Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350873176
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 255
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Monsieur K

Date de parution : 30/04/2015
Cœurs à panser
Monsieur K est un richissime collectionneur d'art français. Pourtant derrière la gloire, Viktor cache un lourd passé familial. Réfugié en France, son père, d'origine allemande, avait accumulé des toiles volées pendant la Seconde Guerre mondiale. À sa mort, elles sont toutes saisies par la police à l’exception d’un Renoir, dont... Monsieur K est un richissime collectionneur d'art français. Pourtant derrière la gloire, Viktor cache un lourd passé familial. Réfugié en France, son père, d'origine allemande, avait accumulé des toiles volées pendant la Seconde Guerre mondiale. À sa mort, elles sont toutes saisies par la police à l’exception d’un Renoir, dont la vente, vingt ans plus tard, assure à Viktor sa fortune. Aujourd'hui, en dépit de son opulence, il est seul et atteint d'un cancer incurable. Cette condamnation scelle son désir de réparer les fautes commises. Après maintes recherches, il retrouve le Renoir, le rachète, et décide de le restituer aux héritiers légitimes qu’il est parvenu à localiser en Israël. Lors de son enquête, il fait la rencontre de Giorgia, dont la simplicité bouleversante l’émeut. Mais parviendra-t-il à devenir un homme meilleur avant que sonne le glas ? 
 
Monsieur K est le récit d'une quête de rédemption. Mais peut-on jamais réparer le passé ? L'intrigue s'inspire de nombreuses affaires de tableaux volés à des familles juives, qui attendent toujours que justice soit faite. Viktor incarne ici cette conscience morale gangrénée par ses erreurs qui ira jusqu'au bout, pour mourir en ayant accompli son devoir envers l'humanité. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350873176
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 255
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marech20 Posté le 5 Mars 2018
    J'ai adoré. Je n'y connais pas grand chose en peinture... et je me suis laissée emporter par ce monde, ses coulisses, même si elles ne sont pas toujours reluisantes. J'ai noté beaucoup de noms de peintres, pour pouvoir aller ensuite chercher leurs oeuvres sur le net. Mais il y a bien plus que ça dans ce livre : de l'Histoire (du vol de tableaux par le nazis aux poings levés aux JO), de l'art donc, des personnages attachants, un secret de famille, de l'amour, des rencontres qui changent la vie, qui changent un homme et son histoire, et des larmes.. On voyage de Londres à New York, d'Ajaccio à Tokyo. Il y a tant, dans ce roman. Le style est sobre et touchant. Les chapitres naviguent d'une période de la vie de Viktor à l'autre et pourtant, contrairement à d'autres livres, on n'est jamais perdu, tout s'enchaîne de manière évidente et fluide. Après l'avoir emprunté... je me demande si je ne vais pas l'acheter, juste pour l'avoir toujours à disposition.
  • redmary Posté le 26 Octobre 2017
    J'ai adoré ce roman qui mêle merveilleusement bien plusieurs style. On y suit une histoire d'amour peu commune mais surtout la rédemption d'un homme devenu riche grâce à un tableau dérobé aux juifs par les nazis durant la guerre 40-45. L'écriture est juste sublime et on plonge directement dans l'histoire. Un livre hors du commun que j'ai vraiment dégusté!
  • ylang48 Posté le 16 Août 2017
    Ce n'est pas un polar, ni un thriller, mais il y a du suspense et, surtout, la découverte du monde de l'art, des galeristes et de la peinture. Je me suis régalée avec ce roman.
  • BenedicteEcila Posté le 23 Janvier 2017
    Lecture originale et pleine d'émotions. Le thème des peintures et de l'art en général m'est très très peu connu mais ce livre permet de s' y immerger même sans connaître le sujet. Le rythme est assez lent mais il nous porte au gré des récits et souvenirs de ce fameux Monsieur K, qu'une rencontre apparemment anodine va bouleverser. Chouette découverte! 😊
  • Blog_Bouquiner Posté le 28 Juillet 2016
    Après la légèreté de son premier roman Deux zèbres sur la 30e rue, l’auteur nous revient avec un style complètement différent. Dans ce second roman, on peut se rendre compte que son écriture a évolué, elle a mûri et que son texte est vraiment travaillé. Il a pris le temps de créer ses personnages, et d’inventer une histoire profonde où j’en suis ressortie bouleversée. L’auteur a choisi le domaine de l’art, un domaine qu’il connaît bien, pour nous pousser dans la culpabilité de Viktor, dépendant d’un passé familial qu’il n’a pas choisi, et qui prend la responsabilité de réparer les tords commis. Un chemin personnel qui l’aidera à comprendre les secrets de sa vie. Un roman vraiment émouvant et troublant ! Sur la couverture est indiquée que ce roman est un « cas de conscience », c’est exactement ça ! Je ne suis pas adepte de la peinture, certainement par méconnaissance, mais la passion que l’auteur a mise en Viktor m’a donné envie d’en apprendre plus sur les différents peintres cités dans ce roman. Quand la puissance d’un roman vous pousse à la découverte, il n’y a qu’un mot à adresser à l’auteur : MERCI !
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.