Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266298476
Code sériel : 17737
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Les Narcisse

Date de parution : 05/03/2020
Dans un monde toujours plus compétitif, les Narcisse ont pris le pouvoir. Notre société de performance et de consommation pousse les individus à se centrer toujours plus sur eux-mêmes, renforçant leurs traits narcissiques et sélectionnant les plus ostensibles pour les plus hauts postes. Comme Narcisse contemplant son reflet dans l’étang,... Dans un monde toujours plus compétitif, les Narcisse ont pris le pouvoir. Notre société de performance et de consommation pousse les individus à se centrer toujours plus sur eux-mêmes, renforçant leurs traits narcissiques et sélectionnant les plus ostensibles pour les plus hauts postes. Comme Narcisse contemplant son reflet dans l’étang, de plus en plus de personnes, accros à leurs écrans et aux réseaux sociaux, n’existent que dans le regard de l’autre.
Marie-France Hirigoyen pointe la confusion entre le narcissisme sain, qui permet d’avoir suffisamment confiance en soi pour s’affirmer, et le narcissisme pathologique consistant à se mettre en avant aux dépens des autres. Elle invite à mieux comprendre ce qu’est cette pathologie afin d’en repérer les dérives et de contrer l’ascension des Narcisse tout-puissants.

« Les Narcisse sont le genre de livre que l'on referme avec des envies intelligemment révolutionnaires. »
Le Journal du Dimanche

Texte intégral
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298476
Code sériel : 17737
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Le nouveau livre de la psychiatre et psychanalyste Marie-France Hirigoyen pourrait nous donner le frisson. Intitulé « Les Narcisse », il explique à quel point ceux-ci « ont pris le pouvoir » dans la société, à l’image de Donald Trump, roi de Twitter et narcisse en chef du monde occidental par « son comportement extraverti, son arrogance, son besoin excessif d’être admiré, son manque complet d’inhibition d’empathie ». » Patrick Williams – ELLE 
Elle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • irisrivaldi Posté le 13 Juillet 2020
    Le constat : Dans une société de plus en plus compétitive qui sacralise la performance, le narcissisme s'est répandu au point de produire une quantité prodigieuse d'individus centrés sur eux-mêmes. le monde actuel encourage d'ailleurs les comportements narcissiques. Mais les Narcisse n'ont pas attendu le règne de la téléréalité et des réseaux sociaux pour s'épanouir. Déjà en 1979, dans « La Culture du narcissisme », le sociologue américain Christopher Lasch considérait le phénomène comme « la meilleure façon de supporter les tensions et anxiétés de la vie moderne. » Autrement dit, y a pas de mal à se regarder le nombril quand on endure la pression du quotidien. Aujourd'hui, la psy Marie-France Hirigoyen affirme qu'en soi le narcissisme n'a rien d'une pathologie et, à dose raisonnable, il aide même à construire une identité. Un Narcisse ne devient problématique, surtout pour l'entourage qui en fait les frais, qu'en cas de déviances. En illustrant le propos de nombreux exemples, l'ouvrage étudie ainsi les principaux troubles de la personnalité narcissique (TPN). Précisons que le livre a pour titre complet « Les Narcisse. Ils ont pris le pouvoir. » Donc, même si on en avait plus ou moins conscience, le monde est fou et on... Le constat : Dans une société de plus en plus compétitive qui sacralise la performance, le narcissisme s'est répandu au point de produire une quantité prodigieuse d'individus centrés sur eux-mêmes. le monde actuel encourage d'ailleurs les comportements narcissiques. Mais les Narcisse n'ont pas attendu le règne de la téléréalité et des réseaux sociaux pour s'épanouir. Déjà en 1979, dans « La Culture du narcissisme », le sociologue américain Christopher Lasch considérait le phénomène comme « la meilleure façon de supporter les tensions et anxiétés de la vie moderne. » Autrement dit, y a pas de mal à se regarder le nombril quand on endure la pression du quotidien. Aujourd'hui, la psy Marie-France Hirigoyen affirme qu'en soi le narcissisme n'a rien d'une pathologie et, à dose raisonnable, il aide même à construire une identité. Un Narcisse ne devient problématique, surtout pour l'entourage qui en fait les frais, qu'en cas de déviances. En illustrant le propos de nombreux exemples, l'ouvrage étudie ainsi les principaux troubles de la personnalité narcissique (TPN). Précisons que le livre a pour titre complet « Les Narcisse. Ils ont pris le pouvoir. » Donc, même si on en avait plus ou moins conscience, le monde est fou et on en a ici la confirmation : du nord au sud et d'est en ouest, de grands malades ivres de puissance et de domination ont bien pris la barre de certains pays. Même si l'auteure se penche aussi sur le cas des gens du commun, celle-ci sonde en particulier la psyché de plusieurs chefs d'état au travers de trois catégories de Narcisse : 1. le Narcisse grandiose Une vraie aubaine qu'un personnage aussi caricatural que Donald Trump, à qui le livre consacre les trois quarts de ses pages. Son anglais basique qui se passe facilement de sous-titres s'accorde à un caractère peu nuancé que chacun peut appréhender sans avoir jamais ouvert de manuel de psycho. Raciste décomplexé et misogyne satisfait, Trump exprime ainsi toute la quintessence du type arrogant, trop sûr de lui qui, en plus de penser que tout lui est dû et de se croire tout permis, ne supporte pas la contradiction. Autant de « qualités » qu'il magnifie à grand renfort de coups d'éclat et de formules à l'emporte-pièce. Pas de doutes, il avait tout pour gouverner la première puissance mondiale que sont les États-Unis. Citation qui en dit long : « L'arrivée d'hommes forts aux plus hauts postes, partout dans le monde et au même moment, montre que l'on est à l'apogée du narcissisme triomphant dont Donald Trump n'est que le miroir grossissant. » 2. le Narcisse vulnérable Ce profil révèle une estime de soi forte bien qu'instable car au fond de lui, ce Narcisse ne se sent pas légitime dans la fonction qu'il occupe. Alors que le Narcisse grandiose paraît sûr de lui, le Narcisse vulnérable dissimule son désir de toute-puissance derrière une façade de modestie. 3. le pervers narcissique L'espèce la plus dangereuse par son attitude qui se teinte de perversion morale. Passé maître dans l'art de la manipulation, le pervers narcissique est difficile à reconnaître. En effet, comme ce type d'individus a pour habitude d'avancer masqué, il fait habilement croire qu'il est ce qu'il n'est pas. Mon avis : Je n'avais rien lu de cette auteure depuis « le harcèlement moral : la violence perverse au quotidien » qu'on ne présente plus tant son succès a été retentissant. Et, si ledit livre a autant cartonné, c'est qu'il dénonçait des « maux » de notre temps sur lesquels l'auteure avait su mettre les « mots » justes. C'est aussi pourquoi dans la partie dédiée aux pervers narcissiques, j'ai éprouvé quelques sensations de déjà-vu, comme un soupçon de déjà lu. De plus, j'ai par nature tendance à me méfier des étiquettes et, aussi brillante que soit l'analyse, tirer une vérité absolue de l'étude d'un caractère me paraît hasardeux. Par ailleurs, en quatrième de couverture, on est convié à mieux comprendre le narcissisme pathologique afin d'en repérer les dérives et de contrer l'ascension des Narcisse tout-puissants. J'ai bien peur que cette invitation relève d'un voeu pieu. En effet, à l'heure où les tribunaux sont saturés de plaintes pour harcèlements en tout genre et que la consommation d'anti-dépresseurs ne faiblit pas, un ouvrage, certes très savant, ne peut servir ni de talisman et encore moins de bouclier aux vraies victimes d'une terrible maladie. le tableau que brosse Marie-France Hirigoyen n'est pas très reluisant. Et si les narcissiques pathologiques faisaient preuve d'un minimum de lucidité envers eux-mêmes, le reflet du miroir leur inspirerait le plus profond dégoût. Or, ceux-ci ne parviennent pas à voir la réalité en face car se regarder avec humilité n'entre pas dans leur cadre de références. Merci aux Éditions Pocket ainsi qu'à Babelio, qui m'a fait gagner ce livre par le biais de son opération « Masse Critique ».
    Lire la suite
    En lire moins
  • el2001mex Posté le 1 Mai 2020
    Quand tu fais les frais d'un pervers narcissique, tu ne comprends pas ce qui t'arrive. Le pervers narcissique est tellement fort qu'il parvient à te faire croire tout ce qu'il dit de toi. C'est une entreprise de démolition psychologique lente, ordonnée, froidement calculée et volontaire. C'est un assassinat patient et réfléchi. Pris dans l'étau, impossible de réagir, de répondre, de faire face ou de contre-attaquer, car vous ne boxez pas dans la même catégorie, vous n'avez pas les mêmes armes. Vous êtes à la "merci" de votre agresseur. Comme l'explique Mme Hirigoyen, il n'y a ni témoins, ni preuve et le pervers narcissique veille toujours à rester dans la légalité. Mme Hirigoyen décrit parfaitement la mécanique du piège qui se referme sur vous. Du profil psychologique du narcisse avec sa forme la plus grave, elle fait un pont avec l'évolution de notre société et sa narcissisation galopante. Ce livre est à la croisée des chemins entre la psychologie et la sociologie car la personnalité est l’individu socialisé.
  • PGilly Posté le 11 Mars 2020
    Les Narcisse, en voie de prolifération, sont passés à la loupe, des plus forts (Trump, Sarkozy, Mélanchon, Poutine... ) au plus courant (moi et vous). Il y a les bons et les mauvais, les normaux et les pathologiques. L'auteur désosse un état assez complexe avec clarté, en dépit d'une densité explicative qui force à relire des passages touffus.L'ouvrage devient encore plus intéressant lorsqu'il aborde le narcissisme sous un angle sociologique. Après lecture, nous sommes capables de jauger la dose de narcissisme de chacun, y compris la nôtre et de déterminer les porteurs sains et les "pas bien." L'auteure assez pessimiste conclut sur une note encourageante. Chassons la peur, évitons l'infobésité, fuyons le trop plein d'écrans. Et surtout, faisons-nous confiance, sans devoir cultiver une image parfaite de nous mêmes, virtuelle ou réelle.
  • IdeesLivres Posté le 24 Février 2020
    J'ai beaucoup apprécié cet essai éclairant! La bonne réputation de l'autrice est décidément méritée: elle sait de quoi elle parle. L'essai commence par une analyse très intéressante de la personnalité de Donald Trump au regard des items du narcissique pathologique du DSM V, le tout appuyé par des faits réels issus d'articles de journaux sérieux. Elle passe ensuite en revue les autres types de profils narcissiques pathologiques et nous explique pourquoi il y en a autant dans notre société. Un livre à mettre dans toutes les mains pour avoir le bon discernement et lutter contre les personnes toxiques!
  • cascasimir Posté le 23 Août 2019
    Moi je, quand je me regarde dans un miroir en me rasant, je me trouve beau, et que je pourrais devenir président ! Plusieurs formes de Narcisse ou TPN (troubles de la personnalité narcissique) : Le Narcisse pathologique. Le Narcisse vulnérable. Le Pervers narcissique. Le Narcisse pathologique est arrogant et prétentieux. Sans parler de Sarkozy, un certain Donald est devenu président, ou je me Trump ? Les dessinateurs le montrent souvent en gros bébé, avec sa couche culotte, en train de hurler: "Je suis le centre du monde!" Il y a de plus en plus de Narcisse. Egotisme, égoïsme égocentrisme. Une vraie épidémie ! Avec la mondialisation et nos sociétés modernes, qui nous poussent en avant, les Narcisse se montrent de plus en plus! Sur les réseaux sociaux, il faut se montrer, sinon on n'est rien! Un rappeur défiant un autre rappeur, via internet... Trump, "avec sa vantardise, son comportement extraverti, son manque complet d'inhibition et d'empathie, en est un exemple caricatural". Il dit n'importe quoi pour son auto promotion et souvent des mensonges pour dénigrer les autres ! (Arrogance, égocentrisme et absence totale de honte...) Donald Trump n'a jamais honte. -"Mes doigts sont longs et beaux. Tout comme, et cela a été bien documenté, certaines autres parties de mon anatomie. Je serais le plus... Moi je, quand je me regarde dans un miroir en me rasant, je me trouve beau, et que je pourrais devenir président ! Plusieurs formes de Narcisse ou TPN (troubles de la personnalité narcissique) : Le Narcisse pathologique. Le Narcisse vulnérable. Le Pervers narcissique. Le Narcisse pathologique est arrogant et prétentieux. Sans parler de Sarkozy, un certain Donald est devenu président, ou je me Trump ? Les dessinateurs le montrent souvent en gros bébé, avec sa couche culotte, en train de hurler: "Je suis le centre du monde!" Il y a de plus en plus de Narcisse. Egotisme, égoïsme égocentrisme. Une vraie épidémie ! Avec la mondialisation et nos sociétés modernes, qui nous poussent en avant, les Narcisse se montrent de plus en plus! Sur les réseaux sociaux, il faut se montrer, sinon on n'est rien! Un rappeur défiant un autre rappeur, via internet... Trump, "avec sa vantardise, son comportement extraverti, son manque complet d'inhibition et d'empathie, en est un exemple caricatural". Il dit n'importe quoi pour son auto promotion et souvent des mensonges pour dénigrer les autres ! (Arrogance, égocentrisme et absence totale de honte...) Donald Trump n'a jamais honte. -"Mes doigts sont longs et beaux. Tout comme, et cela a été bien documenté, certaines autres parties de mon anatomie. Je serais le plus grand créateur d'emploi que le monde ait connu! Les femmes, on les attrape par le "pussy". Etc... Aux États unis, on sur-évalue les enfants qui deviennent des Narcisse tyranniques. Le culte de l'enfant roi... Certains prénoms d'enfants le démontrent, comme: "Unic ou Princess" Un Narcisse a une image dévalorisée, à l'intérieur de lui même. Il y a aussi de la psychopathie ou sociopathie, de la paranoïa ou du trouble délirant. Heureusement pour l'instant, il y a plus d'hommes que de femmes narcissiques, car la société a toujours privilégié les hommes... Une prise de conscience a commencé, avec "le rejet de la globalisation, du néolibéralisme et des élites politiques et financières" Voir les scandales sur la mégalomanie, comme l'affaire Weinstein, qui a amené le mouvement #MeToo... Attention, si vous appréciez mon billet, vous allez flatter Mon EGO, je vais m'en vanter et attraper la grosse tête, hein! :-) "Toi, toi, toi, tu penses qu'à toi Je, je, je, tu sais dire que ça T'es qu'un égomane, Ego égomane" Egomane de Louis Chedid.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Marie-France Hirigoyen, sur la piste des Narcisse

    Psychiatre et psychothérapeute familiale, Marie-France Hirigoyen s'est fait connaître en tant que spécialiste de la victimologie, et grande pourfendeuse du harcèlement moral sous toutes ses formes. Dans Les Narcisse, elle s'intéresse à la maladie de notre époque, qui touche aussi bien les puissants décideurs que n'importe quel citoyen : l'amour de soi-même, au détriment de l'intérêt pour les autres, d'une nécessaire attention portée à son entourage.

    Lire l'article