Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258152670
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 640
Format : 140 x 225 mm

Les Amants de la Rivière Rouge

Collection : Terres de France
Date de parution : 24/01/2019
Une immersion romanesque dans la province de Manitoba, à l'ouest du Québec. Une saga généreuse et vibrante célébrant le courage des pionnières.
Un matin d'octobre 1921, Louis, quinze ans, quitte sa Vendée natale le coeur lourd... et le ventre rond. La jeune fille-mère se réfugie en Charente, où elle est accueillie par des Vendéens du bocage établis sur ces terres. En échange de l'entretien de leur maison, elle trouve chez eux la... Un matin d'octobre 1921, Louis, quinze ans, quitte sa Vendée natale le coeur lourd... et le ventre rond. La jeune fille-mère se réfugie en Charente, où elle est accueillie par des Vendéens du bocage établis sur ces terres. En échange de l'entretien de leur maison, elle trouve chez eux la douceur d'un foyer pour élever sa petite Rose. Elle rencontre bientôt Marius, issu d'une longue lignée de gabariers, et l'espiègle Juliette, qui deviendra sa plus proche amie. Tout sourit à Louise, cuisinière de talent, qui se crée, derrière les fourneaux, une solide réputation auprès des notables. Jusqu'au drame...
Une nouvelle aventure l'appelle alors : celle du Nouveau Monde avec sa nature hostile, sa population chaleureuse. Lui offrira-t-elle l'espoir d'un avenir meilleur ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258152670
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 640
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un beau roman, à la conquête de l'Ouest."
L'Informateur
"Une saga généreuse et vibrante célébrant le courage des pionnières."
Centre Presse Le Quotidien de la Vienne
"Les Amants de la Rivière-Rouge se veut avant tout catalyseur de belles émotions et nous vaut une belle description des moeurs d'avant-guerre."
Bruxelles Culture

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • YsaM Posté le 13 Août 2021
    Je ne connaissais pas du tout cette auteure jusqu’au moment où une amie m’a offert ce livre que j’ai beaucoup aimé. Ca faisait trop longtemps qu’il était dans ma PAL et je ne saurais dire pourquoi mais j’ai trouvé que le titre rimait bien pour une lecture d’été et j’ai été agréablement surprise dès que je l’ai commencé. Je me suis tout de suite attachée au personnage de Louise, c’est une jeune fille remarquable et d’un courage à toute épreuve qui sait exactement ce qu’elle veut. Elle est également droite et digne, pleine de qualités et dotée d’une belle moralité. Bien sûr, je suis touchée par ce qui lui arrive, être enceinte à 15 ans et obligée de quitter sa maison pour épargner la honte à sa famille c’est plus que courageux, surtout qu’elle n’est absolument pas responsable de son état. Louise va avoir la chance d’être accueillie par Jeanne et Auguste Chaillou. Charpentier de métier, Auguste a sa petite entreprise qui est très prospère. Louise va aider Jeanne aux tâches ménagères et à la cuisine. Les deux femmes s’entendent à merveille. Jeanne et Auguste ont perdu leur seul fils à la guerre et Louise devient un peu comme leur fille. Elle... Je ne connaissais pas du tout cette auteure jusqu’au moment où une amie m’a offert ce livre que j’ai beaucoup aimé. Ca faisait trop longtemps qu’il était dans ma PAL et je ne saurais dire pourquoi mais j’ai trouvé que le titre rimait bien pour une lecture d’été et j’ai été agréablement surprise dès que je l’ai commencé. Je me suis tout de suite attachée au personnage de Louise, c’est une jeune fille remarquable et d’un courage à toute épreuve qui sait exactement ce qu’elle veut. Elle est également droite et digne, pleine de qualités et dotée d’une belle moralité. Bien sûr, je suis touchée par ce qui lui arrive, être enceinte à 15 ans et obligée de quitter sa maison pour épargner la honte à sa famille c’est plus que courageux, surtout qu’elle n’est absolument pas responsable de son état. Louise va avoir la chance d’être accueillie par Jeanne et Auguste Chaillou. Charpentier de métier, Auguste a sa petite entreprise qui est très prospère. Louise va aider Jeanne aux tâches ménagères et à la cuisine. Les deux femmes s’entendent à merveille. Jeanne et Auguste ont perdu leur seul fils à la guerre et Louise devient un peu comme leur fille. Elle a trouvé une seconde famille et la naissance de Rose vient couronner le tout. On respire enfin parce que la jeune femme retrouve un peu de chaleur qu’elle n’a pas eu au sein de sa famille, et je dois bien avouer que sa situation me stressait un peu. La cerise sur le gâteau c’est qu’elle fait la connaissance de Marius, un gabarier qui est prêt à l’épouser et à reconnaitre la petite Rose. Elle rencontre aussi Juliette, une jeune femme très délurée qui est tout son contraire mais qui va s’avérer être la meilleure des amies. Elle sera la marraine de Rose. Louise a de l’ambition, elle est recrutée par de riches notables pour cuisiner et elle est douée, bien vite, elle se fait connaître et commence à être demandée partout. Désormais elle gagne correctement sa vie, peut s’assumer financièrement et un avenir florissant se profile. Mais la vie vient rappeler qu’elle peut parfois être cruelle et un malheur la dévaste totalement. Sur les conseils de Juliette, les deux jeunes femmes décident de quitter la Charente pour tenter l’aventure du Nouveau Monde, -comprenez, le Canada-, qui promet la richesse à ceux qui immigreront pour venir y travailler. Marie-Françoise Desmaray nous embarque dans la Province du Manitoba, une contrée lointaine située au centre du Canada, une ancienne colonie Britannique qui possède de vastes étendues sauvages et le voyage est fantastique. Les montagnes, les lacs, les rivières, les grandes plaines et les forêts sont tellement bien décrites qu’on s’y croirait. Pour moi c’est là que le roman commence véritablement et c’est le moment le plus intéressant, l’aventure Canadienne qui réserve bien des surprises mais surtout, l’auteure nous plonge dans l’histoire de cette Province et du pays, que je ne connaissais par particulièrement et qui est très enrichissante. Elle a du extrêmement se documenter pour que son roman colle le plus possible à la réalité et c’est très réussi. C’est toujours agréable de découvrir l’histoire des autres pays et j’aime quand fiction et histoire se mélangent. Louise va trouver sa voie dans ce nouveau pays qui est aux antipodes de sa vie d’avant. Rien ne sera jamais facile ni servi sur un plateau. Malgré les difficultés, les désillusions, la fatigue, le froid de l’hiver et l’envie de repartir, les jeunes femmes vont s’accrocher et s’ancrer dans ce pays grâce à leur travail acharné et l’obstination. Le Canada va leur réserver bien des surprises, des mauvaises mais aussi des moments sublimes et de merveilleuses rencontre. Peut-être même que l’amour viendra frapper à leur porte, mais je n’en dirai pas plus ! J’ai beaucoup aimé cette lecture bien sympathique, les personnages sont attachants, c’est une saga qui pétille et qui offre un panel d’émotions. Le roman s’avère bien vite addictif et j’aime l’écriture de l’auteure qui, en parallèle, fait un petit clin d’oeil à la cuisine (sa passion première) en nous mettant l’eau à la bouche avec des recettes que Louise cuisine à la perfection. Mission réussie pour moi, encore un beau moment, je me demande pourquoi je n’ai pas lu ce roman plus tôt ! Je vais me pencher sur les autres livres de l’auteure.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AUDRIT Posté le 5 Mai 2021
    Eh bien quel livre ! Franchement, vous qui aimez les sagas, les romans d'aventures, de terroir, les us et coutumes, la cuisine, les secrets de famille et les non-dits, vous voilà copieusement servis. Un livre généreux et passionnant qui m'a tenue en haleine du début à la fin. Tout y est, le courage de deux jeunes femmes qui partirent en avant première au Canada. Tout quitter, tout recommencer, essayer de vivre et de se reconstruire, car écorchées toutes les deux par la vie en pleine enfance. Une merveilleuse histoire, qui commence au début des années 1920 en Vendée d'où l'une des héroïnes, Louise, est originaire. Cette jeune fille de 15 ans se voit obligée d'assumer seule son trop lourd secret, traumatisée par ce qui lui arrive, elle décide de fuir sa famille, le cœur gros, le plus loin de chez elle. C'est tout d'abord en Charente, suite au soutien du prêtre qu'elle va aller s'installer, recueillie par un couple sans enfant pour qui elle travaillera et où elle donnera naissance à une petite fille, Rose. Ces braves gens, la traitent comme leur fille et lui redonne le goût de vivre sans jamais la questionner sur son passé. C'est aussi en Charente qu'elle... Eh bien quel livre ! Franchement, vous qui aimez les sagas, les romans d'aventures, de terroir, les us et coutumes, la cuisine, les secrets de famille et les non-dits, vous voilà copieusement servis. Un livre généreux et passionnant qui m'a tenue en haleine du début à la fin. Tout y est, le courage de deux jeunes femmes qui partirent en avant première au Canada. Tout quitter, tout recommencer, essayer de vivre et de se reconstruire, car écorchées toutes les deux par la vie en pleine enfance. Une merveilleuse histoire, qui commence au début des années 1920 en Vendée d'où l'une des héroïnes, Louise, est originaire. Cette jeune fille de 15 ans se voit obligée d'assumer seule son trop lourd secret, traumatisée par ce qui lui arrive, elle décide de fuir sa famille, le cœur gros, le plus loin de chez elle. C'est tout d'abord en Charente, suite au soutien du prêtre qu'elle va aller s'installer, recueillie par un couple sans enfant pour qui elle travaillera et où elle donnera naissance à une petite fille, Rose. Ces braves gens, la traitent comme leur fille et lui redonne le goût de vivre sans jamais la questionner sur son passé. C'est aussi en Charente qu'elle fera la connaissance du beau Marius gabarier et de l'intrépide Juliette qui va devenir son amie pour la vie. Au fil du temps et bien des péripéties pas toujours heureuses, les 2 amies décident de se lancer dans l'aventure et partent pour le Canada, mais pas au Québec ; non, mais dans la province du Manitoba, à l'ouest du Québec dans le petit village de St Claude où une brave famille va les embaucher. On y suit tout le parcours des immigrés, les contraintes et les devoirs pour être autorisés à rentrer sur le territoire. Louise gardera pour elle le secret lié à la naissance de Rose, mais n'aura de cesse de pouvoir retourner un jour chez elle pour faire éclater la vérité, car certaines interrogations la hantent. Elle fera le chemin en sens inverse, retraversera l'océan pour enfin savoir... apaisée rentrera au Canada. Rose sa fille quelques années plus tard sera prise de la même envie, elle veut connaître ses origines et entraînera Juliette sa marraine avec elle. Le choc sera violent pour elle. Des jeunes filles courageuses qui vont se battre pour y arriver, l'auteure nous dresse ici de très jolis portraits de femmes. Franchement à lire. D'autant plus que j'ai appris ce matin qu'il y allait avoir une suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NathalC Posté le 9 Janvier 2021
    Mon avis est partagé après cette lecture. D'un côté, j'ai aimé le sujet : l'histoire d'une jeune femme Louise, mère célibataire, et de son amie Juliette, dans les années 1920. L'histoire commence en Charente, puis se poursuit au Canada. C'est l'histoire de 2 battantes qui veulent prendre leur vie en main. Cependant, il m'a manqué quelque chose. La narration de l'histoire reste relativement superficielle. Je ne me suis attachée à aucun personnage. Il y manque de la profondeur. Comme si le voisin du coin nous racontait la vie d'une lointaine nièce... Je ne me suis pas sentie concernée par leurs aventures, je n'ai pas non plus sentie les personnages en adéquation avec les évènements et les sentiments qu'ils sont sensés ressentir. Bref, une lecture en demi teinte. Mettons cela sur le fait qu'il s'agit du premier roman de Marie-France Desmaray. L'auteur m'a en revanche presque perdue vers le chapitre 63 lorsque d'un coup la narration n'est plus à la 3ème personne mais à la 1ère en tant que Louise. Et dans les derniers chapitres, on repasse à la 3ème... Pourquoi ?? De même, pourquoi ce titre ? J'avoue ne pas faire le rapport avec cette histoire. Un roman qui aurait pu, mais qui n'a pas été,... Mon avis est partagé après cette lecture. D'un côté, j'ai aimé le sujet : l'histoire d'une jeune femme Louise, mère célibataire, et de son amie Juliette, dans les années 1920. L'histoire commence en Charente, puis se poursuit au Canada. C'est l'histoire de 2 battantes qui veulent prendre leur vie en main. Cependant, il m'a manqué quelque chose. La narration de l'histoire reste relativement superficielle. Je ne me suis attachée à aucun personnage. Il y manque de la profondeur. Comme si le voisin du coin nous racontait la vie d'une lointaine nièce... Je ne me suis pas sentie concernée par leurs aventures, je n'ai pas non plus sentie les personnages en adéquation avec les évènements et les sentiments qu'ils sont sensés ressentir. Bref, une lecture en demi teinte. Mettons cela sur le fait qu'il s'agit du premier roman de Marie-France Desmaray. L'auteur m'a en revanche presque perdue vers le chapitre 63 lorsque d'un coup la narration n'est plus à la 3ème personne mais à la 1ère en tant que Louise. Et dans les derniers chapitres, on repasse à la 3ème... Pourquoi ?? De même, pourquoi ce titre ? J'avoue ne pas faire le rapport avec cette histoire. Un roman qui aurait pu, mais qui n'a pas été, un coup de coeur. Dommage, l'aventure au Canada m'aurait bien tentée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • flibustiere85 Posté le 24 Septembre 2019
    Une très belle trilogie, qui fait voyager de la Vendée au Canada à la suite de Louise. L'auteure a une très belle écriture, très poétique, qui m'a emportée dès les premières pages. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les personnages tout au long de cette trilogie. Pour un premier roman, c'est une réussite !
  • meknes56 Posté le 28 Juillet 2019
    Généralement, j'aime bien ce genre de saga car c'est reposant et bien écrit. Ici, l'écriture est vraiment "attachante" mais, il faudra que l'autrice m'explique pourquoi à la page 505, le récit se fait à la première personne alors que tous les chapitres précédents, l'héroïne est désignée par son prénom..Dans le même style (quitter son pays pour le Canada), l'autrice est moins envoutante que la saga de Vilhelm Moberg. Pour la vie au Canada, elle est beaucoup moins attirante que Marie Bernadette Dupuy ou Louise Tremblay-D'Essiambre. Le livre est sympathique, un peu prenante mais sans plus.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    5 romans passionnants à dévorer au coin du feu

    L’arrivée de l’hiver est l’occasion de retrouver des rituels simples qui font du bien : profiter de son intérieur, prendre le temps, déguster un bon chocolat chaud… Mais aussi s’évader et rêver grâce à un bon livre. Découvrez notre sélection de 5 romans régionaux qui sont autant de promesses d’intenses moments de lecture, à savourer, calé dans un bon fauteuil, au coin du feu…

    Lire l'article
  • News
    Presses de la Cité

    Petit clin d'œil gourmand : Trois recettes de Marie-France Desmaray !

    Marie-France Desmaray, auteure aux Presses de la Cité dans la collection Terres, vit en Vendée où elle anime des cours de cuisine, sous le nom de Marie-France Bertaud. Elle vous livre trois recettes, la première de Vendée et les deux autres du Manitoba, en clin d'oeil de son roman Les Amants de la Rivière-Rouge.

    Lire l'article