de son établissement. Les préparatifs étant mis en place pour fêter le bal de fin d’année commémorant la mort de la jeune lycéenne assassinée 30 ans auparavant dans d’étranges circonstances … Mais le destin en a décidé autrement. Léo va se réveiller un matin sur deux en possession d’un corps qui n’est pas le sien. Il sera plongé dans la vie d’une personne ayant eu un lien avec la victime en 1988 quelques jours avant son meurtre. Le temps défile à toute vitesse et Léo compte bien rassembler les pièces du Puzzle pour prouver que le futur n’est pas immuable et sauver Jessica de sa terrible destinée. « Les sept vies de Léo Belami » est un roman qui porte bien son nom. Véritable ‘PageTurner’, nous allons suivre une histoire complètement folle visant un public assez jeune. Terriblement addictif, ce roman à deux vitesses, mi thriller-mi SF, retranscrit les années 80 en s’inspirant de la culture américaine tout en gardant des références françaises. Les références Pop culture font sourire et provoque un sentiment de nostalgie. La playlist en fin de livre est un petit bonus à écouter sans modération passant de Mickael Jackson à Dirty Dancing vous allez faire ressortir la rockstar qui est en vous. Le personnage de Léo est diaboliquement attachant. Nous nous rappelons tous de notre adolescence ou tout n’était qu’incertitude et sempiternelle conflits avec nos parents (si vous n’avez pas connu cette période considérez-vous chanceux !). Cela rend le jeune homme captivant et attendrissant ! On vit ses doutes, ses peines, ses joies mais aussi sa réflexion sur la vie quant à son avenir et ce qu’il aimerait être ou devenir. Léo va également apprendre grâce à ses voyages dans le temps, une leçon de vie. A travers ses diverses identités, il va évoluer et mûrir se rendant compte que l’existence n’est pas toujours telle que nous l’attendions et qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Des sujets sont abordés comme l’homosexualité, le féminisme, les abus sexuels, mais malheureusement – et c’est là le seul point négatif – j’ai trouvé que ce n’était abordé qu’en surface et trop brièvement. Nous survolons les histoires des uns et des autres sans jamais se pencher sur leurs problèmes ou bien leurs situations. Le roman se déroule à une telle vitesse que des caractères qui auraient pu être intéressants s’en retrouvent bâclés, perdant de l’intérêt. Le thriller voyageant entre passé et présent intrigue énormément. La lecture est fluide, l’enquête menée par un jeune novice sans véritable expérience du terrain se retrouvant face à des situations extrêmes renforce l’emprise de l’investigation et crée un suspens supplémentaire tout au long de l’intrigue la rendant extrêmement palpitante. En bref et pour ne pas faire une chronique à rallonge, c’est une lecture impossible à lâcher que je recommande très fortement !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lemagdemag Posté le 28 Juillet 2020
    Ce livre est entre code quantum et un jour sans fin. Il y a un suspense tout le long du livre. J'ai apprécié la notion de liberté bien présente. Au final tous nos choix façonnent notre vie. Ce livre a été une bonne lecture même si la fin est un peu décevante.
  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 22 Mai 2020
    Au lycée de Valmy-sur-lac, la fête de fin d'année approche. Comme chaque année, à la même période, on se souvient du drame qui a eu lieu en 1988. Léo Bellami, lui, songe surtout à reconquérir Valentine, son ex petite amie avant cette fameuse fête. Mais voilà qu'un beau matin, Léo se réveille trente ans plus tôt dans le corps d'un autre garçon, pour toute une journée. Sa vie lui redevient ensuite tout à fait familière, avant que cette expérience complètement dingue se répète, encore et encore. Jusqu'à la fête de fin d'année 1988, jour de la mort de Jessica Stein... Après un prologue qui laisse sans voix, on plonge dans un récit bien curieux et je dois avouer que j'ai eu du mal à en décrocher. Pourquoi ? Comment ? J'avais envie de comprendre ce qui arrivait à Léo et ma lecture était suffisamment fluide pour que je lise ce roman en quelques heures. Comme pour Léo, cette lecture a été une véritable expérience. On ne se sait pas trop où on va, mais on avance avec le prologue toujours en tête et ce n'est pas très rassurant. L'intrigue se déroule autour de la mort d'une lycéenne. En 1988,... Au lycée de Valmy-sur-lac, la fête de fin d'année approche. Comme chaque année, à la même période, on se souvient du drame qui a eu lieu en 1988. Léo Bellami, lui, songe surtout à reconquérir Valentine, son ex petite amie avant cette fameuse fête. Mais voilà qu'un beau matin, Léo se réveille trente ans plus tôt dans le corps d'un autre garçon, pour toute une journée. Sa vie lui redevient ensuite tout à fait familière, avant que cette expérience complètement dingue se répète, encore et encore. Jusqu'à la fête de fin d'année 1988, jour de la mort de Jessica Stein... Après un prologue qui laisse sans voix, on plonge dans un récit bien curieux et je dois avouer que j'ai eu du mal à en décrocher. Pourquoi ? Comment ? J'avais envie de comprendre ce qui arrivait à Léo et ma lecture était suffisamment fluide pour que je lise ce roman en quelques heures. Comme pour Léo, cette lecture a été une véritable expérience. On ne se sait pas trop où on va, mais on avance avec le prologue toujours en tête et ce n'est pas très rassurant. L'intrigue se déroule autour de la mort d'une lycéenne. En 1988, la police a conclu à une noyade mais les circonstances sont bien floues. Bien malgré lui, Léo en vient à s'intéresser à cette histoire. C'est à ses côtés que nous menons l'enquête, en s'immisçant dans plusieurs vies d'adolescents de l'époque et on s'interroge toujours plus. Quel est le rôle de Léo dans tout ça? Peut-il seulement changer le cours des événements ? En fait, j'ai adoré cette lecture. Seule le grand final ne m'aura pas tellement surprise. Tout s'y passe très vite et j'avais personnellement envie de creuser davantage. Je me suis un peu sentie abandonnée par Léo dans les dernières pages. Mon ressenti reste toutefois très positif. J'ai aimé ces voyages entre passé et présent, qui chamboulent toujours plus la vision de Léo. J'ai aimé les références aux incontournables des années 80 et l'incroyable playlist qui accompagne le roman. Ça crée toute une ambiance pour la lecture et j'ai passé un très agréable moment. C'est en fait un thriller fantastique pour adolescents qui plonge le lecteur dans un récit aussi étrange que prenant. Au cœur du roman, on trouve aussi une réflexion intéressante autour de la liberté, ou des options que nous offre la vie, avant de se faire la malle en criant TU TE DÉBROUILLES AVEC ÇA, CIAO ! En bref, c'est une belle découverte !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !