Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260022053
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 1 x 185 mm

Bonjour tristesse

Date de parution : 18/09/2014
Un homme de quarante ans, charmant, léger, aux aventures faciles et nombreuses, et sa fille de dix-sept ans, Cécile, forment un couple inséparable de camarades. Ils vivent dans la plus grande liberté, une amoralité parfaite, une insouciance totale, jusqu'au jour où, plus dangereuse que toutes les habituelles « passantes », une femme... Un homme de quarante ans, charmant, léger, aux aventures faciles et nombreuses, et sa fille de dix-sept ans, Cécile, forment un couple inséparable de camarades. Ils vivent dans la plus grande liberté, une amoralité parfaite, une insouciance totale, jusqu'au jour où, plus dangereuse que toutes les habituelles « passantes », une femme survient... Belle, envoûtante, un peu mystérieuse, Anne, qui fut la meilleure amie de la mère de Cécile, va vouloir enchaîner l'homme volage et préserver la jeune fille d'une dépravation certaine. Devant cette menace, Cécile, avec un machiavélisme à la fois innocent et pervers, provoque la rupture, la catastrophe... Le danger est écarté, mais un nouveau visage hantera désormais l'adolescente : celui de la tristesse.
Écrit par une jeune fille de dix-huit ans, ce roman, poétique et ensorcelant, révèle un talent exceptionnel.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260022053
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 1 x 185 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BritteG Posté le 2 Juin 2021
    Le récit se déroule en bord de mer et fond de ciel bleu entre un père veuf aimant les conquêtes d'un soir et sa fille adolescente. J'ai aimé. C'est frais, plaisant, et bien écrit pour une jeune fille de 17 ans ! A lire en période estivale, histoire d'être "dans le bain"....
  • mademoisellechristelle Posté le 27 Mai 2021
    Classique moderne. C'est l'été. Nous sommes près de la Méditerranée. Cécile a 17 ans et est en vacances avec son père qui est veuf et collectionne les relations de courte durée. Cécile et son père sont très proches et affectionnent particulièrement leur mode de vie libre et léger. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'Anne, une amie de longue date de son père, va venir freiner cet élan de légèreté. Anne est une femme raffinée, intelligente et ordonnée. Elle séduit le père de Cécile et tous les deux envisagent de se marier. Toutefois, Cécile voit d'un très mauvais œil cette relation car elle a l'impression que s'éloignent à la fois son père et son mode de vie. Elle va donc mettre au point une stratégie pour évincer celle qu'elle considère comme une menace. C'est la première fois que je lis Françoise Sagan et j'ai beaucoup aimé ce roman. La plume est agréable, l'histoire courte et se lit facilement. Et quel final !!!! Je comprends que beaucoup aient eu du mal à composer avec le personnage de Cécile qui est, avouons-le, terriblement enfant gâtée, égoïste et nombriliste ! Mais rappelons également que Françoise Sagan a écrit ce roman à... Classique moderne. C'est l'été. Nous sommes près de la Méditerranée. Cécile a 17 ans et est en vacances avec son père qui est veuf et collectionne les relations de courte durée. Cécile et son père sont très proches et affectionnent particulièrement leur mode de vie libre et léger. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'Anne, une amie de longue date de son père, va venir freiner cet élan de légèreté. Anne est une femme raffinée, intelligente et ordonnée. Elle séduit le père de Cécile et tous les deux envisagent de se marier. Toutefois, Cécile voit d'un très mauvais œil cette relation car elle a l'impression que s'éloignent à la fois son père et son mode de vie. Elle va donc mettre au point une stratégie pour évincer celle qu'elle considère comme une menace. C'est la première fois que je lis Françoise Sagan et j'ai beaucoup aimé ce roman. La plume est agréable, l'histoire courte et se lit facilement. Et quel final !!!! Je comprends que beaucoup aient eu du mal à composer avec le personnage de Cécile qui est, avouons-le, terriblement enfant gâtée, égoïste et nombriliste ! Mais rappelons également que Françoise Sagan a écrit ce roman à l'âge de 18 ans. A mon sens, ceci explique cela. Cela reste une agréable lecture tout de même. Je pense que Françoise Sagan et moi-même n'allons pas en rester là et que ce livre constitue l'introduction de, je l'espère, une belle et longue histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Analire Posté le 14 Mai 2021
    Bonjour tristesse est le premier roman écrit par François Sagan, publié en 1954, alors qu’elle n’avait que dix-huit ans. Son livre connaît un succès foudroyant dès sa sortie et ne cessera de se vendre à travers le monde, avant d’être adapté à la télévision française et américaine. Bonjour tristesse sera suivi de plusieurs centaines d’autres histoires écrites par l’auteure, qui ne connaîtront jamais le même succès que son premier récit. C’est avec une grande curiosité et beaucoup d’envie que je me suis plongé tête la première dans ce monument de la littérature française. Nous faisons la connaissance de Cécile, une jeune adolescente parisienne, en vacances avec son père Raymond et Elsa, la compagne de ce dernier, dans une belle villa de la Côte d’Azur. Au programme de ces vacances d’été : soleil, baignade et rigolade. C’était sans compter sur l’arrivée inopinée d’Anne, une amie de la mère de Cécile, décédée lorsqu’elle était plus jeune. L’ambiance devient rapidement électrique à la villa : Anne et Elsa se regardent en chien de faïence, l’une et l’autre tentant vainement de courtiser le beau et riche Raymond. Quant à Cécile, elle tente de maintenir tant bien que mal sa relation avec son père, qu’elle voit... Bonjour tristesse est le premier roman écrit par François Sagan, publié en 1954, alors qu’elle n’avait que dix-huit ans. Son livre connaît un succès foudroyant dès sa sortie et ne cessera de se vendre à travers le monde, avant d’être adapté à la télévision française et américaine. Bonjour tristesse sera suivi de plusieurs centaines d’autres histoires écrites par l’auteure, qui ne connaîtront jamais le même succès que son premier récit. C’est avec une grande curiosité et beaucoup d’envie que je me suis plongé tête la première dans ce monument de la littérature française. Nous faisons la connaissance de Cécile, une jeune adolescente parisienne, en vacances avec son père Raymond et Elsa, la compagne de ce dernier, dans une belle villa de la Côte d’Azur. Au programme de ces vacances d’été : soleil, baignade et rigolade. C’était sans compter sur l’arrivée inopinée d’Anne, une amie de la mère de Cécile, décédée lorsqu’elle était plus jeune. L’ambiance devient rapidement électrique à la villa : Anne et Elsa se regardent en chien de faïence, l’une et l’autre tentant vainement de courtiser le beau et riche Raymond. Quant à Cécile, elle tente de maintenir tant bien que mal sa relation avec son père, qu’elle voit se distendre sous ses yeux. De nature égoïste, elle mettra tout en oeuvre pour obtenir sa vengeance et séparer les prétendantes de son père de ce dernier. C’est un texte très court que nous offre François Sagan – 150 pages seulement -, à l’écriture aérienne et légère, puisque l’histoire se déroule pendant une période de vacances, sous le doux soleil méditerranéen. Néanmoins, la thématique abordée est bien plus développée et nuancée qu’il n’y paraît de prime abord. En effet, l’auteure a travaillée avec finesse l’ensemble de ses personnages, pour en faire des êtres aux sentiments bien réels, se rapprochant le plus possible de la réalité des choses. C’est-à-dire qu’elle brosse un portrait savamment détaillé de la nature humaine dans tout ce qu’elle a de plus complexe. Cécile, notre héroïne, se noie dans des sentiments parfaitement contradictoires, qui viennent bouleverser son quotidien : amour/haine, jalousie/générosité, solitude/compagnie… C’est une jeune femme immature, capricieuse, égoïste, qui ne sait pas franchement ce qu’elle veut, qui est habituée à l’opulence, au luxe, à l’argent facile et qui refuse catégoriquement qu’une situation lui échappe. Ainsi, il est difficile de saisir complètement l’ensemble de ses traits de caractère : tantôt désinvolte, parfois cruelle, Cécile est en proie à un combat intérieur qui la déstabilise elle-même. Elle met sur pied des plans machiavéliques pour séparer son père de son amante. Aidée par Cyril, un beau jeune homme dont elle s’est éprise et d’Elsa, une belle femme séduisante, elle va user de malice pour déjouer les sentiments de son père. C’est alors qu’on se rend compte réellement de la complexité du personnage de Cécile, perdue entre la culpabilité d’infliger de telles épreuves à son père et l’envie profonde de contrôler la situation, grisante, perfide. Enfin, l’auteure aborde l’amour comme un sentiment frivole, débridé, dans une France du milieu du XXème siècle, encore quelque peu frigide face à tant de décadence. Il plane un soupçon de scandale autour de Bonjour tristesse dans le sens où Françoise Sagan parle de la sexualité de façon progressiste, ouverte, avec cet homme, le père de Cécile, qui courtise ouvertement deux femmes à la fois. Il souffle un vent d’insouciance, de candeur et de liberté autour de ce roman, bien éloigné des moeurs de l’époque. Le personnage de Cécile est également contraire aux idées que l’on pourrait se faire d’une jeune fille convenable de 1950 : elle est libre de ses actions, arrogante, égoïste, séductrice, manipulatrice, loin de tous les jugements moraux appropriés pour une jeune demoiselle de son âge – soumission, inactivité, oisiveté. Je comprends que ce livre ait pu faire parler de lui à l’époque (d’autant qu’il a été publié par Françoise Sagan alors qu’elle n’avait que 18 ans), fort heureusement, les normes ont évoluées depuis et cette histoire ne paraît plus du tout scandaleuse. Un récit progressiste pour l'époque, tantôt triste ou joyeux, un tantinet monotone toutefois, il nous met face aux complexités de la nature humaine quand il s'agit de laisser parler son coeur et ses sentiments. J'ai apprécié découvrir ce monument de la littérature française.
    Lire la suite
    En lire moins
  • HQL Posté le 17 Avril 2021
    Sagan est entré dans ma vie grâce au film que, ironiquement, je n'ai même pas vu. Ce foisonnement littéraire sur les étals des libraires, faisant la part belle à des ré-editions de Françoise Sagan, ont eu raison de mon appétit d'acheteur de livres. Voilà comment Bonjour Tristesse s'est retrouvé dans ma bibliothèque. Pour en sortir presque aussitôt, offert comme un sacrifice nécessaire à mon amant du moment, désireux d'en faire la lecture. Un an après l'amant, l'occasion était trop belle de plonger dans une vague ambiance nostalgique en attaquant la lecture de Bonjour Tristesse. On y retrouve évidemment le style un peu garçon de Sagan, un peu désinvolte, fille parisienne des années 50. Pour peu, on entendrait Jacques Brel en arrière plan. Cécile est une petite bourgeoise en vacances au bras de son père, dans une villa en bord de mer. Partie avec son père et sa maîtresse, elle verra les pions se renverser sur l'échiquier amoureux. Perturbée par Anne, cette nouvelle femme froide et autoritaire dans la vie de son père, annonçant déjà leur mariage après l'été, elle mettra en oeuvre ses talents de boudeuse manipulatrice pour obtenir sa vengeance. Hélas comme l'apprend l'héroïne à la fin du roman, même les amours... Sagan est entré dans ma vie grâce au film que, ironiquement, je n'ai même pas vu. Ce foisonnement littéraire sur les étals des libraires, faisant la part belle à des ré-editions de Françoise Sagan, ont eu raison de mon appétit d'acheteur de livres. Voilà comment Bonjour Tristesse s'est retrouvé dans ma bibliothèque. Pour en sortir presque aussitôt, offert comme un sacrifice nécessaire à mon amant du moment, désireux d'en faire la lecture. Un an après l'amant, l'occasion était trop belle de plonger dans une vague ambiance nostalgique en attaquant la lecture de Bonjour Tristesse. On y retrouve évidemment le style un peu garçon de Sagan, un peu désinvolte, fille parisienne des années 50. Pour peu, on entendrait Jacques Brel en arrière plan. Cécile est une petite bourgeoise en vacances au bras de son père, dans une villa en bord de mer. Partie avec son père et sa maîtresse, elle verra les pions se renverser sur l'échiquier amoureux. Perturbée par Anne, cette nouvelle femme froide et autoritaire dans la vie de son père, annonçant déjà leur mariage après l'été, elle mettra en oeuvre ses talents de boudeuse manipulatrice pour obtenir sa vengeance. Hélas comme l'apprend l'héroïne à la fin du roman, même les amours contrariées et l'adolescence vexée ne méritent pas les répercussions que de simples caprices auront su entraîner. Un joli roman sur cette jeunesse bourgeoise parisienne de l'époque, les premiers amours, les vacances qu'on préfèrerait oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AngeliqueL73 Posté le 2 Avril 2021
    Que dire de ce livre extrêmement connu ? C’est le premier livre que je lis de Françoise Sagan, j’ai bien aimé cette écriture que j’ai trouvée élégante, car je ne sais pas d’où ça venait mais j’avais peur d’un texte grandiloquent et d’une écriture pompeuse. L’histoire de prime abord peut sembler légère, nous sommes dans un contexte de vacances, il fait beau, il y a le petit copain, la sympathique maîtresse de papa, on vit dans une certaine oisiveté et puis il ne faut qu’une seule personne pour venir troubler ce paradis et changer le cours des destins. Quand on lit cette histoire à l’âge adulte, on peut penser qu’elle n’est pas rocambolesque, cependant je pense que sa lecture à l’adolescence peut ouvrir l’esprit et amener le jeune lecteur à poser une réflexion intéressante sur les conséquences que peut avoir ses choix et ses actes. #Challenge Riquiqui 2021 #Challenge Multi-défis 2021
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.