Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258145047
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Les Chemins de garance (N. éd.)

Collection : Terres de France
Date de parution : 12/10/2017
A travers une grande saga familiale et le destin de Camille, Les Chemins de garance évoque tout un pan du patrimoine provençal, la garance, une culture aujourd’hui oubliée.
Avec une suite inédite du roman.

 
Dans le Comtat venaissin. Augustin Vidal a prospéré grâce à la culture de la garance, plante qui fournit aux teinturiers un rouge incomparable. Il a transmis sa passion à sa petite-fille, Camille. En 1829, lors de la foire de Beaucaire, celle-ci rencontre Félix, qu’elle éblouit par sa « beauté du... Dans le Comtat venaissin. Augustin Vidal a prospéré grâce à la culture de la garance, plante qui fournit aux teinturiers un rouge incomparable. Il a transmis sa passion à sa petite-fille, Camille. En 1829, lors de la foire de Beaucaire, celle-ci rencontre Félix, qu’elle éblouit par sa « beauté du diable ». Mais quel avenir commun peuvent espérer l’héritier d’un indienneur avignonnais bonapartiste et la petite-fille d’un garancier élevée dans les valeurs républicaines?
Hantée par le secret de sa naissance, Camille va envers et contre tout aller au bout de son destin, se consacrer à la garance, et épouser l’homme qu’elle aura choisi…
D’hier à aujourd’hui, toutes les couleurs de la Provence.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258145047
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

" Un roman qui sent bon la Provence et l'amour..."
Les Chroniques de Madoka

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 2 Septembre 2019
    Un roman régional sur fonds historique parfaitement écrit. Un véritable plaisir de lecture.
  • oran Posté le 22 Mai 2018
    Un Roman historique qui a pour cadre la Provence, Avignon et un petit village du Comtat- Venaissin (Entre Rhône et Durance, Mont-Ventoux et Dentelles de Montmirail) Beaumont-du-Comtat , commune imaginaire inspirée sans doute par Beaumont-du Ventoux à quelques kilomètres de Malaucène , au pied du Géant de Provence. Un livre déniché pour agrémenter l’étude entreprise récemment sur la culture de la garance en Provence et sa relance après le blocus instauré en 1806 par Napoléon, embargo qui ne permettait plus d’importer les produits tinctoriaux (l’indigo plus particulièrement) . Françoise Bourdon emprunte pour ses personnages des patronymes fort célèbres dans la région. Au fil des pages, je retrouve avec plaisir, des lieux connus (villes et villages de Vaucluse), des anecdotes désopilantes, d’autres plus sombres qui ont alimenté l’histoire locale , une étude à la fois savoureuse et rigoureuse des us et coutumes de la région, des traditions festives, du mobilier … Françoise Bourdon a fréquenté avec plaisir et intérêt, notamment, les bibliothèques de Caumont-sur Durance, de Vaison-la-Romaine et la médiathèque Ceccano à Avignon, installée dans une ancienne livrée cardinalice, pour enrichir son... Un Roman historique qui a pour cadre la Provence, Avignon et un petit village du Comtat- Venaissin (Entre Rhône et Durance, Mont-Ventoux et Dentelles de Montmirail) Beaumont-du-Comtat , commune imaginaire inspirée sans doute par Beaumont-du Ventoux à quelques kilomètres de Malaucène , au pied du Géant de Provence. Un livre déniché pour agrémenter l’étude entreprise récemment sur la culture de la garance en Provence et sa relance après le blocus instauré en 1806 par Napoléon, embargo qui ne permettait plus d’importer les produits tinctoriaux (l’indigo plus particulièrement) . Françoise Bourdon emprunte pour ses personnages des patronymes fort célèbres dans la région. Au fil des pages, je retrouve avec plaisir, des lieux connus (villes et villages de Vaucluse), des anecdotes désopilantes, d’autres plus sombres qui ont alimenté l’histoire locale , une étude à la fois savoureuse et rigoureuse des us et coutumes de la région, des traditions festives, du mobilier … Françoise Bourdon a fréquenté avec plaisir et intérêt, notamment, les bibliothèques de Caumont-sur Durance, de Vaison-la-Romaine et la médiathèque Ceccano à Avignon, installée dans une ancienne livrée cardinalice, pour enrichir son récit et plus particulièrement, bien sûr, en ce qui concerne la culture, le traitement de la garance, son exploitation (utilisation des tiges et des rhizomes). Peut -être a-t-elle aussi visité le jardin des plantes tinctoriales à Lauris (près de Lourmarin) pour en savoir un peu plus sur la « rubia tinctorum ». Une intrigue un peu convenue, mais cependant intéressante et plaisante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • anjiebrowne Posté le 29 Novembre 2017
  • Christinech Posté le 29 Août 2016
    Conjointement à l'histoire de Camille ( aux échos des Hauts de Hurlevent), une immersion dans le Vaucluse, de 1829 à 1880. L'histoire , que l’auteure sait rendre intéressante , de la racine de garance, des teintures, des toiles d'Indienne avec l'histoire de ceux qui en vivent. On suit aussi les rêves de République écrasés par Napoléon III... Est évoqué le travail des enfants et des femmes. Ainsi que l’oppression hypocrite, en milieux privilégiés, des femmes de la bourgeoisie. Un roman agréable, bien mené.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.