Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221203675
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le Zoo

Dominique HAAS (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 21/09/2017

Quand le monde est une jungle, les mères deviennent lionnes.
Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l’écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la...

Quand le monde est une jungle, les mères deviennent lionnes.
Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l’écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la sortie, ce qu’ils découvrent transforme cette journée de rêve en cauchemar : des corps étalés sur l’herbe, des hommes armés de fusils. Sans réfléchir, Joan prend son enfant dans ses bras et court, jusqu’à en perdre le souffle, jusqu’à ce que ses muscles la brûlent.
Pendant trois heures, la mère et son fils vont se retrouver piégés avec les animaux et les tueurs. Pour sauver Lincoln, Joan est prête à tout… même au pire.

« Mon cœur de mère en a eu des palpitations. Impossible de le lâcher avant de savoir la fin. » Fiona Barton, auteure de La Veuve.
« Je l’ai dévoré d’une traite. Magistral ! » Clare Mackintosh, auteure de Te laisser partir.
« Beau, captivant, et bien trop réaliste : un vrai coup de maître. » Shari Lapena, auteure du Couple d’à côté.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221203675
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melaide Posté le 4 Janvier 2020
    L'intrigue se passe dans un zoo à la tombée de la nuit, on y entend plusieurs coups de feu. L'ambiance est très bien décrite, j' imaginais très parfaitement les scènes et je pouvais ressentir du stress comme les protagonistes. J'avais hâte d'en savoir plus et de connaître le dénouement. Malheureusement, au delà de ça, j'ai été déçue. J'ai trouvé qu'il manquait un peu d'actions. Le récit était très centré sur les sentiments de la mère et son amour pour son fils. Peut être que les émotions ressenties par cette mère sont très fidèle à ce que l'on pourrait ressentir dans ce type d'événement?
  • collectifpolar Posté le 24 Décembre 2019
    Merci aux Editions Robert Laffont et à Glenn Tavennec pour sa confiance et l'envoie de ce titre en service de presse. Lincoln, un petit garçon de quatre ans, curieux et bien élevé, obéit toujours aux règles et à sa mère. Mais lorsqu'une visite au zoo tourne au cauchemar et qu'il se retrouve piégé dans un cercle infernal avec sa mère, de nouvelles règles s'imposent. Une intrigue qui colle au plus près de l’actualité (américaine certes ) mais dont on en connait malheureusement les méfaits au travers des médias. Un peu trop réaliste même. Comme Joan on se retrouve pris au piège dans ce zoo et on tremble, on espère, on se cache et puis à nouveau on craint le pire. On passe par tous les états, peur, espoir et tous les instants sont si criants de vérité qu’on se glisse petit à petit dans la peau de cette maman. On en ressort assez pensif, en se disant que ce genre de traumatisme devient hélas un peu trop courant ! Le zoo a reçu le Prix Transfuge du meilleur polar étranger 2017.
  • Feepacie Posté le 1 Novembre 2019
    Je vois que beaucoup de lecteurs se plaignent de la quasi absence du pourquoi du comment. Quel est le but des assaillants? Pourquoi sont il là? Mais en réalité, le but n'est pas de savoir ce qu'il font là, ni pourquoi ils ont choisi le zoo, ni quel est leurs états psychologique. Le but est de se mettre à la place des personnes qui se trouvent piégés dans une fusillade, de vivre avec eux, leurs ressentis, leurs peurs, leurs angoisses. Ce que nous ressentirions si cela nous arrivait, à quoi penserions nous? Comment agirions nous? Et je pense que l'auteure à réussi son pari ici. Nous sommes Joan, cette maman qui ferait tout et n'importe quoi pour protéger son fils. A travers le récit, nous ressentons à la quasi perfection ce que nous pourrions ressentir, penser, et comment nous agirions dans cette situation. Gin Phillips nous téléporte dans ce zoo. J'ai vécu l'histoire comme si c'était moi qui la vivait. Très bon livre
  • EdwinSaeros Posté le 21 Juin 2019
    Les pages de ce livre se tournent toutes seules, néanmoins je suis mitigée .J'ai aimée le fait que ce soit un huit-clos, dans un zoo mais a vue de la quatrième de couverture, je m'attendais à quelque chose de plus palpitant. Je me suis quand même attachée à Joan et son fils, Lincoln. J'ai également appréciée qu'on mette en scène une mère et son très jeune enfant ( 4 ans),pour pouvoir voir la réaction de la mère envers son enfant,au moindre faux pas de ce dernier. Ça reste une lecture sympathique, sans prise de tête, qui se lit bien malgré ma déception après avoir vue la quatrième de couverture .
  • CineKino Posté le 29 Avril 2019
    Un thriller intéressant mais qui ne m'a pas complètement passionné par rapport à ce que me laisser penser le résumé. Son point fort est incontestablement son point de vue, celui d'une maman traquée dans un zoo par des tueurs, avec son fils de 4 ans qui n'a pas vraiment conscience du danger, ou en tout cas ne peut pas s'empêcher d'avoir les réactions d'un enfant de 4 ans qu'il vaudrait mieux ne pas avoir quand on doit se cacher de tueurs : réclamer à manger, avoir un besoin pressant, pleurer bruyamment… On est donc dans la tête de cette maman, qui doit fuir les tueurs tout en gérant son fils. Un livre très féminin donc, dans le sens où l'instinct maternel est placé au cœur de cette histoire. Le contrecoup, c'est que ce roman est un peu trop psychologique à mon goût, car on est en permanence dans la tête de l'héroïne, qui essaie surtout de se faire discrète. Le résultat est un certain manque d'action : en lieu d'une chasse à l'homme (qui aurait pu être palpitante dans un zoo), c'est surtout une partie de cache-cache qui nous est présentée ici. Heureusement, manque d'action ne veut pas dire manque de suspense, et... Un thriller intéressant mais qui ne m'a pas complètement passionné par rapport à ce que me laisser penser le résumé. Son point fort est incontestablement son point de vue, celui d'une maman traquée dans un zoo par des tueurs, avec son fils de 4 ans qui n'a pas vraiment conscience du danger, ou en tout cas ne peut pas s'empêcher d'avoir les réactions d'un enfant de 4 ans qu'il vaudrait mieux ne pas avoir quand on doit se cacher de tueurs : réclamer à manger, avoir un besoin pressant, pleurer bruyamment… On est donc dans la tête de cette maman, qui doit fuir les tueurs tout en gérant son fils. Un livre très féminin donc, dans le sens où l'instinct maternel est placé au cœur de cette histoire. Le contrecoup, c'est que ce roman est un peu trop psychologique à mon goût, car on est en permanence dans la tête de l'héroïne, qui essaie surtout de se faire discrète. Le résultat est un certain manque d'action : en lieu d'une chasse à l'homme (qui aurait pu être palpitante dans un zoo), c'est surtout une partie de cache-cache qui nous est présentée ici. Heureusement, manque d'action ne veut pas dire manque de suspense, et finalement ce roman se lit d'une traite, en particulier les dernières dizaines de pages assez excitantes.
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.