Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365691505
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Dissidences

Paul BENITA (Traducteur)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 12/02/2015
Un roman à la construction audacieuse qui mêle avec brio roman d’espionnage, roman d’amour et chronique familiale
Fille d’une Anglaise qu’elle a peu connue, Mia se sent étrangère à la société coréenne ; elle se rebelle contre les valeurs traditionnelles de l’épouse de son père en travaillant à l’ambassade britannique de Séoul.
 
Son oncle, directeur d’une école controversée pour transfuges nord-coréens, a convaincu la belle-mère de Mia d’héberger un...
Fille d’une Anglaise qu’elle a peu connue, Mia se sent étrangère à la société coréenne ; elle se rebelle contre les valeurs traditionnelles de l’épouse de son père en travaillant à l’ambassade britannique de Séoul.
 
Son oncle, directeur d’une école controversée pour transfuges nord-coréens, a convaincu la belle-mère de Mia d’héberger un de ses élèves. La jeune femme est trop préoccupée pour prêter attention à l’étrange comportement du transfuge qui partage sa maison et aux dangereux secrets qu'il cache : elle nourrit un amour obsessionnel pour Thomas, un diplomate au comportement autodestructeur.
 
Quand Thomas est chargé d’un audit de sécurité sur le personnel de l’ambassade, il apprend les liens qui unissent Mia aux transfuges. Il est alors obligé d’examiner dans les moindres détails la vie de la femme qui le fascine.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365691505
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sweetie Posté le 17 Mai 2016
    L'action se déroule à Séoul, capitale de la Corée du Sud, un lieu peu souvent évoqué dans les romans d'espionnage. L'héroïne, Mia, une métisse (mère anglaise, père coréen), travaille comme interprète à l'ambassade de Grande-Bretagne et traîne un lourd passé de rejet dans sa communauté, dû à ses origines. L'intrigue de ce roman est intéressante sous bien des aspects (le monde de la diplomatie, le mode de vie des Coréens fait de renoncements, d'obligations et de privations, l'évocation des transfuges nord-coréens tentant de passer la frontière dans l'espoir et l'illusion d'une vie meilleure au sud). Sauf que la froideur des personnages m'a empêchée de prendre plaisir à cette lecture. Dommage...
  • sandrine57 Posté le 9 Mai 2015
    Née d'une mère anglaise dont elle se souvient peu, Mia a grandi à Séoul auprès d'un père diminué, élevée par une belle-mère qui n'a pas su l'aimer. Sa peau et ses cheveux clairs, ses yeux verts en ont fait une paria parmi les siens. De cette différence, elle a tentée de faire un atout en devenant interprète à l'ambassade de Grande-Bretagne; un travail qu'elle prend très à coeur, surtout depuis l'arrivée d'un nouveau conseiller politique, le séduisant Thomas Dalton-Ellis. Obnubilée par le désir de le satisfaire, et pourquoi pas de lui plaire, Mia ne prête que peu d'attention au garçon que sa belle-mère a accepté d'héberger chez elles. Pourtant, le jeune Hyun-Min, transfuge nord-coréen, pourrait compromettre sa situation à l'ambassade. Le danger pourrait venir de celui-là même qui l'attire... Thomas, soucieux de redorer un blason quelque peu terni par un alcoolisme destructeur, a accepté d'enquêter sur sa collaboratrice pour la Sécurité intérieure qui s'inquiète de savoir la jeune femme proche de son oncle, directeur d'une école qui accueille les adolescents nord-coréens qui ont réussi à passer au Sud. Dans l'atmosphère feutrée de l'ambassade, les passions vont se déchaîner... Premier roman d'Hannah MICHELL, Dissidences est un livre captivant tant par son contexte... Née d'une mère anglaise dont elle se souvient peu, Mia a grandi à Séoul auprès d'un père diminué, élevée par une belle-mère qui n'a pas su l'aimer. Sa peau et ses cheveux clairs, ses yeux verts en ont fait une paria parmi les siens. De cette différence, elle a tentée de faire un atout en devenant interprète à l'ambassade de Grande-Bretagne; un travail qu'elle prend très à coeur, surtout depuis l'arrivée d'un nouveau conseiller politique, le séduisant Thomas Dalton-Ellis. Obnubilée par le désir de le satisfaire, et pourquoi pas de lui plaire, Mia ne prête que peu d'attention au garçon que sa belle-mère a accepté d'héberger chez elles. Pourtant, le jeune Hyun-Min, transfuge nord-coréen, pourrait compromettre sa situation à l'ambassade. Le danger pourrait venir de celui-là même qui l'attire... Thomas, soucieux de redorer un blason quelque peu terni par un alcoolisme destructeur, a accepté d'enquêter sur sa collaboratrice pour la Sécurité intérieure qui s'inquiète de savoir la jeune femme proche de son oncle, directeur d'une école qui accueille les adolescents nord-coréens qui ont réussi à passer au Sud. Dans l'atmosphère feutrée de l'ambassade, les passions vont se déchaîner... Premier roman d'Hannah MICHELL, Dissidences est un livre captivant tant par son contexte que par son lot de personnages forts et ambigus. Si sous nos lattitudes, l'effondrement du bloc soviétique a éloigné la menace communiste, en Corée, la zone démilitarisée, le long du 38è parallèle, est un rappel constant du fait que l'ennemi est aux portes du pays. Au Nord, la population survit sous la férule d'un dictateur délirant qui contrôle d'une main de fer jusqu'aux pensées de ses sujets. Ceux qui réussissent à fuir sont accueillis avec méfiance au Sud. Ils partagent la même culture, la même langue, mais les transfuges sont trahis par leur accent et leur inaptitude à s'intégrer dans une société entièrement vouée au paraître et à la consommation à outrance. Les soupçons d'espionnage, la peur tenace d'une invasion par un tunnel, ne facilitent pas la vie des réfugiés qui, de plus, souffrent d'avoir laissé des proches dans l'enfer du Nord. Mais l'intégration n'est pas l'apanage des seuls nord-coréens. Mia, l'héroïne, ne trouve pas non plus sa place dans le pays qui l'a vue naître. Métisse, elle est coréenne pour les anglais et étrangère pour les coréens. Rejetée depuis sa prime enfance, elle se défend par de constantes provocations. Sa belle-mère, qui n'en finit pas d'expier une mauvaise action, la brutalise parce qu'est la preuve vivante de la trahison de son mari, alors elle rêve d'Angleterre comme d'un El Dorado quasi inaccessible. Son enfance difficile l'empêche de se lier et surtout de dévoiler ses sentiments. Pour se préserver, elle semble de glace et si son attitude peut entraîner des confusions, elle l'entoure aussi d'une aura de mystère. C'est d'ailleurs cela qui attire le diplomate fraîchement débarqué à Séoul. Thomas, sous ses airs de jeunes lions ambitieux, cache, tant bien que mal, sa carrière sur le fil du rasoir, son couple à la dérive et ses problèmes avec l'alcool. Sa liaison avec Mia ne l'arrête pas quand on lui demande d'enquêter sur elle. Quand il s'agit de remonter dans l'estime de ses chefs, les sentiments n'ont plus cours. Et après tout, la mystérieuse et secrète Mia pourrait être une espionne...Chacun, dans ce jeu de dupes, n'est pas celui qu'il semble être... Un roman riche de ses personnages froids en apparence mais secoués par leur tumulte intérieur. Famille, amour, espionnage, engagement, quête d'identité, trahison, suspense, tels sont les ingrédients du roman doux-amer d'Hannah MICHELL qui signe là un livre tout en tension, captivant et parfois émouvant. Une belle réussite. Un coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !