Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266305648
Code sériel : 17794
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

J'ai dû rêver trop fort

Date de parution : 05/03/2020
Montréal, San Diego, Barcelone, Jakarta… Le quarté dans l’ordre.
Sur le chemin de Roissy, Nathy s’interroge. Quelles sont les probabilités pour qu’on lui attribue, précisément, ces quatre destinations – les mêmes qu’il y a vingt ans ? Car l’hôtesse de l’air n’a jamais oublié cette parenthèse enchantée – quelques accords de...
Montréal, San Diego, Barcelone, Jakarta… Le quarté dans l’ordre.
Sur le chemin de Roissy, Nathy s’interroge. Quelles sont les probabilités pour qu’on lui attribue, précisément, ces quatre destinations – les mêmes qu’il y a vingt ans ? Car l’hôtesse de l’air n’a jamais oublié cette parenthèse enchantée – quelques accords de guitare, un regard intense sous une casquette écossaise… Un rêve trop grand, trop fort – vingt ans déjà ! Quel dieu farceur s’ingénie donc ainsi à multiplier les coïncidences ? Quel dieu cruel, à vouloir tout détruire ? Est-il enfin l’heure d’affronter son passé ?

« Il ne nous laisse pas souffler jusqu’au dénouement, magistral. » Le Parisien

« Michel Bussi a innové en mêlant beaucoup d’amour et du suspense. » Libération

Découvrez la B.O. du roman chantée par Gauvain Sers, Que restera-t-il de nous ? sur le site internet de l’auteur
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266305648
Code sériel : 17794
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Michel Bussi a innové en mêlant beaucoup d'amour et du suspense. »
Libération

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Coryne1966 Posté le 4 Novembre 2020
    Michel Bussi est écrivain, politologue et professeur de géographie à l'Université de Rouen. Il est spécialisé en géographie électorale. "J'ai dû rêver trop fort" est son 14ème roman policier, écrit en 2019. Nathy est une hôtesse de l'air de 53 ans. Ces derniers temps, la vie lui joue des tours et par un concours de circonstances, elle a l'impression de revivre la même vie qu'il y a 20 ans. Tout lui rappelle un voyageur, Ylan, dont elle était tombée amoureuse et pour qui elle était prête à mettre en danger son couple et ses enfants. A travers les mêmes escales (Montréal, Los Angeles, Barcelone et Jakarta), elle a l'impression de rêver éveillée. Ce livre nous fait voyager entre les deux époques : 1999 et 2019. Nous découvrons un amour qui paraît impossible. Mais la vie peut nous réserver de bonnes surprises ! Malgré quelques incohérences, des longueurs et du sentimentalisme, j'ai passé un super moment de lecture et je n'arrivais pas à quitter mon livre (heureusement, j'étais en vacances). N'oubliez pas d'aller écouter la chanson (tirée du livre) composée par Gauvain Sers "Que restera-t-il de nous ?". Un bon moment d'évasion, de musique et de voyage que je vous conseille fortement !
  • Archangelo Posté le 4 Novembre 2020
    Entraînant voyage sentimental durant le livre, suivi d'une intrigue assez prenante, parfois un peu prévisible mais admirablement bien maniée. En tant que première lecture depuis des mois, et aussi mon baptême du feu pour cet auteur, j'ai dévoré - ou est-ce l'inverse - malgré moi, en quelques soirées ce livre d'environ quatre cent pages. Je le conseille à tout le monde, surtout aux néophytes de la littérature qui aimeraient s'essayer à des romans policiers/romantiques sans que ce soit à l'eau de rose étouffante. Si le scénario dès le début vous entraîne, alors il ne vous lachera plus.
  • plumevolage Posté le 13 Octobre 2020
    Dans chacun de ses romans Michel Bussi nous fait découvrir de nouveaux univers, métiers, pays. Dans celui-ci, nous sommes comblés puisque nous suivons Nathalie, une hôtesse de l’air pour les vols long courrier. Dans ce nouveau thriller, nous ne trouvons pas des cadavres mais des coïncidences qui s’enchaînent, faisant perdre la tête à Nathalie et à nous ! À un rythme assez soutenu on suit Nathalie en 1999 puis en 2019 pour revenir en 1999 avec un changement à chaque chapitre pratiquement. Forcée par ces coïncidences troublantes, Nathalie dévoile son infidélité avec Ylan, un homme qu’elle a rencontré en 1999 et qu’elle n’a plus jamais revu. Qui est à l’origine de ces ressemblances étranges ? C’est ce qu’on essaye de découvrir. Comme pour chaque Bussi, on trouve une explication rationnelle qui est vite balayée jusqu’à se retrouver complètement berné à la fin ! En effet, tout est bien ficelé pour qu’on ne découvre pas le dénouement avant l’heure. Du point de vue des personnages, nous sommes comblés. Les sentiments de Nathalie sont bien décrits, riches. On se prend aussi de compassion pour Olivier, son mari, qui partage avec nous quelques chapitres. Un mari parfait, patient, attentionné mais visiblement il manque quelque chose pour Nathalie. Ce n’est... Dans chacun de ses romans Michel Bussi nous fait découvrir de nouveaux univers, métiers, pays. Dans celui-ci, nous sommes comblés puisque nous suivons Nathalie, une hôtesse de l’air pour les vols long courrier. Dans ce nouveau thriller, nous ne trouvons pas des cadavres mais des coïncidences qui s’enchaînent, faisant perdre la tête à Nathalie et à nous ! À un rythme assez soutenu on suit Nathalie en 1999 puis en 2019 pour revenir en 1999 avec un changement à chaque chapitre pratiquement. Forcée par ces coïncidences troublantes, Nathalie dévoile son infidélité avec Ylan, un homme qu’elle a rencontré en 1999 et qu’elle n’a plus jamais revu. Qui est à l’origine de ces ressemblances étranges ? C’est ce qu’on essaye de découvrir. Comme pour chaque Bussi, on trouve une explication rationnelle qui est vite balayée jusqu’à se retrouver complètement berné à la fin ! En effet, tout est bien ficelé pour qu’on ne découvre pas le dénouement avant l’heure. Du point de vue des personnages, nous sommes comblés. Les sentiments de Nathalie sont bien décrits, riches. On se prend aussi de compassion pour Olivier, son mari, qui partage avec nous quelques chapitres. Un mari parfait, patient, attentionné mais visiblement il manque quelque chose pour Nathalie. Ce n’est pas un Bussi comme les autres, en effet on ne peut pas le ranger dans la case thriller, ni policier puisqu’il n’y a pas vraiment d’enquête, de cadavres. On retrouve dans ce roman de la romance, du mystère, du voyage, du suspense. Le début a été un peu difficile pour moi car on ne retrouvait pas l’intrigue des romans habituels mais au fur et à mesure des pages j’ai été emportée ! Je vous conseille d’être bien attentifs lors de votre lecture car de petits indices sont cachés un peu partout, mais bien sûr on ne le comprend qu’à la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nisrine77 Posté le 9 Octobre 2020
    J ai beaucoup Michel Bussi. Le dernier que j'avais lu de lui m'avait vraiment porté. Celui-ci est une intrigue incroyable plein de suspens, de détails, de voyage. Je ne peux pas dire que la fin me déçoit je l'avais un peu prévue et j'attendais peut-être quelque chose un petit peu plus fou encore. J'adore cet auteur qui sait si bien se mettre dans la peau d'un personnage masculin ou féminin. Je conseille vraiment ses livres qui ne se ressemblent pas mais qui ont me transporte à chaque fois.
  • BenedicteEcila Posté le 20 Septembre 2020
    J'ai été happée par le récit. Je retrouve le Bussi typique, avec ses aller-retours temporels mais dans lesquels on ne se perd pas, ses énigmes, ses personnages mystérieux... Un très bon moment lecture !
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Cette année, mon Valentin, c'est mon bouquin !

    Des romances qui donnent des papillons dans le ventre aux passions qui font battre le cœur à 200 à l’heure, en passant par des essais sur le couple ou la sexualité… voici 24 livres Pocket avec qui passer sa Saint-Valentin (et plus si affinités !).

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Saint-Valentin, 34 livres pour parler d'amour

    Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout... Nombreux sont les auteurs qui ont voulu retranscrire l'ivresse amoureuse sur papier. Parfois avec des mots, parfois avec des dessins, mais toujours avec passion. Une sélection pour (re)découvrir l’amour sous toutes ses formes.

    Lire l'article