Lisez! icon: Search engine

Les Amants de l'été 44

Presses de la cité
EAN : 9782258150812
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
Les Amants de l'été 44

Collection : Terres de France
Date de parution : 15/03/2018
Gemma Harper est une jeune New-Yorkaise ambitieuse dont les certitudes vacillent à la mort de sa mère. C’est au cœur d’une Normandie inconnue que ses pas vont la guider à la découverte de ses origines cachées, liées à celles de Philippine, femme au destin romanesque durant la Seconde Guerre mondiale.
2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de... 2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, Pont-l’Evêque, Le Havre, Barfleur, Colleville, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence en 1944, quand, en faisant du marché noir à Deauville, la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une est en quête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie et comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t-elle abandonné sa fille aux Etats-Unis ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258150812
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un très beau roman qui part en quête des origines familiales d’une jeune femme…"
 
Les Chroniques de Madoka

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mouna25 Posté le 9 Novembre 2019
    Magnifique roman avec de magnifiques description de la Normandie. Tome 1 - la suite Pour l'amour de Lauren
  • prune42 Posté le 13 Septembre 2019
    A la mort de sa mère Lauren, Gemma Harper, une Américaine, apprend que celle-ci faisait des recherches sur ses origines familiales. En effet, la mère de Gemma n'a jamais connu sa propre mère. Contre l'avis de son père, Gemma décide de reprendre les recherches qui la mènent en France, en Normandie. Sa grand-mère, Philippine Lemonnier, se serait mariée avec un GI's venu à la fin de la guerre mais curieusement, Gemma n'arrive pas à en savoir plus, un lourd secret semble régner chez les Lemonnier. Mais Gemma ne baisse pas les bras et elle découvre peu à peu le passé de sa grand-mère. Quelle a été sa vie ensuite aux Etats-Unis et pourquoi est-elle revenue en France quelques années après ? Je remercie tout d'abord chaleureusement mon amie Valmy qui m'a envoyé si gentiment ce roman grâce à un concours sur son blog ! Cela m'a vraiment fait très plaisir, d'autant plus que je ne connaissais pas du tout cette auteur que j'ai aimé lire. Je ne connaissais pas non plus ces "War Brides", ces jeunes filles qui se marient à la Libération avec des soldats américains venus libérer la France. Ce fait historique a suscité ma curiosité, d'autant plus que je... A la mort de sa mère Lauren, Gemma Harper, une Américaine, apprend que celle-ci faisait des recherches sur ses origines familiales. En effet, la mère de Gemma n'a jamais connu sa propre mère. Contre l'avis de son père, Gemma décide de reprendre les recherches qui la mènent en France, en Normandie. Sa grand-mère, Philippine Lemonnier, se serait mariée avec un GI's venu à la fin de la guerre mais curieusement, Gemma n'arrive pas à en savoir plus, un lourd secret semble régner chez les Lemonnier. Mais Gemma ne baisse pas les bras et elle découvre peu à peu le passé de sa grand-mère. Quelle a été sa vie ensuite aux Etats-Unis et pourquoi est-elle revenue en France quelques années après ? Je remercie tout d'abord chaleureusement mon amie Valmy qui m'a envoyé si gentiment ce roman grâce à un concours sur son blog ! Cela m'a vraiment fait très plaisir, d'autant plus que je ne connaissais pas du tout cette auteur que j'ai aimé lire. Je ne connaissais pas non plus ces "War Brides", ces jeunes filles qui se marient à la Libération avec des soldats américains venus libérer la France. Ce fait historique a suscité ma curiosité, d'autant plus que je m'intéresse tout particulièrement à la Seconde Guerre Mondiale. Ce roman est palpitant avec cette alternance de chapitres prêtant voix tantôt à Philippine en 1945, tantôt à Gemma en 2000. Les deux histoires sont entrecroisées de façon habile. J'ai éprouvé beaucoup de sympathie pour la jeune Philippine qui, un peu vite sans doute, va se trouver engagée avec un jeune soldat qu'elle ne connaît que peu. Je l'ai trouvée parfois naïve, innocente, j'ai tremblé pour elle, elle se jette dans les bras du premier venu bien vite et alors qu'avec un soutien familial, elle aurait eu le temps de réfléchir à tout ça, là elle se retrouve au pied du mur et devant un avenir totalement incertain, dans un futur continent éloigné, dont elle ne connaît même pas la langue, et seule. J'aimerais beaucoup découvrir le tome 2 maintenant, "Pour l'amour de Lauren", pour connaître la suite et la fin des aventures de Philippine. J'ai beaucoup aimé aussi les paysages de Normandie décrits par K. Lebert qui donnent envie de découvrir cette région. Les villages ou villes sont joliment décrites et suscitent une impression de dépaysement total. Pour finir, j'ai trouvé la couverture de ce livre très esthétique (la collection "Terre de France" a toujours de très belles couvertures) mais pas très fidèle à l'image que je me suis construite de Philippine, cette jeune fille normande qui quitte sa famille sans bagage et donc pas si richement vêtue que l'héroïne sur la photo. Il n'en reste pas moins une magnifique illustration.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sybelline Posté le 21 Août 2019
    Merci aux Éditions Presse de la Cité et à l’auteur Karine Lebert. Le résumé du roman en dit déjà beaucoup (trop)… Et j’aimerai vous laisser la découverte de ce joli roman terroir qui vous emmène en Normandie, sur les traces d’une « war bride »… On y fait connaissance de Gemma, jeune new yorkaise qui part à la recherche de son passé familial – suivant les traces de sa grand mère, elle essaye de percer les secrets… On y découvre, en parallèle, peu à peu, le destin de Philippine, jeune normande qui a rencontré un GI à l’après guerre… Karine Lebert rends hommage aux war brides Photo – War brides, C’est ainsi que l’on appelle ces femmes qui au lendemain de la seconde guerre mondiale ont épousé un GI américain, et qui ont tout laissé derrière elles pour aller vivre en Amérique… Un article sur le site criminocorpus On dit souvent qu’il faut comprendre et accepter son passé pour être en paix dans son présent. Les blessures, les abandons, les souffrances peuvent avoir des résonances, des similitudes sur les générations d’après. Mais que s’est-il passé de si grave ? Que lui cache-t-on ? Gemma sait que sa mère a souffert… Gemma doit comprendre son... Merci aux Éditions Presse de la Cité et à l’auteur Karine Lebert. Le résumé du roman en dit déjà beaucoup (trop)… Et j’aimerai vous laisser la découverte de ce joli roman terroir qui vous emmène en Normandie, sur les traces d’une « war bride »… On y fait connaissance de Gemma, jeune new yorkaise qui part à la recherche de son passé familial – suivant les traces de sa grand mère, elle essaye de percer les secrets… On y découvre, en parallèle, peu à peu, le destin de Philippine, jeune normande qui a rencontré un GI à l’après guerre… Karine Lebert rends hommage aux war brides Photo – War brides, C’est ainsi que l’on appelle ces femmes qui au lendemain de la seconde guerre mondiale ont épousé un GI américain, et qui ont tout laissé derrière elles pour aller vivre en Amérique… Un article sur le site criminocorpus On dit souvent qu’il faut comprendre et accepter son passé pour être en paix dans son présent. Les blessures, les abandons, les souffrances peuvent avoir des résonances, des similitudes sur les générations d’après. Mais que s’est-il passé de si grave ? Que lui cache-t-on ? Gemma sait que sa mère a souffert… Gemma doit comprendre son passé maternel pour se comprendre et trouver son bonheur. Un roman qui retisse des liens entre le passé et le présent, entre deux continents, deux femmes, deux destins… comme un fil d’Ariane… Et Karine Lebert sait tellement nous mettre en haleine, nous distiller peu à peu les informations, quelle jolie histoire. J’ai découvert avec intérêt tout ce contexte historique : l’après guerre, 1944, le débarquement en Normandie… Les war brides… J’ai pleuré à plusieurs moments… C’est intriguant, émouvant, poignant et… Ce n’est que le 1er tome… Karine Lebert écrit si bien… Et ce roman a reçu déjà des prix littéraires, ce n’est pas étonnant : « Les Amants de l’été 44 », a été couronné du prix littéraire LÉVAREY-LEVESQUE par l’association des anciens élèves du lycée François 1er du Havre. Vas t-on découvrir le destin d’une troisième femme dans le tome 2, celui de la maman de Gemma ? A suivre…
    Lire la suite
    En lire moins
  • meknes56 Posté le 7 Août 2019
    Ce premier tome d'une saga familiale est le premier livre de cet autrice que je lisais. J'ai vraiment été sous le charme de cette histoire. L’écriture simple, prenante m'a conquis, captivé.
  • Livre-S Posté le 24 Janvier 2019
    Demain, je cours acheter la suite !
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.