En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ressacs

            Pocket
            EAN : 9782266277730
            Code sériel : 16990
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 108 x 177 mm
            Ressacs

            Date de parution : 13/04/2017
            Par une nuit d’orage, dans l’un des derniers hôpitaux militaires de la côte atlantique, un interne disparaît après qu’un de ses patients a été sauvagement assassiné. Inquiet pour le sort de son confrère, Tom Castille se lance sur ses traces en même temps que les gendarmes et fait rapidement une... Par une nuit d’orage, dans l’un des derniers hôpitaux militaires de la côte atlantique, un interne disparaît après qu’un de ses patients a été sauvagement assassiné. Inquiet pour le sort de son confrère, Tom Castille se lance sur ses traces en même temps que les gendarmes et fait rapidement une découverte troublante. Dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins mille ans plus tôt, d’autres disparitions ont eu lieu, dans des circonstances semblables. Dix ans, trente ans, deux cents ans plus tôt. Vague après vague, la tragédie revient se briser sur les hommes…
             
            « Un thriller palpitant et brillant. » 20 minutes
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266277730
            Code sériel : 16990
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.10 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • fertiti65 Posté le 9 Août 2018
              Polar français, premier roman de l'auteur qui a reçu le "Grand Prix Sang d'Encre" du festival du Roman Policier de Vienne, il faut le faire. J'ai eu un peu de mal au debut à "rentrer dedans" il me faisait penser au polar de Dennis Lehane "Shutter Island"...l'univers de la psychatrie et de la mer...mais cela s'arrête là. Une fois commencer, je m'y suis sentie bien, de l'angoisse, du suspense, une dose d'adrénaline et le tour était joué. Bien sûr quelques ficelles étaient visibles mais dans l'ensemble, ce roman m'a passionné. Un petit résumé, au Pays Basque, à Bayonne exactement, un interne est porté disparu pendant sa garde de nuit à l'hôpital après qu'un de ses patient ait été sauvagement assassiné. Double enquête pour cette disparition, celle des gendarmes bien sûr mais aussi de Tom Castille son confrère et ami. Joli polar qui se laisse bien lire et on passe un bon moment...
            • jumale Posté le 30 Janvier 2018
              Ce premier roman de David-James Kennedy est un véritable page-turner , haletant, oppressant. L’hôpital militaire Saint Augustin juché sur son pic rocheux de la côte basque, semble si mystérieux, imposant, impressionnant, inquiétant. L’eau est omniprésente, l’océan, la pluie du début à la fin , un sentiment de froid , d’humidité qui nous parcourt les os. La nuit, la grisaille qui nous écrasent, le vent toujours plus cinglant et l’atmosphère devient sombre , lugubre et toujours l’hôpital Saint Augustin qui nous regarde, de son imposante hauteur, perché sur la falaise, l’hôpital personnage inquiétant du roman, un personnage à part entière. DJ Kennedy a su garder le rythme et ne pas se perdre dans son intrigue à tiroirs, celle ci est contrôlée , rondement menée, et surtout machiavélique. Son écriture est simple, fluide, les chapitres courts nous amènent à tourner les pages ne pas fermer le livre connaitre la suite, pas de temps mort on est tenu en haleine jusqu’au bout. J’ai été bluffée par le dénouement. DJ KENNEDY a su donner une réelle dimension à son premier livre et j’en redemande C’est mon premier coup de coeur en ce début d’année 2018. Un auteur que je suivrai avec plaisir et que j’espère rencontrer... Ce premier roman de David-James Kennedy est un véritable page-turner , haletant, oppressant. L’hôpital militaire Saint Augustin juché sur son pic rocheux de la côte basque, semble si mystérieux, imposant, impressionnant, inquiétant. L’eau est omniprésente, l’océan, la pluie du début à la fin , un sentiment de froid , d’humidité qui nous parcourt les os. La nuit, la grisaille qui nous écrasent, le vent toujours plus cinglant et l’atmosphère devient sombre , lugubre et toujours l’hôpital Saint Augustin qui nous regarde, de son imposante hauteur, perché sur la falaise, l’hôpital personnage inquiétant du roman, un personnage à part entière. DJ Kennedy a su garder le rythme et ne pas se perdre dans son intrigue à tiroirs, celle ci est contrôlée , rondement menée, et surtout machiavélique. Son écriture est simple, fluide, les chapitres courts nous amènent à tourner les pages ne pas fermer le livre connaitre la suite, pas de temps mort on est tenu en haleine jusqu’au bout. J’ai été bluffée par le dénouement. DJ KENNEDY a su donner une réelle dimension à son premier livre et j’en redemande C’est mon premier coup de coeur en ce début d’année 2018. Un auteur que je suivrai avec plaisir et que j’espère rencontrer à nouveau. Un auteur sur qui il faudra compter dans les prochaines années.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ArlieRose Posté le 13 Novembre 2017
              Une belle surprise que ce premier polar. Les chapitres courts lui apportent un rythme soutenu. Très vite on entre dans l'histoire et on a envie de savoir la suite, on s'intéresse aux personnages. L'histoire, bien construite et agréable à lire, mêle événements et paysages ravagés par les intempéries, océan (vedette incontestable) et solides bâtiments anciens. Mon intérêt a été certain, même si j'avais deviné des choses le suspense est présent jusqu'au bout. Encourageant et à suivre.
            • virginie-musarde Posté le 15 Avril 2017
              Un hôpital militaire isolé au bord des falaises du pays basque, une tempête incroyable, une légende et des meurtres. Voila pour planter le décor de ce thriller implacable et drôlement futé ! L'ambiance est sinistre, glauque, fortement imprégnée par le déluge qui fait écho à la fresque de l'Apocalypse peinte dans le grand hall de l'hôpital et les personnages deviennent vite potentiellement suspects, détournant des preuves, cachant des indices aux gendarmes. Des personnages travaillés, convaincants avec une mention particulière pour Tom Castille, l'interne, qui enquête de son côté. L'intrigue est suffisamment embrouillée pour semer le lecteur sur de fausses pistes mais le dénouement donne tout son sens à cette affaire. Avec une narration tonique et ciselée, le thriller gagne en intensité et se révèle être un page turner très efficace ! Surtout pour un premier roman ! Un autre polar signé de l'auteur est paru chez Fleuve Noir, Malgré elle, dont j'ai hâte de lire l'histoire.
            • Paauliine Posté le 18 Août 2016
              Dès le commencement, l’auteur nous plonge dans un univers mystérieux, où le lecteur, ne connaissant pas encore tous les tenants et aboutissants, se retrouve catapulté dans un hôpital isolé du reste du monde, perdu au milieu d’un violent orage. De suite, on sent que quelque chose se joue en arrière-plan, mais l’auteur nous tiendra en haleine tout le long du récit. L’intrigue est, à mon sens, réellement complexe, savant mélange d’actes passés et de mystérieuses manigances actuelles. De plus, les maladies des patients de l’aile psychiatrique du bâtiment aident de manière plus ou moins indirecte à l’avancement de l’enquête. Afin de permettre au lecteur de bien suivre, les éléments de l’enquête sont très (trop ?) souvent répétés. Il y a beaucoup de données à enregistrer, à tel point que je ne me souviens plus de toutes les étapes par lesquelles nous en sommes arrivés à ces déductions. Malgré la complexité de l’intrigue, j’ai été satisfaite de voir que certaines de mes suppositions ont été confirmées… Découvrez la suite de ma chronique sur mon blog ! :)
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com