En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une avalanche de conséquences

        Presses de la cité
        EAN : 9782258117754
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 154 x 240 mm
        Une avalanche de conséquences

        Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 22/09/2016
        Et si le secret de famille était le plus indétectable des poisons ?
        Qu’est-ce que Lily a bien pu découvrir dans le journal intime de son fiancé William Goldacre pour que celui-ci se précipite du haut d’une falaise du Dorset ? Et est-ce un hasard si, quelque temps plus tard, sa mère, Caroline Goldacre, se retrouve mêlée à une sombre affaire : la mort... Qu’est-ce que Lily a bien pu découvrir dans le journal intime de son fiancé William Goldacre pour que celui-ci se précipite du haut d’une falaise du Dorset ? Et est-ce un hasard si, quelque temps plus tard, sa mère, Caroline Goldacre, se retrouve mêlée à une sombre affaire : la mort suspecte de Clare Abbott, l’auteur féministe dont elle était l’assistante ?
        Si le lien entre les deux décès semble ténu, voire inexistant, le sergent Barbara Havers est néanmoins déterminée à faire éclater la vérité. Il n’en faudra pas moins pour restaurer auprès de sa hiérarchie son image salement écornée par une précédente enquête. Elle est soutenue par son supérieur, l’inspecteur Thomas Lynley, qui suit une piste à Cambridge, où le corps de Clare a été retrouvé. Barbara Havers, de son côté, cherche quel mystère se cache dans la campagne du Dorset, d’apparence si paisible… 
         
        D’une main de maître, Elizabeth George tire les ficelles d’une énigme troublante où la tragédie côtoie le crime. Lorsque resurgissent des secrets de famille depuis longtemps enfouis se déclenche inévitablement une avalanche de conséquences…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258117754
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 154 x 240 mm
        Presses de la cité
        23.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • elleaile Posté le 7 Septembre 2018
          Cette auteure était une découverte pour moi, je me suis rendue compte qu'elle a de nombreux fans sur Babelio mais je crains de ne pas en faire partie. J'ai trouvé les protagonistes intéressants mais bien trop caricaturaux : cette Caroline qui écrase ceux qui l'aiment encore, que l'on déteste dès les premières pages lorsqu'elle vient récupérer son fils à Londres, cette femme menteuse pathologique, tyrannique, manipulatrice, éternelle victime des hommes et du destin, et je n'ai pas cité le pire travers de sa personnalité, une horreur sans nom... Le bateau est trop chargé pour moi, un peu plus de nuances ou plus de développement d'autres personnages, par exemple celui de Lily, auraient été bienvenus je pense. Le récit est très très long, avec un ping-pong entre Londres et la campagne du Dorset, il y a un remplissage avec des détails (où l'inspecteur gare sa voiture, la description de ce que les gens mangent et j'en passe). Sinon j'y ai trouvé des situations intéressantes, des personnages peu communs (je pense à l'écrivaine féministe), les liens qui les unissent particuliers, tant qu'on ne tombe pas dans des récits à l'eau de rose comme celui de la relation du très moche Alistair avec son employée.... Cette auteure était une découverte pour moi, je me suis rendue compte qu'elle a de nombreux fans sur Babelio mais je crains de ne pas en faire partie. J'ai trouvé les protagonistes intéressants mais bien trop caricaturaux : cette Caroline qui écrase ceux qui l'aiment encore, que l'on déteste dès les premières pages lorsqu'elle vient récupérer son fils à Londres, cette femme menteuse pathologique, tyrannique, manipulatrice, éternelle victime des hommes et du destin, et je n'ai pas cité le pire travers de sa personnalité, une horreur sans nom... Le bateau est trop chargé pour moi, un peu plus de nuances ou plus de développement d'autres personnages, par exemple celui de Lily, auraient été bienvenus je pense. Le récit est très très long, avec un ping-pong entre Londres et la campagne du Dorset, il y a un remplissage avec des détails (où l'inspecteur gare sa voiture, la description de ce que les gens mangent et j'en passe). Sinon j'y ai trouvé des situations intéressantes, des personnages peu communs (je pense à l'écrivaine féministe), les liens qui les unissent particuliers, tant qu'on ne tombe pas dans des récits à l'eau de rose comme celui de la relation du très moche Alistair avec son employée. J'ai tout de même lu ce livre avec un certain plaisir tout en regrettant les trop nombreuses références aux volumes précédents, que je ne vais pas lire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • jmb33320 Posté le 23 Août 2018
          Mine de rien les personnages récurrents des enquêtes de Lynley et Havers prennent un peu plus d'épaisseur humaine et évoluent avec le temps. Après le festival Barbara Havers dans le volume précédent, qui se passait en grande partie en Italie, ce volume, le dix-neuvième de la série, la voit en difficulté avec sa hiérarchie, contrainte de faire profil bas pour éviter une mutation dans le nord de l'angleterre. Cette enquête, bâtie autour du meurtre d'une écrivaine féministe, est beaucoup plus resserrée que d'habitude, les fausses pistes sont plus rares. Le sujet par contre est assez dérangeant. Mais ça reste une lecture captivante. J'ai toutefois remarqué dans ce volume une évolution dans le style d'Elizabeth George : elle n'hésite pas à multiplier les scènes plus sentimentales, ce qui ne me plaît pas, d'où ma note un peu réduite.
        • Coventgarden Posté le 7 Juin 2018
          4 et pourtant j'ai dévoré le dernier quart forcément, la chute, la résolution, la fin du mystère du qui, quand, où, pourquoi. Elizabeth George nous emmène en compagnie du célèbre inspecteur Linley et de la non moins célèbre Barbara Havers dans une enquête glauque. Pourquoi cet adjectif qui valide le Four Stars ? Déjà, Barbara est sur la touche car la commissaire de la supporte plus ; ni son allure, ni sa façon trop directe de parler ni les libertés qu'elle a pu prendre dans l'enquête précédente. Alors, planant au-dessus d'elle une mutation punitive, l'inspecteur, son seul soutien, la laisse mener son enquête avec un sergent sympathique et bien entendu, il aura raison car elle est performante. Et puis, il y a l'ambiance. Des couples qui se déchirent sur un fond de maladie mentale, de la persécution, une mère horrible et perverse, des meurtres un peu trop détaillés pour moi ce qui gâchent pour moi l'enquête. Je ne sais pas s'il a déjà été adapté à la télévision dans la série "Meurtres à l'anglaise" mais je serai curieuse de voir les coupes qu'ils feront ou ont faites de ce pavé.
        • Roudoul Posté le 13 Février 2018
          Le lecteur a quand même lui aussi du mérite pour terminer la lecture de cet ouvrage épais. On se laisse prendre par l'intrigue et les personnages bien dépeints mais c'est très long tout de même.
        • Alicata Posté le 8 Janvier 2018
          C'est toujours un grand plaisir de retrouver nos inspecteurs favoris et leur entourage , même si leur vie n'évolue pas assez vite à mon goût, mais c'est sans doute ça aussi l'art du suspens chez Elizabeth George , le suspens à double vitesse : une enquête palpitante et des personnages aux vies parfois chaotiques. Et que dire de la chute dans cet opus ! Bravo !

        Ils en parlent

        " Comme la plupart des "reines du crime", on lui donne le bon Dieu sans confession. Et pourtant : depuis maintenant une bonne vingtaine de polars (et autant de best-sellers), Elizabeth George explore méticuleusement les tréfonds les plus noirs et les plus tordus de l'âme humaine, sur fond de secrets de famille inavouables et de vilaines névroses ayant trop longtemps suppuré. Sans pudeur, sans tabou, la plus anglaise des romancières américaines transforme les collines crayeuses du Dorset en purgatoire et les petits meurtres entre amis en terrible descente en enfer."
         
        Le Figaro Magazine
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com