En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Cruel vendredi

        Pocket
        EAN : 9782266275309
        Code sériel : 16911
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Cruel vendredi
        La fin approche

        Marianne BERTRAND (Traducteur)
        Date de parution : 09/03/2017
        Il y a des vendredis où rien ne va. Comme celui du Dr Frieda Klein, appelée à reconnaître un cadavre repêché dans la Tamise. Cadavre qui porte un bracelet à son nom et qui n’est autre que celui de son ex-petit ami, Sandy.
        Leur relation s’était terminée sur une rupture plutôt...
        Il y a des vendredis où rien ne va. Comme celui du Dr Frieda Klein, appelée à reconnaître un cadavre repêché dans la Tamise. Cadavre qui porte un bracelet à son nom et qui n’est autre que celui de son ex-petit ami, Sandy.
        Leur relation s’était terminée sur une rupture plutôt douloureuse. Puis il y avait eu cette violente altercation en pleine rue. Lorsque la police retrouve le portefeuille du défunt dans l’appartement de la jeune femme, tout bascule.
        Devenue malgré elle le suspect n° 1, Frieda ne voit qu’une seule issue : prendre la fuite et mener sa propre enquête.

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266275309
        Code sériel : 16911
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • rickiss Posté le 27 Septembre 2017
          Peut-être est-ce d'avoir enchaîné (trop) vite les différentes aventures de Frieda Klein, mais toujours est-il que j'ai moins accroché avec celui-ci. Le pitch en est pourtant assez intéressant, et voir notre si réservée psychologue aux abois était assez novateur, mais l'histoire m'a tout de même paru un peu trop grandiloquente et capillotractée pour que je sois aussi enthousiasmée par ce tome que par les précédents. Une petite pause avant d'entamer le prochain tome est sans doute nécessaire... Je vais laisser aux attachants personnages de Nicci French le temps de me manquer un peu avant de découvrir une autre de leurs aventures.
        • Tounet Posté le 16 Avril 2017
          L'ex-amant de Frieda Klein est retrouvé flottant sur la Tamise, jeté là après avoir été égorgé, un bracelet d'hôpital au nom de Frieda accroché à son poignet gonflé par la décomposition. Bien entendu, la police a trouvé d'emblée sa coupable et ne va pas chercher ailleurs poursuivant notre Frieda qui va prendre la fuite convaincue, elle, que le coupable est Dean... mais est-ce la bonne piste? Un nouvel épisode des aventures de Frieda Klein, plus haletant que les précédents, plus palpitant tout en gardant son caractère mélancolique. Malgré quelques invraisemblances, notamment l'acharnement policier dont Frieda semble l'éternelle victime on est ravi de retrouver les sympathiques personnages secondaires d'autant que l'on sent une nouvelle configuration se mettre en place pour le week end, par l'intervention d'un mystérieux personnage dépendant du Foreign Office et par le dangereux rapprochement de Dean...
        • orlane_dreau Posté le 10 Avril 2017
          Cruel vendredi pour Frieda Klein. Son ex compagnon, Sandy a été retrouvé mort dans la Tamise avec un bracelet à son nom. Habituée à mener ses propres enquêtes, Frieda se trouve cette fois-ci en mauvaise posture. Très vite, elle est la première soupçonnée d’avoir commis le crime. Ses précédentes collaborations avec la police pour tenter d’élucider certaines affaires ne lui ont pas fait que des amis. Certains vont se donner un malin plaisir à la voir de l’autre côté de la barrière. Coupable présumée, elle va devoir se cacher pour éviter l’arrestation et tenter d’identifier le vrai coupable. Par rapport aux 4 précédents épisodes où Frieda apparaît comme la gentille psychothérapeute contre qui le sort s’acharne, ce 5ème opus nous amènerait presque à douter. Et si elle n’était pas celle que l’on croit ? En plus de Frieda que l’on a plaisir à retrouver ici, ce sont tous ses amis qui prennent part à l’histoire. Si les autres épisodes ont permis de voir que Frieda était toujours disponible pour aider ses proches, on la découvre sous un nouveau jour. Cette fois-ci c’est elle qui va devoir demander de l’aide et faire prendre des risques à ses amis afin de lui permettre de mener... Cruel vendredi pour Frieda Klein. Son ex compagnon, Sandy a été retrouvé mort dans la Tamise avec un bracelet à son nom. Habituée à mener ses propres enquêtes, Frieda se trouve cette fois-ci en mauvaise posture. Très vite, elle est la première soupçonnée d’avoir commis le crime. Ses précédentes collaborations avec la police pour tenter d’élucider certaines affaires ne lui ont pas fait que des amis. Certains vont se donner un malin plaisir à la voir de l’autre côté de la barrière. Coupable présumée, elle va devoir se cacher pour éviter l’arrestation et tenter d’identifier le vrai coupable. Par rapport aux 4 précédents épisodes où Frieda apparaît comme la gentille psychothérapeute contre qui le sort s’acharne, ce 5ème opus nous amènerait presque à douter. Et si elle n’était pas celle que l’on croit ? En plus de Frieda que l’on a plaisir à retrouver ici, ce sont tous ses amis qui prennent part à l’histoire. Si les autres épisodes ont permis de voir que Frieda était toujours disponible pour aider ses proches, on la découvre sous un nouveau jour. Cette fois-ci c’est elle qui va devoir demander de l’aide et faire prendre des risques à ses amis afin de lui permettre de mener sa contre-enquête. Le rythme est dynamique et l’intrigue prenante. Un peu surprise par le ton des premières pages qui sème le doute sur le personnage de Frieda mais très vite on est pris dans sa contre-enquête. Ce roman se termine avec toujours autant de mystère autour de Dean Reave. Quels sont ses plans ? Hâte de découvrir ce qui attend Frieda pour la journée du samedi.
          Lire la suite
          En lire moins
        • CelineArthemiss Posté le 2 Janvier 2017
          Imaginez... Vous habitez Londres et vous êtes psychothérapeute. Un vendredi, un cadavre est repêché dans la Tamise, un bracelet à votre nom autour du poignet. Mais vous êtes bel et bien vivante ! Vous devenez de fait le suspect numéro un. "Cruel vendredi" est le cinquième polar qui met en scène Frieda Klein mais il peut se lire indépendamment des quatre premiers (il y a juste quelques petites références mais cela ne peut pas gâcher votre lecture ni votre compréhension de l'intrigue). Ce livre, vous n'aurez pas envie de le lâcher. A cause de lui, vous raterez sans doute la bonne station si vous le dévorez dans les transports... ;) Il vous emporte dans un tourbillon psychologique très bien ficelé. L'analyse des personnages est fine, l'enquête rondement bien menée dès les premières pages et jusqu'au rebondissement final. J'ai vraiment passé un très bon moment. Pour les amoureux du genre, je vous le recommande vivement !
        • iris29 Posté le 12 Septembre 2016
          Peut-être (enfin surement !) que pour vous, ce matin c'est lundi, mais pour Frieda Klein c'est vendredi ... Il aurait pu être cool son vendredi , SI la police n'avait pas repêché un cadavre dans la Tamise , SI ce cadavre n'avait pas été celui de Sandy (son ex amant) ,SI celui-ci n'avait pas à son poignet ,un bracelet au nom de Frieda et SI, elle n'avait pas eu un fichu caractère ... Deux indices contre elle, plus l'aversion que lui porte le préfet , ont décidé Frieda à prendre la fuite. Aidée par son pote Joseph, ( et à vrai dire tous ses amis ), Frieda va essayer de trouver une explication, et mieux : un coupable . Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi ... Nous en sommes à la 5° enquête de Frieda , psychotèrapeute , et comme une 5° séance de psychanalyse , nous commençons à bien connaitre le personnage . C'est ce qui fait le succès de cette série , une héroïne, cérébrale, intériorisée , économe en parole et en actes, et qui , du coup,ne parle pas pour ne rien dire et agit efficacement . Ses amis ne s'y trompent pas, ils savent qu'ils peuvent compter sur... Peut-être (enfin surement !) que pour vous, ce matin c'est lundi, mais pour Frieda Klein c'est vendredi ... Il aurait pu être cool son vendredi , SI la police n'avait pas repêché un cadavre dans la Tamise , SI ce cadavre n'avait pas été celui de Sandy (son ex amant) ,SI celui-ci n'avait pas à son poignet ,un bracelet au nom de Frieda et SI, elle n'avait pas eu un fichu caractère ... Deux indices contre elle, plus l'aversion que lui porte le préfet , ont décidé Frieda à prendre la fuite. Aidée par son pote Joseph, ( et à vrai dire tous ses amis ), Frieda va essayer de trouver une explication, et mieux : un coupable . Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi ... Nous en sommes à la 5° enquête de Frieda , psychotèrapeute , et comme une 5° séance de psychanalyse , nous commençons à bien connaitre le personnage . C'est ce qui fait le succès de cette série , une héroïne, cérébrale, intériorisée , économe en parole et en actes, et qui , du coup,ne parle pas pour ne rien dire et agit efficacement . Ses amis ne s'y trompent pas, ils savent qu'ils peuvent compter sur elle et réciproquement , entre eux , c'est à la vie , à la mort et ( grâce aux auteurs !), de préférence dans les emmerdes ! Ce qui me plait dans cette série, c'est cette entraide amicale , exacerbée par le fait que certains personnages , comme Joseph viennent des pays de l'Est . Ces juxtapositions : "solidarité amicale ", plus "solidarité des sans papiers ", (débrouille , précarité ,ambiance de chantiers ) donne une atmosphère particulière à la série , qui atteint dans ce tome, son point culminant . Le point négatif est de l'ordre anecdotique et tout à fait personnel (et idiot!) ... dans la série, l'amant de Frieda s'appelait Sandy . .. Et j'ai un problème avec ce prénom , qui me rappelle un sketch comique de Franck Dubosc, , ce qui le fait moyen pour un cadavre ... [ Bon, faut qu' j'arrête de zapper sur Rires et chansons dés qu'il y a des pubs à la radio. Naaaannn , je plaisante ) ... Une des autres particularités du personnage de Frieda , c'est qu'elle adore marcher dans "la City ", la nuit, le jour , pour réfléchir. Et si vous avez la chance de connaître un peu Londres, vous déambulerez avec elle , c'est agréable . Ce "Cruel Vendredi", n'est pas le tome qui contient le plus de suspens , c'est ce que je me disais pendant ma lecture . Oui, mais c'était , sans compter sur la perversité, des auteurs qui , dans les dernières lignes , nous font attendre le week-end avec impatience . [ F'rait bien d'aller s'allonger sur un divan, ces deux là ). Truffaut disait "Vivement dimanche " , moi je fais des paris sur le titre ... Dimanche , le jour du repos ? Pffff ! : Quelle semaine , je suis crevée moi ... Et dire qu'en vrai, on est lundi !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Écrit à quatre mains, ce polar noir et tendu brille par la qualité de ses personnages féminins et son orchestration millimétrée. » L’amour des livres
        « Les auteurs maîtrisent parfaitement les ressorts de ce suspense psychologique. » Jean-Paul Guéry, Le Courrier de l’Ouest
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.