Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707148711
Code sériel : 30
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 322
Format : 125 x 190 mm

Voyage autour du monde

Par la frégate La Boudeuse et la flûte L'Étoile

Date de parution : 27/04/2006

L'un des grands chefs-d'oeuvre du récit de voyage et d'exploration.

« Le grand frisson qu'éprouva Bougainville/Ce fut un soir à Nouméa/De voir les feux du Triangle immobile/Ruisseler sur les bougainvillées… » À ce détail près que Bougainville ne visita jamais la Nouvelle-Calédonie mais Tahiti — qu'il nomma la « nouvelle Cythère » —, Jean Giraudoux a vu juste dans son...

« Le grand frisson qu'éprouva Bougainville/Ce fut un soir à Nouméa/De voir les feux du Triangle immobile/Ruisseler sur les bougainvillées… » À ce détail près que Bougainville ne visita jamais la Nouvelle-Calédonie mais Tahiti — qu'il nomma la « nouvelle Cythère » —, Jean Giraudoux a vu juste dans son destin : le navigateur lui-même l'a affirmé à son retour : « Je mets l'espoir de ma renommée dans une fleur. » Nourri de l'esprit de l'Encyclopédie, il est parti, écrit Diderot, « avec les lumières nécessaires et les qualités propres à ses vues : de la philosophie, du courage, de la véracité ; d'un coup d'œil prompt qui saisit les choses et abrège le temps des observations ; de la circonspection, de la patience ; le désir de voir, de s'éclairer et d'instruire ; la science du calcul, des mécaniques, de la géométrie et de l'astronomie, et une teinture suffisante d'histoire naturelle ». Tel est l'homme qui fut le plus puissant propagateur en France du mythe des mers du Sud : en partie malgré lui, car il avait pour sa part trop de réalisme et de scepticisme. Rien à voir, pour autant, avec l'esprit méthodique et l'efficacité d'un Cook ; mais la culture et la curiosité d'un réel « honnête homme », au sens où l'entend son siècle, entouré de compagnons aussi attentifs que lui. Leurs observations et leurs réflexions sont parmi celles qui fondent, pour longtemps, toute une vision, une pensée anthropologique dont nous sommes encore tributaires.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707148711
Code sériel : 30
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 322
Format : 125 x 190 mm
La Découverte

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chasto Posté le 22 Avril 2020
    Découverte de terres inconnues dans un journal de bord parfois un peu trop descriptif, se voulant plus technique et marin qu'il ne le faudrait. Le dialogue entre A et B est prétexte à bien des arguments sur des notions encore pleines d'actualité. Par l'entretien de l'aumonier et d'Orou, par le thème de l'hospitalité, la sexualité et l'inceste sont abordés. Révolutionnaire pour un dix huitième qui, quelques temps après s'auto détruira dans la violence la plus absolue. D'une expédition navale, une analyse sociale et ethnographique se fait sur un peuple encore considéré comme "naturel".
  • JCLDLGR Posté le 28 Mars 2020
    Après Cook, le voyage autour du monde de Bougainville évoque cette phase d'exploration des Mers du Sud, à des fins (prétextes ?) scientifiques, mais surtout politiques qui eut lieu dans le dernier tiers du 18ème siècle. Bougainville aborde tous les aspects, politiques en particulier, mais aussi cartographiques, liés à la navigation et même à la construction navale. Et enfin la découverte des peuples autochtones (dits naturels). L'écriture est sans fioritures, très détaillée et imagée, l'analyse est assez fouillée, parfois un peu longue. Le coeur du voyage, Tahiti, est l'occasion pour Bougainville de laisser libre cours au lyrisme, que ce soit pour décrire les paysages et le peuple tahitiens, ou pour les manoeuvres qu'il a du plusieurs fois engager pour sauver ses bateaux ! Un grand moment qui laisse des images colorées et paradisiaques (qui ont dû contribuer à la réputation de Tahiti). L'autre surprise est l'ouverture d'esprit dont a fait preuve le voyageur, qui observe sans jugement, émerveillé par ce qu'il voit, agacé par les jugements de l'intelligentsia parisienne, qu'il étrille copieusement ! Un plaisir d'évasion dans les mers hostiles avec l'une des figures de l'exploration européenne !
  • beauscoop Posté le 1 Septembre 2019
    Bien que le sujet soit fascinant, tout comme le navigateur et homme de sciences, le texte par lui-même est plutôt rasoir car c'est surtout un rapport détaillé pour ses supérieurs. Certains passages sont instructifs, mais les longueurs qui l'entourent enlève beaucoup de leurs intérêts. Lu par curiosité, et je pense que d'autres ouvrages pourraient être plus captivants.
  • Sak71 Posté le 1 Juin 2019
    J’ai lu avec un profond ennui presque la moitié du livre avant d’arriver à Tahiti où j’ai trouvé les descriptions des premiers temps d’echanges entre occidentaux et îliens tout à fait passionnantes. Sinon c’est avant tout un livre pour historiens navigateurs, de par le vocabulaire marin très technique.
  • solera974 Posté le 11 Septembre 2018
    Superbe découverte qui me replonge dans l'univers maritime du XVIII, deux décennies avant la Révolution. Les parties consacrées aux rencontres avec les peuples autochtones du Pacifique est l'interêt principal et non négligeable de cet ouvrage. Excellent bien qu'il faille passer un peu rapidement sur lesparties en pleine mer
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !