Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355846137
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Chambre d'ami

Claude DEMANUELLI (Traducteur), Jean DEMANUELLI (Traducteur)
Date de parution : 09/03/2017
« Encore un de ces livres dont “on ne peut s’empêcher de tourner les pages, jusqu’à une incroyable conclusion” ? Eh bien, pour une fois, figurez-vous que c’est vrai ! » Joyce Carol Oates
Entre Françoise Sagan et Patricia Highsmith, un huis clos délicieusement pervers !

Imaginez un cadre de rêve : une luxueuse résidence d’été au milieu des montagnes.
Placez-y un trio de personnages troubles : Charlie, un riche banquier new-yorkais, sa femme Chloe et Matthew, le cousin de Charlie, un cuisinier dont l’existence part un peu...
Entre Françoise Sagan et Patricia Highsmith, un huis clos délicieusement pervers !

Imaginez un cadre de rêve : une luxueuse résidence d’été au milieu des montagnes.
Placez-y un trio de personnages troubles : Charlie, un riche banquier new-yorkais, sa femme Chloe et Matthew, le cousin de Charlie, un cuisinier dont l’existence part un peu à la dérive.
Le décor est posé, les pièces sur l’échiquier. En dire plus serait criminel.
Passion, drame, trahison, adultère, meurtre : rien ne manquera à votre plaisir.

Avec cette peinture d’un couple bourgeois qui, sous des apparences parfaites, recèle bien des secrets et des mensonges, James Lasdun évoque à la fois les univers de Françoise Sagan, de Claude Chabrol et de Patricia Highsmith. Autant dire que le suspense, l’intelligence et le plaisir sont au rendez-vous de ce roman aux rebondissements multiples, où chacun est à la fois coupable et victime de sa nature profonde. Un délice.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355846137
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    La référence à Sagan ou Highsmith n'ont eu aucune influence sur mon choix de lecture, je n'ai lu ni l'une ni l'autre. [...][Vous pouvez lire la suite sur mon blog, merci :)]
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 20 Juin 2020
    🏊#8205;#9794;️ET VOUS, QUE LISEZ-VOUS A L'"AMI" JUIN?🏊#8205;#9792;️ Matthew et Charlie sont cousins mais ont peu en commun. Tandis que Matthew vivote comme chef cuistot et est toujours célibataire à 39 ans, Charlie est l'exemple de la réussite à l'américaine: une femme magnifique, Chloé, un job dans la finance et une superbe maison de vacances où il a invité son cousin. Par pitié ou par culpabilité à la suite d'un événement qui s'est produit dans leur adolescence ? Cet été là, dans la résidence secondaire luxueuse, les apparences vont voler en éclats, jusqu'au drame. Ne vous laissez pas abuser par la couverture qui invite à plonger dans la piscine, ici on nage en eaux trouble entre rivalité, rancœur et jalousie. James Lasdun installe une ambiance qui rappelle Patricia Highsmith ou La Piscine... Et les vacances idylliques glissent progressivement vers une fin funeste totalement inattendue...
  • Wyoming Posté le 17 Juin 2020
    J'ai bien aimé ce thriller psychologique, sous forme de huis clos triangulaire, le mari, l'épouse, celui qui aurait aimé être l'amant, mais finalement, il y a un quatrième personnage... C'est surtout l'ambiance de chaleur et de moiteur dans les Caskhills qui contribue à créer une atmosphère toujours trouble, renforcée par la présence de la piscine, le rectangle de cette quadrangulaire à trois côtés principaux. Les descriptions de la nature, souvent mêlées à la psychologie des personnages, comme si elle était déterminante de leurs comportements, alors qu'elle en est seulement la spectatrice immobile, ajoute encore à la tension palpable du roman. Et puis il y a la cuisine et les préparations de repas élaborés par Matthew qui n'est pas avare de détails sur l'aspect des viandes et des poissons, ainsi que les différentes possibilités de les accommoder au mieux. Ne manquent que de bonnes références oenologiques, mais, hélas, nous sommes en Amérique où la juste adéquation des grands crus à un plat n'est même pas concevable. L'intrigue tient la route et la tension monte crescendo, dommage que la fin soit un peu bâclée au dernier paragraphe, mais c'était sans doute le choix de l'auteur de priver son lecteur de tous les sentiments habitant les... J'ai bien aimé ce thriller psychologique, sous forme de huis clos triangulaire, le mari, l'épouse, celui qui aurait aimé être l'amant, mais finalement, il y a un quatrième personnage... C'est surtout l'ambiance de chaleur et de moiteur dans les Caskhills qui contribue à créer une atmosphère toujours trouble, renforcée par la présence de la piscine, le rectangle de cette quadrangulaire à trois côtés principaux. Les descriptions de la nature, souvent mêlées à la psychologie des personnages, comme si elle était déterminante de leurs comportements, alors qu'elle en est seulement la spectatrice immobile, ajoute encore à la tension palpable du roman. Et puis il y a la cuisine et les préparations de repas élaborés par Matthew qui n'est pas avare de détails sur l'aspect des viandes et des poissons, ainsi que les différentes possibilités de les accommoder au mieux. Ne manquent que de bonnes références oenologiques, mais, hélas, nous sommes en Amérique où la juste adéquation des grands crus à un plat n'est même pas concevable. L'intrigue tient la route et la tension monte crescendo, dommage que la fin soit un peu bâclée au dernier paragraphe, mais c'était sans doute le choix de l'auteur de priver son lecteur de tous les sentiments habitant les personnages dans ces derniers instants.
    Lire la suite
    En lire moins
  • reve2003 Posté le 15 Janvier 2020
    Roman emprunté à la bibliothèque, je l'ai lu d'un trait même si je dois dire que je me suis un peu ennuyée de la description des personnages jusqu'au début de l'action. Avec peu de choses, finalement une histoire somme toute banale, l'auteur arrive à installer un suspense qui va crescendo. La lecture est addictive, on veut savoir ce qui va arriver au trio, et qui manipule qui. J'ai été étonnée par la fin même si en y réfléchissant, cela ne pouvait se finir autrement.
  • biancaf Posté le 1 Juillet 2018
    Quelle déception! Qui parle de «thriller psychologique qui s’installe d’une page à l’autre ?» L’ennui s’enracine d’une page à l’autre ! Quel dommage parce que les prémices du roman semblaient vraiment intéressantes ! Passons rapidement à autre roman.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !