Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266150361
Code sériel : 12491
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Le maître ardoisier

Date de parution : 18/05/2006

Si aride que soit cette terre ardennaise, la vie s’y est implantée grâce à de vivaces industries. L’orgueil de ce pays, c’est cette pierre indispensable appelée ardoise.
Depuis les années 1860, près de Charleville, les ardoisières d’Eugène Warlet font vivre tout un bourg. Pour lui succéder il y a son fils...

Si aride que soit cette terre ardennaise, la vie s’y est implantée grâce à de vivaces industries. L’orgueil de ce pays, c’est cette pierre indispensable appelée ardoise.
Depuis les années 1860, près de Charleville, les ardoisières d’Eugène Warlet font vivre tout un bourg. Pour lui succéder il y a son fils Bertrand, homme aux manières brutales. Les « écaillons » ne l’acceptent pas et lui préfèrent sa sœur Benjamine, une vraie « fille de l’ardoise », elle. Alors, malgré l’hostilité familiale, Benjamine va devoir se battre pour l’entreprise Warlet…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266150361
Code sériel : 12491
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 18 Août 2019
    Françoise Bourdon nous livre, encore, un bon roman régional facile à lire et très prenant..Nous sommes vraiment entrainés dans cette histoire se situant dans les Ardennes...Encore une bonne découverte d'un métier dont je ne connaissais pas les difficultés : les ardoisiers.
  • manon08440 Posté le 30 Mars 2016
    Un roman se déroulant dans les Ardennes, mon département, dans les années 1860 jusqu'en 1938. Au début, j'ai eu peur, que ce soit un roman trop historique, retraçant uniquement l'histoire des ardoisières, sans fil conducteur. mais en fait, non, ce fut un réel plaisir de lire ce roman, de découvrir les Ardennes dans l'ancien temps, en période de guerre, avec des personnages attachants d'un côté, et de l'autre certains irrascibles. L'humanité toujours debout malgré la guerre. une belle découverte pour mon premier roman de Françoise Bourdon!
  • ADAMSY Posté le 24 Août 2015
    Un roman facile à lire et passionnant. On y croise essentiellement deux familles : celle du patron et celle des ouvriers travaillant dans les ardoisières. Cela se passe fin 19ème, début 20ème, dans les Ardennes. On se rend compte de la difficulté du travail des ardoisiers et on comprend aussi leur révolte quand il s'agit de moderniser le travail : ils craignent le chômage. Quant à la période de guerre, elle n'arrange rien. Les femmes sont à l'honneur du début jusque la fin.
  • elematt44 Posté le 5 Avril 2013
    J'ai beaucoup aimé cette saga familiale bien ancrée dans le terroir. Les personnages sont très travaillés, presque vivants et on prend plaisir à les accompagner au fil des années qui passent. L'auteur brosse toujours avec autant de passion ses Ardennes natales, sans oublier la tragique période 14 -18 qui a ravagé cette région et ses habitants. J'ai découvert les métiers liés à l'ardoise, métiers passionnants mais éprouvants, épuisants pour ces générations d'hommes (et de femmes) dont c'était l'unique gagne pain.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.