Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355842047
Code sériel : 118
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Alphabet City

Pierre DEMARTY (Traducteur)
Date de parution : 24/10/2013

Entre Gus Van Sant et Larry Clark : le portrait d’adolescents à la dérive dans le New York des années 1980.

Vermont, années 1980. Jude Keffy-Horn, fils adoptif d’un couple de hippies, est élevé par sa mère qui, pour subsister, vend des bangs artisanaux. Livré à lui-même, l’adolescent passe ses journées à tromper l’ennui en fumant de l’herbe avec son meilleur ami Teddy en rêvant à une vie plus palpitante. Après...

Vermont, années 1980. Jude Keffy-Horn, fils adoptif d’un couple de hippies, est élevé par sa mère qui, pour subsister, vend des bangs artisanaux. Livré à lui-même, l’adolescent passe ses journées à tromper l’ennui en fumant de l’herbe avec son meilleur ami Teddy en rêvant à une vie plus palpitante. Après un terrible drame, Jude va rejoindre son père, dealer de marijuana à New York. Là, il découvre une ville violente et dépressive, loin du Flower Power, celle de l’ère Reagan, des junkies de Tompkins Square Park, des débuts du sida, mais aussi une ville plus vivante et excessive que jamais, qui voit naître l’explosion du punk hardcore au CBGB. Traînant dans le Lower East Side en compagnie d’Eliza, sa demi-soeur, Jude retrouve Johnny, le frère de Teddy, qui les initie à un courant punk radical, le Straight Edge. Loin des idéaux de leurs parents, Eliza, Jude et Johnny vont tenter de vivre au sein de cette nouvelle famille, avec sa musique, ses idéaux, ses excès aussi, aux conséquences souvent dramatiques.

Eleanor Henderson retrace ici cette lente apocalypse blafarde qu’a été la fin des idéaux hippies et l’agonie brutale du mouvement punk qui lui a succédé. Elle brosse surtout un portrait magnifique et universel de trois jeunes à la dérive, qui trouvent dans la musique de leur temps à la fois une culture et une identité provisoires, avec lesquelles il leur faudra forcément composer pour entrer dans l’âge adulte.

Eleanor Henderson est née en 1980. Alphabet City est son premier roman.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355842047
Code sériel : 118
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Brooklyn_by_the_sea Posté le 7 Août 2020
    Comment s'épanouissent les enfants-fleurs de Woodstock dans l'Amérique libérale ? Plutôt mal, si l'on se tient à cette chronique adolescente contée par Eleanor Henderson. Sur plusieurs mois, on suit les aventures de garçons sauvages, fils de hippies ou de fantômes, qui, pour fuir l'ennui de leur petite ville du Vermont, s'évadent dans la drogue -avant de se trouver un meilleur trip : le "straight edge", sous-culture punk. Pour oublier les défaillances parentales et la vacherie de la vie, voilà qu'ils fondent un groupe et filent à Manhattan, dans le Lower East Side. On est 1988, au tout début de la gentryfication du quartier, qui est alors peuplé de toxicos, clodos, et autres marginaux. Mais même à 16 ans, vivre vite et fort épuise... J'ai adoré cette tranche de vie, cette plongée dans cette époque et ce lieu, et la découverte du mouvement straight edge (des gars qui se rasaient le crâne, pogotaient sur du punk hardcore, et refusaient de boire/fumer/se droguer/manger de la viande/avoir des relations sexuelles afin de préserver une forme de pureté). C'est un joli roman d'apprentissage, mélancolique, où les enfants s'aperçoivent que leurs parents peuvent encore les étonner ou les émouvoir ; où, ils se créent leur propre... Comment s'épanouissent les enfants-fleurs de Woodstock dans l'Amérique libérale ? Plutôt mal, si l'on se tient à cette chronique adolescente contée par Eleanor Henderson. Sur plusieurs mois, on suit les aventures de garçons sauvages, fils de hippies ou de fantômes, qui, pour fuir l'ennui de leur petite ville du Vermont, s'évadent dans la drogue -avant de se trouver un meilleur trip : le "straight edge", sous-culture punk. Pour oublier les défaillances parentales et la vacherie de la vie, voilà qu'ils fondent un groupe et filent à Manhattan, dans le Lower East Side. On est 1988, au tout début de la gentryfication du quartier, qui est alors peuplé de toxicos, clodos, et autres marginaux. Mais même à 16 ans, vivre vite et fort épuise... J'ai adoré cette tranche de vie, cette plongée dans cette époque et ce lieu, et la découverte du mouvement straight edge (des gars qui se rasaient le crâne, pogotaient sur du punk hardcore, et refusaient de boire/fumer/se droguer/manger de la viande/avoir des relations sexuelles afin de préserver une forme de pureté). C'est un joli roman d'apprentissage, mélancolique, où les enfants s'aperçoivent que leurs parents peuvent encore les étonner ou les émouvoir ; où, ils se créent leur propre tribu, se cognent contre la vie, s'essaient à comprendre le monde qui les entoure, à exprimer le dégoût qu'il leur inspire, et à s'en différencier pour créer leur propre monde. Ce n'est pas sordide, ni plombant ; c'est plutôt lumineux, et il y a même de l'humour ! Pas le roman du siècle, mais une balade sympathique avec des petits rebelles ; voilà qui est rafraîchissant, en cette période caniculaire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • snoopy29 Posté le 26 Mai 2020
    Un livre à lire pour ceux qui aiment l'ambiance aux Etats-Unis dans les années 80.
  • gonewiththegreen Posté le 13 Mai 2016
    Dans le Vermont deux ados paumés, Jude et Teddy , passent leur temps à se droguer. Jusqu'au jour de la visite d'Eliza , New Yorkaise et belle fille du père de Jude, qui va faire basculer leurs existences. Ce roman , qui raconte l'histoire d'ados livrés à eux mêmes a pour cadre le Vermont et le New York de la fin des années 80. Notamment Alphabet City, petit bout du Lower East Side à l'est de 1st avenue, avec 4 avenues : La A, la B, la C et la d. A cette époque, un diction local disait: A , you're allright, B you're brave, C you're crazy, D, you're dead. ça fixe l'ambiance. Ici , la description est sans doute conforme à ce qu'il se passait à la fin des eighties autour de Tompkins park : les junkies, les punk, le hardcore New Yorkais et son célébrissime club le CBGB (lancé par les Ramones), le sida, les SDF, les taudis délabrés, les tatoueurs ...L'intrigue sert , au moins pour une partie du roman, de support à la découverte de ce New York à travers East Village . Le mouvement straight edge (en gros des hardos qui mangent Vegan, refusent la... Dans le Vermont deux ados paumés, Jude et Teddy , passent leur temps à se droguer. Jusqu'au jour de la visite d'Eliza , New Yorkaise et belle fille du père de Jude, qui va faire basculer leurs existences. Ce roman , qui raconte l'histoire d'ados livrés à eux mêmes a pour cadre le Vermont et le New York de la fin des années 80. Notamment Alphabet City, petit bout du Lower East Side à l'est de 1st avenue, avec 4 avenues : La A, la B, la C et la d. A cette époque, un diction local disait: A , you're allright, B you're brave, C you're crazy, D, you're dead. ça fixe l'ambiance. Ici , la description est sans doute conforme à ce qu'il se passait à la fin des eighties autour de Tompkins park : les junkies, les punk, le hardcore New Yorkais et son célébrissime club le CBGB (lancé par les Ramones), le sida, les SDF, les taudis délabrés, les tatoueurs ...L'intrigue sert , au moins pour une partie du roman, de support à la découverte de ce New York à travers East Village . Le mouvement straight edge (en gros des hardos qui mangent Vegan, refusent la drogue, le sexe et l'alcool .Par contre, ils veulent bien se battre de temps en temps :)) est aussi bien détaillé. Voilà: Des personnages attachants,l'homosexualité fin des 80's, une trame solide et surtout, beaucoup de culture sur ce New York underground des années 80. Une bien belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zephyrine Posté le 23 Mars 2016
    Difficile de résumer ce roman où quatre adolescents se partagent la vedette : Jude, un adolescent de 16 ans qui cherche sa place entre le fumeur de joint et le punk ascète, Eliza, une jeune adolescente riche et enceinte qui elle aussi à un problème d'addiction et Johnny, un punk straitedghe...Et le quatrième personnage ? Teddy, personnage quasi absent qui est pourtant présent tout du long car il est le lien entre les trois autres : meilleur ami pour l'un, amant d'une nuit pour l'autre et encore demi-frère...Ce roman dépeint un univers assez sombre, assez désespéré mais sans pour autant être pathétique et c'est ce qui le rend vivant et très appréciable...
  • johnny2770 Posté le 11 Janvier 2016
    J'ai acheté ce livre car j'ai lu sur la quatrième de couverture que ce livre était comparé aux films de larry Clark. Comme j'aime ce cinéastre je me suis laisser tenté. Et oui il y a bien du larry clark dans ce livre. On sens aussi l'influence de nombreux auteurs américains Salinger et d'autre. Itinéraire de plusieurs adolescents après la mort de l'un d'entre eux. De plus comme l'histoire se passe en 1987 on a sans cesse des rappelles sur la culture de ces années là et les description de new York sont très réaliste. Une très bonne lecture
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !