En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Juste un regard (Nouv. éd.)

            Belfond
            EAN : 9782714478153
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm
            Juste un regard (Nouv. éd.)

            Roxane AZIMI (Traducteur)
            Collection : Belfond Noir
            Date de parution : 08/06/2017

            Traques, disparitions, vengeances implacables, assassinats sanglants… un suspense à vous couper le souffle par Harlan Coben, le boss du thriller.

            Et si votre vie n'était qu'un vaste mensonge ?
            Si l'homme que vous avez épousé il y a dix ans n'était pas celui que vous croyez ?
            Si tout votre univers s'effondrait brutalement ?
            Pour Grace Lawson, il a suffi d'un seul regard.
            Juste un regard sur une photo vieille de vingt ans pour comprendre que son existence est une terrible imposture.
            Mais le cauchemar ne fait que commencer...

            EAN : 9782714478153
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            21.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Roxanne8 Posté le 1 Novembre 2018
              J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'intrigue… Un peu déçu de la fin et puis l'épilogue est arrivé. Pour autant je mis suis un peu perdue avec tout ces personnages… mais cela valait le coup
            • oran Posté le 15 Août 2018
              Un fait divers d’une triste banalité : une foule, surchauffée, excitée à l’excès, des coups de feu, ( nous sommes aux Etats Unis, no comment sur le port d’ armes) et c’est la panique qui gagne cet océan humain, un sauve-qui-peut monstrueux , un déferlement funeste pour trouver une issue , pour tenter d’ échapper à la mort, mais ce raz de marée impétueux, tempétueux, est lui aussi mortel, chacun dans sa folle fuite, provoque une onde mortelle : bousculade, piétinement, écrasement d’une sauvagerie fatale . Une vieille photo qui resurgit, pas du tout inopinément, et voilà les deux ingrédients qui sont à l’origine de ce roman, les pivots du thriller. Les personnages, un à un, viennent emmêler les fils de cette histoire , ils s’entortillent inextricablement, il faudra, au fil des pages, tenter de défaire ce nœud gordien et le lecteur, avide d’en savoir plus, dévore les courts chapitres jusqu’à l’épilogue. Mais moi, là, j’ai dit avec quelque regret « tout ça pour ça »… Après quelques pages lues, je me suis rendu compte que ce roman ne m’était pas inconnu, mais je n’avais plus... Un fait divers d’une triste banalité : une foule, surchauffée, excitée à l’excès, des coups de feu, ( nous sommes aux Etats Unis, no comment sur le port d’ armes) et c’est la panique qui gagne cet océan humain, un sauve-qui-peut monstrueux , un déferlement funeste pour trouver une issue , pour tenter d’ échapper à la mort, mais ce raz de marée impétueux, tempétueux, est lui aussi mortel, chacun dans sa folle fuite, provoque une onde mortelle : bousculade, piétinement, écrasement d’une sauvagerie fatale . Une vieille photo qui resurgit, pas du tout inopinément, et voilà les deux ingrédients qui sont à l’origine de ce roman, les pivots du thriller. Les personnages, un à un, viennent emmêler les fils de cette histoire , ils s’entortillent inextricablement, il faudra, au fil des pages, tenter de défaire ce nœud gordien et le lecteur, avide d’en savoir plus, dévore les courts chapitres jusqu’à l’épilogue. Mais moi, là, j’ai dit avec quelque regret « tout ça pour ça »… Après quelques pages lues, je me suis rendu compte que ce roman ne m’était pas inconnu, mais je n’avais plus aucun souvenir de l’évolution de l’histoire, alors oui, parce que le suspense était prenant , j’ai encore dévoré le livre avec quelque avidité même si la fin m’a laissée sur ma faim.
              Lire la suite
              En lire moins
            • NathalC Posté le 22 Mai 2018
              1er livre que je lis de Harlan Coben. Addictif... Besoin de savoir pourquoi, comment, besoin de connaître la fin de l'histoire. Un bon thriller à n'en pas douter. En revanche, j'avoue que je me suis un peu perdue dans le déroulement de l'histoire : beaucoup de personnages. On cherche les liens et la chute n'est pas facile à comprendre. J'avoue que j'ai pris un papier pour me faire un pense-bête avec les différents personnages et les liens entre eux. Alors oui, c'est un très bon roman et cela a été une belle découverte pour moi, mais il faut quand même s'accrocher... Ce qui explique mes 3 étoiles 1/2.
            • Errant Posté le 8 Décembre 2017
              Quand son mari disparaît soudainement Grace, peintre et mère de famille, est bien déterminée à le retrouver. Mais la quête sera pleine d'embûches, c'est le moins qu'on puisse dire! La cadence de ce thriller est hallucinante, une surprise n'attend pas l'autre, une piste à peine esquissée est percutée par une autre plus prometteuse, des forces obscures sont à l'oeuvre en arrière-plan et on devient malgré soi partie prenante aux efforts de cette femme à la volonté d'acier. En somme ce livre est d'une efficacité indéniable. L'auteur nous a concocté un dénouement plausible, surprenant par certains aspects et pas trop alambiqué. La trame est assez originale et j'ai dévoré le tout en deux jours; c'est dire qu'en ce qui me concerne Coben a atteint son but. Sans en faire un auteur fétiche, je me souviendrai certainement de lui.
            • lau2810 Posté le 16 Septembre 2017
              Comme tous ses semblables, c'est une réussite. On commence et quand arrive la dernière page, on est déçu d'avoir déjà fini.

            Ils en parlent

            « Avis aux amateurs : le dernier Coben se consomme sans modération. Du travail d'artiste, préparé comme il faut, avec tous les meilleurs ingrédients du genre. Un tiers d'événements détonants, un tiers de bons sentiments, un tiers de suspense haletant, un trait de cynisme, un zeste de réalisme, le tout agrémenté d'une bonne dose de mystère. Bien corsé, à la fois glaçant et brûlant, le mélange secoue… Cette fois encore, le cocktail de Maître Harlan Coben s'avère excellent. »
            Daphné de Saint-Sauveur - Madame Figaro

            « Harlan Coben bâtit une intrigue au cordeau avec un sens aigu du rebondissement… Il aime les machinations et les suspenses familiaux… La violence est latente, la peur palpable et l'échec à portée de main. »
            Christine Ferniot – Lire

            « La force d'Harlan Coben, c'est son écriture. Tachycarde, rythmée, asphyxiante. Au service d'un suspense implacable, les mots glacés de ce forçat de l'Underwood dopé aux amphétamines vous font froid dans le dos. »
            Sébastien Lapaque - Le Figaro Magazine


             
            Vos nuits sont hantées par les romans d'Harlan Coben ?
            Vos mains tremblent à chacune de leurs pages et vous trépignez d'impatience à chaque nouvelle parution ?
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Harlan Coben : Netflix va adapter 14 de ses romans

              Excellente nouvelle pour les fans d’Harlan Coben. L’auteur américain aux 75 millions de livres vendus dans le monde vient de signer un contrat d’exclusivité avec Netflix, autorisant la plateforme à adapter 14 de ses romans en séries et en films.

              Lire l'article
            • Par Belfond

              Succès en série pour Harlan Coben, le "boss" du thriller !

              En 2015, l’adaptation du roman de Harlan Coben, Une chance de trop, était diffusée pour la première fois sur TF1. Et le casting de cette série policière produite par Sydney Gallonde était particulièrement savoureux : en tête d’affiche, Alexandra Lamy dans le rôle d’Alice Lambert, ainsi que Pascal Elbé dans celui de Richard Millot. Pour Coben et Gallonde, la collaboration a été fructueuse, et les deux amis ont souhaité réitérer l’expérience avec l’adaptation de Juste un regard, série diffusée en 2017.

              Lire l'article