Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078209
Code sériel : 5703
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 522
Format : 128 x 197 mm
Nouveauté

Magnificat

Date de parution : 02/09/2021
Après Angélus, le nouveau livre de François-Henri Soulié !
An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron.
Dans l'ombre, elle est pourtant la proie d’un complot implacable. Les marchands, qui constituent la richesse de...
An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron.
Dans l'ombre, elle est pourtant la proie d’un complot implacable. Les marchands, qui constituent la richesse de la ville, veulent faire du comté une république à l’égal de Gênes ou de Pise. Le comte de Toulouse rêve de s’emparer du comté. Les marchands de Narbonne ourdissent un complot visant à instaurer une République. L’Eglise de Rome, quant à elle, se cherche des alliés pour éradiquer l’hérésie cathare.
Dans un palais déserté de sa cour et assiégé par la neige, Ermengarde, affaiblie par la maladie, elle assiste aux meurtres de ses derniers soutiens.
Pour fédérer son peuple, elle place tous ses espoirs dans un grand spectacle dont elle a confié la charge à Guilhem de Malpas.
Mais l’art peut-il vraiment sauver un monde en proie à la violence et à la cupidité ? Pour les Cathares, l’affaire est entendue : le monde est la création du diable et la beauté le dernier piège qu’il nous tend.
Conjurations, trahisons, complots sont les rouages d’un jeu sans pitié dont l’issue sera fatale pour toute une société.


PRESSE POUR Angélus:
« Une formidable fresque historique dans la lignée de celles du maître, Umberto Eco. » Le Figaro
« Angélus, avec pour toile de fond une Occitanie médiévale magnifiquement restituée et une intrigue solidement ancrée dans cette région d’origine de l’auteur, est totalement en phase avec cette promesse de nos 44 radios locales : valoriser au quotidien l’histoire, les patrimoines régionaux et ceux qui par passion et avec talent, nous les rendent accessibles. » Jean-Emmanuel Casalta, remise du Prix France Bleu – Grands Détectives
« Aux développements érudits d'un Umberto Eco ou d'un Peter Tremayne, Soulié préfère le romanesque et la trame policière purs, tout en soignant l'arrière-plan politique et religieux troublé d'une province en proie aux luttes d'intérêts. Entre fanatisme, batailles de pouvoir, meurtres en cascade et cheminement intérieur des personnages, on ne s'ennuie pas un instant. » Isabelle Mity, Historia
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078209
Code sériel : 5703
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 522
Format : 128 x 197 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bigmammy Posté le 7 Octobre 2021
    Deuxième volet d'une trilogie initiée avec Angelus. Dame Aloïs, suivante de la souveraine, fait le lien avec le premier épisode. Retour au XIIème siècle, à Narbonne, sous la neige. Un jeune homme porteur d'un message chemine vers l'abbaye de Fontfroide, où il doit le remettre au baron Aymeri de Lara, de la part de sa tante la vicomtesse Ermengarde. La missive ne parviendra jamais à son destinataire. C'est une histoire de guerre médiévale, de complot ourdi pour renverser la dernière représentante de la dynastie qui règne d'une main de fer sur cette contrée ouverte sur la mer, aux confins du pays des Francs et de l'Hispanie. Une ville prospère que certains rêvent de transformer en république marchande telle Gènes ou Pise, sous la protection du seigneur voisin qui convoite l'agrandissement de son territoire et prétend en chasser les derniers adeptes de la « Vraie croyance », ceux que l'on nomme les cathares. Ermangarde est une belle femme, qui a toujours su préserver son indépendance, a guerroyé jadis comme un homme pour défendre ses droits légitimes, mais elle se sent vieillir. Plus que les armes, elle s'adonne à la poésie courtoise. Auprès d'elle compose le troubadour Guilhem de Malpas, qui prépare une représentation biblique... Deuxième volet d'une trilogie initiée avec Angelus. Dame Aloïs, suivante de la souveraine, fait le lien avec le premier épisode. Retour au XIIème siècle, à Narbonne, sous la neige. Un jeune homme porteur d'un message chemine vers l'abbaye de Fontfroide, où il doit le remettre au baron Aymeri de Lara, de la part de sa tante la vicomtesse Ermengarde. La missive ne parviendra jamais à son destinataire. C'est une histoire de guerre médiévale, de complot ourdi pour renverser la dernière représentante de la dynastie qui règne d'une main de fer sur cette contrée ouverte sur la mer, aux confins du pays des Francs et de l'Hispanie. Une ville prospère que certains rêvent de transformer en république marchande telle Gènes ou Pise, sous la protection du seigneur voisin qui convoite l'agrandissement de son territoire et prétend en chasser les derniers adeptes de la « Vraie croyance », ceux que l'on nomme les cathares. Ermangarde est une belle femme, qui a toujours su préserver son indépendance, a guerroyé jadis comme un homme pour défendre ses droits légitimes, mais elle se sent vieillir. Plus que les armes, elle s'adonne à la poésie courtoise. Auprès d'elle compose le troubadour Guilhem de Malpas, qui prépare une représentation biblique devant parler au peuple. Mais des sbires vont infiltrer ce havre de paix … Une intrigue complexe, riche en rebondissements, des décors et des personnages décrits avec talent, on ne s'ennuie pas à parcourir ce page-turner gothique. Je reste cependant dubitative devant l'usage lancinant des tournures soi-disant anciennes qui me font irrésistiblement penser aux « Visiteurs ». En revanche, l'analyse psychologique des protagonistes, celle de leurs ressentiments qui les conduisent à la trahison, est bien menée. Cela ferait un bon scénario de série TV. En revanche, je ne sais pas si je lirai le troisième opus de la série quand il paraîtra … le titre en sera peut-être « de Profundis » ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leslecturesdemystic Posté le 4 Octobre 2021
    Coucou mes Mystigris 😉 J'ai lu Magnificat de François-Henri Soulié. Merci encore à @babelio et aux @editions10/18 pour cette masse critique. 🅲🅷🆁🅾🅽🅸🆀🆄🅴 Janvier 1177. De riches marchands de la ville de Narbonne complotent contre Ermengarde la vicomtesse de Narbonne et la dernière de sa lignée. Les conspirateurs veulent faire du comté une république. Ermengarde seule va devoir faire face à son palais déserté et assiégé par la neige, ainsi qu'aux meurtres de ses derniers associés. Pour unir le peuple, elle demande au troubadour Guilhem de Malpas d'organiser un somptueux spectacle afin de réunir ceux de toutes religions. Mais cela suffira-t-il contre la brutalité et la convoitise ? 🄼🄾🄽 🄰🅅🄸🅂 Un roman historique passionnant ! Nous sommes plongés au cœur de l'histoire avec un dialecte moyenâgeux et une atmosphère sous tension. Un bonheur de lecture tant au niveau de la plume immersive de l'auteur, qu'au niveau de cette histoire exaltante ! J'ai aimé ces multiples personnages attachants ou détestables. J'ai eu un coup de cœur pour Ermengarde la badass, elle dirige son peuple d'une poigne de fer, elle n'a pas peur de se mouiller et elle est juste avec son peuple. J'ai adoré aussi Guilhem de Malpas et Agazza sa pie,... Coucou mes Mystigris 😉 J'ai lu Magnificat de François-Henri Soulié. Merci encore à @babelio et aux @editions10/18 pour cette masse critique. 🅲🅷🆁🅾🅽🅸🆀🆄🅴 Janvier 1177. De riches marchands de la ville de Narbonne complotent contre Ermengarde la vicomtesse de Narbonne et la dernière de sa lignée. Les conspirateurs veulent faire du comté une république. Ermengarde seule va devoir faire face à son palais déserté et assiégé par la neige, ainsi qu'aux meurtres de ses derniers associés. Pour unir le peuple, elle demande au troubadour Guilhem de Malpas d'organiser un somptueux spectacle afin de réunir ceux de toutes religions. Mais cela suffira-t-il contre la brutalité et la convoitise ? 🄼🄾🄽 🄰🅅🄸🅂 Un roman historique passionnant ! Nous sommes plongés au cœur de l'histoire avec un dialecte moyenâgeux et une atmosphère sous tension. Un bonheur de lecture tant au niveau de la plume immersive de l'auteur, qu'au niveau de cette histoire exaltante ! J'ai aimé ces multiples personnages attachants ou détestables. J'ai eu un coup de cœur pour Ermengarde la badass, elle dirige son peuple d'une poigne de fer, elle n'a pas peur de se mouiller et elle est juste avec son peuple. J'ai adoré aussi Guilhem de Malpas et Agazza sa pie, puis tous les autres ... 🄲🄾🄽🄲🄻🅄🅂🄸🄾🄽 Un roman passionnant mêlant art et historique. Des personnages attachants que l'ont ne veut pas quitter. Complots et manigances sont au rendez-vous pour s'emparer du trône. Je tiens à préciser que c'est un tome 2 mais cela ne m'a aucunement gênée dans ma lecture. Mais j'ai hâte de faire un petit retour en arrière avec le tome 1.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ckdkrk169 Posté le 1 Octobre 2021
    Après Angelus, voici Magnificat, la suite des aventures de Guilhem et sa famille se déroulant en Occitanie. J’ai lu cette suite avec autant de plaisir que le premier opus. J’y ai retrouvé les ingrédients qui ont fait le succès du premier : une intrigue bien ficelée et étayée historiquement avec des personnages attachants. On y retrouve aussi les codes des grands romans d’aventure avec ses rebondissements nombreux, les félonies des uns et la bravoure des autres. Le tout avec un rythme enlevé qui ne faiblit pas. Dans la postface, les notes de l’auteur précisent tout ce qui est véridique ici. Je précise aussi que cet épisode peut se lire indépendamment François-Henri Soulié mêle avec brio érudition historique, suspense et aventures. Un roman historique captivant à découvrir aux éditions 10 18.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…