Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266310871
Code sériel : 17979
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Le Livre perdu de Léonard de Vinci

Chantal MOIROUD (Traducteur)
Date de parution : 08/10/2020
Milan, 1496. C’est un temps pour la gloire ou bien pour le carnage – un temps pour les princes de guerre, Médicis, Borgia, Sforza, ou pour les génies d’avant-garde.
Parmi ces derniers, l’étoile de Léonard brille, sans doute, plus que les autres. Tout à la fois obsédé par sa Cène, inachevée,...
Milan, 1496. C’est un temps pour la gloire ou bien pour le carnage – un temps pour les princes de guerre, Médicis, Borgia, Sforza, ou pour les génies d’avant-garde.
Parmi ces derniers, l’étoile de Léonard brille, sans doute, plus que les autres. Tout à la fois obsédé par sa Cène, inachevée, et par les mathématiques, qu’il maîtrise mal, c’est auprès du franciscain Luca Pacioli qu’il compte perfectionner cette discipline. Or l’assassinat d’un faux frère, au monastère, et la disparition d’un mystérieux manuscrit byzantin risquent bien de compliquer l’équation…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266310871
Code sériel : 17979
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Belle leçon d’humilité, belle leçon de vie. Et belle leçon d’histoire et beau roman que nous livre là Francesco Fioretti, mêlant pour notre plus grand plaisir réalité et fiction. » La Fringale culturelle
La Fringale culturelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elisa_Only Posté le 4 Novembre 2020
    Seriez-vous tentés par une immersion en Italie avec Léonard de Vinci? Vivez un voyage dans le temps grâce à un livre très travaillé dont l'histoire se déroule au coeur de l'Italie. J'ai appris beaucoup de choses, à la fois sur le personnage de Léonard de Vinci mais également sur l'histoire de l'Italie. On redécouvre cet artiste qui nous fascine, on traverse ses pensées, on lit ses écrits et on admire ses dialogues. On redécouvre "la cène" et "l'homme de Vitruve". On entre dans l'atmosphère complexe d'un personnage en avance sur son temps. Si vous aimez Léonard et que vous êtes passionnés par l'histoire et la culture italienne, ce livre est fait pour vous.
  • LudivineBon Posté le 15 Juillet 2020
    Un roman très documenté, extrêmement dense et doublé d'une intrigue policière qui nous mène dans l'Italie de la Renaissance. Cet ouvrage nous invite à nous plonger dans l'histoire des mathématiques et l'univers passionnant de Léonard de Vinci... Ce récit de Francesco Fioretti est très intéressant, mais l'aspect historique prime sur l'enquête policière. Une vraie réussite, mais une lecture exigeante. Un superbe roman paru aux éditions Hervé Chopin en 2019 à l'occasion du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Ambitieux, magnifique !
  • Actarus22 Posté le 20 Octobre 2019
    "... Je t'ai observé, et je t'ai admiré, dans les seuls moments où tu étais vraiment toi, et je t'ai vu spirituellement nu, comme tu ne l'es que dans l'acte de créer." Cette phrase tirée de ce roman " Le livre perdu de Léonard de Vinci" résume parfaitement ce que j'ai pu ressentir après en avoir tourné la dernière page. Alors qu'on fête cette année les cinq cent ans de la mort du génie florentin et que s'ouvre au musée du Louvre une exposition qui lui est consacrée, j'ai l'étrange sentiment après cette lecture passionnante de connaître plus intimement cet illustre personnage de l'Histoire. Francesco Fioretti, l'auteur de ce roman, accomplit ici - de part son érudition - un véritable tour de force. Il nous plonge avec un sens aiguisé du détail dans le quotidien du maître. Le livre se découpe en deux parties. La première a en filigranne la conception d'une des oeuvres majeures du peintre : la Cène. Et l'on découvre alors quelles pouvaient être ses sources d'inspiration. On constate que Léonard était un observateur averti, où chaque détail était minuscieusement perçu puis retranscrit grâces à ses croquis. Par le regard des différents protagonistes du roman, on décrypte un... "... Je t'ai observé, et je t'ai admiré, dans les seuls moments où tu étais vraiment toi, et je t'ai vu spirituellement nu, comme tu ne l'es que dans l'acte de créer." Cette phrase tirée de ce roman " Le livre perdu de Léonard de Vinci" résume parfaitement ce que j'ai pu ressentir après en avoir tourné la dernière page. Alors qu'on fête cette année les cinq cent ans de la mort du génie florentin et que s'ouvre au musée du Louvre une exposition qui lui est consacrée, j'ai l'étrange sentiment après cette lecture passionnante de connaître plus intimement cet illustre personnage de l'Histoire. Francesco Fioretti, l'auteur de ce roman, accomplit ici - de part son érudition - un véritable tour de force. Il nous plonge avec un sens aiguisé du détail dans le quotidien du maître. Le livre se découpe en deux parties. La première a en filigranne la conception d'une des oeuvres majeures du peintre : la Cène. Et l'on découvre alors quelles pouvaient être ses sources d'inspiration. On constate que Léonard était un observateur averti, où chaque détail était minuscieusement perçu puis retranscrit grâces à ses croquis. Par le regard des différents protagonistes du roman, on décrypte un certain nombre de ses oeuvres, comme l'homme de Vitruve. A ce sujet, on peut en lire en aparté entre les pages 89 et 92 une "déconstruction" mathématique. Faisant parler Léonard, l'auteur introduit ici la divine proportion et le théorème d'Euclide, démonstration à l'appui. Au cours de cette première partie a également lieu un assassinat et le vols de manuscrits byzantins d'une valeur inestimable pour les sciences mathématiques. La deuxième partie est quant à elle axée sur la recherche de ces manuscrits volés avec toujours en toile de fond les intrigues politiciennes qui se nouent à la suite du décès de Laurent de Médicis, dit le Magnifique. L'auteur évoque aussi l'état du royaume français. Ce qui, implicitement, renvoie au destin de Léonard. Il naît à Vinci en Italie et meurt à Amboise, en France, dans les bras du roi François 1er. Le livre est malgré tout nimbé de mystères, ce qui sied parfaitement à la personne de Léonard de Vinci ( écriture-miroir, codes...). Une note précède d'ailleurs le prologue, nous invitant à utiliser notre téléphone portable afin de résoudre une série d'énigmes dont le résultat donne un code nécessaire à l'ouverture d'un passage secret sur une application. Ceci a attisé ma curiosité mais je n'en dévoilerai pas plus ici. Je laisse le soin aux lecteurs de cette critique de découvrir ce qui en résulte... Un livre brillant, passionnant, qui implique pleinement le lecteur, le rendant acteur. Je m'attendais à un roman proche de l'univers de Dan Brown, à la "Da Vinci Code", et j'ai été plus qu'agréablement surpris, captivé !! Un grand merci à Babelio et aux éditions Hervé Chopin ainsi qu'à Francesco Fioretti pour ce passionnant voyage. Et, on ne le souligne peut-être pas assez, mais le rôle du traducteur est capital pour être séduit par un roman étranger. Je tiens donc à mettre aussi en lumière le travail remarquable de Chantal Moiroud. Ce livre n'a fait que renforcer mon désir de me rendre prochainement avec mon épouse à Amboise, au château du Clos Lucé et peut-être au Louvre, dans les pas de Léonard de Vinci.
    Lire la suite
    En lire moins
  • gyselinck_dominique Posté le 16 Août 2019
    Une belle trame d'enquête dans le monde de Léonard de Vinci qui n'est pas sans rappeler un superbe film "Le nom de la Rose" Mais au-delà de ce comparatif, on cerne un peu mieux la personnalité du Maître, ses talents connus, reconnus, et ses centres d'intérêts quasi sans limites. Cet appétit pour le travail des philosophes, les mathématiques, la géométrie, les techniques de peintures, les énigmes... le tout dans une période trouble de l'Italie et des luttes incessantes des Princes, Rois, Papes etc... Si l'ensemble vous intéresse, ce livre est une mine d'or, sinon, pour votre lecture, un petit dictionnaire des noms propres et un livre d'Histoire et de Géographie ne pourront que vous aider...
  • AuxPetitsBonheurs Posté le 11 Août 2019
    𝒞e livre est une vraie mine d'or d'informations et de culture, c'était un vrai plaisir à la lecture, j'ai adoré ! Quand on aime l'art et l'histoire, ce livre ne peut que plaire, surtout lorsque l'on trouve que Léonard de Vinci était l'un des plus grands génies que l'humanité ait vu !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.