Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295840
Code sériel : 17623
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 880
Format : 108 x 177 mm

Les Heures indociles

Date de parution : 19/09/2019
Chacun d’entre eux est un rebelle.
À deux, ils sont dangereux.
À trois, ils sont incontrôlables.


Londres, 1908 : engoncé dans ses principes, le siècle renâcle à commencer. Trois combats se rencontrent alors : la suffragette Olympe Lovell, militante acharnée pour les droits des femmes ; le médecin Thomas Belamy, métis annamite déterminé...
Chacun d’entre eux est un rebelle.
À deux, ils sont dangereux.
À trois, ils sont incontrôlables.


Londres, 1908 : engoncé dans ses principes, le siècle renâcle à commencer. Trois combats se rencontrent alors : la suffragette Olympe Lovell, militante acharnée pour les droits des femmes ; le médecin Thomas Belamy, métis annamite déterminé à marier sciences occidentales et orientales ; et Horace de Vere Cole, poète excentrique, aristocrate et plaisantin de génie… Trois avant-gardistes dont les ambitions, tribulations et passions contrariées s’apprêtent à faire trembler l’Angleterre victorienne…

« Un divertissement pur ! » Historia

« Une galerie de portraits tout droit sortis de Dickens. Palpitant. » Coup de cœur de nos lecteurs – Pèlerin
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295840
Code sériel : 17623
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 880
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Éric Marchal est le Ken Follett français. » Blaise de Chabalier - Le Figaro littéraire
« D'authentiques héros, dont les destins, liés par l'esprit d'avant-garde, résument à eux seuls les grands combats du début du XXe siècle anglais. À découvrir absolument. » Marine de Tilly - Le Point
« On entre dans cette intrigue pour ne plus la lâcher tant est romanesque l'enchaînement de scènes d'amour, d'action et de diagnostics médicaux tout sauf lassants. Un divertissement pur ! » Historia
« Une galerie de portraits tout droit sortis de Dickens. Palpitant. » Coup de cœur de nos lecteurs, Pèlerin
 
XXX

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dixie39 Posté le 10 Novembre 2021
    Je ne sais pas si Eric Marchal est le Ken Follet français, mais une chose est sûre, c'est que j'ai passé un excellent moment avec Les heures indociles. Londres, 1908, le monde est à un tournant : la révolte sociale gronde, les femmes se mobilisent et réclament non seulement le droit de vote, mais aussi indépendance et autonomie... A travers des personnages hauts en couleur et attachants, l'auteur nous fait revivre ces luttes, qui agitent l'aristocratie et la middle class. Les londoniens des bas-fonds sont trop occupés à survivre pour prendre part à ce combat, qui n'est pour l'instant pas le leur ; mais, ils sont loin d'être absents de ce récit qui nous fait vivre des heures noires, des heures "indociles", des heures de lecture passionnantes... Olympe Lovell, en féministe convaincue, veut frapper fort et marquer les esprits pour faire évoluer les mentalités. Thomas Belamy, praticien de médecine chinoise au sein d'un grand hôpital lédonien, voudrait, au contraire, faire changer les choses en douceur. Et Horace, lui, ne pense qu'au prochain canular qui pourra égayer sa vie. C'est à se demander comment ces trois-là vont se trouver à œuvrer de concert pour les mêmes causes... De l'humour, de l'action, des références... Je ne sais pas si Eric Marchal est le Ken Follet français, mais une chose est sûre, c'est que j'ai passé un excellent moment avec Les heures indociles. Londres, 1908, le monde est à un tournant : la révolte sociale gronde, les femmes se mobilisent et réclament non seulement le droit de vote, mais aussi indépendance et autonomie... A travers des personnages hauts en couleur et attachants, l'auteur nous fait revivre ces luttes, qui agitent l'aristocratie et la middle class. Les londoniens des bas-fonds sont trop occupés à survivre pour prendre part à ce combat, qui n'est pour l'instant pas le leur ; mais, ils sont loin d'être absents de ce récit qui nous fait vivre des heures noires, des heures "indociles", des heures de lecture passionnantes... Olympe Lovell, en féministe convaincue, veut frapper fort et marquer les esprits pour faire évoluer les mentalités. Thomas Belamy, praticien de médecine chinoise au sein d'un grand hôpital lédonien, voudrait, au contraire, faire changer les choses en douceur. Et Horace, lui, ne pense qu'au prochain canular qui pourra égayer sa vie. C'est à se demander comment ces trois-là vont se trouver à œuvrer de concert pour les mêmes causes... De l'humour, de l'action, des références historiques et quelques clins d'œil au fil des pages, feront que vous aurez beaucoup de mal à le lâcher !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Olivier74 Posté le 20 Août 2021
    J’aime toujours autant la plume fluide, les tournures de phrases d’ @Eric Marchal, l’érudition de ses ouvrages, l’histoire non pompeuse et captivante de ceux qui maîtrise leur sujet et la langue française. J’ai dore#769; les sce#768;nes me#769;dicales, surprenantes pour l’e#769;poque que je n’imaginais pas si avance#769;e. Je m’imaginais pas non plus un tel combat au propre comme au figuré des femmes pour obtenir leur droit de vote, chapeau bas! C’était hier ne l’oublions pas! On devrait vraiment mettre davantage ce combats en avant! Je regrette une certaine longueur au milieu mais les chapitres sont courts et l’on passe des suffragettes au monde hospitalier et aux aventures des quatre héros alternativement, ce qui donne un rythme enlevé malgré tout. Je ne suis pas fan du 20eme siècle mais @Eric Marchal m’a fait découvrir le plaisir que l’on peut avoir à l’étudier au travers d’un bon roman. Quand aux derniers chapitres, bravo excellents, une fin comme on les aime, vive le suspens! Votons !
  • SabiSab28 Posté le 21 Juillet 2021
    Quel roman !! Moi qui me plaignais de ne plus avoir de livre 5 * et eh bien, je suis servie avec celui-ci. Début du XXeme siècle, en Angleterre où la colère gronde auprès des suffragettes, qui demandent à faire partie entièrement de la société au même titre que les hommes. On y suit Olympe, pseudo choisi en hommage à notre plus célèbre femme féministe, qui croit en son combat, non pas dans la violence dans la force de persuasion et s'il faut aller plus loin, elle y consentira ! Ce qu'elle n'avait pas prévu c'était de tomber amoureuse. Comment se donner corps et âme dans un combat lorsqu'on doit aussi faire des choix pour son couple ? quel place laisser à l'homme, refaire confiance aux hommes tout en se battant pour des idées égalitaires? Mais, voilà, ce n'est pas n'importe quel homme ! Mystérieux, extrêmement doué, rusé et profondément humain, ce Thomas est l'homme dont toute femme peut rêver mais quel secret cache-t-il ? (lorsque je parle de leur relation cela peut sembler mièvre mais il n'en est rien, la façon dont l'auteur aborde tous ces sentiments sont très profonds) Lui aussi, aura à cœur de faire évoluer les mentalités dans le milieu médical, donner la... Quel roman !! Moi qui me plaignais de ne plus avoir de livre 5 * et eh bien, je suis servie avec celui-ci. Début du XXeme siècle, en Angleterre où la colère gronde auprès des suffragettes, qui demandent à faire partie entièrement de la société au même titre que les hommes. On y suit Olympe, pseudo choisi en hommage à notre plus célèbre femme féministe, qui croit en son combat, non pas dans la violence dans la force de persuasion et s'il faut aller plus loin, elle y consentira ! Ce qu'elle n'avait pas prévu c'était de tomber amoureuse. Comment se donner corps et âme dans un combat lorsqu'on doit aussi faire des choix pour son couple ? quel place laisser à l'homme, refaire confiance aux hommes tout en se battant pour des idées égalitaires? Mais, voilà, ce n'est pas n'importe quel homme ! Mystérieux, extrêmement doué, rusé et profondément humain, ce Thomas est l'homme dont toute femme peut rêver mais quel secret cache-t-il ? (lorsque je parle de leur relation cela peut sembler mièvre mais il n'en est rien, la façon dont l'auteur aborde tous ces sentiments sont très profonds) Lui aussi, aura à cœur de faire évoluer les mentalités dans le milieu médical, donner la chance aux femmes de devenir chirurgien, apporter les bienfaits des médecines orientales et casser le culte de l'homme occidental blanc. Il y autour d'eux de nombreux autres personnages, tout aussi passionnants et qui apportent un autre point de vue que cette société du début XXeme qui tend à se moderniser. Eric Marchal explore des quantités de pistes, remet à mal les bons penseurs de l'époque, entre ces aristocrates qui s'ennuient et ne parlent que de sexe pour se trouver avant-gardiste, ces hommes politiques qui se rient des petites suffragettes qui ne savent pas être tenues par leur maris, ces médecins à la pointe de la recherche mais qui ne laissent pas à la place à des médecines plus anciennes et des procédés nouveaux. Ce roman ne se passe pas que dans l'aristocratie anglaise, on passe également du temps avec les bas fonds de Londres, que Dickens a très bien retranscrit dans son roman. Ce passage est en totale décalage avec le monde aristocratique, entre les sans-abris et les bandits, c'est un autre monde qui vit dans cette même ville de Londres ; population que l'on sent sur le point d'exploser tout comme les suffragettes. Vous l'aurez compris ce roman est superbe dans tout ce qu'il apporte ! Je le recommande très très chaudement !
    Lire la suite
    En lire moins
  • hysope62 Posté le 7 Juillet 2021
    Une lecture sympathique malgré la difficulté que j'ai eu à entrer dans l'histoire. Il m'a fallu presque deux-cents pages pour me sentir accrochée par les personnages et par le thème du livre, thème qui pourtant habituellement me passionne. Une fois passé cette étape, c'est avec grand plaisir que j'ai suivi les aventures d'Olympe, Thomas et Horace. Chaque personnage a son charme, sa part d'ombre et cherche à mener sa vie du mieux qu'il le peut. C'était la première fois que je lisais un livre d'Éric Marchal et je pense que je vais renouveler l'expérience.
  • Leya-niess Posté le 20 Juin 2021
    Dans ce gros roman, Eric Marchal nous fait littéralement remonter le temps, nous faisant voyager dans la cité londonienne du début du début XXème. On va y suivre Olympe, une suffragette proche de la famille Pankhurst, les fondatrices de la WSPU , à l’heure où le combat pour le vote des femmes prend une tournure plus incisive. C’est aussi ce qui est brillamment illustré dans le film Les Suffragettes. Mais Les heures indociles ne se concentre pas seulement sur Olympe, il se focalise également sur deux autres personnages : l’un est un médecin métis (franco-asiatique), Thomas Bellamy qui s’illustre avec de brillantes mais controversées innovations médicales, l’autre un personnage ayant vraiment existé, Horace de Vere Cole , dont on va suivre les mystifications (qui prennent tout leur sens dans le roman). Les points de vues des trois personnages alternent et permettent une dynamisme du récit qui ne laisse pas de place à l’ennui. Tout est très bien documenté. On croise également d’autres personnages connus, dont une jeune Virginia Woolf, les soeurs Pankhurst, des hommes politiques et membres du gouvernement en place en 1908, et d’autres encore que j’ai relevé au fil des pages. L’époque (sous le règne d’Edward VI) est finement retranscrite ;... Dans ce gros roman, Eric Marchal nous fait littéralement remonter le temps, nous faisant voyager dans la cité londonienne du début du début XXème. On va y suivre Olympe, une suffragette proche de la famille Pankhurst, les fondatrices de la WSPU , à l’heure où le combat pour le vote des femmes prend une tournure plus incisive. C’est aussi ce qui est brillamment illustré dans le film Les Suffragettes. Mais Les heures indociles ne se concentre pas seulement sur Olympe, il se focalise également sur deux autres personnages : l’un est un médecin métis (franco-asiatique), Thomas Bellamy qui s’illustre avec de brillantes mais controversées innovations médicales, l’autre un personnage ayant vraiment existé, Horace de Vere Cole , dont on va suivre les mystifications (qui prennent tout leur sens dans le roman). Les points de vues des trois personnages alternent et permettent une dynamisme du récit qui ne laisse pas de place à l’ennui. Tout est très bien documenté. On croise également d’autres personnages connus, dont une jeune Virginia Woolf, les soeurs Pankhurst, des hommes politiques et membres du gouvernement en place en 1908, et d’autres encore que j’ai relevé au fil des pages. L’époque (sous le règne d’Edward VI) est finement retranscrite ; on a souvent l’impression d’avoir effectivement emprunté une machine à remonter le temps. D’autres romans se passant quasiment à la même époque, mais pas à Londres, rendent très bien cette atmosphère en retranscrivant des détails simples mais vivants : je pense par exemple à la série policière et historique du duo signée Claude Izner qui se passe à Paris fin XIXème- début XXème. Victor Legris et sa librairie L’Elzévir, passionné de photographie et d’ouvrages anciens, se trouve mêlé à des affaires criminelles La série est aussi l’occasion de croiser des personnages historiques réels, parmi lesquels, au premier rang, Henri de Toulouse-Lautrec, mais aussi La Goulue, Ravachol, Paul Verlaine et d’autres célébrités de l’époque. Ici aussi, une intrigue digne d’un roman policier se met en place. Et même si ce mystérieux apôtre n’est pas forcément le principal atout de ce livre (trop facile à découvrir, à mon avis), les aventures croisées d’Olympe, de Thomas et d’Horace, leur amitié et, bien sûr, l’histoire d’amour qui se noue, valent la lecture. D’ailleurs, la romance n’est jamais lourde ; Olympe restant fidèle à ses convictions et ne perdant pas son cerveau en cours de route pour se conformer à un certain modèle…. (malheureusement, un schéma trop souvent lu/vu avec les personnages féminins). Ici, le couple Thomas/Olympe reste admirablement équilibré ; cela apporte un plus au roman qui n’en est que plus cohérent. Un grand « oui », donc, pour ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.