Lisez! icon: Search engine

Mo HAYDER

Biographie de Mo HAYDER

Mo HAYDER

Dès Birdman, son premier roman, elle a terrifié ses lecteurs. Cette histoire de tueur en série sur laquelle enquêtait Jack Caffery, un inspecteur hanté par le drame de son enfance - la disparition de son frère peut-être enlevé par leur voisin pédophile-, brillait par son habileté et sa noirceur. Dans L'Homme du soir, elle confrontait encore son personnage à une affaire atroce. Puis il y a eu un joyau noir, Tokyo, pour lequel elle a puisé dans les souvenirs de son séjour dans la capitale japonaise. Ce livre, autour du massacre par les troupes nipponnes de la population de Nankin, en 1937, flirtait déjà avec le fantastique, sillon qu'elle a ensuite creusé dans Pig Island, avant de revenir à Caffery.
Si elle manie l'horreur avec talent, on ne peut limiter son oeuvre à cette dimension. En effet, ses personnages principaux vivent avec le poids d'un passé très lourd, victimes ou témoins de tragédies. Leur propre douleur leur permet d'affronter le Mal, mais leurs tourments sont réveillés par chaque affaire. Derrière des intrigues efficaces perce une émotion qui donne à ses romans un écho troublant.

Viscères

Mo HAYDER
Il y a quinze ans, dans les bois de leur maison de campagne, les Anchor-Ferrers découvraient les dépouilles d'un jeune couple massacré.
Il leur a fallu du temps pour revenir... Et oublier.
Et voilà qu'aujourd'hui pour Oliver, Matilda et Lucia, leur fille instable, un nouveau cauchemar commence. Isolés du village et du monde, soumis aux jeux pervers de deux intrus, ils replongent...
Découvrir le livre
Découvrir le livre
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Presses de la Cité

    La collection Sang d'Encre fait peau neuve

    La mythique collection "Sang d’Encre" fait peau neuve pour réunir sous une même charte toutes les couleurs du noir des Presses de la Cité. Découvrez les deux premiers romans publiés avec ce nouveau design, Faute grave de Lucie Whitehouse et Anonymat garanti de Greer Hendricks et Sarah Pekkanen.

    Lire l'article