Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221146071
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Fauves

Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/10/2015

Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.
« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste...

Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.
« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?
Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

« L’ex-profileuse est passée maitre dans la manipulation de sa proie : le cerveau du lecteur » Julie Malaure, Le Point.
« La faculté stupéfiante d’Ingrid Desjours à dépeindre les émotions humaines fait mouche à chaque fois » Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146071
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ReadLookHear Posté le 5 Juillet 2021
    Nous nous retrouvons donc dans ce thriller un peu après les événements du 7 janvier en France, sous fond de terrorisme. Haiko, la personnage principale, est la dirigeante d’une association qui a pour but d’empêcher les jeunes adolescents de partir faire le djihad, et de les reconditionner pour avoir une vie normale. Comme l’on peut s’en douter cette activité dérange l’état islamique qui a donc lancé une fatwa contre la jeune femme. Pour se protéger, elle engage donc un garde du corps en la personne de Lars, qui sera notre second personnage. Comme dans ces précédents livre, l’auteure, nous offres deux personnes avec des personnalités atypiques, deux personnes abîmés par la vie, deux personnes possédant beaucoup de forces et de mystères. Tout le long du livre, on se demande comment ils en sont arrivés à être comme çà. Lars est un ancien militaire revenu d’Afghanistan où il a été fait prisonnier par les talibans, et il ne s’en ai pas sorti indemne. Ce thriller, nous fais découvrir, beaucoup de chose sur le terrorisme, sur la manière que les jeunes sont recrutés, et comment ils s’organisent pour partir en Syrie. Mais il nous dévoile aussi beaucoup de chose sur le retour des... Nous nous retrouvons donc dans ce thriller un peu après les événements du 7 janvier en France, sous fond de terrorisme. Haiko, la personnage principale, est la dirigeante d’une association qui a pour but d’empêcher les jeunes adolescents de partir faire le djihad, et de les reconditionner pour avoir une vie normale. Comme l’on peut s’en douter cette activité dérange l’état islamique qui a donc lancé une fatwa contre la jeune femme. Pour se protéger, elle engage donc un garde du corps en la personne de Lars, qui sera notre second personnage. Comme dans ces précédents livre, l’auteure, nous offres deux personnes avec des personnalités atypiques, deux personnes abîmés par la vie, deux personnes possédant beaucoup de forces et de mystères. Tout le long du livre, on se demande comment ils en sont arrivés à être comme çà. Lars est un ancien militaire revenu d’Afghanistan où il a été fait prisonnier par les talibans, et il ne s’en ai pas sorti indemne. Ce thriller, nous fais découvrir, beaucoup de chose sur le terrorisme, sur la manière que les jeunes sont recrutés, et comment ils s’organisent pour partir en Syrie. Mais il nous dévoile aussi beaucoup de chose sur le retour des soldats au pays après une campagne de guerre monstrueuse. J’ai appris beaucoup de chose sur le syndrome post-traumatique lié à la guerre. A la prise de drogue aussi qui est liée aussi aux problèmes rencontrés par les soldats. Ce thriller nous parle aussi de religion, de politique, mais aussi des dangers liés à la presses, à internet et aux réseaux sociaux. Ce roman, nous parle de beaucoup de chose, et c’est peut-être ce qui m’a un peu perdu. J’ai quasiment lu tout le livre hier, je n’arrivais plus à le lâcher, mais pas vraiment à cause de l’intrigue principale, plus par le fait que je voulais découvrir les personnages et leurs secrets. Je trouve que tous ce côté mystérieux qu’il y a autour de Haiko et de Lars prend le dessus sur l’intrigue. Mais je pense que c’est comme cela qu’Ingrid Desjours a voulu nous faire découvrir son roman. Ok il y a l’intrigue avec l’association d’Haiko et la fatwa engagée contre elle, mais ce n’est pas le plus important dans ce livre. J’ai par contre beaucoup aimé le clin d’œil que nous offre Ingrid Desjours, en incorporant dans son roman des personnages du roman Tout pour plaire. Mais aussi, en début de certains chapitre, les extraits de presse, les tweets, les passage de poèmes ou encore des définitions tirées de Wikipédia, cela enrichit le livre et donne encore plus de réalisme. J’ai encore trouvé un petit bout d’un poème de Charles Baudelaire pour mon plus grand plaisir, je pense qu’Ingrid Desjours est aussi fan que moi de ce poète. Bref, je ne ressors pas indemne de cette lecture, j’ai beaucoup aimé, même s’il y a quelque chose qui me bloque, mais même en écrivant cette chronique, je ne sais pas vraiment quoi. Je conseille tout de même ce thriller, mais attention, certaines scènes sont vraiment choquantes et peuvent heurter les plus sensibles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jeremy8989 Posté le 18 Avril 2021
    Abstraction faite de la belle réussite qu’est cette intrigue imprégnée par l’actualité, Ingrid Desjours est vraiment une auteure étonnante en matière d’analyse psychologique. Et ce, que ce soit pour parler de mal-être, ou pour déchaîner un flot puissant d’émotions au point de rendre les scènes d’un réalisme troublant. Un roman concerné et confondant.
  • lagrandeval Posté le 22 Février 2021
    Haiko Homoreanu présidente de l’association N.e.r.F, « Nos Enfants resteront en France », est la cible d’une fatwa. Son amie, Nadia Nasri, vient d’être exécutée en plein Paris. Katia Homoreanu décide d’engager un garde du corps, Lars, un militaire revenu d’Afghanistan très écorché afin d’assurer la sécurité de sa fille. L’association N.e.r.F enlève des adolescents, avec l’accord des parents, prêts à quitter la France pour le djihad afin de les déprogrammer. Mais, est-ce vraiment le but de cette association ? Est-ce que les faits délivrés par la presse sont vrais ? Dès lors, l’histoire s’oriente sur les réelles motivations de Haiko et des doutes de son garde du corps. Qui manipule qui ? Haiko, Lars, les djihadistes, les collègues de Lars, la presse. Tout est fait pour mettre le doute même si toutefois, j’ai vite découvert les vraies motivations d’un des personnages. De plus, tout au long de ce thriller, l’autrice répond à des interrogations sur la vie des protagonistes afin de tenir en haleine le lecteur. Un livre que j’ai apprécié mais, attention, si vous souhaitez en connaître plus sur le recrutement des jeunes pour le djihad, vous en saurez très peu.
  • HQL Posté le 17 Janvier 2021
    Pour inaugurer sa nouvelle collection « La Bête Noire« , les éditions Robert Laffont publient le dernier roman d’Ingrid Desjours, la psychocriminologue reconvertie en écrivain à succès depuis que Sa vie dans les yeux d’une poupée et Tout pour plaire (ses troisième et quatrième romans) l’ont fait connaître auprès des lecteurs français. J’ai débuté Les Fauves quelques jours après les dramatiques attentats parisiens du 13 novembre, et n’ayant pas lu la quatrième de couverture, les premières pages m’ont laissé un goût amer en bouche, un relent désagréable de déjà vu, comme un mauvais souvenir qu’on aurait préféré oublié et qui revenait lorsqu’il n’était pas invité. Haiko est la fille d’une célèbre journaliste télévisée, elle-même journaliste de presse écrite, ayant décidé de vouer sa vie et sa notoriété à la lutte contre l’endoctrinement islamique, en récupérant in extremis de jeunes candidats au djihad, repérés la plupart du temps sur internet, kidnappés avec l’accord de leur famille, et envoyés manu militari dans des centres de déradicalisation à l’étranger. Celle qui met des bâtons dans les roues du groupe État Islamique devient naturellement la cible de fanatiques lorsqu’une fatwa est publiée sur internet à son encontre, lui promettant les pires souffrances. Pour se protéger, elle fera... Pour inaugurer sa nouvelle collection « La Bête Noire« , les éditions Robert Laffont publient le dernier roman d’Ingrid Desjours, la psychocriminologue reconvertie en écrivain à succès depuis que Sa vie dans les yeux d’une poupée et Tout pour plaire (ses troisième et quatrième romans) l’ont fait connaître auprès des lecteurs français. J’ai débuté Les Fauves quelques jours après les dramatiques attentats parisiens du 13 novembre, et n’ayant pas lu la quatrième de couverture, les premières pages m’ont laissé un goût amer en bouche, un relent désagréable de déjà vu, comme un mauvais souvenir qu’on aurait préféré oublié et qui revenait lorsqu’il n’était pas invité. Haiko est la fille d’une célèbre journaliste télévisée, elle-même journaliste de presse écrite, ayant décidé de vouer sa vie et sa notoriété à la lutte contre l’endoctrinement islamique, en récupérant in extremis de jeunes candidats au djihad, repérés la plupart du temps sur internet, kidnappés avec l’accord de leur famille, et envoyés manu militari dans des centres de déradicalisation à l’étranger. Celle qui met des bâtons dans les roues du groupe État Islamique devient naturellement la cible de fanatiques lorsqu’une fatwa est publiée sur internet à son encontre, lui promettant les pires souffrances. Pour se protéger, elle fera appel aux services de protection de Lars, un ancien militaire reconverti en garde du corps, pas tout à fait remis de sa période de captivité en Afghanistan. Ces deux fauves aux caractères bien trempés s’accommoderont difficilement, et les difficultés commencent alors que les premiers mensonges de la jeune fille volent en éclat. Accusée de toutes parts, détestée même par ceux qui assurent sa sécurité, Haiko devra faire face à une tempête inédite dans sa vie, sa seule bouée de sauvetage étant Lars. Écrit après les attentats du début d’année, Les Fauves est le thriller de l’après Charlie Hebdo, sorti dans les librairies quelques semaines avant le massacre des terrasses et du Bataclan, actualité qui en fait un objet littéraire difficile à appréhender, les plaies n’étant pas cicatrisées. Pour autant, on est plongé avec plaisir dans ce roman original au rythme haletant, où les flics ont laissé leurs déboires psychologiques aux anciens militaires. Si le roman est dans l’ensemble de bonne facture, bien écrit, le scénario devient un peu branlant sur la fin, et les dernières pages m’ont un peu déçu, sans pour autant gâcher la lecture, ni me faire renoncer à lire ses précédents romans qui sont déjà dans ma bibliothèque !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jodyane Posté le 11 Avril 2020
    Un sujet délicat traité par Indrig Desjours, le terrorisme et Daesch . Lars est engagé pour assurer la sécurité de Haicho qui est condamnée par l'État islamique .Elle sauve des enfants et adolescents qui sont recrutés pour partir en Syrie . Un livre proche de l'actualité, un livre plus dans la psychologie .Une écriture agréable mais parfois difficile . Lars et Haiko sont deux personnages brisés par leur passé, deux personnages très complexes . J'ai bien aimé le début et le déroulement de l'histoire mais à mon goût trop de longueur .On se pose beaucoup de questions pour démêler le vrai du faux .Un duel psychologique où se mêlent mensonges et manipulation .
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Ingrid Desjours, entre livres et écrans

    Psychocriminologue rompue aux méandres cérébraux des psychopathes, la romancière à succès Ingrid Desjours, forte des 100 000 exemplaires de ses thrillers vendus chez Pocket, cosigne le scénario d'une série en trois épisodes. Diffusée le 20 février sur Arte, cette mini-série, Amour fou, a fait l'objet d'une novélisation intitulée Tout pour plaire, elle aussi publiée chez Pocket.

    Lire l'article