Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Les 7 vies de Léo Belami

Collection : Collection R
Date de parution : 19/09/2019
Demain je vais mourir... et ce ne sera pas la première fois.

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un...

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.
Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un autre, dans la maison d’un autre… en 1988.
Au gré d’allers-retours entre 1988 et 2018 dans des corps différents, Léo va tout tenter pour empêcher ce meurtre et découvrir l’identité du tueur. Pourra-t-il changer le destin ?
À la croisée de Riverdale et de Stranger Things, Les 7 Vies de Léo Belami est un thriller dont vous ne ressortirez pas indemne !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242766
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • papotea Posté le 2 Novembre 2020
    J'ai piqué ce livre à mon ado de fille, qui elle l'a lu dans le cadre d''un jury collégien. Le pitch m'intéressait, et en particulier ces allées et venues entre nos jours et l'année 88 (que j'ai vécu ado, j'avais 12 ans) Ce premier roman est globalement réussi (ma fille l'a adoré). L'écriture est agréable, les personnages sont attachants, et j'ai beaucoup aimé les réflexions du héros sur ce qui nous détermine, sur l'adolescence et l'avenir qui n'est pas toujours écrit à l'avance: Est-ce qu'être reine du lycée veut dire qu'on sera reine de sa vie plus tard ? L'intrigue policière qui sous tend le roman est également intéressante: qu'est-il arrivé à Jessica ? Qui est le vrai coupable ?(malheureusement, il y a dans les toutes premières pages un indice qui élimine de facto la plupart des suspects, mais l'identité du ou de la coupable est une vraie surprise). Malheureusement, il y a aussi quelques maladresses qui m'ont frustrée. La première, c'est que Léo voyage dans le corps de 7 personnages, et la logique voudrait que chaque personnage apporte une pièce du puzzle. Or ce n'est pas du tout le cas, chaque personnage en fait apporte un élément de réflexion à Léo sur... J'ai piqué ce livre à mon ado de fille, qui elle l'a lu dans le cadre d''un jury collégien. Le pitch m'intéressait, et en particulier ces allées et venues entre nos jours et l'année 88 (que j'ai vécu ado, j'avais 12 ans) Ce premier roman est globalement réussi (ma fille l'a adoré). L'écriture est agréable, les personnages sont attachants, et j'ai beaucoup aimé les réflexions du héros sur ce qui nous détermine, sur l'adolescence et l'avenir qui n'est pas toujours écrit à l'avance: Est-ce qu'être reine du lycée veut dire qu'on sera reine de sa vie plus tard ? L'intrigue policière qui sous tend le roman est également intéressante: qu'est-il arrivé à Jessica ? Qui est le vrai coupable ?(malheureusement, il y a dans les toutes premières pages un indice qui élimine de facto la plupart des suspects, mais l'identité du ou de la coupable est une vraie surprise). Malheureusement, il y a aussi quelques maladresses qui m'ont frustrée. La première, c'est que Léo voyage dans le corps de 7 personnages, et la logique voudrait que chaque personnage apporte une pièce du puzzle. Or ce n'est pas du tout le cas, chaque personnage en fait apporte un élément de réflexion à Léo sur ce que c'est que d'être ado, en fonction de si l'on est une fille, un loser ou un beau gosse. Plus qu'une thématique policière, on est plus sur un guide du "être ado" Ensuite l'auteur a trop "américanisé" son histoire: les références musicales, le mode de vie, la vie dans le lycée, tout sonne trop "made in USA" (le coup du bal de fin d'année, par exemple: je ne suis pas sûre que beaucoup de lycée organisait ça en France, surtout dans les années 80, idem pour le journal de l'année avec photos de tous les élèves, les ados qui ont tous des petits boulots alors qu'ils sont mineurs, etc...). Enfin la fin laisse sur..sa faim...certaines personnages sont évoqués mais on ne sait pas ce qu'ils deviennent, et c'est dommage. En résumé on passe un très agréable moment de lecture, c'est bourré de bonnes idées et le scénario de base est excellent, mais il manque deux trois choses - une tension, une mise en suspens, des personnes plus fouillés - pour en faire un roman de" grands".
    Lire la suite
    En lire moins
  • eowyntara Posté le 16 Octobre 2020
    J’ai acheté ce livre chez France Loisirs le mois dernier car l’histoire m’intriguait. Je ne regrette pas du tout mon choix. Quelque part entre Retour vers le futur sans DeLorean et Code Quantum sans Al, Léo est envoyé 30 ans dans le passé pour… Pourquoi justement ? Découvrir la vérité sur la mort de Jessica Stein? Trouver son assassin ? J’ai dévoré cette histoire. Une chouette découverte. En 1988, Jessica Stein est retrouvé morte dans le lac du village où vit Léo 30 ans plus tard. Comme elle, il a 17 ans et dans une semaine, c’est la fête de fin d’année du lycée. Mais cette semaine va être mouvementée pour Léo et pour le lecteur qui se retrouve à vivre une double semaine : un coup en 1988 dans la peau d’un jeune de 1988 et un coup dans sa propre vie en 2018. Léo est un jeune ado lambda dont les parents n’ont pas l’air très heureux : sa mère a fait un trait sur ses rêves de jeunesse et son père, au chômage, se morfond au fond de son canapé. En 1988, Léo va découvrir des adolescents mal dans leur peau chacun à leur manière et surtout une Jessica... J’ai acheté ce livre chez France Loisirs le mois dernier car l’histoire m’intriguait. Je ne regrette pas du tout mon choix. Quelque part entre Retour vers le futur sans DeLorean et Code Quantum sans Al, Léo est envoyé 30 ans dans le passé pour… Pourquoi justement ? Découvrir la vérité sur la mort de Jessica Stein? Trouver son assassin ? J’ai dévoré cette histoire. Une chouette découverte. En 1988, Jessica Stein est retrouvé morte dans le lac du village où vit Léo 30 ans plus tard. Comme elle, il a 17 ans et dans une semaine, c’est la fête de fin d’année du lycée. Mais cette semaine va être mouvementée pour Léo et pour le lecteur qui se retrouve à vivre une double semaine : un coup en 1988 dans la peau d’un jeune de 1988 et un coup dans sa propre vie en 2018. Léo est un jeune ado lambda dont les parents n’ont pas l’air très heureux : sa mère a fait un trait sur ses rêves de jeunesse et son père, au chômage, se morfond au fond de son canapé. En 1988, Léo va découvrir des adolescents mal dans leur peau chacun à leur manière et surtout une Jessica Stein, qui semble être une vraie pimbêche. Liberté, destin, fatalité : à travers ce qu’il vit et grâce au cours qu’il suit, Léo est amené à se poser des questions très philosophiques sur le destin et la liberté. J’ajouterai la fatalité car on se demande tout au long de l’histoire si Léo va pouvoir sauver Jessica. Le roman aborde aussi l’adolescence et plus particulièrement ce moment où l’on se demande ce que l’avenir peut nous réserver et ce que nos choix (d’études) va impliquer pour notre avenir. L’écriture de l’auteur est addictive d’autant plus que le rythme alterne passé-présent donne envie d’en lire toujours plus. Et quelle fin ! Je n’aurais jamais pensé à ça !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MathildeLitteraire Posté le 10 Octobre 2020
    J'ai découvert ce livre sur le SLPJ de Montreuil 2019, sur le stand de la Collection R ^^ Dans ce thriller, un poil fantastique, jeunesse, nous suivons Léo Belami, un adolescent de 17 ans, ayant une vie des moins banal. 30 ans auparavant, une adolescente de 17 ans de son lycée, Jessica Stein, a été assassiné. La fête de fin d'année est en son hommage. Alors que Léo se prépare à celle-ci, il va alors se réveiller jour après jour dans le corps d'un adolescent en 1988. Léo va alors savoir ce qui s'est passé cette année-là. Un roman dont le résumé et les premiers chapitres m'ont tout de suite tapé dans l’œil. J'ai dû lire la moitié du roman en une heure, je crois. J'ai adoré ma lecture, tout s'enchaîne assez rapidement et s’accélère à la fin. On a pas trop le temps de s'ennuyer, malgré les nombreuses répétitions. Nombreuses répétitions, dans le sens où Léo se retrouve dans le corps d'un adolescent différent chaque jour avant de retrouver son propre corps. Cela donne des répétitions, dans le récit. Tout les matins, c'est la même histoire, il se réveille dans un corps étranger et c'est le même rituel. Avec en prime, des clichés... J'ai découvert ce livre sur le SLPJ de Montreuil 2019, sur le stand de la Collection R ^^ Dans ce thriller, un poil fantastique, jeunesse, nous suivons Léo Belami, un adolescent de 17 ans, ayant une vie des moins banal. 30 ans auparavant, une adolescente de 17 ans de son lycée, Jessica Stein, a été assassiné. La fête de fin d'année est en son hommage. Alors que Léo se prépare à celle-ci, il va alors se réveiller jour après jour dans le corps d'un adolescent en 1988. Léo va alors savoir ce qui s'est passé cette année-là. Un roman dont le résumé et les premiers chapitres m'ont tout de suite tapé dans l’œil. J'ai dû lire la moitié du roman en une heure, je crois. J'ai adoré ma lecture, tout s'enchaîne assez rapidement et s’accélère à la fin. On a pas trop le temps de s'ennuyer, malgré les nombreuses répétitions. Nombreuses répétitions, dans le sens où Léo se retrouve dans le corps d'un adolescent différent chaque jour avant de retrouver son propre corps. Cela donne des répétitions, dans le récit. Tout les matins, c'est la même histoire, il se réveille dans un corps étranger et c'est le même rituel. Avec en prime, des clichés sur ces personnages en 1988, les populaires, beaux, blond, musclés, la bande de looser, moche, gros, etc... Néanmoins, cela ne m'a pas empêcher d'apprécier ma lecture et de vouloir savoir la suite, savoir ce qui s'était passé, cette nuit-là de 1988, à Jessica Stein. Tout était fait pour qu'on apprécie notre lecture et qu'on ne la lâche pas ! Bref, si vous n'avez pas peur des quelques répétitions et clichés léger !
    Lire la suite
    En lire moins
  • zazimuth Posté le 7 Octobre 2020
    Encore un roman qui utilise le thème du voyage dans le temps pour essayer de changer le destin (comme dans "Hier tu comprendras") mais c'est surtout une histoire sur l'identité, les apparences et les secrets, en l'occurrence dans la vie de lycéens. Léo Belami est un ado plutôt geek qui aimerait reconquérir sa Valentine mais doit aussi gérer des parents dont le couple se délite et son job de vendeur au vidéoclub qui lui fournit d'amusantes références cinéphiles en toute occasion ou presque. Il se prépare aussi pour le bal de fin d'année dans une semaine qui marquera aussi les 30 ans du meurtre d'une lycéenne, Jessica Stein, dont le portrait souvenir sanctifié est affiché partout. Mais Léo va se retrouver vivre chaque jour de cette semaine en double : en tant que Léo et dans la peau d'un(e) des lycéen(ne)s protagonistes de cette soirée meurtrière. Il découvre alors à la fois des identités féminines et la vie dans les années 80... et l'adolescence même de ses parents ! J'ai beaucoup aimé les réflexions du héros et ses tentatives pour influer sur le cours des choses et la vie des ados dont il emprunte le corps et connaît le devenir...
  • heyliize Posté le 4 Octobre 2020
    Une belle lecture pour ce début de l’automne. Une réflexion sur le destin et le futur qui fait du bien. Une fois plonger dedans impossible d en sortir. Les 7 vies sont rempli d empathie et d’émotion. Merci pour ce beau travail.

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !