Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295963
Code sériel : 12368
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Dom Juan

Date de parution : 28/03/2019
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÉCLE -
En 1664, Dom Juan déchaîne le scandale et soulève les passions. Molière a déjà ridiculisé la société de son temps, précieux, marquis, médecins, dévots. Le personnage de Dom Juan, figure exemplaire de l’impiété et de l’athéisme, lui offre un sujet plus dangereux encore. Ce...
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÉCLE -
En 1664, Dom Juan déchaîne le scandale et soulève les passions. Molière a déjà ridiculisé la société de son temps, précieux, marquis, médecins, dévots. Le personnage de Dom Juan, figure exemplaire de l’impiété et de l’athéisme, lui offre un sujet plus dangereux encore. Ce grand seigneur est le diable en personne. Il blasphème, méprise ses créanciers, étincelle d’esprit et de méchanceté. Il séduit mille femmes, pour les humilier après. À ses côtés, son valet, Sganarelle, est terrorisé par son insolence, son aisance, son cynisme.

Aujourd’hui encore, le génie et le miracle de Molière, dont la voix s’élève chaque soir dans tous les théâtres du monde, nous fait rire et frémir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295963
Code sériel : 12368
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jeanmarc30 Posté le 30 Avril 2020
    Dom Juan ou Le festin de pierre était au programme du bac littéraire l'année où j'ai découvert cette pièce de théâtre. Encore aujourd'hui, je suis marqué par le scandale qui caractérise cette œuvre, d'autant plus que le professeur de français qui nous enseignait l'histoire et les contours de cette pièce insistait sur son côté comique ! Parce que le fameux Dom Juan n'est autre qu'un imposteur, un homme qui n'a de cesse de courtiser et séduire les femmes pour mieux les abandonner, un homme de la haute société qui défie le Ciel et qui l'apprendra à ses dépens, malgré les appels répétés de son fidèle valet Sganarelle, qui pour sa part verra au final partir en fumée ses gages ... Bref, je n'ai pas particulièrement apprécié l'œuvre ni la représentation théâtrale à laquelle j'ai pu assister. Pour l'anecdote, il faut avoir à l'esprit que cette pièce se démarque fortement dans le répertoire de Molière et qu'en son temps, elle a été officieusement censurée en raison de la part de scandale évoqué car il y avait matière en ce sens : un homme révolté contre le système d'alors, multipliant à foison les conquêtes amoureuses, refusant de se repentir et finissant par subir le... Dom Juan ou Le festin de pierre était au programme du bac littéraire l'année où j'ai découvert cette pièce de théâtre. Encore aujourd'hui, je suis marqué par le scandale qui caractérise cette œuvre, d'autant plus que le professeur de français qui nous enseignait l'histoire et les contours de cette pièce insistait sur son côté comique ! Parce que le fameux Dom Juan n'est autre qu'un imposteur, un homme qui n'a de cesse de courtiser et séduire les femmes pour mieux les abandonner, un homme de la haute société qui défie le Ciel et qui l'apprendra à ses dépens, malgré les appels répétés de son fidèle valet Sganarelle, qui pour sa part verra au final partir en fumée ses gages ... Bref, je n'ai pas particulièrement apprécié l'œuvre ni la représentation théâtrale à laquelle j'ai pu assister. Pour l'anecdote, il faut avoir à l'esprit que cette pièce se démarque fortement dans le répertoire de Molière et qu'en son temps, elle a été officieusement censurée en raison de la part de scandale évoqué car il y avait matière en ce sens : un homme révolté contre le système d'alors, multipliant à foison les conquêtes amoureuses, refusant de se repentir et finissant par subir le châtiment divin était peu dans les ordres ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • besath Posté le 27 Mars 2020
    Classique parmi les classiques, j'ai relu avec bonheur cette pièce de Molière jouée pour la 1ère fois en 1665. Cette magistrale pièce où le dramaturge est, comme dans beaucoup de ses oeuvres, omniprésent, est absolument à lire et à relire! On sourit, on rit même parfois de la "fausse" malice de Dom Juan, de la naïveté des paysannes, de la grandeur d'âme d'Elvire, de la "fausse" bêtise de Sganarelle, des tribulations des uns et des autres. Un comique protéiforme sur des sujets sérieux afin de mieux faire passer ses idées. Molière a réussi là où beaucoup ont échoué. Et quelle modernité malgré les 4 siècles écoulés ...
  • lehibook Posté le 27 Février 2020
    Pièce bancale , contrevenant à toutes les règles, seule pièce où le surnaturel intervient chez Molière et pourtant ,un chef d’œuvre . J’adore le couple maître-valet : Sganarelle , totalement ambigu , singe de son maître , superstitieux plus que croyant , dans une relation amour -haine envers celui qu’il envie et qui le terrorise. Et ce Dom Juan que l’on a trop souvent incarné dans des séducteurs adultes (voire aux tempes grises : Michel Piccoli) alors que tout en lui exprime l’adolescence ( « un cœur à aimer toute la terre » ! faut-il être jeune pour dire cela , d’ailleurs Sganarelle le dit « C’est qu’il est jeune encor.. ») et qui marque une joyeuse indifférence aux castes , à la famille … Mais qui est aussi prêt au meurtre pour satisfaire ses désirs. Quels morceaux de roi pour des acteurs ! Et avoir inspiré Mozart (et da Ponte) pour un autre chef d’œuvre ,ce n’est pas rien !
  • sashakoc Posté le 2 Décembre 2019
    Lu pour les cours, un très bon livre, toujours aussi intéressant à étudier !
  • bfauriaux Posté le 16 Novembre 2019
    Que dire sur ce livre ? Un classique qui est devenu une expression populaire mais il est toujours temps de se plonger dans le livre original pour redecouvrir l'histoire cree par le maitre.Un regal !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.