Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266287869
Code sériel : 17359
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Toute la vérité

Johan-Frédérik HEL GUEDJ (Traducteur)
Date de parution : 10/01/2019
Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort…
Vivian et Matt Miller sont les heureux parents d’une famille bourgeoise américaine : quatre enfants qui fréquentent les meilleures écoles de la région, une belle maison, un travail épanouissant… Mais ce bonheur familial bascule...
Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort…
Vivian et Matt Miller sont les heureux parents d’une famille bourgeoise américaine : quatre enfants qui fréquentent les meilleures écoles de la région, une belle maison, un travail épanouissant… Mais ce bonheur familial bascule quand Vivian, analyste à la CIA, découvre une photo de son mari parmi les « agents étrangers dormants » qu’elle doit débusquer sur le territoire américain. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays... ou sa famille.

« Un roman d'espionnage original, un domestic thriller corsé, une auteure du sérail. » Hubert Artus – LiRE

« Un roman addictif. » Pascale Frey – ELLE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287869
Code sériel : 17359
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un roman d'espionnage original, un domestic thriller corsé, une auteure du sérail. », Hubert Artus, LiRE

« Un roman addictif. », Pascale Frey, Elle

« Karen Cleveland signe avec cette histoire haletante un premier roman qui a déjà séduit le monde du cinema Charlize Theron, actrice, mais aussi productrice, et Universal Pictures en ont acquis les droits. », Isabelle Ellender, La Voix du Nord

« Le suspense ne quitte pas les lecteurs d'une lignes. », L'Amour des livres

« Un polar qui vous emmènera, avec rudesse mais tout en finesse, de la peur a la paranoïa et fera monter votre tension dans le rouge. Avec un final à tomber par terre. », Nice Matin

« Dès les premières pages, on est happé par l'engrenage irréversible dans lequel sont pris les personnages, mari et membres du contre-espionnage compris. La chute a une saveur grinçante très réussie à laquelle on ne s'attendait pas ! », Notes bibliographiques.

« Un thriller étouffant remet les choses à leur juste place toute la verite n'est pas bonne à dire et surtout à vivre.», Paris Normandie

« Karen Cleveland est sans conteste l'une des nouvelles voix les plus enthousiasmantes du thriller. », Patricia Cornwell

« Animé d'un suspense haletant, imprégné d'une clairvoyance déchirante, Toute la vérité regorge d'une sens du détail authentique, d'un sens aigu du récit et de personnages qui hanteront longtemps vos pensées. Un thriller saisissant, d'une réelle profondeur psychologique. », JP Delanay, La fille d'avant

« J'ai dévoré cette histoire saisissante qui joue à merveille sur les ressorts de l'intime et de la tromperie. De ressorts en rebondissements, Karen Cleveland prend un malin plaisir à faire monter la tension. Vous ne lâcherez pas ce livre ! », Shari Lapena, Le Couple d'à côté

« Un thriller étouffant. » Le Progrès

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sevlipp Posté le 28 Août 2020
    Vite lu, ce roman sera vite oublié. Il est question d'une analyste qui travaille pour le FBI et qui découvre que son mari est un espion russe. Doit-elle le dénoncer ? Pourra-t'elle à nouveau lui faire confiance ? C'est le coeur du récit. Il y a des méchants, les russes bien sûr, et des gentils. Le mode de vie américain est abordé en toile de fond. Tout cela est assez simpliste et les personnages basiques. Cela se lit sans difficulté ; le style est à l'image du reste. Bref, assez peu d'intérêt sauf si vous avez deux/trois heures à passer dans un train. Ce roman se lit sans avoir besoin de concentration et c'est donc parfait pour cette occasion.
  • Patience82 Posté le 11 Juillet 2020
    J'ai ouvert ce livre, et puis je suis tombée dedans. Une vie banale et tranquille de transforme en thriller palpitant, une course-poursuite de la vérité qui va rendre Vivian complètement dingue. Ceci-dit, quand on travaille dans le contre-renseignement, il faut tout de même s'attendre à un retour de bâton. Et là, ça touche sa famille. Le mensonge, le doute touchent son mari. En 10 ans de mariage et 4 enfants, la confiance s'était installée. Mais Matt, le mari à première vue parfait, s'avère être un menteur de longue date. ll se défend. Il a été manipulé. Il n'avait pas le choix. Commence un page-tuner angoissant. On ne sait plus à qui faire confiance. Qui ment ? Qui bluffe ? La lecture est agréable, additive. C'est un roman d'espionnage centré sur les personnages et leurs doutes. C'est facile à lire et ça vous accroche jusqu'à la dernière page. Un très bon moment de lecture.
  • DOMS Posté le 2 Juillet 2020
    Vivian a un mari aimant, quatre beaux enfants et un super métier, que rêver de plus ? Bien sûr, les salaires ne sont pas à la hauteur. Mais son mari Matt est toujours présent pour l’épauler, en particulier lors des soins importants qu’il faut apporter à l’un des jumeaux. Et si son métier la passionne toujours autant, il est aussi une source de revenus et une garantie d’assurance santé non négligeable. Vivian est analyste à la CIA, spécialisée sur la Russie. Son projet phare va bientôt aboutir et lui permettre de percer à jour l’ordinateur d’un espion russe. Mais elle découvre sur l’ordinateur en question une photo de son mari, certainement l’un des agents étrangers dormants. A partir de là, plus rien n’est sûr dans la vie de Vivian. Le doute s’installe, qui alterne avec l’assurance de connaître parfaitement cet homme qui partage sa vie depuis plus de dix ans. Mais que valent les certitudes face à une telle découverte ? Que faire, et comment réagir à une telle révélation ? Penser d’abord à son pays ou à sa famille ? Tout l’art de Karen Cleveland est de distiller le doute, les certitudes, les interrogations, avec une apparente véracité qui fait frissonner.... Vivian a un mari aimant, quatre beaux enfants et un super métier, que rêver de plus ? Bien sûr, les salaires ne sont pas à la hauteur. Mais son mari Matt est toujours présent pour l’épauler, en particulier lors des soins importants qu’il faut apporter à l’un des jumeaux. Et si son métier la passionne toujours autant, il est aussi une source de revenus et une garantie d’assurance santé non négligeable. Vivian est analyste à la CIA, spécialisée sur la Russie. Son projet phare va bientôt aboutir et lui permettre de percer à jour l’ordinateur d’un espion russe. Mais elle découvre sur l’ordinateur en question une photo de son mari, certainement l’un des agents étrangers dormants. A partir de là, plus rien n’est sûr dans la vie de Vivian. Le doute s’installe, qui alterne avec l’assurance de connaître parfaitement cet homme qui partage sa vie depuis plus de dix ans. Mais que valent les certitudes face à une telle découverte ? Que faire, et comment réagir à une telle révélation ? Penser d’abord à son pays ou à sa famille ? Tout l’art de Karen Cleveland est de distiller le doute, les certitudes, les interrogations, avec une apparente véracité qui fait frissonner. De flashback en souvenirs, de certitudes en moments de doute, la tension monte et le lecteur est pris au piège. Car Karen Cleveland est du sérail, huit années comme analyste à la CIA, forcément ça aide à planter un décor juste et réaliste. Lire ma chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2019/10/06/toute-la-verite-karen-cleveland/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wolfgang Posté le 22 Juin 2020
    Un roman d'espionnage. Quand Viv, agente de la CIA découvre au cours de ses recherches sur les agents dormants russes aux USA, elle tombe sur la photo de son mari. Partagée entre son devoir d'agent (je dois le dénoncer) et son instinct de femme (j'aime mon mari) et de mère (que vont devenir mes enfants avec un mari en prison), la voici qui se débat dans un dilemme sans fond. Matt, son mari est l'homme parfait, le mari idéal, le père attentionné, bref la perle de mari. Sauf qu'au fil de la lecture, on se demande dans quel véritable camp il se situe. Est il victime d'un système qui l'a harponné et coincé ? Est il manipulateur au point d'avoir épousé Viv par professionnalisme ? Le doute subsiste jusqu'au bout. Ce roman est très américain : la rivalité USA/Russie me semble dépassée et me renvoie plutôt à l'époque de la guerre froide. Le suspense est bien entretenu, et le livre se lit très vite. Je regrette que la fin lève inutilement les doutes sur A.
  • ILLE Posté le 4 Avril 2020
    Vivian Miller fait partie du contre espionnage de la C.I.A et a pour mission de démasquer les agents russes dormant sur le territoire américain. En naviguant sur l'ordinateur d'un certain Youri, elle découvre un dossier avec le nom de son mari. Qui est véritablement cet homme, le père de ses quatre enfants et surtout peut-elle encore lui faire confiance? Ecrit à la première personne, le livre fait une large part aux dilemmes auxquels l'épouse se trouve confrontée, tiraillée entre sa loyauté envers son pays et l'amour qu'elle porte à son mari. On découvre le monde terrifiant de l'espionnage, les méthodes d'infiltration, la suspicion permanente et l'angoisse des traques. Très bon suspense.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !