Lisez! icon: Search engine

Le désert des tartares

Robert Laffont
EAN : 9782221128077
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Le désert des tartares

Michel ARNAUD (Traducteur)
Collection : Pavillons
Date de parution : 20/12/2012

Un chef-d'œuvre de Dino Buzzati.

«Le monde de Buzzati, comme celui de Kafka, est plein de détours, à la manière des labyrinthes: ce carrefour d'espace et de temps où l'homme est placé et qu'il déplace avec lui, sans pouvoir le laisser derrière lui, univers mobile dont les dimensions sont celles d'une cellule de prison dont...

«Le monde de Buzzati, comme celui de Kafka, est plein de détours, à la manière des labyrinthes: ce carrefour d'espace et de temps où l'homme est placé et qu'il déplace avec lui, sans pouvoir le laisser derrière lui, univers mobile dont les dimensions sont celles d'une cellule de prison dont on barbouille les murs aux couleurs de l'infini, c'est le bastion où l'on guette jour après jour l'invasion des Tartares, sans savoir s'il existe réellement des Tartares, ni s'il y en a eu autrefois, ni si le danger existe de les voir surgir, au galop, de ce désert où l'on use ses yeux et sa vie à scruter l'horizon.»Marcel Brion

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221128077
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Luuina Posté le 1 Décembre 2019
    Un roman qui aborde le temps qui s’écoule à travers le vie dans le fort de Bastiana. Le lieutenant Drogo y est affecté et ne compte y rester que trois mois pour parfaire son expérience et évoluer ailleurs...
  • tantquilyauradeslivres Posté le 19 Novembre 2019
    Certains romans nous happent dès les premières lignes. A peine la lecture entamée et nous voilà plongés, entraînés dans l’univers de l’auteur. Le plus souvent, il en faut un peu plus avant de se laisser embarquer dans une histoire. Mais parfois, c’est difficile, le déclic espéré ne se produit pas et l’on a beau essayer de s’accrocher à l’histoire rien n’y fait. Dans ces cas-là en général, j’abandonne. Daniel Pennac l’a dit, on a le droit ! Pourtant, j’avais tellement envie de lire ce livre dont j’ai entendu/lu tellement de bien. Alors, je me suis accrochée et ça a été laborieux, pendant presque un tiers du roman, puis… d’un coup, c’est arrivé ! Maintenant, je peux à mon tour dire, comme tant d’autres avant moi : quel livre ! Attendre, attendre, attendre… A cela se résume la vie de Drogo et des autres militaires affectés au fort Bastiani. Des journées interminables, une routine immuable, un règlement strict et tout cela pour garder une frontière morte, guetter une hypothétique attaque qui ne vient jamais. Alors l’ennui forcément, l’imagination qui se met en branle et le rêve d’une bataille, enfin ! Mais il faut encore attendre, attendre, attendre… Les hommes ne quittent... Certains romans nous happent dès les premières lignes. A peine la lecture entamée et nous voilà plongés, entraînés dans l’univers de l’auteur. Le plus souvent, il en faut un peu plus avant de se laisser embarquer dans une histoire. Mais parfois, c’est difficile, le déclic espéré ne se produit pas et l’on a beau essayer de s’accrocher à l’histoire rien n’y fait. Dans ces cas-là en général, j’abandonne. Daniel Pennac l’a dit, on a le droit ! Pourtant, j’avais tellement envie de lire ce livre dont j’ai entendu/lu tellement de bien. Alors, je me suis accrochée et ça a été laborieux, pendant presque un tiers du roman, puis… d’un coup, c’est arrivé ! Maintenant, je peux à mon tour dire, comme tant d’autres avant moi : quel livre ! Attendre, attendre, attendre… A cela se résume la vie de Drogo et des autres militaires affectés au fort Bastiani. Des journées interminables, une routine immuable, un règlement strict et tout cela pour garder une frontière morte, guetter une hypothétique attaque qui ne vient jamais. Alors l’ennui forcément, l’imagination qui se met en branle et le rêve d’une bataille, enfin ! Mais il faut encore attendre, attendre, attendre… Les hommes ne quittent pas le désert des yeux, hypnotisés par ce morne horizon, l’esprit enfiévré par la bataille à venir et les rêves de gloire. Attendre, attendre, attendre… Et passent les semaines, les mois, les années… Les jeunes et fringants officiers sont devenus vieux, mais attendent encore et toujours. Une vie d’attente, de vaine attente, une vie qui n’aura pas été vécue. Etonnant comme un roman dans lequel il ne se passe rien (ou presque) peut être à ce point passionnant. Là réside le talent de l’écrivain, qui transporte son lecteur dans ce fort loin de tout, d’étés étouffants en hivers glacials, des murs de pierre nus et imposants, à faire face à un désert. Comme pour Drogo et ses compagnons, l’effet hypnotique se fait sentir. Le fort est une prison autant qu’une garnison, du désert viendra enfin l’événement qui viendra tout changer, alors… Attendre, attendre, attendre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marie2406 Posté le 25 Octobre 2019
    Le tout jeune lieutenant Giovanni Drogo vient de sortir de l'école militaire et reçoit sa première affectation. Il se rend donc au fort Bastiani totalement perdu dans la montagne à la limite du désert des Tartares. Dès son arrivée, il a compris qu'il lui faudra s'en aller vite de cet endroit si il veut poursuivre la brillante carrière militaire qui l'attend pense-t-il. Le commandant du fort va le persuader de rester quatre mois. Quatre mois à ne rien faire d'autre que des gardes pour surveiller le désert d'où rien ni personne ne vient jamais et ne viendra probablement jamais. Puis finalement les mois se transformeront en années, et puis se sera une vie entière écoulée à attendre un hypothétique événement. Lorsqu'enfin arrivera quelque chose Giovanni Drogo sera au terme de sa vie. Vie qui se sera écoulée jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, année après année dans l'attente de quelque chose Le désert des Tartares n'est rien d'autre qu'un sablier nommé vie et que l'on voit couler grain après grain qui pour Giovanni Drogo seront des grains d'attente et de solitude.
  • hOUMUS Posté le 2 Octobre 2019
    Beaucoup de longueurs, une suite de renoncements pour un carrière militaire douteuse. Il faut le faire ! J'ai du mal avec ceux qui choisissent délibérément l'armée encore plus avec ceux qui plaquent leur petite amie pour une carrière chimérique. Ainsi, il est difficile de se prendre d'affection pour le personnage principal. Mais c'est très très bien écrit...
  • mickaelj Posté le 20 Mai 2019
    Un roman original sur le thème du temps qui passe et de la vie s'écoule. Très intéressant, mais le thème est un peu trop rabâché dans le livre, on y revient un peu trop souvent, de la même manière, avec des passages semblables. Néanmoins la lecture est agréable et le livre ne laisse pas indifférent.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.