Lisez! icon: Search engine
À Paraître
L'Enfant dormira bientôt
Date de parution : 08/06/2023
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus
8.60 €
À paraître le 08/06/2023
À Paraître

L'Enfant dormira bientôt

Date de parution : 08/06/2023
Quoi de plus rassurant, de plus émouvant que de tenir un nouveau-né dans ses bras et de le regarder dormir, reposer paisiblement, comme un
petit ange… Pour l'éternité ?
Quinze ans après le néonaticide qui a envoyé sa femme en prison, Michel Béjard tente de mener une vie normale avec son fils Hadrien, un jeune adulte perturbé qui ne... Quinze ans après le néonaticide qui a envoyé sa femme en prison, Michel Béjard tente de mener une vie normale avec son fils Hadrien, un jeune adulte perturbé qui ne guérira jamais de ce drame familial qui l'a rendu handicapé à vie. Son père passe la majeure partie de son... Quinze ans après le néonaticide qui a envoyé sa femme en prison, Michel Béjard tente de mener une vie normale avec son fils Hadrien, un jeune adulte perturbé qui ne guérira jamais de ce drame familial qui l'a rendu handicapé à vie. Son père passe la majeure partie de son temps à la Fondation Ange qu'il a créée pour la protection de l'enfance et l'aide à l'adoption et tente de surmonter son chagrin et sa culpabilité en achetant une poupée reborn, étrange bébé plus vrai que nature. Un matin, Michel Béjard voit débarquer le commissaire Jeanne Muller en charge d'une enquête très particulière. Deux nourrissons viennent d'être enlevés dans des maternités parisiennes. Leur point commun ? La proximité de leurs parents avec la Fondation Ange…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266331234
Code sériel : 18893
Façonnage normé : POCHE
Pocket
En savoir plus
8.60 €
À paraître le 08/06/2023
EAN : 9782266331234
Code sériel : 18893
Façonnage normé : POCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • andreadec 13/01/2023
    Un roman génial ! Avec plusieurs familles et des secrets dans chacunes d'elles. - Michel, Valérie et leur fils handicapé Hadrien. - Alex, Juliette et leur bébé Aurore. - Monique, Jean-pierre et Samia l'adolescente qu'ils accueillent. - Jeanne Muller officier de police - Adélaïde et son petit garçon nouveau-né Parmis ces familles 2 vont voir leurs bébés enlevés à la maternité. Jeanne va alors mener l'enquête avec son équipe... Michel, lui est le patron d'une agence d'adoption et adore les bébés Reborn qui le consolera de son passé difficile. Ils ont tous quelque chose à se reprocher. J'ai été surprise du kidnappeur(euse) ainsi que de la personne nommé Daniel ! Je ne m'y attendais pas du tout ! Et alors la dernière page non plus je l'ai pas vu venir #x1f605 Bravo à l'auteur pour ce superbe roman qui nous tiens pleinement en haleine ! Livre qui se lit rapidement malgré le nombre de pages !
  • Seraphita 13/12/2022
    Deux nouveau-nés ont été kidnappés dans des maternités parisiennes. La commissaire Jeanne Muller est sur la brèche, d’autant que les ennuis s’amoncellent autour d’elle et de son enquête. Cette dernière l’emmène vers une fondation — Ange — spécialisée dans la protection de l’enfance et l’adoption, et son fondateur — Michel Béjart — dont l’histoire familiale porte l’empreinte d’un lourd traumatisme. Son épouse a été condamnée des années plus tôt pour un double infanticide. Leur fils, Hadrien, est resté marqué à vie par ce drame, tant physiquement que psychiquement. La fondation serait-elle liée, de près ou de loin, à ces enlèvements ? « L’enfant dormira bientôt » est un excellent policier écrit par François-Xavier Dillard. D’emblée, la forme frappe : la construction est soignée, précise ; l’écriture ciselée, maîtrisée. Et, subtilement, le fond vient épouser la forme, l’auteur nous entraînant dans un sacré page-turner qu’on a du mal à lâcher. L’intrigue est construite autour d’éléments classiques : une enquête conduite par une commissaire atypique, à la personnalité aussi trempée et énergique que sa voiture ; une alternance des points de vue narratifs ; quelques flashbacks qui éclairent le présent ; des protagonistes à la personnalité plus que dérangée. Des ressorts classiques, donc, mais... Deux nouveau-nés ont été kidnappés dans des maternités parisiennes. La commissaire Jeanne Muller est sur la brèche, d’autant que les ennuis s’amoncellent autour d’elle et de son enquête. Cette dernière l’emmène vers une fondation — Ange — spécialisée dans la protection de l’enfance et l’adoption, et son fondateur — Michel Béjart — dont l’histoire familiale porte l’empreinte d’un lourd traumatisme. Son épouse a été condamnée des années plus tôt pour un double infanticide. Leur fils, Hadrien, est resté marqué à vie par ce drame, tant physiquement que psychiquement. La fondation serait-elle liée, de près ou de loin, à ces enlèvements ? « L’enfant dormira bientôt » est un excellent policier écrit par François-Xavier Dillard. D’emblée, la forme frappe : la construction est soignée, précise ; l’écriture ciselée, maîtrisée. Et, subtilement, le fond vient épouser la forme, l’auteur nous entraînant dans un sacré page-turner qu’on a du mal à lâcher. L’intrigue est construite autour d’éléments classiques : une enquête conduite par une commissaire atypique, à la personnalité aussi trempée et énergique que sa voiture ; une alternance des points de vue narratifs ; quelques flashbacks qui éclairent le présent ; des protagonistes à la personnalité plus que dérangée. Des ressorts classiques, donc, mais le résultat est bluffant car l’auteur ne relâche jamais la tension qu’il instille dès le début. Il sème bien sûr d’habiles fausses pistes, il relie certaines trames narratives, tandis que d’autres restent distendues. Et vers le dernier tiers, elles se resserrent, se conjuguent pour dévoiler une sacrée vérité — plusieurs pour être exact. Car la fin va ménager quelques rebondissements, le dernier étant de taille. « L’enfant dormira bientôt » est un roman très sombre, gore même à certains moments. Le titre et l’image de couverture mettent mal à l’aise, tant le décalage est grand entre l’apparente candeur qu’ils dégagent et la noirceur des propos. Ici, la violence n’épargne personne, ni les adultes, ni les adolescents, ni les enfants et ni, a fortiori, les nouveau-nés. Alors, que retenir du roman ? Peut-être la quête constante de vérité qui anime Jeanne Muller et, avec elle, la recherche d’humanité en creux des violences les plus abjectes. Un policier addictif !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mmang0698 11/12/2022
    Un polar qui met le lecteur dans l'ambiance dès les premières pages... deux bébés congelés découverts par le père... un moment de panique de la mère... et un drame... Le ton est donné, on part sur du glauque. A travers une enquêtrice, ou plutôt en commissaire, qui n'a pas froid aux yeux et qui a une bonne expérience des horreurs faites sur enfants, le scénario va se dérouler. Plusieurs histoires, deux enlèvements de nouveaux nés, une ado en sale posture, ainsi que celle citée au début, emportent le lecteur dans un univers sale, terrifiant... à vous couper l'idée même de faire des enfants ! Un thriller sympathique à lire, et bravo à l'auteur, le dénouement de fin, je ne l'ai pas vu venir !
  • Mimireveuse 30/11/2022
    Si vous ne supportez pas les lectures sur des sujets sensibles comme des enlèvements d’enfants et de bébés congelés passez votre chemin, ce roman n’est pas pour vous. Car c’est le sujet principal de ce roman. C’est dur, c’est angoissant, mais c’est tellement bien écrit qu’on entre dans l’histoire en essayant de résoudre ces crimes. L’auteur à choisi d’inclure dans son roman les actualités que nous subissons depuis quelques années, sans pour autant en faire des tonnes, Charlie Hebdo, Trump, le confinement de 2020. Peut-être une manière pour lui de rendre plus réel cette histoire, et ça fait froid dans le dos. Dans ce thriller palpitant, on suit plusieurs personnages, chaque chapitre concerne l’un d’entre eux. Quel lien ont-ils ? Et d’ailleurs, ont-ils vraiment un lien ? L’auteur nous emmène dans une enquête mystérieuse et pleine de rebondissements. Elle est tellement bien ficelée que l’on ne se doute de rien. La fin est juste ouahhhhh !!!! A lire absolument !!
  • Ladoryquilit 24/11/2022
    3eme livre que je lis de l'auteur et 3eme fois qu'il réussit à m'embarquer totalement dans son histoire. Dès les premières pages on plonge dans quelque chose de très sombre, l'intrigue est lancée très vite et passer d'un personnage à l'autre apporte beaucoup de rythme. Pas de temps mort, il nous tient en haleine jusqu'aux toutes dernières pages qui m'ont laissé bouche bée. C'est à découvrir !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.