Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262075811
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm

Les Femmes et le pouvoir

Un manifeste

SIMON DURAN (Traducteur)
Date de parution : 06/09/2018
Après le "triomphe romain" de SPQR, Mary Beard revient sur un sujet d'une actualité brulante : la question du pouvoir des femmes en occident, de l'antiquité à nos jours.
Si la question de la place des femmes dans les structures du pouvoir est d’une actualité brûlante, la misogynie a des racines anciennes. Dès l’Odyssée d’Homère, les femmes se sont vues interdire tout rôle de premier plan dans la vie civique, le discours public, indissociable du pouvoir politique, étant défini... Si la question de la place des femmes dans les structures du pouvoir est d’une actualité brûlante, la misogynie a des racines anciennes. Dès l’Odyssée d’Homère, les femmes se sont vues interdire tout rôle de premier plan dans la vie civique, le discours public, indissociable du pouvoir politique, étant défini comme masculin. Pour mieux cerner la violence exercée sur les femmes afin de leur intimer le silence, Mary Beard puisse dans l’histoire de Méduse ou de Philomèle (dont la langue fut coupée), d’Elizabeth Ire ou d’Hillary Clinton. Elle revisite ainsi, avec humour, la question de l’égalité des sexes et explique pourquoi, depuis deux mille ans, l’on a réservé aux femmes qui s’expriment et revendiquent le pouvoir une image détestable. Edifiant et salutaire !

​« Ce livre est un trésor. » Herald
 
« Un manifeste pétillant et dynamique. » The New York Times
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262075811
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm
Perrin

Ils en parlent

« [Mary Beard] revisite ainsi, avec humour, la question de l'égalité des sexes et explique pourquoi, depuis deux mille ans, l'on a réserve aux femmes qui s'expriment et revendiquent le pouvoir, une image détestable. »
Bulletin Quotidien
« Un petit livre salutaire, à la fois rigoureux et séduisant. »
Revue Sciences Humaines
" Etudier les relations des femmes avec le pouvoir, c'est avant tout s'intéresser au silence des femmes, c'est-à-dire à la façon dont les femmes ont été réduites au silence dans la prise de parole et le débat public. Et comme le constate Mary Beard, aussi loin que l'on regarde dans la littérature occidentale, cet état de fait a toujours existé. (...) Mary Beard explique pourquoi il est grand temps de reconsidérer les codes du pouvoir, voire même de rédéfinir ce qu'est le pouvoir, pour qu'enfin les femmes puissent faire entendre leur voix. Une analyse à méditer très sérieusement. "
Christine Lechapt / Librairie Le carré des mots - 83000 - 83000 Toulon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Claireandthebooks Posté le 18 Mars 2019
    Ce manifeste était très intéressant à lire. Condensé de deux conférences tenues par l'auteure sur le sujet, il met en perspective les codes du discours et de l'éloquence supposée avec les mythes de l'antiquité. Il décortique avec justesse la façon dont nos codes actuels sont inspirés de Méduse, Clytemnestre ou Athéna. Une réflexion que j'ai trouvé particulièrement intéressante est celle de la "prise de possession" du pouvoir par les femmes, comme si nous nous appropriions un pouvoir qui ne nous appartenait pas à l'origine, duquel nous sommes censées être à l'extérieur alors que nous reprenons juste notre place. Je n'avais pas lu de tel livre depuis un petit moment et ça m'a fait beaucoup de bien !
  • hanyrhauz Posté le 29 Août 2018
    Deux courts textes composent ce livre écrit par Mary Beard. Deux textes qui démontrent que notre conception des femmes et de leurs liens avec le pouvoir, et donc des femmes de pouvoir, trouvent leur ancrage dans la culture antique. Une culture où il était inconcevable qu'une femme prenne la parole en public, parce que l'art oratoire était réservé aux hommes. Au fil des siècles, cette image a peu bougé, les femmes parlementaires étant jugées différemment lors de leurs interventions. Il vaut mieux se présenter en pantalon (cf la robe à fleur de Cécile Duflot) et prendre une voix plus grave et la moindre erreur sera couronné par un flot d'insultes. Un livre bref, érudit mais accessible, qui nous permet de comprendre que le regard porté sur les femmes et leur rapport au pouvoir est le fruit d'un héritage, qu'aujourd'hui comme hier les images utilisées par les hommes (de Télémaque à Donald Trump) sont les mêmes, que nous avons parcouru du chemin, mais qu'il en reste encore pour que les choses changent vraiment. Un vrai manifeste féministe !
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !