RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            1916

            Perrin
            EAN : 9782262030360
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 396
            Format : 140 x 210 mm
            1916
            L'enfer

            Date de parution : 23/10/2014
            Avec ce troisième opus de sa série-événement, Jean-Yves Le Naour poursuit avec talent son ambition : nous faire pénétrer les coulisses de la Grande Guerre grâce à une relecture originale et au plus près des réalités des quatre années du premier conflit mondial.
            Après les cruelles désillusions de 1914 et les offensives répétées, aussi meurtrières que vaines, de 1915, les stratèges tirent en 1916 les leçons de la guerre des tranchées et envisagent désormais de mener le conflit en scientifiques : finies les attaques à outrance de l’infanterie, place au feu roulant de l’artillerie,... Après les cruelles désillusions de 1914 et les offensives répétées, aussi meurtrières que vaines, de 1915, les stratèges tirent en 1916 les leçons de la guerre des tranchées et envisagent désormais de mener le conflit en scientifiques : finies les attaques à outrance de l’infanterie, place au feu roulant de l’artillerie, aux orages d’acier qui doivent tout annihiler sur leur passage. Et pourtant, malgré les dizaines de millions de bombes lancées sur Verdun ou sur la Somme, le sacrifice des soldats français ou allemands a raison des espoirs placés dans ces batailles de matériel.
            Les opinions s’émeuvent, les députés ruent dans les brancards, l’Autriche-Hongrie s’épuise, la Russie se disloque, la Roumanie est écrasée, le pacifisme relève la tête et les poilus commencent à affirmer qu’ils en ont assez ! Mais comment sortir de l’abîme ?
            Tandis que la Grande-Bretagne est prête à se battre jusqu’au dernier Français, l’Allemagne affamée hésite entre une paix négociée et le jusqu’auboutisme de la guerre sous-marine, et les États-Unis, en embuscade, se verraient bien en faiseurs de paix sur le Vieux Continent.
            Avec le sens du récit qu’on lui connaît, Jean-Yves Le Naour alterne les points de vue d’en haut et d’en bas, et nous fait pénétrer dans les coulisses de la vie politique comme dans les cuisines des états-majors. Après 1914. La grande illusion et 1915. L’enlisement, 1916. L’enfer est le troisième volume d’une série qui renouvelle l’histoire de la Grande Guerre.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782262030360
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 396
            Format : 140 x 210 mm
            Perrin
            23.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Cristofire Posté le 26 Mai 2019
              Absolument passionnant. Jean-Yves Le Naour est décidément un formidable historien à la plume précise, engagée et immersive. Extrêmement instructif. Je file en 1917.
            • Nikoz Posté le 9 Juin 2015
              La poursuite, mieux maitrisée, de l'excellent travail de Le Naour... Son style se libère et son analyse sur l'incurie est simple, sobre et efficace...
            • ay_guadalquivir Posté le 5 Janvier 2015
              Jean-Yves LE NAOUR poursuit son chantier sur la Grand Guerre avec 1916. Contrairement à ce que le titre laisse envisager, il ne s'agit pas d'un travail chronologique, mais seulement de l'inscription des grands sujets de la 1ère guerre mondiale dans une temporalité intermédiaire. Façon de montrer que le temps est un acteur décisif, et peut-être que chaque nouvelle année (bonne année à tou(te)s mes ami(s) lecteurs-lectrices!) s'ouvre sur des promesses, des espoirs, des possibilités. 1916 est l'année de Verdun, de la Somme, de l'entrée en guerre de la Roumanie, et de la chute de Joffre. La fin de l'Uniion Sacrée. Jean-Yves LE NAOUR continue, au long de 1916, à montrer les enjeux militaires, sans jamais assommer le lecteur des détails des batailles. Mais surtout, il poursuit sonn analyse des relations entre le GQG, le gouvernement, le Parlement, et la presse. Et permet ainsi de comprendre comme la guerre devient un objet politique et d'ambitions de bons nombres d'acteurs. Durer à tout prix, telle semble est la motivation essentielle de Joffre, Briand et les autres. Le tout porté par une presse sous contrôle, tandis que la boucherie continue.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…