En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Maestra T1

        Pocket
        EAN : 9782266272476
        Code sériel : 16881
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Maestra T1

        Laure MANCEAU (Traducteur)
        Date de parution : 18/05/2017
        Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères à Londres. Jolie, discrète, appliquée et compétente. Mais aussi complexée, exploitée et quelque peu esseulée. La nuit, elle officie dans un bar à champagne. Quand le soleil se lève, Judith donne le change, espérant voir ses mérites... Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères à Londres. Jolie, discrète, appliquée et compétente. Mais aussi complexée, exploitée et quelque peu esseulée. La nuit, elle officie dans un bar à champagne. Quand le soleil se lève, Judith donne le change, espérant voir ses mérites reconnus, jusqu’au jour où elle est licenciée pour étouffer une escroquerie autour d'une fausse toile de maître. Au comble de la frustration et de la colère, Judith suit l’un de ses riches clients pour un week-end sur cette Côte d'Azur qu'elle ne connaît qu'à travers les magazines people. Luxe, luxure, et décadence... Enfin, la revanche. Peut-être même la vengeance.

        « L.S. Hilton soigne à la fois son intrigue et ses références dans le domaine de l'art. » Le Parisien

        « Si la perspective de lire Maestra vous excite, dites-vous que la lecture n'apaisera rien. » Le Point

        « Maestra met en scène une héroïne intelligente, moralement complexe et au caractère bien trempé qui séduira les fans de la série Millenium de Stieg Larsson et des Apparences de Gillian Flynn. » The New York Times
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266272476
        Code sériel : 16881
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SebPierre Posté le 10 Août 2018
          Judith,ass assista en art le jour et escort Girls la nuit, est virée du cabinet après avoir découvert l'escroquerie organisée autour d'une toile. Ce premier volet d'une trilogie noire et érotique est un vrai coup de maître !!!
        • Bookliseuse Posté le 4 Août 2018
          1er tome d'une trilogie Judith Rashleight est assistante dans une salle de ventes aux enchères à Londres le jour, et la nuit pour arrondir ses fins de mois, elle est  hôtesse dans un bar. Elle voue une grande passion à l'art, c'est pour ça qu'elle accepte sans rechigner son travail ingrat (de larbin) sans aucune reconnaissance, dans l'espoir un jour de gravir les échelons. Mais tout bascule le jour où, pensant bien faire, elle se montre trop curieuse et découvre une escroquerie qui s'apprête à être réalisée et en alerte son patron, avant qu’elle n'ait le temps de comprendre sa terrible erreur, elle est renvoyée comme une malpropre, voyant par la même occasion ses rêves de grandeur s'écrouler, un retour à la réalité bien difficile pour Judith qui fuit ses origines comme la peste. La voilà embarquée avec un de ses client, James, et une amie d'enfance pour le Sud de la France, où sa vie va prendre un nouveau tournant sans qu'elle n'ait le contrôle sur rien. Judith est un personnage principal bien atypique tantôt on l’adore pour sa force de caractère, son intégrité, sa volonté de réussir, tantôt on la déteste pour ses attitudes de femme impitoyable prête à tout. Une héroïne à... 1er tome d'une trilogie Judith Rashleight est assistante dans une salle de ventes aux enchères à Londres le jour, et la nuit pour arrondir ses fins de mois, elle est  hôtesse dans un bar. Elle voue une grande passion à l'art, c'est pour ça qu'elle accepte sans rechigner son travail ingrat (de larbin) sans aucune reconnaissance, dans l'espoir un jour de gravir les échelons. Mais tout bascule le jour où, pensant bien faire, elle se montre trop curieuse et découvre une escroquerie qui s'apprête à être réalisée et en alerte son patron, avant qu’elle n'ait le temps de comprendre sa terrible erreur, elle est renvoyée comme une malpropre, voyant par la même occasion ses rêves de grandeur s'écrouler, un retour à la réalité bien difficile pour Judith qui fuit ses origines comme la peste. La voilà embarquée avec un de ses client, James, et une amie d'enfance pour le Sud de la France, où sa vie va prendre un nouveau tournant sans qu'elle n'ait le contrôle sur rien. Judith est un personnage principal bien atypique tantôt on l’adore pour sa force de caractère, son intégrité, sa volonté de réussir, tantôt on la déteste pour ses attitudes de femme impitoyable prête à tout. Une héroïne à laquelle nous ne sommes pas habituées, qu'on peut vite détester. Une lecture plaisante, peut être un peu trop de scènes de sexes gratuites, certainement un choix intentionnel de l'auteur afin de marquer son style.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Bookinette Posté le 28 Juillet 2018
          Quel livre surprenant ....... j'ai été bousculée, déroutée, étonnée, intriguée, puis finalement embarquée avec l'envie de savoir comment tout cela allait bien pouvoir se terminer... Tout est ambivalent dans ce roman, tout d'abord l'héroïne : Judith mène une double vie, jeune femme brillante, irréprochable dans son travail, évoluant dans un milieu chic, capable d'accepter les brimades quotidiennes, qui se transforme du tout au tout le soir venu, devenant une professionnel du charme. La journée, elle subit mais le soir c'est elle qui mène la danse, elle maîtrise l'art de la séduction à la perfection et se sent toute puissante. Elle est sans inhibition, vit son corps comme un atout et aussi une façon de prendre le contrôle de sa vie, une revanche sur les frustrations. C'est elle la narratrice qui raconte son histoire à la première personne dans une sorte de confession et il y a une telle froideur et un tel détachement dans sa façon de raconter les événements .... J'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage central sur lequel repose absolument tout le livre, et je n'ai d'ailleurs quasi jamais réussi à ressentir une quelconque empathie pour elle à quelques exceptions près. Totalement déshumanisée, elle suit son chemin... Quel livre surprenant ....... j'ai été bousculée, déroutée, étonnée, intriguée, puis finalement embarquée avec l'envie de savoir comment tout cela allait bien pouvoir se terminer... Tout est ambivalent dans ce roman, tout d'abord l'héroïne : Judith mène une double vie, jeune femme brillante, irréprochable dans son travail, évoluant dans un milieu chic, capable d'accepter les brimades quotidiennes, qui se transforme du tout au tout le soir venu, devenant une professionnel du charme. La journée, elle subit mais le soir c'est elle qui mène la danse, elle maîtrise l'art de la séduction à la perfection et se sent toute puissante. Elle est sans inhibition, vit son corps comme un atout et aussi une façon de prendre le contrôle de sa vie, une revanche sur les frustrations. C'est elle la narratrice qui raconte son histoire à la première personne dans une sorte de confession et il y a une telle froideur et un tel détachement dans sa façon de raconter les événements .... J'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage central sur lequel repose absolument tout le livre, et je n'ai d'ailleurs quasi jamais réussi à ressentir une quelconque empathie pour elle à quelques exceptions près. Totalement déshumanisée, elle suit son chemin sans s'attacher presque (seul Dave trouve grâce à ses yeux), quasi sans sentiment, avec cynisme. Mais si j'ai ressenti de l'antipathie pour elle à maintes reprises, je n'ai pas pu échapper à une sorte de fascination à suivre son parcours et sa surprenante évolution. Ambivalence encore dans son environnement et ses centres d'intérêt : elle navigue entre les hôtels de ventes, les galeries d'Art, un milieu culturel chic, et des soirées de fête avec drogue, sexe à profusion. On passe de la description vraiment très intéressante des tableaux avec une vraie profondeur à une frénésie de shopping totalement superficielle et des scènes de partouzes sordides. Le mélange est déroutant. Lorsque Judith se rend compte que son patron s'est servi d'elle pour organiser une véritable arnaque, elle ne peut s'empêcher de fouiner pour comprendre l'ampleur de l'escroquerie et perd son travail. S'en suit une féroce volonté de revanche mais pas que.... une escapade dans le sud en compagnie d'un de ses richissimes clients du soir, et rien ne se passe tout à fait comme prévu...On est très loin du thriller classique, il y a certes meurtres, mais pas d'enquête que l'on suit pas à pas... et pourtant le suspens est là, s'installe peu à peu... je ne m'attendais absolument pas à la tournure que prennent les événements, j'ai tourné les pages en me demandant jusqu'où l'auteur allait nous amener.... Si je ressors avec quelques réserves de ma lecture, je salue le tour de force d'avoir su me tenir en haleine jusqu'au bout du livre malgré une héroïne antipathique, des milieux qui à priori ne m'intéressent pas....et une fin un peu légère. Je garde en mémoire de jolis moments autour de tableaux et de peintres, la surprenante évolution du personnage et l'intérêt qui peu à peu s'est installé... jusqu'à me donner envie de lire la suite ! Un grand merci à Robert Laffont et La collection La Bête noire !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Benedicte93 Posté le 4 Septembre 2017
          J'ai trouvé l'héroïne très désagréable mais c'est rare d'avoir une femme pour ce genre de personnage donc c'était plutôt sympa de suivre son histoire et surtout son insensibilité. Même si je ne pense pas qu'il deviendra un de mes livres préférés, je suis quand même impatiente de lire la suite de ses aventures. Manipulation, meurtres et sexe sont au rendez-vous dans ce premier tome.
        • Petite_etoile_livresque Posté le 11 Juin 2017
          Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant ce livre, les avis étant positifs à 100% ou négatifs à 100% 🙈 #9643;️ Et bien je l'ai adoré ! Je ne peux pas vous résumer l'histoire tellement elle est d'une complexité dont je me suis délectée (la quatrième de couverture est disponible sur le blog) Entre voyages en France, en Suisse, en Italie, entre meurtres et érotisme, entre art et business, ce livre nous trimbale dans de nombreux univers. On ne sait jamais à quoi s'attendre au chapitre du suivant. #9643;️ Pour moi, l'alchimie a bien fonctionné et j'ai dévoré et adoré ce livre ! Je ne peux que vous conseillez de vous faire votre propre avis sur ce livre.

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « L.S. Hilton soigne à la fois son intrigue et ses références dans le domaine de l'art. » Le Parisien

        « Si la perspective de lire Maestra vous excite, dites-vous que la lecture n'apaisera rien. » Le Point

        « Maestra met en scène une héroïne intelligente, moralement complexe et au caractère bien trempé qui séduira les fans de la série Millenium de Stief Larsson et de Les Apparences de Gillian Flynn. » The New York Times
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com