Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264072733
Code sériel : 5552
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Amour entre adultes

LAILA FLINK THULLESEN (Traducteur), CHRISTINE BERLIOZ (Traducteur)
Date de parution : 17/09/2020
Autopsie d’un couple, autopsie d’un crime
Christian et Leonora sont mariés depuis 20 ans. Ils ont un petit garçon et tout pour être heureux. Pourtant, un soir pluvieux, Christian guette Leonora… et l’écrase avec sa voiture. Trois jours plus tôt c’est un sms reçu en pleine nuit qui fait remonter beaucoup de rancœur à la surface.... Christian et Leonora sont mariés depuis 20 ans. Ils ont un petit garçon et tout pour être heureux. Pourtant, un soir pluvieux, Christian guette Leonora… et l’écrase avec sa voiture. Trois jours plus tôt c’est un sms reçu en pleine nuit qui fait remonter beaucoup de rancœur à la surface. Christian la trompe. Leonora est folle de jalousie. Menace, coup bas, chantage, filatures : le passé resurgit et avec lui tous ses revirements.
Le commissaire Holger mène l'enquête. Marié lui aussi, il tente d’expliquer à sa fille comment une histoire d’amour peut en arriver là. Une histoire d’amour, vraiment ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264072733
Code sériel : 5552
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 4 Septembre 2021
    ❤SEX CRIMES💥 Amour entre adultes.... On vous imagine déjà, l'œil égrillard et la bave aux lèvres (mais si, avouez, vous bavez quand vous êtes excités !🤣). Mais non, désolées! Il ne s'agit pas d'un guide sexo interdit aux mineurs. Même s'il y a quelques scènes de galipettes dans le roman...😈🤸#8205;#9792;️🤸 Amour entre adultes, c'est à la fois la chronique d'un mariage qui se délite et un thriller psychologique épatant. Christian et Leonora forment un couple apparemment heureux et sans histoire. Pourtant, après 20 ans de mariage, Christian projette d'écraser son épouse pendant son jogging. Mais comment en sont-ils arrivés là ? Qu'est-ce qui a pu dérailler au point de transformer l'amour en haine? L'auteur (un duo de romanciers danois dont on avait adoré "La femme secrète") dissèque la relation amoureuse, l'usure de l'amour, les compromis, les petits arrangements... C'est formidablement bien observé, c'est criant de vérité, parfois drôle, souvent effrayant et on prend tour à tour partie pour l'un ou l'autre des deux époux au fur et à mesure des retournements de situation, saisissants ! Bref, ce roman d'une finesse psychologique et d'un réalisme incroyable nous a vraiment séduites ! Un coup de cœur 😍❤! Précipitez-vous
  • Tancrede50 Posté le 20 Juillet 2021
    Dés le début, on est submergé par l’émotion. Un mari, Christian, succombe au démon de midi, veut divorcer et détruit ainsi tout ce qu’il a construit en 20 ans avec sa femme et son fils. Sa femme, Léonora, qui a sacrifié sa carrière de violoniste surdouée pour sauver son fils gravement malade, surprend sa rivale, Zenia, en train de faire l’amour à son mari Christian et la fixer les yeux dans les yeux, d’un air de défi. Tout peut alors arriver. C’est fort, c’est violent, on est effondré. Le récit renvoie le lecteur à sa propre conception du mariage et le fait forcément réagir. Deux conceptions s’opposent. La première chrétienne, celle du lien indissoluble du mariage, ‘pour le meilleur et pour le pire’. C’est la conception de Léonora. La deuxième, plus athée, plus libre, qui dit que quand l’amour est mort, le mariage se termine en divorce, quelles qu’en soient les conséquences pour l’un et l’autre des époux. C’est la conception de Christian. Léonora veut se battre pour que Christian reste. Ce n’est pas une question d’argent. Elle veut juste à la fois montrer à sa rivale qu’elle est la plus forte, et surtout éviter de devenir une laissée pour compte,... Dés le début, on est submergé par l’émotion. Un mari, Christian, succombe au démon de midi, veut divorcer et détruit ainsi tout ce qu’il a construit en 20 ans avec sa femme et son fils. Sa femme, Léonora, qui a sacrifié sa carrière de violoniste surdouée pour sauver son fils gravement malade, surprend sa rivale, Zenia, en train de faire l’amour à son mari Christian et la fixer les yeux dans les yeux, d’un air de défi. Tout peut alors arriver. C’est fort, c’est violent, on est effondré. Le récit renvoie le lecteur à sa propre conception du mariage et le fait forcément réagir. Deux conceptions s’opposent. La première chrétienne, celle du lien indissoluble du mariage, ‘pour le meilleur et pour le pire’. C’est la conception de Léonora. La deuxième, plus athée, plus libre, qui dit que quand l’amour est mort, le mariage se termine en divorce, quelles qu’en soient les conséquences pour l’un et l’autre des époux. C’est la conception de Christian. Léonora veut se battre pour que Christian reste. Ce n’est pas une question d’argent. Elle veut juste à la fois montrer à sa rivale qu’elle est la plus forte, et surtout éviter de devenir une laissée pour compte, sans métier, sans amis et sans avenir. Jusqu’où ira-t-elle dans cette confrontation avec sa rivale? Comment Christian va réagir? Mais le récit commence curieusement. D’abord l’histoire est raconté par Holger, policier à la retraite, à sa fille Josefine dans un bar de plage. « Pourquoi tu me racontes ça maintenant papa? […] Je n’en sais rien dit Holger. C’est une affaire qui m’obsède. » Ensuite Anna Ekberg dès les deux premiers chapitres nous dévoile l’affaire et sa conclusion. Tout lecteur de roman policier sait qu’un tel flashforward est impossible. Quelque chose cloche. Du coup, on est encore plus accroché par la lecture. Au final tout est remarquable et réussi dans ce roman: le sujet, l’écriture, l’intrigue, les caractères, l’émotion, les rebondissements et le suspense. Du très grand art.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MaggyM Posté le 25 Avril 2021
    Tout avait commencé par un SMS, reçu en pleine nuit... et maintenant Christian est là, assis dans une camionnette, à attendre que sa femme Leonora, partie faire son jogging, passe dans la lumière de ses phares, qu'il puisse enfin l'écraser, en finir avec tout ça. Tout ne se passe pas comme il l'avait imaginé. D'abord, au lieu de passer sous les roues, elle a heurté le pare-brise... Et le pare-brise est maintenant cassé... Non décidément, rien ne se passe vraiment comme prévu... Voilà une entrée en matière particulièrement percutante si j'ose dire. Et le lecteur peut légitimement se demander sur quoi vont porter les 500 prochaines pages. Les auteurs qui se cachent derrière le pseudo d'Anna Ekberg nous proposent un thriller domestique efficace jusqu'à la dernière page. Si les premiers retournements de situation peuvent interpeller, le lecteur se surprend à attendre les suivants un rictus mauvais au coin des lèvres. Parce qu'on assiste à la déliquescence d'un couple, et que ce n'est pas le nôtre. Parce que les personnages sont tout simplement diaboliques, emportés dans une spirale dont ils pourraient perdre la maîtrise à chaque instant. Le fait que toute l'histoire soit racontée par Holger, flic à la retraite (ou en fin de... Tout avait commencé par un SMS, reçu en pleine nuit... et maintenant Christian est là, assis dans une camionnette, à attendre que sa femme Leonora, partie faire son jogging, passe dans la lumière de ses phares, qu'il puisse enfin l'écraser, en finir avec tout ça. Tout ne se passe pas comme il l'avait imaginé. D'abord, au lieu de passer sous les roues, elle a heurté le pare-brise... Et le pare-brise est maintenant cassé... Non décidément, rien ne se passe vraiment comme prévu... Voilà une entrée en matière particulièrement percutante si j'ose dire. Et le lecteur peut légitimement se demander sur quoi vont porter les 500 prochaines pages. Les auteurs qui se cachent derrière le pseudo d'Anna Ekberg nous proposent un thriller domestique efficace jusqu'à la dernière page. Si les premiers retournements de situation peuvent interpeller, le lecteur se surprend à attendre les suivants un rictus mauvais au coin des lèvres. Parce qu'on assiste à la déliquescence d'un couple, et que ce n'est pas le nôtre. Parce que les personnages sont tout simplement diaboliques, emportés dans une spirale dont ils pourraient perdre la maîtrise à chaque instant. Le fait que toute l'histoire soit racontée par Holger, flic à la retraite (ou en fin de carrière), et qu'elle repose sur plusieurs hypothèses ajoute à la torture intellectuelle du lecteur qui se demande régulièrement comment tout cela peut-il bien finir. Et chaque chapitre, court, haletant, ajoute une couche, et encore une couche... Une vraie réussite sur fond de fjords danois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • missmolko1 Posté le 20 Février 2021
    Amour entre adultes est un roman captivant comme seuls les scandinaves savent les écrire. Et chose originale : le roman commence par la fin, nous savons que le héros s’apprête à tuer sa femme. Puis on revient en arrière de quelques jours pour savoir comment le couple en est arrivé là. Malgré tout ça, le lecteur n’est pas au bout de ses surprises car les rebondissements vont s’enchainer. En parallèle, c’est Holger, flic à la retraite qui raconte l’enquête à sa fille. Enquête qui n’a jamais été résolue. Difficile de s’attacher aux personnages qui sont tous plus machiavéliques les uns que les autres. Mais j’ai trouvé Holger attachant et extrêmement rusé. Malheureusement, il n’a jamais pu prouver ses intuitions. J’ai aimé le dépaysement et découvrir un Danemark différent, m’éloigner de Copenhague pour découvrir l’île de Mors, les fjords et tous ses paysages sauvages qui font rêver. Cela allège un peu le récit de tous les éléments très sombres, les descriptions macabres qui se succèdent au fil des pages. Je suis contente d’avoir découvert ce nouveau roman d’Anna Ekberg, la femme secrète, m’avait laissé un sentiment mitigé mais je suis vraiment conquise par ce roman et j’espère que d’autres suivront.
  • Titania Posté le 9 Janvier 2021
    Je désespérais de trouver un bon polar, lorsque dans ma médiathèque préférée Je suis tombée sur ce livre mal classé avec un titre improbable. Pourtant, Il suffit juste d'en lire quelques lignes pour comprendre de quoi il s'agit. On démarre en effet sur les chapeaux de roues par un crime abominable qui laisse une victime en crêpe sur le bitume. On connaît la victime , on connaît l'auteur, facile ! se dit-on, le défi c'est de le coincer au bout de 400 pages, le temps de comprendre pourquoi...et bien non, mes amis, vous serez comme moi surpris de la tournure que prendra l'histoire au fur et à mesure que notre « Scheherazade », Holger, un vieux flic danois à la retraite la raconte à sa fille avec détours et digressions, comme une de ses enquêtes loupées. La construction est magistrale, pas simpliste comme ces romans qui alternent les points de vue ou racontent deux histoires en parallèle. l'écriture est agréable et malicieuse, pour un polar animé de références culturelles intéressantes . On se laisse prendre à la psychologie torturée des personnages, des gens a priori ordinaires qui se mettent à faire des choses monstrueuses. Après ça vous pouvez être vaccinés contre la vie... Je désespérais de trouver un bon polar, lorsque dans ma médiathèque préférée Je suis tombée sur ce livre mal classé avec un titre improbable. Pourtant, Il suffit juste d'en lire quelques lignes pour comprendre de quoi il s'agit. On démarre en effet sur les chapeaux de roues par un crime abominable qui laisse une victime en crêpe sur le bitume. On connaît la victime , on connaît l'auteur, facile ! se dit-on, le défi c'est de le coincer au bout de 400 pages, le temps de comprendre pourquoi...et bien non, mes amis, vous serez comme moi surpris de la tournure que prendra l'histoire au fur et à mesure que notre « Scheherazade », Holger, un vieux flic danois à la retraite la raconte à sa fille avec détours et digressions, comme une de ses enquêtes loupées. La construction est magistrale, pas simpliste comme ces romans qui alternent les points de vue ou racontent deux histoires en parallèle. l'écriture est agréable et malicieuse, pour un polar animé de références culturelles intéressantes . On se laisse prendre à la psychologie torturée des personnages, des gens a priori ordinaires qui se mettent à faire des choses monstrueuses. Après ça vous pouvez être vaccinés contre la vie de couple , mais ce n'est pas si simple non plus ...bref, je n'en dis pas plus. Il ne fait pas chaud, je m'en suis rendue compte pieds nus sur mon balcon ce matin, alors, si vous avez du temps à tuer ce week-end ? Un plaid, un thé, de la bonne musique et lancez-vous dans ce polar danois, bonne lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…