Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266253604
Code sériel : 16077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

L'Éveil de mademoiselle Prim

Alex LHERMILLIER (Traducteur), Nelly LHERMILLIER (Traducteur)
Date de parution : 18/06/2015
Le monde entier est uniformisé. Non ! Un petit village d’irréductibles résiste encore et toujours en prônant le retour à l’essentiel, la recherche du bien commun et l’épanouissement dans ses passions.
 
Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d'exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s'abstenir.
Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d'enfants et de chiens, ne répondait qu'en partie à ce profil... Engagée par un étrange gentleman, aussi...
Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d'exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s'abstenir.
Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d'enfants et de chiens, ne répondait qu'en partie à ce profil... Engagée par un étrange gentleman, aussi cultivé que peu délicat, elle va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint-Irénée d'Arnois. Loin du monde moderne, les habitants semblent s'être mis d'accord pour faire de leur vie un bonheur permanent. Prudence Prim tombe vite sous le charme de ce paradis perdu et de sa devise : profitez de la splendeur des choses simples de la vie !

« Ce n'est pas un livre, c'est un ovni. Un roman tombé du ciel. » Le Figaro littéraire

« Succulent ! À lire sans modération... » La Croix
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266253604
Code sériel : 16077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce n’est pas un livre, c’est un ovni. Un roman tombé du ciel, signé d’une inconnue. » Étienne de Montety – Le Figaro Littéraire
« Un livre d’espérance, d’une finesse toute féminine. Un vrai moment de grâce ! » Philippe Maxence – Famille Chrétienne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hauchama Posté le 2 Février 2020
    J'ai beaucoup aimé suivre Prudence, son employeur et tous les gens les plus excentriques les uns que les autres. Un livre qui parle aussi de livres. Un roman à l'univers bien particulier mais qui m'a vraiment marquée.
  • Taramacha Posté le 29 Décembre 2019
    Lire ce livre a été un agréable moment. Dès que je l'ouvrais, j'avais la sensation de me retrouver dans un univers cosy, confortable. Un petit air de déjà vu. Comme si j'enfilais mes chaussons, me calais dans un bon fauteuil au coin du feu. Un petit village paisible, des personnages bien intentionnés, un soupçon de romance, pas de lieu ni de temps précis. Bref un univers dans lequel tout le monde peut se projeter. Mais une fois l'ouvrage clos, m'est restée une impression désagréable. Tout d'abord, je n'ai pas été surprise ni complètement séduite. Tout est assez conventionnel et quelques aspects m'ont irritée. Quel intérêt de désigner toujours le protagoniste principal "l'homme au fauteuil"? L'aspect "spirituel" du roman m'a semblé artificiel, obscur. Les citations et évocations historiques ou littéraires deviennent lassantes car peu constructives. En conclusion, je me suis laissée bercer par une petite musique sympathique mais je n'ai pas totalement partagé l'éveil de mademoiselle Prim.
  • CriBou Posté le 12 Février 2018
    Joli roman qui me laisse tout de même sur ma fin. Melle Prim si elle a gagné le coeur de tous les habitants de Saint-Irénée d'Artois n'a pas touché le mien. L'univers construit par l'auteur avait beaucoup pour me plaire, certains des personnages aussi, mais je suis restée très en retrait de cette histoire. L'évolution du personnage principal m'a semblé n'être qu'esquissée, pas menée à terme, restant sur des certitudes assez pesantes.
  • Agoaye Posté le 27 Septembre 2017
    Moui moui moui… Ça va. Il s’agit d’un petit mix entre Les Hauts de Hurlevent et Le Monde de Sophie, en tous cas je l’ai perçu ainsi. Il y a de bonnes réflexions, qui cependant n’ont pas été assez poussées à mon goût. Sans parler de la fin que j’ai trouvée finalement assez fadasse (non, je ne spoilerai pas). Ce fut cependant une lecture assez agréable qui a su remuer des émotions.
  • sld09 Posté le 28 Juin 2017
    J'ai été assez déroutée par ce roman qui ne ressemble pas du tout à l'idée que je m'en étais faite à partir de la quatrième de couverture. L'auteur fait preuve d'une certaine érudition, accumulant tout au long du récit les références littéraires, philosophiques, religieuses, etc. Natalia Sanmartin Fenollera nous propose aussi un certains nombres de théories (certaines sans doute un peu utopiques) sur la préservation des traditions, l'éducation, l'amour, le couple...Toutefois l'auteur a peut-être été trop ambitieuse : à force d'étaler ses connaissances et ses idées, elle a négligé de grands pans de son histoire. Par exemple, arrivée à la fin du roman, j'avais l'impression de ne toujours pas connaître les personnages et d'avoir à peine effleuré l'histoire d'amour entre Prudence et son mystérieux "homme du fauteuil" , une histoire d'amour qui m'a laissée plutôt insensible, tout comme les états d'âmes de la jeune héroïne. Tout cela me semblait trop lointain, trop abstrait...Alors c'est vrai que L'éveil de mademoiselle Prim est une lecture qui sort des sentiers battus, mais j'en ressors avec le sentiment d'être passée à côté de l'essentiel...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.