Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355221453
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 205 mm
Jouir
En quête de l'orgasme féminin
Maïa Mazaurette (préface de), Aude Sécheret (traduit par)
Collection : ZONES
Date de parution : 03/10/2019
Éditeurs :
La Découverte
En savoir plus

Jouir

En quête de l'orgasme féminin

Maïa Mazaurette (préface de), Aude Sécheret (traduit par)
Collection : ZONES
Date de parution : 03/10/2019
Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un... Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien... Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien d’anormal et que ce n’est pas à la pharmacie qu’il faut aller chercher la solution. Le remède dont elles ont besoin est plus certainement culturel, et passe par une réorientation de notre approche androcentrée du sexe et du plaisir.
Tour à tour reportage, essai et recueil de réflexions à la première personne, cet ouvrage enquête sur les dernières découvertes scientifiques ayant trait à l’orgasme féminin. On y apprend ainsi qu’une chercheuse en psychologie clinique a recours à la méditation de pleine conscience pour traiter les troubles à caractère sexuel. On y découvre aussi diverses façons dont les femmes choisissent de redéfinir leur sexualité. Cette aventure aux confins de la jouissance nous emmène jusqu’au festival Burning Man, où l’orgasme féminin est donné à voir sur scène, ou encore dans le cabinet feutré d’une thérapeute qui propose de soigner les traumatismes liés au viol à l’aide de massages sensuels.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355221453
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 205 mm
La Découverte
En savoir plus

Ils en parlent

Ça veut dire quoi, jouir ? Est-ce que toutes les femmes ont les mêmes orgasmes ? Pourquoi a-t-on attendu si longtemps avant de savoir à quoi ressemblait un clitoris ? Pourquoi dit-on que les femmes sont compliquées ? Quelle place leur jouissance a-t-elle dans la culture ? Pourquoi l’orgasme serait-il le graal de toute relation sexuelle ? Quand Sarah Barmak commence à dérouler le fil de ces questions, elle se rend compte qu’une interrogation mène à une autre. Que de nombreuses femmes ont envie de parler et de lire sur le sujet. […] La journaliste se lance donc dans sa propre enquête qui mène à ces 200 pages tour à tour instructives, drôles ou émouvantes dans lesquelles elle rencontre des adeptes de la méditation orgasmique, des scientifiques, des médecins, des femmes qui jouissent dix fois et d’autres qui n’y arrivent pas… Et où elle démonte les mythes les plus tenaces sur la supposée complexité du plaisir féminin.
Pauline Le Gall / Cheek Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dansunlivreouvert Posté le 19 Avril 2022
    J’ai toujours eu l’impression que le plaisir féminin était un sujet abordé en demie teinte. Ici, l’autrice le prend à bras le corps, ainsi que tout ce qu’il implique et tout ce dont il dépend. Certes, ce livre parle de plaisir. Mais aussi, et surtout, de féminité, de connaissance de soi, de compréhension, de recherche… et tant d’autres sujets encore. L’autrice va bien au delà de la question de l’orgasme, comme pourrait laisser le titre de cet ouvrage. Elle aborde la question du sexe au cœur de notre société, de la santé des femmes et de l’ignorance médicale concernant leur corps. A travers des témoignages et des « enquêtes de terrains », Sarah Barmak nous montre toute la complexité que les femmes peuvent éprouver vis-à-vis de leur corps, à cause de la société dans laquelle elles évoluent, principalement. J’ai trouvé cet essai très intéressant, bien que la partie liée aux pratiques type yoga / thérapie / festivals en lien avec l’orgasme féminin m’ait un peu moins intéressée que les reste.
  • Flo76300 Posté le 31 Mai 2021
    Un livre vraiment très intéressant, que j’ai écouté en audio grâce à Audible. Bien que le sujet soit intéressant, je reconnais qu’au bout d’un moment j’ai eu du mal à rester concentrée sur ce qui était dit à cause de la voix de la narratrice. Je n’ai rien contre elle, mais je suis assez exigeante sur les voix des narrateurs, et celle-ci coince avec moi. Bref, le sujet est tout de même très intéressant et je ne regrette pas de l’avoir écouté.
  • misstoupin29 Posté le 11 Avril 2021
    Ce livre est intéressant mais j'ai trouvé qu'il était très axé sur l'Amérique du nord. Ame sensible, je vous conseille d'autres ouvrages. La journaliste creuse son sujet c'est incontestable. Il y a des pratiques que j'ai trouvé loufoque et que certains faits qu'elle raconte peuvent faire penser à des pratiques sectaires. Ce livre m' a fait penser à celui de Camille Emmanuelle Sexpowerment.
  • marianne Posté le 7 Mars 2021
    Jouir est un essai écrit par la journaliste Sarah Barmak (avec une préface de Maïa Mazaurette), qui aborde l’orgasme féminin, mais également la méconnaissance qui entoure ce sujet, notamment chez les médecins (l’exemple cité en début d’ouvrage est assez saisissant) Comme souvent pour les ouvrages publiés dans la collection Zones, ce récit est limpide et addictif. A mettre entre toutes les mains !
  • Parcequecmoi78 Posté le 10 Février 2021
    Dans la préface de Maïa Mazaurette, on apprend que le titre original est « CLOSER», mot qui désigne le moment ultime où les femmes atteignent l’orgasme. Sa traduction en « JOUIR », mot unique également, simple et parlant, est tout aussi percutant. Une très belle enquête d’une journaliste canadienne sur un sujet toujours tabou en 2019 : l’orgasme féminin. Appuyée par une grande documentation et de nombreuses références, l’auteure nous livre un monumental essai sur la jouissance féminine. La forme narrative qui relate de nombreuses interviews, témoignages, et expériences diverses rend cet essai vivant et informatif. Menée avec vivacité et curiosité, cette étude nous transporte de la peur du plaisir à son expression sous toutes ses formes en passant par la négation délibérée de la sexualité féminine à travers les âges. Sarah Barmak recherche avec légèreté et obstination des réponses auprès des femmes, des scientifiques, des médecins, des psychiatres, des psychologues et autres gourous en tous genre. Cette exploration historique sans pudeur et sans concession est extrêmement drôle, déculpabilisante et rafraichissante ! On y retrouve décortiqués, tous les clichés culturels sur les femmes : passives, sans libido, frigides, complexes… sur le contrôle de leur corps par la société, par leurs partenaires. Il... Dans la préface de Maïa Mazaurette, on apprend que le titre original est « CLOSER», mot qui désigne le moment ultime où les femmes atteignent l’orgasme. Sa traduction en « JOUIR », mot unique également, simple et parlant, est tout aussi percutant. Une très belle enquête d’une journaliste canadienne sur un sujet toujours tabou en 2019 : l’orgasme féminin. Appuyée par une grande documentation et de nombreuses références, l’auteure nous livre un monumental essai sur la jouissance féminine. La forme narrative qui relate de nombreuses interviews, témoignages, et expériences diverses rend cet essai vivant et informatif. Menée avec vivacité et curiosité, cette étude nous transporte de la peur du plaisir à son expression sous toutes ses formes en passant par la négation délibérée de la sexualité féminine à travers les âges. Sarah Barmak recherche avec légèreté et obstination des réponses auprès des femmes, des scientifiques, des médecins, des psychiatres, des psychologues et autres gourous en tous genre. Cette exploration historique sans pudeur et sans concession est extrêmement drôle, déculpabilisante et rafraichissante ! On y retrouve décortiqués, tous les clichés culturels sur les femmes : passives, sans libido, frigides, complexes… sur le contrôle de leur corps par la société, par leurs partenaires. Il ne s’agit ni d’un guide ni d’un traité sur la sexualité, mais d’une réflexion sur le droit des femmes à l’épanouissement sexuel au même titre que l’égalité homme/femme, le droit à l’autodétermination et le consentement. Donc un sujet non seulement d’actualité mais aussi d’urgence absolue ! C’est peut-être l’un des aspects les plus intéressants du livre, cette absence de contrainte, de conseil, cette ouverture à des expériences variées relatées sans jugement de valeur, avec une grande bienveillance. Une lecture rapide grâce à une écriture fluide, abordable, qui marque constamment notre intérêt grâce à des mots simples et clairs et aussi parfois de l’humour. Des exemples, des faits avérés, des témoignages parcourent cet essai pour mieux nous démontrer et nous parler du plaisir féminin. Des chiffres parfois hallucinants, des propos relatés par des femmes qui font frémir, pas de solution miracle décrite mais des chemins à suivre, des choses à essayer, un mental à trouver, des éléments bien plus précieux. Cet essai ouvre la réflexion sur les domaines les plus divers comme l’anatomie, la pornographie, les LGBT, le yoga, ou encore la méditation sans aucune injonction particulière. Il « décoiffe » comme on dit ! Il dérange aussi ! Alors oui, ça parle de sexe, d’éjaculation féminine, d’orgasme, de plaisir, de clitoris, de nudité, de simulation, de masturbation, de massage sensuel, de libido, de frigidité, mais sans jamais une once de vulgarité. Et au final, l’auteure insiste pour nous dire que nous sommes toutes normales, malgré nos différences, et que le sexe est ce que l’on en fait. Génial, non ? Cet essai aurait mérité la note de 21/20. Ce n’est pas l’ouvrage en lui-même qui justifie cette note bien sûr mais tout simplement parce que ce sujet, cette enquête, j’aurai aimé pouvoir la lire il y a 30 ans ou encore pouvoir la faire lire à ma fille, mes nièces, mes amies et surtout parce qu’il est urgent de libérer la parole et rattraper des siècles de retard, d’inhibition et d’obscurantisme, d’avoir davantage d’ouvrages disponibles pour banaliser ce thème. Cet ouvrage ne peut que devenir une vraie référence sur le sujet. C’est pour moi un livre résolument féministe à offrir à toutes les femmes !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Zones
Et rentrez dans la communauté des lecteurs de Zones !