Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221197813
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm
Les Loups
Pierre Szczeciner (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 03/10/2019
Éditeurs :
Robert Laffont

Les Loups

Pierre Szczeciner (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 03/10/2019
Quand un loup meurt, c'est la meute qui le venge.

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et...

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n’y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs...

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n’y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs pour mener une dernière enquête, avant d’être jugé pour ses crimes.
Épaulé par son ancienne partenaire, Emily Baxter, et par le détective privé Edmunds, Wolf remonte la piste jusqu’aux débuts de Shaw à la brigade criminelle : l’homme était-il aussi intègre qu’il le croyait ? Alors qu’il plonge dans les bas-fonds de la corruption policière, un seul faux pas pourrait lui coûter non seulement sa propre vie, mais aussi celle de ceux qui lui sont chers…
Le final explosif de la trilogie best-seller Ragdoll et le grand retour de l’inspecteur Wolf !

« Un thriller prodigieux. » Linwood Barclay, auteur de Cette nuit-là.
« Absolument brillant ! » M.J. Arlidge, auteur d’Am Stram Gram.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197813
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Onparlelecture 09/02/2022
    Je clôture la trilogie de Daniel Cole avec « les loups », une fin qui a été à la hauteur de mes attentes. J’appréhendais un peu cette lecture, car je sais que beaucoup d’entre vous ont été déçus par ce dernier tome. Pour ma part j’ai adoré ce tome surement parce que j’adore le personnage de Wolf, d’ailleurs souvenez-vous la fin du deuxième m’avait laissé très heureuse de ce que laissé imaginer ce tome. L’intrigue commence alors que Finlay, ancien chef et ami de l’équipe est retrouvé mort. Tout laisse à penser à un suicide et si le reste de l’équipe commence à croire à cette hypothèse, Wolf n’en démord pas, son ami ne se serait jamais suicidé et pour lui aucun doute : c’est un meurtre. Ils comprennent vite que s’ils veulent découvrir ce qui s’est réellement passé, ils vont devoir fouiller dans le passé de leur ami. D’ailleurs attention aux dates qui sont au début de chaque chapitre, elles ont toutes leurs importances si vous ne voulez pas être perdus. Tout d’abord, j’ai été heureuse de retrouver Wolf, son absence dans « l’appât » m’avait un peu chagrinée. Son duo avec Baxter marche toujours aussi bien. D’ailleurs c’est ce qui fait... Je clôture la trilogie de Daniel Cole avec « les loups », une fin qui a été à la hauteur de mes attentes. J’appréhendais un peu cette lecture, car je sais que beaucoup d’entre vous ont été déçus par ce dernier tome. Pour ma part j’ai adoré ce tome surement parce que j’adore le personnage de Wolf, d’ailleurs souvenez-vous la fin du deuxième m’avait laissé très heureuse de ce que laissé imaginer ce tome. L’intrigue commence alors que Finlay, ancien chef et ami de l’équipe est retrouvé mort. Tout laisse à penser à un suicide et si le reste de l’équipe commence à croire à cette hypothèse, Wolf n’en démord pas, son ami ne se serait jamais suicidé et pour lui aucun doute : c’est un meurtre. Ils comprennent vite que s’ils veulent découvrir ce qui s’est réellement passé, ils vont devoir fouiller dans le passé de leur ami. D’ailleurs attention aux dates qui sont au début de chaque chapitre, elles ont toutes leurs importances si vous ne voulez pas être perdus. Tout d’abord, j’ai été heureuse de retrouver Wolf, son absence dans « l’appât » m’avait un peu chagrinée. Son duo avec Baxter marche toujours aussi bien. D’ailleurs c’est ce qui fait l’un des points forts de cette série avec les intrigues, les liens que les personnages entretiennent entre eux. Malgré les enquêtes assez noires dans lesquelles on les suit, il y a à chaque fois, une bonne dose d’humour. Toujours aussi visuel, j’ai tout de même trouvé cette enquête moins sanglante que les précédentes. L’intrigue touche tous les personnages que ce soit de près ou de loin, ce qui les obligent à bosser ensemble. D’ailleurs afin de pouvoir les réunir, l’auteur a dû prendre quelques libertés sur la crédibilité mais cela ne m’a pas gêné. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée de l’auteur afin de conclure la série. A chaque livre, l’auteur a réussi à se réinventer afin que le lecteur ne ressente aucune lassitude. En résumé, cette trilogie est en globalité un coup de cœur ! Pour ceux qui seraient passés à côté, je ne peux que vous conseiller de la découvrir, elle en vaut vraiment la peine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nanashi 02/12/2021
    Avant d'attaquer ce troisième tome, j'aurais peut-être dû relire les précédents pour me remettre dans le bain. En effet, j'ai eu un peu de mal à restituer les rôles des personnages et leurs conséquences sur le fils de l'histoire. Malgré cela, j'ai adoré replonger dans l'ambiance propre à l'auteur. C'est sombre, c'est électrique, c'est drôle et humain. L'enquête est bien menée. Même si sur la fin, j'ai trouvé qu'elle était mise de côté au profit des états d'âmes de Wolf et Baxter, qui d'après moi a fait le mauvais choix d'ailleurs. En bref, encore un bon moment de passé à lire ce livre palpitant. Je n'ai plus qu'à relire la série en entière.
  • Julitlesmots 30/11/2021
    J’ai été ravie de retrouver le dernier opus de Daniel Cole, dont le titre en anglais est révélateur de la direction que souhaite prendre l’auteur : « Endgame »… « Fin de jeu » Un titre à double sens, qui permet à la fois de clore la trilogie, mais surtout de voir le grand retour de Wolf, inspecteur emblématique, que l’on découvrait dans Ragdoll… Ragdoll, ce sont des bouts de chiffons assemblés, pour former une tête et un corps de poupée. Des petites poupées bien mignonnes qui font rêver les petites filles… Mais là, c’était du sordide, de l’horreur à l’état brut… ! Ragdoll, poupée de chair et de sang, une poupée composée de six personnes différentes… Un corps, six victimes… Wolf, inspecteur borderline, que nous allions perdre de vu, puisque l’intrigue se terminait par sa fuite… L’appât faisait la part belle à Baxter, qui prenait du galon en devenant inspectrice principale, et dont le personnage allait prendre son envol, en s’étoffant et devenir la charismatique inspectrice, manquant de confiance en elle, en tout le monde, mais têtue comme une mule et surtout, essayant de s’affranchir de l’ombre de Wolf… Daniel Cole, prend la mesure de chacun de ses personnages pour les faire enfin... J’ai été ravie de retrouver le dernier opus de Daniel Cole, dont le titre en anglais est révélateur de la direction que souhaite prendre l’auteur : « Endgame »… « Fin de jeu » Un titre à double sens, qui permet à la fois de clore la trilogie, mais surtout de voir le grand retour de Wolf, inspecteur emblématique, que l’on découvrait dans Ragdoll… Ragdoll, ce sont des bouts de chiffons assemblés, pour former une tête et un corps de poupée. Des petites poupées bien mignonnes qui font rêver les petites filles… Mais là, c’était du sordide, de l’horreur à l’état brut… ! Ragdoll, poupée de chair et de sang, une poupée composée de six personnes différentes… Un corps, six victimes… Wolf, inspecteur borderline, que nous allions perdre de vu, puisque l’intrigue se terminait par sa fuite… L’appât faisait la part belle à Baxter, qui prenait du galon en devenant inspectrice principale, et dont le personnage allait prendre son envol, en s’étoffant et devenir la charismatique inspectrice, manquant de confiance en elle, en tout le monde, mais têtue comme une mule et surtout, essayant de s’affranchir de l’ombre de Wolf… Daniel Cole, prend la mesure de chacun de ses personnages pour les faire enfin bosser ensemble, chacun selon son envergure, avec ses défauts et ses failles… Baxter en veut à Wolfe… Elle lui en veut à la fois de lui avoir menti, mais surtout pour avoir disparu sans jamais donner de nouvelles. Un collègue en qui elle avait entière confiance… Sans le suicide de son ami et mentor Finlay Shaw, Wolfe ne se serait certainement pas manifesté, il lui est impossible d’y croire et il décide de mener l’enquête avec son ancienne équipe… Daniel Cole a toujours cette plume visuelle, cinématographique, qui entre directement dans le vif de l’intrigue, sans perdre de temps. Pour autant, on sent qu’il a envie de poser les dernières cartes qu’il a en main. Il a envie d’une fin pour ses personnages, qu’il ne souhaite plus maltraiter… Comme s’il avait fait le tour avec eux, ou qu’il avait décidé de les épargner… L’enquête est beaucoup plus personnelle, feutrée, une lenteur qui donne de la douceur dans un monde de brutes, puisque nous connaissons rapidement le coupable… Tout le jeu consiste à prouver la culpabilité de celui-ci… La construction est présentée de telle manière, avec l’alternance de certains chapitres entre le passé et le présent, que l’on comprend vite le pourquoi, reste le comment… Qui, sans être une révélation, nous révolte quelque peu… Daniel Cole, nous prend par la main et nous présente ses deux personnages fétiches de manière plus intimes. J’ai été déconcertée par la tournure que prenait l’intrigue, mais en fin de compte, je l’ai appréciée et le final, vient la clore d’une belle manière.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lregniez 01/10/2021
    la fin de cette trilogie qui au final est un peu longue. le meilleur tome reste le premier mais il est intéressant de connaitre l’issue de cette enquête et l’issue pour les protagonistes je suis quand meme tentee de lire le dernier de l’auteur pieta …
  • Spanouche 11/08/2021
    Fin de cette superbe trilogie qui m'a de plus en plus passionné. Retour de Wolf, suite à un décès, dans l'équipe, avec biensur Edmund la tête pensante, Baxter et sa finesse légendaire, et Rouche. On plonge dans les débuts de Finlay des décennies avant, ou suite à une importe saisie de drogue avec son partenaire de l'époque Christian, ils n'ont pas exactement tout remis à la police. S'ensuit sa magnifique rencontre avec Maggie, un vrai conte de fée. Dans cette histoire on est plongé dans le passé et dans le présent mais ça se lit tout seul, c'est super agréable d'en apprendre plus sur tout nos personnages, car faut bien l'avouer, ils sont super attachants. Maggie et Finlay couple mythique, Edmund et Baxter, le duo ami improbable, Wolf bah c'est Wolf, toujours tout de travers, et Rouche, l'agent esquinté par la vie mais qui garde le sourire. Sacré putain d'histoires que cette trilogie !!!! Un vrai coup de cœur
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Robert Laffont

    Pietà : le nouveau roman de Daniel Cole

    Deux ans après la parution de son roman Les Loups, final explosif de sa trilogie best-seller Ragdoll, Daniel Cole signe son grand retour avec Pietà ! Embarquement immédiat pour la capitale anglaise, dans ce qu’elle a de plus sombre à offrir… Non, vous n’y croiserez pas Jack l’éventreur, mais peut-être une mort plus cruelle encore ! Quoi que plus esthétisée, car dans Pietà, les victimes se transforment en véritables œuvres d’art.

    Lire l'article