Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714493453
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Regarder le noir

,

Date de parution : 11/06/2020
LES GRANDS NOMS DU THRILLER METTENT NOS SENS EN EVEIL
Barbara Abel, Amélie Antoine, R.J. Ellory, Julie Ewa, Claire Favan, Karine Giebel, Johana Gustawsson, René Manzor, Fred Mars, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Gaëlle Perrin-Guillet.
Douze auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire ouvrir...
Barbara Abel, Amélie Antoine, R.J. Ellory, Julie Ewa, Claire Favan, Karine Giebel, Johana Gustawsson, René Manzor, Fred Mars, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Gaëlle Perrin-Guillet.
Douze auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire ouvrir grand les yeux au fil de récits qui jouent avec les différentes interprétations de la vision.
Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute. Éclectique et suprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

N'ayez pas froid aux yeux, venez Regarder le noir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493453
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Chaque auteur apporte son univers et sa différence et c'est ce qui fait la richesse de ce recueil de nouvelles !"
Caroline / Fnac Rosny 2
"Le second recueil de nouvelles sous la direction d'Yvan Fauth réunit un joli casting d'auteurs et d'autrices du roman noir. 11 nouvelles ayant pour thématique la vue et elles sont toutes réussies."
Librairie L'Attrape Plume
"Les talents conjugués de chacun en font un livre profond et surprenant."
Pepita / Librairie Lacoste

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sangpages Posté le 4 Septembre 2020
    Les nouvelles, c'est compliqué. J'avoue ne pas être vraiment fan. Frustrée de leur taille, de ce commencement qui finit trop vite. Je ne peux, cependant, qu'admettre avoir eu grand plaisir à lire ce recueil-là. Une pléthore de très bons auteurs que j'apprécie énormément, un thème intéressant et déclinable à volonté pour un résultat franchement très bon. Je ne te cacherai pas que j'ai préféré certaines nouvelles à d'autres mais ça, c'est personnel et tout à fait normal. Voici donc quelques mots pour te mettre l'eau à la bouche et faire en sorte que ton regard se pose sur ce recueil 🙂 Olivier Norek - Regarder les voitures s'envoler Une nouvelle où le regard devient vicieux, pervers. Un récit ébouriffant de bout en bout ! Julie Ewa - Nuit d'acide Elle nous emmène au loin et son regard se veut, comme souvent, celui d'enfants plongés dans la misère. Touchant ! Frédéric Marrs - The Ox Le regard se veut absent dans le noir - un "Eyes Wide Shut" subtil, prenant et tout simplement génial ! Claire Favan - Le mur Son regard se pose sur un monde à la dérive, un monde du futur que tu n'auras pas envie de...regarder ! René Manzor - Demain Le regard prend la forme de visions qui se... Les nouvelles, c'est compliqué. J'avoue ne pas être vraiment fan. Frustrée de leur taille, de ce commencement qui finit trop vite. Je ne peux, cependant, qu'admettre avoir eu grand plaisir à lire ce recueil-là. Une pléthore de très bons auteurs que j'apprécie énormément, un thème intéressant et déclinable à volonté pour un résultat franchement très bon. Je ne te cacherai pas que j'ai préféré certaines nouvelles à d'autres mais ça, c'est personnel et tout à fait normal. Voici donc quelques mots pour te mettre l'eau à la bouche et faire en sorte que ton regard se pose sur ce recueil 🙂 Olivier Norek - Regarder les voitures s'envoler Une nouvelle où le regard devient vicieux, pervers. Un récit ébouriffant de bout en bout ! Julie Ewa - Nuit d'acide Elle nous emmène au loin et son regard se veut, comme souvent, celui d'enfants plongés dans la misère. Touchant ! Frédéric Marrs - The Ox Le regard se veut absent dans le noir - un "Eyes Wide Shut" subtil, prenant et tout simplement génial ! Claire Favan - Le mur Son regard se pose sur un monde à la dérive, un monde du futur que tu n'auras pas envie de...regarder ! René Manzor - Demain Le regard prend la forme de visions qui se veulent d'abord spectacle pour devenir altruistes dans les sombres abysses d'un tueur en série. Sordide à souhait ! Amélie Antoine - Transparente Le regard se fait celui des autres, celui qui fait mal au point de conduire aux pires extrêmes. Excellent de bout en bout ! Fabrice Papillon - Anaïs Son regard se fait folie...mais je n'y suis malheureusement pas entrée... Gaëlle Perrin Guillet - La tache Son regard se fixe, sur une tache, juste une tache. Une obnubilation qui pourtant te fera l'effet d'un pendule jusqu'à l'hypnose ! R.J Ellory - Private eye Le regard se veut observateur, espion, intrusif  jusqu'à la paranoïa. Brillant ! Johana Gustawsson - Tout contre moi Ses yeux se veulent vecteurs d'émotions, la porte de l'âme d'un amour au premier regard. Subtil et tout en finesse comme toujours avec Johana ! Barbara Abel - Karine Giebel - Darkness Le regard dans cette nouvelle à 4 mains s'éteint sous la pluie d'acide. Sensible et dur, le twist s'avère redoutable !
    Lire la suite
    En lire moins
  • ArnoT Posté le 2 Septembre 2020
    Le recueil de onze nouvelles commence par un pur chef d'oeuvre d'Olivier Norek, ensuite les dix autres paraissent un peu fades, du coup.
  • GoodBooksGoodFriends Posté le 28 Août 2020
    Retour à mes amours de jeunesse avec ce recueil de nouvelles écrites par douze auteurs. Onze nouvelles on ne peut plus sombres, sur le thème d'un des cinq sens, la vue. Et on peut dire que ce thème imposé a inspiré nos auteurs car les nouvelles m'ont quasiment toutes emballée ! Le recueil s'ouvre sur Regarder les voitures s'envoler d'Olivier Norek. Le texte est glaçant, on est immergé d'entrée de jeu ! Avec Le mur, Claire Favan livre un texte que je qualifierai de post-apocalyptique, en espérant ne pas être à côté de la plaque. Sa nouvelle, très réussie, m'a donné envie de découvrir ses romans. RJ Ellory nous offre Private Eye, une nouvelle implacable, impeccablement construite et écrite. Et là, au détour d'une page, le coup de cœur : Tout contre moi de Johana Gustawsson. Une nouvelle d'une dizaine de pages, que j'ai tellement aimée qu'une fois terminée, la première chose que j'ai faite a été de la relire, pour en détacher, en savourer chaque mot. Et même là, j'ai été interrompue plusieurs fois, alors je l'ai relue une troisième fois. Après cet engouement, la fin du recueil aurait pu sembler un peu décevante mais au contraire, celui-ci se termine en beauté sur Darkness, écrite à quatre mains... Retour à mes amours de jeunesse avec ce recueil de nouvelles écrites par douze auteurs. Onze nouvelles on ne peut plus sombres, sur le thème d'un des cinq sens, la vue. Et on peut dire que ce thème imposé a inspiré nos auteurs car les nouvelles m'ont quasiment toutes emballée ! Le recueil s'ouvre sur Regarder les voitures s'envoler d'Olivier Norek. Le texte est glaçant, on est immergé d'entrée de jeu ! Avec Le mur, Claire Favan livre un texte que je qualifierai de post-apocalyptique, en espérant ne pas être à côté de la plaque. Sa nouvelle, très réussie, m'a donné envie de découvrir ses romans. RJ Ellory nous offre Private Eye, une nouvelle implacable, impeccablement construite et écrite. Et là, au détour d'une page, le coup de cœur : Tout contre moi de Johana Gustawsson. Une nouvelle d'une dizaine de pages, que j'ai tellement aimée qu'une fois terminée, la première chose que j'ai faite a été de la relire, pour en détacher, en savourer chaque mot. Et même là, j'ai été interrompue plusieurs fois, alors je l'ai relue une troisième fois. Après cet engouement, la fin du recueil aurait pu sembler un peu décevante mais au contraire, celui-ci se termine en beauté sur Darkness, écrite à quatre mains par Barbara Abel et Karine Giebel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ricou Posté le 20 Août 2020
    Je dois dire, que j'ai été bluffé par ces auteurs(es). Sur un thème, la vision, ils elles nous emmènent dans leurs imaginations débordantes. Des histoires originales et  d'autres à frémir... Un exercice qui demande une réelle maîtrise, en tout cas un grand bravo à tous.
  • Sabenea Posté le 6 Août 2020
    J’ai eu la chance de lire Regarder le noir, un recueil de nouvelles toutes plus sombres les unes que les autres, axé cette fois-ci sur la vue. De grands noms de la littérature noire se sont prêtés à ce jeu et cela m’a permis de me familiariser avec la plume d’auteurs qui me font de l’oeil depuis un moment, tels que Johana Gustawsson ou R.J.Ellory, qu’il me tarde à présent de découvrir dans un autre registre !
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.