Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291682
Code sériel : 17447
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

En ton âme et conscience

Date de parution : 06/06/2019
C’était il y a 25 ans. Ils étaient descendus sur le port, pour voir les bateaux. Quand l’inconnu s’est rué sur Kelsie, Evan n’a rien pu faire. Et sa petite sœur a disparu, à jamais…
Depuis, Evan est devenu chirurgien, à Miami. Mais un sentiment de culpabilité le hante encore. C’est...
C’était il y a 25 ans. Ils étaient descendus sur le port, pour voir les bateaux. Quand l’inconnu s’est rué sur Kelsie, Evan n’a rien pu faire. Et sa petite sœur a disparu, à jamais…
Depuis, Evan est devenu chirurgien, à Miami. Mais un sentiment de culpabilité le hante encore. C’est alors qu’un petit garçon l’aborde dans le jardin de l’hôpital et lui annonce que Kelsie est vivante, quelque part… Qui est cet enfant ? Comment pourrait-il savoir ce que tout le monde ignore ? Assoiffé de réponses, Evan devra accepter l’impensable, et surtout faire des choix. En son âme et conscience…

« Une histoire haletante, parfaitement maîtrisée. » Librairie Entrée Livres, Verdun

« Une histoire dingue, un rythme fou… » Espace culturel Leclerc, Lisieux

« Un roman percutant et plein de suspense qui nous fait réfléchir sur le sens de la vie. » Maison de la Presse, Cavalaire
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291682
Code sériel : 17447
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Tout ce qu’on attend d’un grand roman ! » Breizh Seniors
« Une histoire haletante, parfaitement maîtrisée. » Librairie Entrée livres, Verdun
« Une histoire dingue, un rythme fou… » Espace culturel Leclerc, Lisieux
« Un roman percutant et plein de suspense qui nous fait réfléchir sur le sens de la vie. » Maison de la Presse Les Alliées, Cavalaire

 
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LLT Posté le 31 Juillet 2020
    Evan, douze ans, assiste à l’enlèvement de sa petite sœur Kelsie. Elle ne sera jamais retrouvée. Mais 25 ans plus tard, alors qu’il est devenu chirurgien, un enfant lui révèle que Kelsie est toujours vivante. Claire NORTON nous emmène en voyage entre la Floride et New York, des plages de Miami jusqu’à Brooklyn, pour un récit haletant, où les personnages se croisent, se perdent, se retrouvent. Pour moi, ce roman est une très belle découverte. On y parle de la vie, de la souffrance, de la mort, côtoyée par les soignants et par les familles. C’est une course poursuite pour sauver ceux qui peuvent l’être, pleine d’espoir, violente aussi parfois. Entre l’innocence de l’enfance et la sagesse de ceux qui voient la mort de près, je ressors très touchée de cette lecture.
  • JulieGorsky Posté le 1 Juillet 2020
    Le roman s’ouvre à Palm Beach à l’été 89. Evan et Kelsie ont une petite heure devant eux avant de retourner au dîner organisé par leurs parents. Le frère et la sœur décident de se rendre sur le port pour s’amuser et admirer les yachts. Quelques minutes avant de rentrer, Kelsie est enlevée par un homme. Tétanisé, Evan ne peut plus bouger et assiste, impuissant, à l’enlèvement de sa petite sœur. Après un bond dans le futur de 25 ans, nous retrouvons Evan, hanté par la disparition de sa petite sœur. Devenu chirurgien, il est animé par l’envie de sauver des vies. Quand un beau jour il est alpagué par un jeune garçon qui lui affirme que sa sœur est vivante, la vie d’Evan bascule de nouveau. Claire Norton signe un premier roman envoûtant, captivant et parfaitement maîtrisé. Ses personnages sont bien ficelés et nous entraînent immédiatement dans leurs mondes, leurs histoires et leurs tourments. Rythmés par Evan et Casper, ces deux personnages font la paire et apportent une touche d’espoir au roman. Un duo comique malgré eux qui offrent des dialogues poilants. En parallèle, nous suivons le destin de Susan Burson, Summer, Angie et Léna. Quatre femmes qui portent, elles aussi, le... Le roman s’ouvre à Palm Beach à l’été 89. Evan et Kelsie ont une petite heure devant eux avant de retourner au dîner organisé par leurs parents. Le frère et la sœur décident de se rendre sur le port pour s’amuser et admirer les yachts. Quelques minutes avant de rentrer, Kelsie est enlevée par un homme. Tétanisé, Evan ne peut plus bouger et assiste, impuissant, à l’enlèvement de sa petite sœur. Après un bond dans le futur de 25 ans, nous retrouvons Evan, hanté par la disparition de sa petite sœur. Devenu chirurgien, il est animé par l’envie de sauver des vies. Quand un beau jour il est alpagué par un jeune garçon qui lui affirme que sa sœur est vivante, la vie d’Evan bascule de nouveau. Claire Norton signe un premier roman envoûtant, captivant et parfaitement maîtrisé. Ses personnages sont bien ficelés et nous entraînent immédiatement dans leurs mondes, leurs histoires et leurs tourments. Rythmés par Evan et Casper, ces deux personnages font la paire et apportent une touche d’espoir au roman. Un duo comique malgré eux qui offrent des dialogues poilants. En parallèle, nous suivons le destin de Susan Burson, Summer, Angie et Léna. Quatre femmes qui portent, elles aussi, le roman avec des histoires bien différentes. Susan a tout perdu, Summer s’est perdue, Angie a perdu pied et Léna a perdu ses rêves de vue. Des destins de vies qui se bousculent et qui finissent par se percuter. Beaucoup de personnages, pourtant, ils sont amenés avec délicatesse et jamais on ne perd le fil. N’est-ce pas à ça qu’on reconnaît un bon livre ? Quand le fil se croise et se recroise, mais jamais il ne fait de nœud ? Au-delà des personnages bien construits, c’est l’intrigue qui suscite le plus mon attention. Dès les premières pages, nous avons ce besoin irrépressible de comprendre ce qui est arrivé à Kelsie. À la manière d’un détective, nous enquêtons au côté d’Evan pour démêler le vrai du faux. On s’accroche à cet infime espoir qui nous est donné. Un espoir surnaturel qui semble à la fois si réel. Et si c’était possible ? Une question que je me répétais inlassablement durant ma lecture. J’imaginais cette vie entre deux mondes et j’imaginais la réalité dans laquelle se côtoyaient vivants et personnes dans le coma. J’ai plané dans un état entre rêve et réalité jusqu’à la fin. J’avais adoré Malgré Nous… et j’ai dévoré En ton âme et conscience… Claire Norton sait rendre ses romans addictifs. Nous sommes happés immédiatement par ses histoires et nous en ressortons seulement quand la dernière page se tourne. Un roman touchant et percutant qui se lit facilement. Une plume aérée et agréable qui nous enveloppe dans une lecture agréable et surtout, qui nous donne un goût de reviens-y. Je ne vais pas attendre trop longtemps avant de retrouver Claire Norton : son prochain roman paraîtra le 11 juin : Ces petits riens qui nous animent…
    Lire la suite
    En lire moins
  • isachon42 Posté le 27 Juin 2020
    « Il n’y a pas de hasard dans les rencontres. Les rencontres les plus importantes ont été préparées par les âmes bien avant que les corps ne se voient. » Paulo Coelho 1989, âgé de 12 ans, Evan assiste impuissant à l’enlèvement de sa petite sœur Kelsie, 5 ans ½. 2014 Evan à maintenant 37 ans. Brillant chirurgien au Jackson Memorial hospital de Miami, il reste brisé intérieurement. Le 02 Août, il fait la connaissance d’un énigmatique jeune garçon lui annonçant que Kelsie est toujours vivante et qui va faire vaciller ses convictions. De même, en ce mois d’Août, à la suite d’une succession d’évènements, plusieurs histoires de vies vont s’entremêlées. La famille Burson, dont le père et ses 3 enfants vont être victimes d’un grave accident de la route. Summer Mending, qui, face à l’irréparable doit s’enfuir. Angie, qui attend Mark pour fêter leur anniversaire de mariage…. Léna Troyd, photographe professionnelle Tous si différents, face à leurs soucis et bercés par le métronome de la routine quotidienne, les protagonistes de ce patchwork vont voir leur existence bouleversée, leur vies se croisées et parfois se rejoindre. Malgré le thème sombre de la souffrance et de la mort, c’est un roman enchanteur qui éveille en nous un panel... « Il n’y a pas de hasard dans les rencontres. Les rencontres les plus importantes ont été préparées par les âmes bien avant que les corps ne se voient. » Paulo Coelho 1989, âgé de 12 ans, Evan assiste impuissant à l’enlèvement de sa petite sœur Kelsie, 5 ans ½. 2014 Evan à maintenant 37 ans. Brillant chirurgien au Jackson Memorial hospital de Miami, il reste brisé intérieurement. Le 02 Août, il fait la connaissance d’un énigmatique jeune garçon lui annonçant que Kelsie est toujours vivante et qui va faire vaciller ses convictions. De même, en ce mois d’Août, à la suite d’une succession d’évènements, plusieurs histoires de vies vont s’entremêlées. La famille Burson, dont le père et ses 3 enfants vont être victimes d’un grave accident de la route. Summer Mending, qui, face à l’irréparable doit s’enfuir. Angie, qui attend Mark pour fêter leur anniversaire de mariage…. Léna Troyd, photographe professionnelle Tous si différents, face à leurs soucis et bercés par le métronome de la routine quotidienne, les protagonistes de ce patchwork vont voir leur existence bouleversée, leur vies se croisées et parfois se rejoindre. Malgré le thème sombre de la souffrance et de la mort, c’est un roman enchanteur qui éveille en nous un panel d’émotion et questions existentielles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladybirdy Posté le 17 Juin 2020
    Encore un très beau roman de Claire Norton. « En ton âme et conscience » étant son tout premier roman. « Malgré nous » avait été un énorme coup de cœur. Et je me réjouis de poursuivre avec son tout dernier roman : Ces petits riens qui nous animent. Ethan est âgé d’une dizaine d’années lorsque sa sœur Kirzie est enlevée sous ses yeux en Floride. Des années plus tard, Ethan reste marqué et rongé par la culpabilité. Sa sœur n’a jamais été retrouvée. Lorsqu’au sein de son hôpital, un jeune garçon lui parle de sa sœur et lui propose un étrange défi, les croyances d’Ethan sont mises à rude épreuve. Claire Norton nous propose un roman très particulier, un rien fantastique mais restant tout à fait crédible, elle se penche sur ces êtres dans le coma, ceux qui n’en reviennent pas indemnes. Elle dresse aussi le portrait en filigrane de plusieurs personnages. Suzanne qui veille sur son jeune fils dans le coma, Angie, une femme trompée qui ne peut enfanter, Summer une jeune femme en cavale. Ces personnages n’ont aucun rapport à première vue entre eux et pourtant chacun va s’insinuer dans la vie de chacun de manière sensible et finaude. Ce roman... Encore un très beau roman de Claire Norton. « En ton âme et conscience » étant son tout premier roman. « Malgré nous » avait été un énorme coup de cœur. Et je me réjouis de poursuivre avec son tout dernier roman : Ces petits riens qui nous animent. Ethan est âgé d’une dizaine d’années lorsque sa sœur Kirzie est enlevée sous ses yeux en Floride. Des années plus tard, Ethan reste marqué et rongé par la culpabilité. Sa sœur n’a jamais été retrouvée. Lorsqu’au sein de son hôpital, un jeune garçon lui parle de sa sœur et lui propose un étrange défi, les croyances d’Ethan sont mises à rude épreuve. Claire Norton nous propose un roman très particulier, un rien fantastique mais restant tout à fait crédible, elle se penche sur ces êtres dans le coma, ceux qui n’en reviennent pas indemnes. Elle dresse aussi le portrait en filigrane de plusieurs personnages. Suzanne qui veille sur son jeune fils dans le coma, Angie, une femme trompée qui ne peut enfanter, Summer une jeune femme en cavale. Ces personnages n’ont aucun rapport à première vue entre eux et pourtant chacun va s’insinuer dans la vie de chacun de manière sensible et finaude. Ce roman aurait presque été un coup de cœur tant je me sentais bien dans cette histoire. Mes bémols vont sur quelques longueurs milieu du livre et une déception sur le devenir de la sœur d’Ethan ainsi que l’absence de révélations sur sa vie. L’auteure s’est davantage penchée sur l’après vie et les liens qui se tissent de part et d’autre. J’aurai préféré m’attarder sur Ethan et sa sœur mais bon, l’ensemble est tellement agréable à lire que je n’en garde nulle frustration. Il y a un petit quelque chose ici des premiers livres de Musso. Ça fait tellement de bien de lire un thriller avec de bons sentiments et de la tendresse en prime.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sylvaine Posté le 15 Juin 2020
    En ton âme et conscience de Claire Norton est à priori le genre de roman que je fuis et pourtant... Une auteure fort sympathique, rencontrée grâce aux éditions Pocket, une histoire romantique matinée de paranormal, une écriture agréable et une lecture facile . Au final une lecture plaisante pleine de bons sentiments et d'émotion qui ne peut que séduire les "croyants".
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.