RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sans même un adieu

            Sonatine
            EAN : 9782355843822
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Sans même un adieu

            Jean DEMANUELLI (Traducteur), Claude DEMANUELLI (Traducteur)
            Date de parution : 10/11/2016
            On ne sait jamais ce que le passé nous réserve.

            Le nouveau roman bouleversant du maître du suspense anglais
             
            1911, Geoffrey Staddon, jeune architecte plein d’élans et d’espoir, vient de concevoir une magnifique demeure, Clouds Frome. Et il est tombé amoureux fou de la femme de son commanditaire, Consuela Caswell, une jeune Brésilienne perdue dans un mariage de convenance. Alors qu’il lui a promis de s’enfuir avec elle, il... 1911, Geoffrey Staddon, jeune architecte plein d’élans et d’espoir, vient de concevoir une magnifique demeure, Clouds Frome. Et il est tombé amoureux fou de la femme de son commanditaire, Consuela Caswell, une jeune Brésilienne perdue dans un mariage de convenance. Alors qu’il lui a promis de s’enfuir avec elle, il l’abandonne à son triste sort, préférant se consacrer pleinement à ses ambitions professionnelles.

            1923, en lisant le journal, Geoffrey tombe sur un article qui lui glace le sang. Consuela Caswell est accusée de meurtre et risque la peine capitale. Bouleversé par cette nouvelle qui réveille bien des fantômes et ravive son sentiment de culpabilité, il ne peut rester sans rien faire. D’autant plus qu’il est persuadé que Consuela n’a pas pu commettre un crime aussi terrible. Il n’a pas le choix, il doit revenir à Clouds Frome pour savoir ce qu’il s’y est réellement passé. Il ne se doute pas encore des sombres secrets qu’il va y découvrir et qui vont bouleverser son existence.
             
            Dans une forme éblouissante, Robert Goddard revient ici à sa période de prédilection, le début du xxe siècle, à ses thèmes favoris, l’Histoire, les non-dits, les secrets de famille, et nous offre un roman formidable, aux multiples révélations.
             
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355843822
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Sonatine
            9.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • josette-costeux Posté le 3 Juin 2019
              Un thriller très bien conçu : précisé, réfléchi, structuré, les 795 pages défilent à toute vitesse et j'ai littéralement été emportée par l'intrigue qui se résout dans les dernières pages. les descriptions des rues et des quartiers de Londres sont précises et illustrent bien le caractère britannique de l'auteur. Celui-ci rend hommage au travail des architectes. Alors, c'est vrai, c'est un peu long par moments mais l'auteur a prévu cet état d'esprit et nous redonne un indice, fait apparaître un personnage, révèle une indiscrétion et notre enthousiasme repart de plus belle. Un livre extrêmement bien écrit avec un vocabulaire juste et riche .Ne pas hésiter à l'attaquer "!
            • laurette27 Posté le 6 Avril 2019
              Mystère dans l'Angleterre des années 1910-1920... Le jeune architecte talentueux qu'est Geoffrey Staddon va-t-il réussir à percer le mystère et les secrets entourant l'accusation de meurtre qui accable Consuela ? Sauvera-t-il de la peine capitale la belle brésilienne dont il est tombé fou amoureux ? L'auteur est passé maître dans l'art de nous tenir en haleine du début jusqu'à la fin de ses romans. Une fois de plus, il navigue avec sa dextérité habituelle entre histoire d'amour, descriptions psychologiques fouillées de ses personnages, et suspense. Un très bon roman anglo-saxon que je n'ai pas lâché !
            • aliasdam Posté le 30 Décembre 2018
              Une jeune architecte tombe amoureux de l’épouse de son client. Quelques années plus tard, cette femme mystérieuse est accusée de meurtre. Il va mettre tout en oeuvre pour l’innocenter. Roman historique romantique située entre les deux guerres mondiales. Une plume fluide qui appelle à tourner les pages les unes après les autres, ce pavé de 800 pages se lit rapidement avec une idée en tête : qui est coupable. On pense à Agatha Christie lors des séances d’interrogation. On pense aussi que des longueurs sont trop souvent parsemés au cours du récit. Mais le charme opère via une ambiance travaillée, des protagonistes aux doubles faces et un héros dans lequel il est facile de se retrouver. Bonne surprise.
            • annianka Posté le 20 Novembre 2018
              Ce livre raconte l'enquête de Geoffrey pour sauver son ex-amante Consuela, accusée de meurtre et de tentative de meurtre sur son mari, Victor. J'aime cet auteur. J'ai donc pris ce livre avec un a priori positif. J'ai été tenue en haleine par cette enquête même si je trouve qu'il y a des longueurs. Effectivement, ce n'est pas un polar moderne avec des rebondissements à chaque chapitre. Il s'agit d'une enquête à l'ancienne, plutôt dans le style d'Agatha Christie. Cependant, les personnages sont bien décrits (sur plus de 650 pages, l'auteur a le temps de les approfondir !) et sans révéler la fin, cela vaut le coup de terminer la lecture jusqu'au bout !
            • StefEleane Posté le 4 Novembre 2018
              Avant tout chose il faut que je vous avoue que j’ai une tendresse particulière pour la plume de Robert Goddard ! Je suis de toute façon de parti pris 😉 Geoffrey Staddon, jeune architecte, est missionné par le très riche Monsieur Caswell de construire une sublime demeure. Nous en 1911, Geoffrey tombe éperdument amoureux de la femme de son patron, Consuela. Ils sont pleins de projets de fuite et d’aventure, jusqu’au jour où Geoffrey abonne lâchement Consuela. Il entendra parler d’elle dans les journaux, bien des années plus tard. Elle est accusée de meurtre et tentative de meurtre. La vie gagne en tristesse à mesure que nous gagnons en âge, criblés de revers et de regrets, accablés par la conscience insidieuse de notre propre insuffisance. Quand l’ambition est contrariée, l’espoir éteint, que faire d’autre sinon pleurer sur nos erreurs ? J’ai découvert le talent de Robert Goddard par la lecture de Heather Mallender a disparu. Un roman que j’ai beaucoup aimé, la recherche du personnage principal pour trouver Heather en retraçant ses pas à travers des photos. L’enquête est bien ficelée, chaque photo nous amène un nouvel élément. Bref, ce roman est un pilier du genre ! Puis j’ai lu Le secret... Avant tout chose il faut que je vous avoue que j’ai une tendresse particulière pour la plume de Robert Goddard ! Je suis de toute façon de parti pris 😉 Geoffrey Staddon, jeune architecte, est missionné par le très riche Monsieur Caswell de construire une sublime demeure. Nous en 1911, Geoffrey tombe éperdument amoureux de la femme de son patron, Consuela. Ils sont pleins de projets de fuite et d’aventure, jusqu’au jour où Geoffrey abonne lâchement Consuela. Il entendra parler d’elle dans les journaux, bien des années plus tard. Elle est accusée de meurtre et tentative de meurtre. La vie gagne en tristesse à mesure que nous gagnons en âge, criblés de revers et de regrets, accablés par la conscience insidieuse de notre propre insuffisance. Quand l’ambition est contrariée, l’espoir éteint, que faire d’autre sinon pleurer sur nos erreurs ? J’ai découvert le talent de Robert Goddard par la lecture de Heather Mallender a disparu. Un roman que j’ai beaucoup aimé, la recherche du personnage principal pour trouver Heather en retraçant ses pas à travers des photos. L’enquête est bien ficelée, chaque photo nous amène un nouvel élément. Bref, ce roman est un pilier du genre ! Puis j’ai lu Le secret d’Edwin Strafford que j’avais dévoré. Alors , il faut d’abord vous prévenir, cet auteur c’est comme un cocktail qu’on boit sans se rendre compte qu’il y a un alcool fort…on boit, on boit et puis à la fin vous n’êtes plus maître de vous ! Avec lui c’est pareil, l’histoire ne paye pas de mine. On a le sentiment de lire un roman gentillet et puis petit à petit, il vous prend dans ses filets. L’effet, Goddard. Sans même un adieu est le quatrième roman de l’auteur, parut initialement en Angleterre en 1991. Sonatine a édité pour la première fois ce roman en France en 2016. D’ailleurs, cette maison d’édition doit avoir une tendresse particulière aussi pour cet auteur, vu qu’ils ont édité 6 romans de Robert Goddard. Bon, revenons à notre livre ! Geoffrey Staddon se retrouve confronté à son plus grand regret, mais également face à la chose la plus basse qu’il est pu faire. 12 ans après avoir abandonné la femme qu’il aimait, il va tout mettre en oeuvre , aux dépens de son couple et son travail, pour la sauver de la peine capitale. Commence un contre-la-montre … Alors attention, c’est un contre-la-montre façon Goddard hein 😉 Pas de page turner ici avec un rythme effréné ! Non, on prend son temps (672 pages tout de même ), on s’imprègne de l’époque, de la justice anglaise, de la psychologie et le flegme locale. Vous le comprenez maintenant, Goddard n’est pas pour n’importe quel lecteur. Même si je le trouve un peu moins réussi que « Le secret d’Edwin Strafford » (qui est pour moi le meilleur des romans lus jusqu’ici de l’auteur) ou même « Heather Mallender a disparu », « Sans même un adieu » n’en reste pas moins un très bon roman.
              Lire la suite
              En lire moins
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !