Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782352876175
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 519
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Jane Eyre

Emmanuel Dazin (Préface), Souvestre Lesbazeilles (Traducteur)
Date de parution : 01/04/2014
Jane Eyre, orpheline à dix ans, est maltraitée par les Reed chez qui elle a été placée. Envoyée à Lowood, une institution rigide, elle y souffre de privations et de nouvelles brimades. Elle s’y fait une amie, Helen Burns, emportée par une tuberculose due aux mauvaises conditions sanitaires de l’internat... Jane Eyre, orpheline à dix ans, est maltraitée par les Reed chez qui elle a été placée. Envoyée à Lowood, une institution rigide, elle y souffre de privations et de nouvelles brimades. Elle s’y fait une amie, Helen Burns, emportée par une tuberculose due aux mauvaises conditions sanitaires de l’internat – tout comme Maria Brontë, morte en bas âge à Cowan Bridge.Jane saura pourtant s’adapter et – tout comme Charlotte Brontë – devient professeur après six ans d’études. Une annonce passée dans un journal lui permet de devenir gouvernante : la voilà chargée de l’éducation d’Adèle, la protégée de Mr Rochester, riche propriétaire du château de Thornfield-Hall… dont elle s’éprend sans savoir qu’il est mariée à une folle enfermée au grenier. Elle l’apprendra le jour même de leurs noces…Hors de toute geste héroïque, Jane Eyre se révolte à sa manière contre la fatalité de sa condition et, dans une certaine mesure, contre l’ordre social. Charlotte Brontë ne s’est jamais cachée d’avoir emprunté à sa propre vie dans ce roman (1847) dont le sous-titre français – Mémoires d’une institutrice – est éloquent.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352876175
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 519
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • matteo08 Posté le 1 Novembre 2020
    Ma mère me parlait tellement de ce roman qui l'a bouleversée que j'étais bien obligé de le lire! Même si ce roman ne m'a pas autant ému, celui-ci reste un grand chef-d'œuvre engagé sur le destin d'une femme qui se bat pour sa liberté et ses convictions fortes. Ce qui m'a énormément plu dans ce roman, c'est la complexité des personnages au caractère bien trempé. L'écriture de Charlotte Brontë est d'un raffinement incroyable et atteint des sommets notamment à la fin de l'épisode à l'internat qui m'a mis les larmes aux yeux. Mais surtout, le point fort de ce roman est qu'il va beaucoup plus loin qu'un roman d'amour. Ce n'est pas du romantisme à volo comme dans les romans à l'eau de rose sans grand intérêt mais bien une histoire d'amour avec des enjeux politiques et sociétaux marqués. Un classique à lire sans retenue !
  • Kimor Posté le 24 Octobre 2020
    Quelle bonne surprise... En ouvrant ce classique qui se trouvait dans ma piste à lire, j’eus un peu peur, plus de 600 pages d’un roman victorien... Puis très vite j’ai réalisé que ce style d’écriture me correspond totalement. On se plonge dans l’histoire, Jane nous apparaît transparente, sincère, sans détour... Les épreuves de la vie la font grandir mais ne la change pas, elle conserve son âme « guerrière ».. Enfin bref j’ai adoré, un franc succès pour moi.
  • audreylectures Posté le 18 Octobre 2020
    C'est avec un immense plaisir que j'ai finalement découvert ce grand classique de la littérature. Ecrit en 1847 par Charlotte Brontë sous le pseudonyme de Currer Bell, ce roman retrace l'histoire de Jane Eyre, une jeune orpheline élevée par une tante qui la déteste, envoyée en pension pendant huit ans et qui finira par devenir institutrice, notamment chez un certain M. Rochester... J'avais vu l'adaptation ciné avec Charlotte Gainsbourg il y a quelques temps mais je n'en avais que de vagues souvenirs ce qui m'a permis d'apprécier l'intrigue à sa juste valeur. L'écriture de Charlotte Brontë et l'ambiance gothique du récit m'ont beaucoup charmé. Les descriptions sont parfaites, permettent au lecteur d'entrer dans le paysage aussi bien que dans les coeurs des personnages. J'ai été touchée par le personnage de Jane Eyre et son caractère fort mais sensible. En revanche, M. Rochester m'a souvent agacé par ses manières machistes et ses manipulations détestables. Malgré la longueur de l'oeuvre, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. La fin est bouleversante. Un chef d'oeuvre, un roman féministe par certains aspects, un cocktail d'émotions.
  • clemsud1 Posté le 15 Octobre 2020
    Difficile d’être pour moi de donner un avis tranché sur ce livre. D’une part je comprends qu’il soit un classique de la littérature anglaise par la justesse des émotions. Sublime par moment et ce couple mythique : Jane et Rochester. Les descriptions sur le temps qui passe, la beauté de la nature et les passions humaines sont tout autant de passages qui m’ont réellement captivé. D’autre part je ne peux pas nier le fait qu’il ait des longueurs.. oui, il m’est arrivé de m’ennuyer dans ma lecture.. comme je l’ai dit ça n’est pas la faute aux passages descriptifs qui sont toujours très justes mais plutôt bizarrement aux péripéties de la vie de Jane .. par moment j’ai trouvé que c’était un peu niais. Un grand roman à lire sans aucun doute et j’ai envie de poursuivre la découverte de la littérature victorienne mais petit bémol pour ma part.
  • Toinet6789 Posté le 11 Octobre 2020
    Ce livre mélange le réel et le merveilleux qui s'expliquent en partie par la dimension subjective et initiatique du récit. La narratrice y rend compte de son apprentissage du monde et de son parcours intérieur. Elle trace sa voie dans la société des hommes, tout en cherchant sa vocation. Le roman, de forme autobiographique, s'ouvre sur la présentation d'une fillette de dix ans réfugiée dans l'embrasure d'une fenêtre aux rideaux fermés, puis maltraitée par John Reed et punie par Mrs Reed. Dans le dernier chapitre, nous la retrouvons, dix ans plus tard, pleinement épanouie, mariée à l'homme qu'elle aime et qu'elle a choisi. Entre-temps, son parcours a été marqué par des changements de lieux successifs, qui sont autant d'étapes dans son initiation. Chacune de ces étapes présente de nouvelles épreuves à surmonter, mais aussi des rencontres déterminantes. Un classique !
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.