Lisez! icon: Search engine
Par Pocket, publié le 16/10/2019

Françoise Sagan, quarante ans de littérature

Paru le 19 octobre dernier chez Plon, l'inédit de Françoise Sagan Les Quatre coins du cœur a fait grand bruit. De cette tonitruante actualité, propice à déchaîner les passions, celle que François Mauriac qualifiait de "charmant petit monstre" était coutumière, tout au long d'une carrière littéraire constitutive d'un précieux fonds "Sagan" chez Pocket.

Disparue il y a quinze ans, après une vie partagée entre scandales, fêtes et excès, mais surtout amitiés indéfectibles et prouesses littéraires, Françoise Sagan aura su se rendre célèbre dès l'âge de 18 ans, en 1954, avec la parution de son fameux Bonjour tristesse. Au point d'attiser depuis lors, au sein de la sphère littéraire, les appétits d'éditeurs, lecteurs ou critiques à la recherche de la nouvelle perle précoce.

Il faut dire que dès ses débuts, forte d'un succès confirmé et d'un irrépressible désir d'écrire, Françoise Sagan aura su coloniser durablement les rayons des librairies, publiant quatre romans (dont Un certain sourire, Aimez-vous Brahms...) dans les années cinquante, encore quatre la décennie suivante (dont Les Merveilleux Nuages, La Chamade, Le Garde du cœur), et ainsi de suite jusque Un chagrin de passage en 1993, en passant par La laisse quatre ans plus tôt.

La liberté comme thème récurrent

"Foudroyée" par la lecture des Illuminations de Rimbaud au moment de l'écriture de Bonjour Tristesse, Françoise Sagan aura à cœur pendant toute sa carrière de livrer des ouvrages courts, dépouillés, où les formules font mouche et les points de vue internes règnent. S'il y est beaucoup question de la complexité des relations amoureuses ("Pour qu'un homme et une femme s'aiment vraiment, il ne suffisait pas qu'ils se soient fait plaisir, qu'ils se soient fait rire, il fallait aussi qu'ils se soient fait souffrir", La Chamade ; "Deux êtres humains doivent pouvoir vivre cramponnés l'un à l'autre sans respirer, ça s'appelle l'amour", Les Merveilleux Nuages), l'un de ses thèmes favoris n'est autre que la liberté, celle de femmes – jeunes ou non -, dans la société d'avant 1968, et encore bien après... jusqu'à aborder de front, par exemple, la thématique de l'avortement, dans La Chamade, dès 1965.

Autant de livres vécus, ainsi, comme autant de bouffées d'air dans la France corsetée de la IVème République puis du Général de Gaulle, puis autant de rendez-vous réguliers pour une armée de fidèles - passionnés ou non par les frasques et aventures parallèles de la romancière, cette "Mademoiselle Chanel de la littérature" comme la qualifiait Bernard Frank, proche parmi les proches. Autant de livres, aussi, qui constituent désormais le fonds "Sagan" chez Pocket, en attendant la version audio des Quatre coins du cœur, bientôt chez Lizzie.

Pocket
Un livre, une rencontre.

Lisez maintenant, tout de suite !