Lisez! icon: Search engine
Court toujours - Miettes (humour décalé) - Roman ado
Collection : Court Toujours
Date de parution : 02/09/2021
Éditeurs :
Nathan

Court toujours - Miettes (humour décalé) - Roman ado

Collection : Court Toujours
Date de parution : 02/09/2021
Court toujours, une collection de romans courts à lire ou à écouter en moins d’une heure.
Résumé : « Au milieu de la cour, dans les couloirs du lycée, à l’arrêt de bus, c’est à qui sera le plus viril. Moi évidemment, avec mes bras comme des... Résumé : « Au milieu de la cour, dans les couloirs du lycée, à l’arrêt de bus, c’est à qui sera le plus viril. Moi évidemment, avec mes bras comme des bretzels et mes livres, je suis hors circuit. »
C’est la fête de fin d’année au lycée. Sur scène, seul face aux...
Résumé : « Au milieu de la cour, dans les couloirs du lycée, à l’arrêt de bus, c’est à qui sera le plus viril. Moi évidemment, avec mes bras comme des bretzels et mes livres, je suis hors circuit. »
C’est la fête de fin d’année au lycée. Sur scène, seul face aux élèves, professeurs et parents, un adolescent prend la parole, comme un numéro de stand up. Avec beaucoup d’humour et d’intelligence, il raconte en une heure son histoire, celle d’un garçon rejeté, moqué, harcelé et agressé…

Quand on veut, où l'on veut ! 1 roman, 3 versions. Avec ce livre, vous pouvez écouter la version audio et lire la version numérique gratuitement via l’appli Nathan Live. Des récits initiatiques intenses et percutants, qui racontent un moment-charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui.

Miettes (humour décalé) est lauréat du Prix des Ados 2022 du festival du livre de jeunesse en Occotanie. 
https://festival-livre-jeunesse.fr/2022/prix-des-ados-2022-2/
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092493014
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 142 x 211 mm
EAN : 9782092493014
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 142 x 211 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Eolebabelio 12/01/2023
    Je dirais de choisir ce livre car il est intéressant, on a envie de découvrir la vie de ce garçon, d'entendre ce qu'il a pu subir à ne pas entrer dans les normes "garçon" de la société. On apprend que même son père est déçu que son fils fils n'agisse pas comme un vrai "garçon" . C'est un récit engagé avec un très bon sujet de débat : le sexisme, c'est le sujet total de l'histoire. Il y a de très bon exemples de ce que vit ce garçon qui est le personnage principal suite au regard du père et également celui des autres garçons. Malgré tout ce livre reste assez drôle car ce lycéen a une manière très humoristique d'amener ce sujet, d'en faire un bon discours qui va d'ailleurs servir aux autres et aux lecteurs pour réfléchir. Ce récit sert surtout à faire passer un message sur le sexisme, c'est un écrit de réflexion?
  • Koebelio 10/01/2023
    C’est l’histoire d’un jeune étudiant qui se donne en spectacle. Devant tous ses camarades et les gens de son établissement, ce jeune garçon aux bras comme des bretzels va monter sur scène pour enfin dire la vérité sur une histoire traumatisante que lui on fait vivre ses camarades de classe. Il va donc faire une sorte de sketch, prendre son micro et commencer par faire de petites blagues où personne ne rigole. Cependant, au fur et à mesure il va modifier son texte intentionnellement pour montrer le vrai visage de certaines personnes présentes dans la salle qui ont fait beaucoup de mal à lui et à une des filles de la classe. Ce roman est très intéressant. Au début, il va peut-être être un peu lassant et ennuyeux mais au fur et à mesure de l’histoire le texte devient un peu plus touchant et poignant. Le personnage principal ne se met pas du tout en avant et se néglige physiquement ; « Mais...qu’est-ce qu’il fait avec ce débardeur ridicule ?! Ce débardeur qui laisse voir ses bras épais comme...comme des bretzels ! »(en parlant de lui). Il va aussi se comparer régulièrement aux garçons de sa classe en disant qu’il n’est... C’est l’histoire d’un jeune étudiant qui se donne en spectacle. Devant tous ses camarades et les gens de son établissement, ce jeune garçon aux bras comme des bretzels va monter sur scène pour enfin dire la vérité sur une histoire traumatisante que lui on fait vivre ses camarades de classe. Il va donc faire une sorte de sketch, prendre son micro et commencer par faire de petites blagues où personne ne rigole. Cependant, au fur et à mesure il va modifier son texte intentionnellement pour montrer le vrai visage de certaines personnes présentes dans la salle qui ont fait beaucoup de mal à lui et à une des filles de la classe. Ce roman est très intéressant. Au début, il va peut-être être un peu lassant et ennuyeux mais au fur et à mesure de l’histoire le texte devient un peu plus touchant et poignant. Le personnage principal ne se met pas du tout en avant et se néglige physiquement ; « Mais...qu’est-ce qu’il fait avec ce débardeur ridicule ?! Ce débardeur qui laisse voir ses bras épais comme...comme des bretzels ! »(en parlant de lui). Il va aussi se comparer régulièrement aux garçons de sa classe en disant qu’il n’est pas un vrai homme ; « […] je me suis longtemps demandé si j’étais un garçon, enfin je sais que je suis un garçon hein[…] mais pourtant regardez-moi, on ne peut pas dire que je suis très viril. En tout cas, pas comme les mecs dans les PUBS de voitures ou comme les garçons de la classe… eux c’est le top niveau ! ». Il se rabaisse comme pour donner l’impression qu’il ne mérite pas d’être là. Tout au long de son spectacle il essaie de faire rire les gens mais ses blagues vont plutôt être gênantes et vont déranger les gens. Elles sont très « DÉCALÉES » ; « puis ensuite les filles, parce qu’on a toujours besoin de chair à canon... « canon » « filles », vous avez compris la blague??[...] ». Il n’arrive pas à les faire rire et de là, plus on avance dans le livre plus l’histoire devient triste. Ce roman est vraiment bien écrit, c’est ce que l’on appelle un monologue ; un ‘seul en scène’. Il est là, seul, devant tous ces gens et tente quand même de leur parler ; « - je vous adore les gars !- » sans avoir aucune réponse par la suite. Il essaie par là de s’intégrer dans le public mais aucun spectateur ne semble se soucier de lui ou n’ont pas l’air de vraiment comprendre où il veut en venir. Les personnages ne sont pas forcément décrits, nous n’avons pas vraiment d’informations sur eux. Mais nous savons au moins ceci : Ce jeune garçon au bras comme des bretzels est montré comme quelqu’un de peu confiant qui ne se sent pas à sa place dans la société et souvent méprisé par les autres. Ses camarades de classe (Wahid, Marius…) sont plutôt montrés comme des brutes et de « vrais Hommes ». Puis, le personnage principal va mettre une nouvelle personne dans son histoire : la fille du bus. La fille du bus est décrite comme étant très belle et gentille. C’est elle et le personnage principal qui seront victimes des autres élèves et qui vont vivre le traumatisme raconté. Certains professeurs apparaissent dans le livre mais sans grande importance mis à part le fait qu’aucun d’eux n’ait voulu aider ces jeunes en détresse. Je finis cette critique par une simple phrase : ce livre montre le vrai visage de la souffrance. Ce visage qui les a tant angoissé et qu’ils n’oublieront jamais, même dans leurs plus lointains souvenirs, ils ressentiront toujours cette peur qui fut présente à ce moment de leur vie qui fait vraiment mal à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Neron1er 28/12/2022
    Petit livre plein d’émotions dénonçant la bêtise humaine au lycée ….j’ai apprécié. Un fond moralisateur qui a mon avis à du sentir le vécu pour pas mal de personne. Un condensé d’humour décalé à la sauce année collège. Jeune des fois on ne se rend pas compte du mal qu’on peut faire aux autres en croyant que certains « jeux » peuvent faire rire …. Bonne lecture
  • helolitla 24/12/2022
    Je continue ma découverte des titres de la collection Court toujours des Éditions Nathan et je suis toujours aussi convaincue! C'est la fête de fin d'année. Sur scène, un garçon prend la parole. Que fait ce garçon timide sur scène ? Petit à petit, il dévoile son quotidien d'ado pas "viril", différent des autres... et les moqueries, brimades et violences dont il a été victime ou témoin. Encore un roman percutant et émouvant dans cette collection, qui se lit d'une traite et aborde des sujets douloureux. Le récit commence comme un one-man show : un adolescent, courageux, exprime son mal-être avec des tentatives d'humour, mais très vite on comprend que l'humour n'est qu'une façade, et le texte se transforme en un véritable réquisitoire contre le machisme, les préjugés et la violence. On est emporté par le témoignage touchant du jeune homme, on admire son courage d'oser dire les choses, et on souffre en pensant à ce qu'il a enduré. Malgré la brièveté du texte, les émotions sont très bien retranscrites. En une quarantaine de pages, ce sont de nombreux thèmes qui sont abordés de manière parfois grinçante : la masculinité, le regard des autres et l'image qu'on donne de soi, mais aussi les... Je continue ma découverte des titres de la collection Court toujours des Éditions Nathan et je suis toujours aussi convaincue! C'est la fête de fin d'année. Sur scène, un garçon prend la parole. Que fait ce garçon timide sur scène ? Petit à petit, il dévoile son quotidien d'ado pas "viril", différent des autres... et les moqueries, brimades et violences dont il a été victime ou témoin. Encore un roman percutant et émouvant dans cette collection, qui se lit d'une traite et aborde des sujets douloureux. Le récit commence comme un one-man show : un adolescent, courageux, exprime son mal-être avec des tentatives d'humour, mais très vite on comprend que l'humour n'est qu'une façade, et le texte se transforme en un véritable réquisitoire contre le machisme, les préjugés et la violence. On est emporté par le témoignage touchant du jeune homme, on admire son courage d'oser dire les choses, et on souffre en pensant à ce qu'il a enduré. Malgré la brièveté du texte, les émotions sont très bien retranscrites. En une quarantaine de pages, ce sont de nombreux thèmes qui sont abordés de manière parfois grinçante : la masculinité, le regard des autres et l'image qu'on donne de soi, mais aussi les préjugés, les stéréotypes, le consentement, le harcèlement et les violences que peuvent subir les jeunes aujourd'hui. Les jeunes ne sont pas les seuls à être pointés du doigt, les parents et leur éducation en prennent aussi pour leur grade, ainsi que les enseignants qui ferment les yeux. C'est court (un seul chapitre), dense et percutant. Je ne peux que recommander cette lecture coup de poing, qui j'espère permettra d'éveiller et de faire évoluer les mentalités.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CollegeRomainRolland 04/11/2022
    Miettes raconte l’histoire d’un adolescent qui se trouve différent des autres garçons. Il se trouve moins fort physiquement et pense avoir un comportement différent. Tout cela sous la forme d’un stand up. C’est un roman de réalisme adolescent. Je n’arrive pas vraiment à savoir si j’ai aimé ou non ce livre car j’ai trouvé le format de stand-up innovant. Je n’ai jamais vu ça autre part. Je trouve que c’est une très belle manière d’amener cette thématique. Ce que j’ai le moins apprécié c’est sa manière de se plaindre sans agir pour améliorer les points qu’il pourrait améliorer. Mais malgré ça, on s’attache à lui car son histoire est touchante et on s’y associe. Mehdi
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !