Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300452
Code sériel : 17754
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 592
Format : 108 x 177 mm

L'Américaine

Date de parution : 28/05/2020
Septembre 1961. Depuis le pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourne le dos à son île natale, la République dominicaine. En ligne de mire : New York. Elle en est sûre, bientôt elle sera journaliste comme l’était son père, Wilhelm. Très vite, elle devient une véritable New-Yorkaise... Septembre 1961. Depuis le pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourne le dos à son île natale, la République dominicaine. En ligne de mire : New York. Elle en est sûre, bientôt elle sera journaliste comme l’était son père, Wilhelm. Très vite, elle devient une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l’amitié, des amours et des bouleversements du temps : l’assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre-culture…
Mais Ruth se cherche. Qui est-elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d’adoption ? Dans cette période de doute, elle est entourée par trois femmes fortes et inspirantes : sa mère Almah en République dominicaine, sa tante Myriam à New York et sa marraine Svenja en Israël symbolisent son déchirement entre ses racines multiples. 

« Une fresque historique haletante. » LiRE

« Un portrait incroyablement juste. » Judy Manuzzi – Page des Libraires
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300452
Code sériel : 17754
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 592
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La saga qui nous transporte. »
Olivia de Lamberterie / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lou147 Posté le 7 Novembre 2020
    La saga continue et je l aime toujours autant. On voyage autant dans les pays que dans l Histoire.
  • Des_livres_pleins_les_yeux Posté le 7 Octobre 2020
    📚 : Septembre 1961.Du pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourné le dos à son île natale, la République Dominicaine. En ligne de mire : New York. Elle en est sûre, bientôt elle sera journaliste comme l'était son père, Wilhelm. Très vite, elle devient une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l'amitié, des amours et des bouleversements du temps : l'assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre-culture... Mais Ruth se cherche. Qui est-elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d'adoption ? Dans cette période de doute, elle est entourée par trois femmes fortes et inspirantes : sa mère Almah en République Dominicaine, sa tante Myriam à New York et sa marraine Svenja en Israël symbolisant son déchirement entre ses racines multiples. Ne vous fiez pas au titre du livre, pour moi il n'est pas du tout représentatif de ce que nous livre l'auteur. C'est un roman sur la famille, sur son histoire, ses racines et la difficulté de trouver sa voie. Les 4 femmes de ce romans sont bien des femmes fortes qui vont nous dépeindre leurs histoires et leurs personnalités et les hommes ne... 📚 : Septembre 1961.Du pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourné le dos à son île natale, la République Dominicaine. En ligne de mire : New York. Elle en est sûre, bientôt elle sera journaliste comme l'était son père, Wilhelm. Très vite, elle devient une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l'amitié, des amours et des bouleversements du temps : l'assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre-culture... Mais Ruth se cherche. Qui est-elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d'adoption ? Dans cette période de doute, elle est entourée par trois femmes fortes et inspirantes : sa mère Almah en République Dominicaine, sa tante Myriam à New York et sa marraine Svenja en Israël symbolisant son déchirement entre ses racines multiples. Ne vous fiez pas au titre du livre, pour moi il n'est pas du tout représentatif de ce que nous livre l'auteur. C'est un roman sur la famille, sur son histoire, ses racines et la difficulté de trouver sa voie. Les 4 femmes de ce romans sont bien des femmes fortes qui vont nous dépeindre leurs histoires et leurs personnalités et les hommes ne seront pas en reste même si les femmes sont plus mises en avant. J'ai bien apprécié découvrir cette époque à travers leurs yeux et l'histoire familiale. Pour moi c'est un chouette roman mais rien de bien exceptionnel. Il est la suite de "Les déracinés" donc peut être qu'il m'aurait plus toucher si j'avais lu le premier mais j'avais vu que ce n'était pas obligatoire. J'ai quand même passé un bon moment. Avis : 4/5
    Lire la suite
    En lire moins
  • annec44 Posté le 1 Octobre 2020
    J’aurais aimé dire que j’ai retrouvé avec plaisir les personnages de la saga de Catherine Bardon, malheureusement… je suis tombée sur ce deuxième opus complètement par hasard et je ne savais donc pas, en l’achetant et avant de le lire, qu’il s’agissait du deuxième tome ! Je suis d’autant plus enchantée par ma lecture qu’à aucun moment, je n’ai eu la sensation de manquer de contexte. Alors, oui probablement qu’il est préférable de lire la saga dans l’ordre logique, mais ce n’est pas rédhibitoire si comme moi, vous débutez par celui-ci. Certains ont évoqué ce roman comme une bonne lecture estivale. Je dirais pour ma part que c’est bien plus que ça : l’histoire est intéressante, les personnages sont bien fouillés, on y retrouve des références historiques qui m’ont donné envie d’en savoir davantage sur l’Histoire de la République Dominicaine, et il y a aussi, c’est vrai, les ingrédients nécessaires à une bonne saga familiale. Le personnage central de Ruth est ambivalent comme peuvent l’être la plupart des jeunes adultes de son âge, emplis de rêves et d’incertitudes, de détermination et d’inquiétudes. Elle porte son histoire familiale comme une seconde peau qui va venir orienter certaines de ses décisions. Elle a... J’aurais aimé dire que j’ai retrouvé avec plaisir les personnages de la saga de Catherine Bardon, malheureusement… je suis tombée sur ce deuxième opus complètement par hasard et je ne savais donc pas, en l’achetant et avant de le lire, qu’il s’agissait du deuxième tome ! Je suis d’autant plus enchantée par ma lecture qu’à aucun moment, je n’ai eu la sensation de manquer de contexte. Alors, oui probablement qu’il est préférable de lire la saga dans l’ordre logique, mais ce n’est pas rédhibitoire si comme moi, vous débutez par celui-ci. Certains ont évoqué ce roman comme une bonne lecture estivale. Je dirais pour ma part que c’est bien plus que ça : l’histoire est intéressante, les personnages sont bien fouillés, on y retrouve des références historiques qui m’ont donné envie d’en savoir davantage sur l’Histoire de la République Dominicaine, et il y a aussi, c’est vrai, les ingrédients nécessaires à une bonne saga familiale. Le personnage central de Ruth est ambivalent comme peuvent l’être la plupart des jeunes adultes de son âge, emplis de rêves et d’incertitudes, de détermination et d’inquiétudes. Elle porte son histoire familiale comme une seconde peau qui va venir orienter certaines de ses décisions. Elle a cependant la chance d’être particulièrement bien entourée, que ce soit par sa famille restée en République Dominicaine, sa tante qui vit à New-York, et ses amis Israéliens ou Dominicains. La plume de Catherine Bardon véhicule beaucoup d’émotions, et bien que l’humour ne soit pas nécessairement le trait principal du roman, on retrouve certains moments de légèreté qui viennent contrebalancer les moments plus difficiles dans la vie de Ruth. D’un autre côté, il apparaît qu’aucun des choix de Ruth ne lui portera réellement préjudice et que tout lui sera pardonné. En ce sens, l’auteur fait preuve d’un peu trop d’optimisme voire de naïveté. C’est aussi le cas lorsqu’elle relate les manifestations qui viennent secouer la Capitale suite au coup d’état des militaires Dominicains qui manquent particulièrement de profondeur. En résumé, L’Américaine a été pour moi une belle surprise, j’ai tourné allègrement les pages avec plaisir et il n’est pas impossible que je poursuive ma découverte de cette auteur avec les deux autres tomes de la saga.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Voirac Posté le 21 Septembre 2020
    La suite des Déracinés. Cette fois ci, le personnage principal n’est plus Almah mais Ruth, sa fille. Elle s’expatrie de la République Dominicaine pour les US, puis Israël. La jeune femme se cherche mais ne trouve pas sa place loin de son pays natal. Aux US, elle participe aux marches pacifistes et anti racistes, vit l’assassinat de Kennedy, les manifestations contre la guerre au Vietnam. L’intégration est difficile, elle est rejetée par les WASP de son université, ne doit sa place de stagiaire journaliste qu’au piston du tonton et subit globalement les conséquences de cette société « struggle for life ». En Israël, elle se lasse vite du kibboutz, ce microcosme fermé à l’enrichissement culturel, où même l’éducation de sa fille est confiée à la collectivité. Quant à revenir dans son pays, c’est s’exposer à la dangerosité d’une instabilité politique permanente. Le style est clair et le lecture est fluide et agréable. Le sujet est certes moins passionnant que celui du 1er tome de la saga car le cadre historique s’y prête moins. Je suivrai quand même Ruth dans le 3ème volume pour assister à son retour au pays natal.
  • lenou78 Posté le 31 Août 2020
    La suite des déracinés, cette saga familiale qui se déroule des années 30 aux années 70 et qui nous permet de suivre le cheminement de Ruth, fille de Wilhem et Almah, qui va découvrir l'Amérique où elle y sera étudiante. On la voit évoluer, mûrir, découvrir la vie, ses premières histoires de coeur, l'amitié et les choix qu'elle effectuera. Ce second ouvrage est réussi et je n'ai pas vu les pages se tourner les unes après les autres. L'écriture est fluide et nous entraîne sans difficulté au sein de cette famille qui a fait de la République Dominicaine, sa terre d'accueil. Je pense que je lirai le dernier tome afin de découvrir la suite de cette attachante saga.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !