RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le petit docteur

            Omnibus
            EAN : 9782258110328
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Le petit docteur

            Date de parution : 19/06/2014
            « – Allô ! C’est le docteur lui-même qui est à l’appareil ?... Allô ! Ne coupez pas…
            La voix, à l’autre bout du fil, était anxieuse. Le Petit Docteur, au contraire, comme tout le monde l’appelait, venait de rentrer de tournée et reniflait la bonne odeur du ragoût de mouton qui parfumait sa maison. Dehors, il faisait torride. Dedans, persiennes closes, la fraîcheur était savoureuse comme un bain. »

             
            Cette série de 13 nouvelles a été écrite à la villa Agnès à La Rochelle (Charente-Maritime), en mai 1938.
            Ces nouvelles ont été prépubliées dans la série « Le petit docteur » de la collection Police-Roman avec des illustrations photographiques in texte de novembre 1939 à janvier 1941.
            L’ordre des nouvelles à l’intérieur du...
            Cette série de 13 nouvelles a été écrite à la villa Agnès à La Rochelle (Charente-Maritime), en mai 1938.
            Ces nouvelles ont été prépubliées dans la série « Le petit docteur » de la collection Police-Roman avec des illustrations photographiques in texte de novembre 1939 à janvier 1941.
            L’ordre des nouvelles à l’intérieur du recueil diffère des prépublications dans la collection Police-Roman.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258110328
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • dido600 Posté le 16 Mars 2019
              Jean Dollent, alias le Petit Docteur, va vivre treize aventures, treize enquêtes, en ingurgitant, comme s'il fallait fêter ses succès par procuration et anticipation, moult boissons, le rendant plus ou moins dépendant au cours de ses enquêtes : Boire ! Toujours boire ! A cet instant il se demanda si les policiers officiels avaient un budget spécial pour la boisson, tant il constatait que la tâche de détective entraîne d'obligations dé gustatives. Assurément l'antithèse du célèbre commissaire Maigret. Médecin de campagne aux allures de gringalet, il est âgé de trente ans et pourtant nombreux sont ceux qui le confondent avec un étudiant. Un cœur d’artichaut craquant devant toute les jolies jeunes femmes qu'il croise au gré de ses pérégrinations et un individu complexe à la double personnalité. Sobre médecin dans sa campagne reculée, ce dernier se transforme en véritable soiffard quand il se retrouve face à une énigme policière à résoudre, arguant que tous les breuvages sont bons pour doper ses facultés de raisonnement ! Fin limier, est surtout un redoutable enquêteur qui malgré son air de ne pas y toucher ridiculise policiers et magistrats par sa formidable efficacité à résoudre d'épineuses enquêtes à vitesse grand V. A l'aide de... Jean Dollent, alias le Petit Docteur, va vivre treize aventures, treize enquêtes, en ingurgitant, comme s'il fallait fêter ses succès par procuration et anticipation, moult boissons, le rendant plus ou moins dépendant au cours de ses enquêtes : Boire ! Toujours boire ! A cet instant il se demanda si les policiers officiels avaient un budget spécial pour la boisson, tant il constatait que la tâche de détective entraîne d'obligations dé gustatives. Assurément l'antithèse du célèbre commissaire Maigret. Médecin de campagne aux allures de gringalet, il est âgé de trente ans et pourtant nombreux sont ceux qui le confondent avec un étudiant. Un cœur d’artichaut craquant devant toute les jolies jeunes femmes qu'il croise au gré de ses pérégrinations et un individu complexe à la double personnalité. Sobre médecin dans sa campagne reculée, ce dernier se transforme en véritable soiffard quand il se retrouve face à une énigme policière à résoudre, arguant que tous les breuvages sont bons pour doper ses facultés de raisonnement ! Fin limier, est surtout un redoutable enquêteur qui malgré son air de ne pas y toucher ridiculise policiers et magistrats par sa formidable efficacité à résoudre d'épineuses enquêtes à vitesse grand V. A l'aide de sa fidèle et adorée Ferblantine, une vieille guimbarde qu'il soigne comme un cheval au pedigree royal, le petit Docteur parcourt inlassablement les routes de France, du nord au sud, afin d'alimenter sa marotte des énigmes policières... Ses enquêtes, de véritables petites récréations estivales et souvent humanistes.
              Lire la suite
              En lire moins
            • papotea Posté le 30 Avril 2018
              Je voue un culte au « Maigret » de Simenon. J'ai l'intégrale des romans et des nouvelles en version papier mais aussi sur ma liseuse. Il ne se passe pas un mois sans que j'en lise un. Depuis le temps que dure cet amour (20 ans), je connais tous les "Maigret" par coeur mais je ne m'en lasse jamais. Je suis fascinée par le personnage de Maigret, et bien sûr par la plume de Georges Simenon qui en deux mots vous plante un décor un vous dresse un portrait aussi saisissants (voire plus) qu’une photo ou qu’un film. On est « dedans ». Ceci dit, et pour une raison que je ne m’explique pas, je n’arrive pas à passer à ses romans « durs ». Je pense que j’ai peur que ce ne soit trop noir et pessimiste, alors que souvent l’humanité de Maigret apporte une note plus « optimiste ». Du coup, pour essayer autre chose, je me suis tournée vers ce « petit docteur », dont j’ai lu en plus qu’il avait inspiré le personnage de Columbo (de trèèèèèèèèèèèès loin ceci). Ces nouvelles – toutes écrites en 1938 – nous narre les aventures policières de Jean Dollent, petit médecin de campagne,... Je voue un culte au « Maigret » de Simenon. J'ai l'intégrale des romans et des nouvelles en version papier mais aussi sur ma liseuse. Il ne se passe pas un mois sans que j'en lise un. Depuis le temps que dure cet amour (20 ans), je connais tous les "Maigret" par coeur mais je ne m'en lasse jamais. Je suis fascinée par le personnage de Maigret, et bien sûr par la plume de Georges Simenon qui en deux mots vous plante un décor un vous dresse un portrait aussi saisissants (voire plus) qu’une photo ou qu’un film. On est « dedans ». Ceci dit, et pour une raison que je ne m’explique pas, je n’arrive pas à passer à ses romans « durs ». Je pense que j’ai peur que ce ne soit trop noir et pessimiste, alors que souvent l’humanité de Maigret apporte une note plus « optimiste ». Du coup, pour essayer autre chose, je me suis tournée vers ce « petit docteur », dont j’ai lu en plus qu’il avait inspiré le personnage de Columbo (de trèèèèèèèèèèèès loin ceci). Ces nouvelles – toutes écrites en 1938 – nous narre les aventures policières de Jean Dollent, petit médecin de campagne, qui se pique de résoudre des énigmes. Il a pour point commun avec Maigret de se mettre dans « la peau de … » pour comprendre le mécanisme du crime, et de lever très souvent le coude…Et pas pour boire de quart-vichy ! Pour le reste, c’est un anti Maigret tant du point de vue physique (il est très petit et mince) que moral (il est plutôt du genre agité et vif-argent). Simenon n’étant pas Agatha Christie, les intrigues policières et leurs résolutions sont très simplistes – voire carrément improbables. Jacques Dollent n’étant pas Jules Maigret, on est loin des ambiances et des portraits que Simenon a l’habitude de planter. On sent que ces nouvelles sont une sorte d’amusement, écrit entre deux portes (connaissant la puissance et la rapidité d’écriture de Georges Simenon, on se dit que ça devait être genre 20 mn avant qu’il ne doive rendre sa copie à son éditeur). Et pourtant j’ai beaucoup aimé cette lecture, d’une part parce que tout un pan d’une France qui n’existe plus nous revient (je jette un coup d’œil à mon smartphone en pensant qu’en 1938, tout le monde n’avait pas le téléphone et que quand c’était le cas, et bien…on n’était pas relié entre midi et deux ! Par contre certaines considérations misogynes ou franchement racistes et coloniales, passent très mal… ), ensuite parce que Simenon est plus léger et facétieux que d’habitude, enfin parce que le clin d’œil à « Lucas » et « Torrence » m’a beaucoup fait rire ! Bref, amoureux de Simenon, suivez le petit docteur et sa « ferblantine ». Un seul regret : qu’il n’y ait que treize nouvelles !
              Lire la suite
              En lire moins
            • mogador83 Posté le 13 Janvier 2018
              Encore un nouveau personnage créé par Simenon et qui m'a beaucoup plu. Ces nouvelles qui sont autant d'enquête, nous permettent de découvrir Jean le petit docteur qui vit en Vendee et qui en plus de son métier de docteur de campagne, se passionne pour les enquêtes. J'ai aimé le personnage, sa façon de raisonner, son penchant comme Maigret pour un alcool spécifique par enquête et cette ambiance un peu vieille France que Simenon décrit si bien. Une belle découverte!
            • leolechat Posté le 26 Février 2017
              Qui est le petit docteur ? Assurément l'antithèse du célèbre commissaire Maigret. Médecin de campagne aux allures de gringalet, il est âgé de trente ans et pourtant nombreux sont ceux qui le confondent avec un étudiant. Quels sont ses signes distinctifs ? Un coeur d'artichaut craquant devant toute les jolies jeunes femmes qu'il croise au gré de ses pérégrinations et un individu complexe à la double personnalité. Sobre médecin dans sa campagne reculée, ce dernier se transforme en véritable soiffard quand il se retrouve face à une énigme policière à résoudre, arguant que tous les breuvages sont bons pour doper ses facultés de raisonnement ! Fin limier, notre little Docteur est surtout un redoutable enquêteur qui malgré son air de ne pas y toucher ridiculise policiers et magistrats par sa formidable efficacité à résoudre d'épineuses enquêtes à vitesse grand V. A l'aide de sa fidèle et adorée Ferblantine, une vieille guimbarde qu'il soigne comme un cheval au pedigree royal, le petit Docteur parcourt inlassablement les routes de France, du nord au sud, afin d'alimenter sa marotte des énigmes policières... Découvert par hasard chez ma libraire, j'ai savouré ce recueil méconnu de treize nouvelles mettant en scène les prouesses de logique... Qui est le petit docteur ? Assurément l'antithèse du célèbre commissaire Maigret. Médecin de campagne aux allures de gringalet, il est âgé de trente ans et pourtant nombreux sont ceux qui le confondent avec un étudiant. Quels sont ses signes distinctifs ? Un coeur d'artichaut craquant devant toute les jolies jeunes femmes qu'il croise au gré de ses pérégrinations et un individu complexe à la double personnalité. Sobre médecin dans sa campagne reculée, ce dernier se transforme en véritable soiffard quand il se retrouve face à une énigme policière à résoudre, arguant que tous les breuvages sont bons pour doper ses facultés de raisonnement ! Fin limier, notre little Docteur est surtout un redoutable enquêteur qui malgré son air de ne pas y toucher ridiculise policiers et magistrats par sa formidable efficacité à résoudre d'épineuses enquêtes à vitesse grand V. A l'aide de sa fidèle et adorée Ferblantine, une vieille guimbarde qu'il soigne comme un cheval au pedigree royal, le petit Docteur parcourt inlassablement les routes de France, du nord au sud, afin d'alimenter sa marotte des énigmes policières... Découvert par hasard chez ma libraire, j'ai savouré ce recueil méconnu de treize nouvelles mettant en scène les prouesses de logique du petit Docteur face à des criminels à l'esprit retors, la plupart poussés au crime par amour ou cupidité. Dans cette anthologie, je me suis délectée de l'humour débonnaire d'un Georges Simenon inédit, bien loin de la gravité d'un récit sombre comme "En cas de malheur" qui a fait l'objet d'un de mes précédents billets. Décidément l'homme aux 400 livres ne finira jamais de m'étonner. Bluffée je suis. Une fois de plus !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Zora-la-Rousse Posté le 31 Octobre 2016
              Le petit docteur est un recueil de nouvelles de Georges Simenon, paru en 1943. Il y raconte les aventures de Jean Dollent, docteur de son état, à Marsilly, non loin de la Rochelle. Les aventures un peu rocambolesques de ce trentenaire amateur d'enquêtes policières nous mène depuis la campagne charentaise jusque Paris, Bruxelles... Ce sont des nouvelles courtes qui ne reposent pas vraiment sur les intrigues mais bien plus sur les portraits des personnages, développés en quelques mots succints mais si efficacement... Simenon quoi. J'ai apprécié ces treize aventures, teintées de beaucoup d'humour et...d'alcool (car notre petit docteur est persuadé que sa perspicacité se développe au fur et à mesure de sa consommation de porto, de whisky, de calvados et de fine), un peu moins les relents de racisme colonialiste inhérent à l'époque... Un charmant divertissement.
            Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
            Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.