Lisez! icon: Search engine
L'Homme de Kaboul
Date de parution : 03/03/2011
Éditeurs :
Robert Laffont

L'Homme de Kaboul

Date de parution : 03/03/2011

Certains secrets sont plus dangereux que d’autres. Certaines vérités doivent être étouffées.
Dans Kaboul ravagée par la violence et la corruption, Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle, croit encore...

Certains secrets sont plus dangereux que d’autres. Certaines vérités doivent être étouffées.
Dans Kaboul ravagée par la violence et la corruption, Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle, croit encore à l’intégrité, à un code de l’honneur désuet et aux vieilles amitiés. Mais la découverte en apparence banale d’un cadavre...

Certains secrets sont plus dangereux que d’autres. Certaines vérités doivent être étouffées.
Dans Kaboul ravagée par la violence et la corruption, Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle, croit encore à l’intégrité, à un code de l’honneur désuet et aux vieilles amitiés. Mais la découverte en apparence banale d’un cadavre va tout changer. Il devient l’homme à abattre.
Dans les palais d’État comme dans les ruelles des bazars, on l’épie, on le dénonce, on le traque au nom d’intérêts supérieurs. Oussama est précipité dans une course-poursuite aux confins de l’Afghanistan. À ses trousses, des commandos assassins ; autour de lui, les talibans...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221126165
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221126165
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dombrow01 21/10/2022
    L'homme de Kaboul est un polar dont l'action se déroule à la fois en Suisse et en Afghanistan. La partie suisse est moins importante, et moins intéressante également, et j'ai quelques doutes sur sa crédibilité mais peu importe. La qualité de ce récit est qu'il nous permet de découvrir un pays, l'Afghanistan, dans toute sa complexité. Une fois le livre terminé, on ne s'étonne plus que ni les Russes ni les Américains ne soient parvenus à contrôler ce pays. Pour comprendre l'Afghanistan, il faudrait en maitriser les rapports entre les ethnies, l'impact de la religion, l'histoire récente avec ses violences, celles des russes, des talibans, puis celles des américains, les codes séculiers tels que le code de l'honneur ou la melmastia, la tradition d'hospitalité, ou encore la place des femmes dans la société afghane, sans parler de la corruption omniprésente dans ce récit. Autant dire que c'est une gageure. Car tout le monde est pourri (et pas que chez les Afghans), sauf le qomaandaan Oussama, et Nick le jeune suisse qui se découvre entouré d'un monde bien cruel. Chacun de son côté se lance dans son enquête personnelle en sachant qu'elle va lui attirer de graves ennuis. Au final le complot qui constitue... L'homme de Kaboul est un polar dont l'action se déroule à la fois en Suisse et en Afghanistan. La partie suisse est moins importante, et moins intéressante également, et j'ai quelques doutes sur sa crédibilité mais peu importe. La qualité de ce récit est qu'il nous permet de découvrir un pays, l'Afghanistan, dans toute sa complexité. Une fois le livre terminé, on ne s'étonne plus que ni les Russes ni les Américains ne soient parvenus à contrôler ce pays. Pour comprendre l'Afghanistan, il faudrait en maitriser les rapports entre les ethnies, l'impact de la religion, l'histoire récente avec ses violences, celles des russes, des talibans, puis celles des américains, les codes séculiers tels que le code de l'honneur ou la melmastia, la tradition d'hospitalité, ou encore la place des femmes dans la société afghane, sans parler de la corruption omniprésente dans ce récit. Autant dire que c'est une gageure. Car tout le monde est pourri (et pas que chez les Afghans), sauf le qomaandaan Oussama, et Nick le jeune suisse qui se découvre entouré d'un monde bien cruel. Chacun de son côté se lance dans son enquête personnelle en sachant qu'elle va lui attirer de graves ennuis. Au final le complot qui constitue le cœur de cette histoire ne m'a que moyennement intéressé ; J'ai quand même apprécié L'homme de Kaboul pour l'éclairage qu'il nous apporte sur l'Afghanistan.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JPLaporte 08/05/2022
    Excellent livre! J’ai découvert Cédric Bannel par son dernier livre. J’ai été emballé et j’ai eu envie de lire les précédents. Je n’ai vraiment pas été déçu. Cédric Bannel sait nous emmener avec ses personnages, on vit vraiment avec eux. De plus, sa connaissance de l’Afghanistan est remarquable. Un auteur à découvrir absolument
  • Omaman 27/03/2022
    C'est le 1er livre où apparaît le qoommandan Kandar. L'Afghanistan dans les années 2008, partagé entre le gouvernement Karzaï, les Talibans et la Coalition. Roman passionnant car le regard sur la société afghane n'est pas occidental, même si la femme du personnage central s'en rapproche. L'histoire policière est un prétexte à une analyse intelligente et non manichéenne de la situation afghane.
  • beauscoop 09/01/2022
    Très bon roman à caractère d'espionnage, de géopolitique, concernant l'Afghanistan, les talibans. On part d'un meurtre déguisé en suicide qu'il faut élucider malgré des influences de politiques dominantes. Les descriptions du pays et de la vie courante en font aussi un bon essai sur le pays.
  • Karpatt999 15/12/2021
    Avait de lire "L'homme de Kaboul" j'avais lu auparavant "L'espion Français" quatrième enquête d'Oussama Kandar. Et je l'avais vraiment apprécié. Mais pour moi celui-ci est largement au dessus en terme d'intensité. Rien n'est épargné aux héros du livre et on apprend en plus beaucoup de choses sur l'Afghanistan. Je vais poursuivre avec le second tome de la série "Baad".
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.