Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782355221583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 140 x 205 mm

Foucault en Californie

Un récit inédit

Heather DUNDAS (Postface), Gaëtan THOMAS (Traducteur)
Collection : ZONES
Date de parution : 11/02/2021
Un soir de mai 1975, le philosophe Michel Foucault contempla Vénus s’élever dans le ciel étoilé au-dessus du désert des Mojaves, dans la vallée de la Mort, en Californie. Quelques heures auparavant, il avait ingéré une dose de LSD offerte par les jeunes hôtes américains qui avaient organisé pour lui... Un soir de mai 1975, le philosophe Michel Foucault contempla Vénus s’élever dans le ciel étoilé au-dessus du désert des Mojaves, dans la vallée de la Mort, en Californie. Quelques heures auparavant, il avait ingéré une dose de LSD offerte par les jeunes hôtes américains qui avaient organisé pour lui un road trip hors du commun. Ce fut une nuit d’hallucination et d’extase, qu’il décrira comme l’une des « expériences les plus importantes de [sa] vie », ayant bouleversé son existence et son œuvre.
Cet épisode, rapporté par certains biographes, a longtemps été sujet à caution, considéré comme tenant davantage de la légende que de la réalité. C’était avant que ne soit redécouverte une archive étonnante : le récit détaillé de cette aventure, consigné à l’époque par Simeon Wade, le jeune universitaire californien qui avait entraîné l’auteur de l’Histoire de la folie dans cette expérience psychédélique.
Demeuré inédit pendant plus de quarante ans, ce document original, mêlant anecdotes et dialogues, peut aussi être lu comme un texte littéraire, la chronique d’une excursion où se noue une amitié et d’où resurgit l’esprit d’une période.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355221583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

On y entrevoit un autre Foucault que l’auteur de Surveiller et punir, un amoureux du monde, enclin à s’effacer et se fondre dans les choses, plus à l’aise avec les psychotropes qu’avec ses collègues universitaires, critique des conformismes et des vies frileuses, avouant ne jamais travailler plus de cinq heures par jours […] Ce qui est en jeu ici est une émancipation des percepts et de la pensée, une libération vis-à-vis de toutes les influences.
François Cusset / Beaux Arts Magazine
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER ZONES
Et rentrez dans la communauté des lecteurs de Zones !