Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355842344
Code sériel : 202
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Trois jours à Chicagoland - Le tueur

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 26/09/2013

Trois jours à Chicagoland : La soeur, Le flic, Le tueur. Un triptyque saisissant construit autour du meurtre d'une jeune institutrice à Chicago dans les années 1950.

Pour vous faire patienter avant la parution de Mauvaise Étoile en octobre, le prochain roman de R.J. Ellory, Sonatine Éditions vous propose trois nouvelles inédites de l'auteur. Trois nouvelles, trois points de vue sur un seul meurtre, celui d'une jeune institutrice retrouvée étranglée dans son appartement. Des années plus tard,...

Pour vous faire patienter avant la parution de Mauvaise Étoile en octobre, le prochain roman de R.J. Ellory, Sonatine Éditions vous propose trois nouvelles inédites de l'auteur. Trois nouvelles, trois points de vue sur un seul meurtre, celui d'une jeune institutrice retrouvée étranglée dans son appartement. Des années plus tard, alors que le meurtrier est sur le point d'être exécuté, la soeur de la victime, le flic qui a mené l'enquête et le tueur reviennent sur les circonstances de sa mort pour tenter de comprendre ce qui s'est passé. Les apparences sont trompeuses et seuls leurs trois témoignages pourront révéler la triste vérité.

Après Seul le silence, Vendetta, Les Anonymes et Les Anges de New York, R.J. Ellory est aujourd¿hui un auteur primé et acclamé par les critiques littéraires et le public. Avec Trois jours à Chicagoland, il signe trois nouvelles au suspense implacable.

Les trois nouvelles : "La soeur", "Le flic" et "Le tueur" paraîtront respectivement les 12, 19 et 26 septembre 2013 au format numérique et seront disponibles sur toutes les plates-formes de vente en ligne.

En exclusivité, à la suite de la troisième et dernière nouvelle, vous pourrez découvrir les premières pages de son prochain roman, Mauvaise Étoile, en librairie le 3 octobre 2013.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355842344
Code sériel : 202
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • majero Posté le 30 Août 2018
    Avec des mots simples Ellory construit un récit profond et tragique, d'abord celui de la soeur de Carol Shaw, la fille étranglée, qui assiste à l'exécution du meutrier, ensuite celui du brave commisaire Maguire, la traque et surtout l'horrible doute, a-t-on exécuté le vrai coupable? puis le récit du meurtrier, son enfance, sa contamination par un père vilolent.
  • Sallyrose Posté le 4 Mars 2016
    Il s' agit de la dernière partie d'un triptyque de nouvelles. Le propos : un meurtre abordé par trois personnages différents. Ah ! le point de vue du tueur. On se dit que maintenant, on va savoir ce qu'il s'est vraiment passé. Alors, certes, on y parvient mais c'est bien sûr très loin de ce que l'on imaginait, pour le plus grand plaisir du lecteur. Le plus désopilant est l'épilogue. Alors, installez-vous, Chicagoland vous emmène dans une intrigue bien plus palpitante qu'il n'y paraît d'un premier abord, est tout à fait à la hauteur des qualités littéraires que l'auteur a démontrées dans ses romans et vous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne
  • ramavirginie Posté le 17 Novembre 2015
    Polar recommandé par mon amie May lee. Je suis moins emballée qu'elle ne l'a été. J'ai aimé mais je dois avouer que je me suis un peu ennuyée parfois. La dernière nouvelle m'a plus intéressée que les deux autres. C'est rare d'être dans la tête d'un tueur dans un livre et cet immersion dans la tête du diable m'a bien plu. L'histoire en elle-même est classique, un meurtre, une enquête, un coupable ce qui est moins classique, c'est la forme que l'auteur utilise pour nous raconter cette histoire. Monsieur R.J. Ellory a choisit de nous la raconter avec 3 points de vue différents. Dans la première, il nous raconte l'histoire du point de vue de la sœur de la victime. Ses émotions sont fortes, bien sûr. Dans la nouvelle avec le flic, nous en savons plus sur l"enquête. pour finir, la nouvelle avec le tueur, finit de nous raconter les faits et la fin est plus que bien trouvée, c'est très astucieux et rien que pour cette fin diablement trouvée, je vous recommande cet intégrale +++
  • meliewolff Posté le 30 Octobre 2015
    Mon avis : Avouez que le résumé est très tentant, voir et savoir les détails d'une histoire à travers les points de vue de trois personnages : la soeur de la victime, le flic chargé de l'enquête et le tueur ! J'ai adoré cette histoire et cette façon de l'aborder. On commence avec le récit de la soeur qui relate les faits plusieurs années après le meurtre, alors que l'exécution du tueur est effective. On ressent ses émotions et on imagine très bien pouvoir ressentir les mêmes à sa place. Extrait de la soeur : "Le prêtre a le visage froissé, comme si quelqu’un en avait fait un origami, l’avait roulé en boule, puis s’était ravisé et avait essayé de le lisser." Ensuite vient le récit du flic, celui qui a mené l'enquête sur ce meurtre, sur toutes ses démarches et sur sa conclusion. Pas celle qui engendrera la mise à mort du suspect mais l'autre, celle qui dérange, celle qui bien qu'attendue (devinée sur un détail dans le récit de la soeur puis confirmée à la fin de celui-ci) est vraiment très bien traitée, on est intrigué et malgré nos soupçons on ne comprend pas, on a besoin de détails, de... Mon avis : Avouez que le résumé est très tentant, voir et savoir les détails d'une histoire à travers les points de vue de trois personnages : la soeur de la victime, le flic chargé de l'enquête et le tueur ! J'ai adoré cette histoire et cette façon de l'aborder. On commence avec le récit de la soeur qui relate les faits plusieurs années après le meurtre, alors que l'exécution du tueur est effective. On ressent ses émotions et on imagine très bien pouvoir ressentir les mêmes à sa place. Extrait de la soeur : "Le prêtre a le visage froissé, comme si quelqu’un en avait fait un origami, l’avait roulé en boule, puis s’était ravisé et avait essayé de le lisser." Ensuite vient le récit du flic, celui qui a mené l'enquête sur ce meurtre, sur toutes ses démarches et sur sa conclusion. Pas celle qui engendrera la mise à mort du suspect mais l'autre, celle qui dérange, celle qui bien qu'attendue (devinée sur un détail dans le récit de la soeur puis confirmée à la fin de celui-ci) est vraiment très bien traitée, on est intrigué et malgré nos soupçons on ne comprend pas, on a besoin de détails, de circonstances, d'explications pour saisir le terrible engrenage de cette tragédie. Extrait du flic : "Un lecteur est un lecteur. Vous chopez le virus et vous ne le perdez jamais, quelque soit votre situation." On termine enfin par le récit du tueur, et là tout devient limpide, on savait qu'on mettait le doigt sur quelque chose mais on n'imaginait pas quelque chose d'aussi grand. Extrait du tueur : "Certaines personnes - mon père en étant le meilleur exemple - ont le sentiment qu'ils doivent faire du bruit pour prouver à tout le monde qu'ils sont encore dans la pièce." Et c'est là que l'auteur a du génie, non seulement il nous régale de bons mots (voir extraits) et d'une légère touche d'humour, mais aussi via la construction de cette histoire, il nous manipule. D'une part il nous amène à ressentir de l'empathie pour son premier personnage et de l'autre finalement n'en nous aurions pas non plus pour son dernier ? La fin de ses trois nouvelles est une apogée, on ressent une exaltation extrême, vite on veut lire un autre livre de R.J. Ellory !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Philemont Posté le 17 Février 2014
    En amont de la parution de Mauvaise étoile, Sonatine a édité numériquement un triptyque de trois nouvelles de R. J. ELLORY, lesquelles forment un court roman dont l'intrigue tourne autour du meurtre d'une jeune femme dans l'aire métropolitaine de Chicago à la fin des années 1950. Chacune d'entre-elles présente un point de vue différent sur le meurtre, de celui de la soeur de la victime, dont l'état d'esprit est vengeur, à celui du tueur, qui se veut pragmatique et factuel, en passant par celui de l'enquêteur, qui tente de faire la part des choses. Aucun des trois ne s'avère in fine détenteur de la vérité absolue, laquelle n'est d'ailleurs dévoilée que dans le court épilogue du triptyque. Trois jours à Chicagoland constitue ainsi une bonne introduction à Mauvaise étoile, en cela qu'il montre d'une part l'empathie de l'auteur pour ses personnages, d'autre part ses qualités de conteur, y compris dans un format court. Il y a d’ailleurs du CAPOTE dans sa prose, un CAPOTE dont la source d'inspiration serait imaginaire, mais tout autant pertinente que l'oeuvre maîtresse d'un des pères du Nouveau Journalisme. Les trois nouvelles sont téléchargeables, sans DRM, sur n'importe quelle librairie numérique.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !