Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823812534
Code sériel : 4783
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La chambre des âmes

Éric MOREAU (Traducteur)
Date de parution : 20/03/2014
À la fin des années 1950, quand le jeune psychiatre James Richardson se voit offrir un emploi dans une institution psychiatrique perdue dans le fin fond du Suffolk, il n’a pas un regard en arrière. Il est chargé d’un projet très controversé : une thérapie pionnière au cours de laquelle des... À la fin des années 1950, quand le jeune psychiatre James Richardson se voit offrir un emploi dans une institution psychiatrique perdue dans le fin fond du Suffolk, il n’a pas un regard en arrière. Il est chargé d’un projet très controversé : une thérapie pionnière au cours de laquelle des patients sont maintenus endormis pendant des mois. Si cette procédure radicale et potentiellement dangereuse était un succès, cela pourrait signifier sa gloire professionnelle. Mais, rapidement, Richardson découvre des phénomènes étranges dans la salle de sommeil…
 
« Un roman fascinant… Tallis a réalisé un coup de maître dans l'horreur néo-gothique. »
The Washington Post
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823812534
Code sériel : 4783
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • stephanerenard Posté le 16 Mai 2021
    Angoissant à souhait. Cela faisait longtemps que je cherchais un roman avec l'ambiance oppressante d'un asile psychiatrique et un soupçon d'ambiance gothique et sinistre. J'ai vraiment été servi: cette histoire est très prenante, souvent bouleversante. Malgré les tentatives du narrateur de considérer les évènements avec une froideur médicale, celui ci se laisse peu à peu déborder par les événements et perd pied nous entraînant avec lui dans son décryptage terrifiant des événements. A travers l'intrigue, c'est évidemment une charge accusatrice contre un certain courant de la psychiatrie, triomphant à cette époque. C'est tout un corps médical à la dérive qui est ici décrit avec beaucoup de brio
  • Annicklecture Posté le 14 Mai 2020
    Ce titre est édité par les éditions 10/18 que j'apprécie de par l'écriture qui nous transporte réellement à une époque ancienne, ici dans les années 1950. Un roman noir sur les méthodes psychiatriques et les essais faits sur certains patients. L'auteur nous ouvre les portes sur une fiction imaginaire incrustée de faits réels. Il est lui-même docteur en psychologie renommé, spécialiste des troubles obsessionnels. J'ai beaucoup apprécié la douceur de l'écriture malgré les faits quelquefois cruels décrits. Une certaine brume plane au fil de l'histoire qui engendre une certaine angoisse. "Comme je contemplais ce monde étrange de supplices et de douleur, je m'émerveillai de l'extraordinaire capacité qu'à l'esprit humain d'imaginer des scènes d'horreur. Je ne croyais pas à la psychanalyse, mais sur un point précis, j'étais prêt à donner raison à Freud. Des choses horribles sont tapies dans l'inconscient, des atrocités qui s'expriment dans les rêves, ou auxquelles la chimie déséquilibrée d'un cerveau malade confère une substance illusoire." Wyldehope est un centre psychiatrique hors du commun, trois salles sont ouvertes aux patients, une pour les femmes, une pour les hommes et une en sous-sol pour quelques jeunes femmes qui y sont maintenues endormies, "une thérapie pionnière"… Le jeune psychiatre James Richardson y sera... Ce titre est édité par les éditions 10/18 que j'apprécie de par l'écriture qui nous transporte réellement à une époque ancienne, ici dans les années 1950. Un roman noir sur les méthodes psychiatriques et les essais faits sur certains patients. L'auteur nous ouvre les portes sur une fiction imaginaire incrustée de faits réels. Il est lui-même docteur en psychologie renommé, spécialiste des troubles obsessionnels. J'ai beaucoup apprécié la douceur de l'écriture malgré les faits quelquefois cruels décrits. Une certaine brume plane au fil de l'histoire qui engendre une certaine angoisse. "Comme je contemplais ce monde étrange de supplices et de douleur, je m'émerveillai de l'extraordinaire capacité qu'à l'esprit humain d'imaginer des scènes d'horreur. Je ne croyais pas à la psychanalyse, mais sur un point précis, j'étais prêt à donner raison à Freud. Des choses horribles sont tapies dans l'inconscient, des atrocités qui s'expriment dans les rêves, ou auxquelles la chimie déséquilibrée d'un cerveau malade confère une substance illusoire." Wyldehope est un centre psychiatrique hors du commun, trois salles sont ouvertes aux patients, une pour les femmes, une pour les hommes et une en sous-sol pour quelques jeunes femmes qui y sont maintenues endormies, "une thérapie pionnière"… Le jeune psychiatre James Richardson y sera intégré et aura seul la charge de ses services sous la direction du Dr Maitland. Et bien sûr, quelques faits étranges et anormaux vont venir ternir l'enthousiasme de ce jeune James… En dehors de l'histoire qui se déroule à l'intérieur de ce bâtiment, l'auteur nous promène aussi dans la nature environnante avec des mots délicats qui coupent un peu l'oppression dans laquelle on peut se retrouver. Ce roman est basé sur les pratiques de la psychiatrie effectuées dans les années 1950, l'auteur nous en donne les sources. Un roman noir, fascinant, angoissant, très bien écrit, avec un final exceptionnel. Je suis très heureuse de l'avoir sorti du fin fond de ma PAL.
    Lire la suite
    En lire moins
  • VALENTYNE Posté le 27 Janvier 2020
    Livre trouvé dans la boite à livre de mon village : J’ai été tentée par la collection Grands détectives...je m’attendais donc à une enquête dans le domaine médical. Ce n’est pas cela du tout : James Richardson, le narrateur, est médecin psychiatre. Il vient d’être embauché dans une clinique, Wyldehope, dans le Suffolk . Il ne va pas mener l’enquête mais plutôt essayer d’être un témoin impartial des phénomènes étranges qui se produisent. Sans être aussi éprouvant que l’angoisse générée par un Stephen King, j’ai trouvé que ce livre faisait très bien monter l’inquiétude : y a il un poltergeist ? Le chef de la clinique est il un psychopathe ou à la solde de la CIA ? Qui sont ces femmes que l’on maintient dans un sommeil artificiel ? L’action se passe en 1955 : le traitement de maladies psychiatriques se fait au moyen d’électrochocs et de cures de sommeil inquiétantes... les théories de Freud et de Jung sont ridiculisées par des médecins ayant tout pouvoir sur leurs patients ....quant à la fin elle est ambiguë à souhait... En un mot glaçant ....et efficace...
  • Moccha Posté le 3 Janvier 2020
    Un hôpital psychiatrique, perdu au fin fond de la campagne anglaise. Une salle de narcose, où l'on maintient les patientes endormies vingt heures par jour, que l'on réveille pour la toilette et les nourrir, que l'on rendort avec de fortes doses de médicaments, et pour complaire le tout, on leur inflige une fois par semaine des électrochocs.... Cette "maltraitance" dure des semaines, voire des mois... Cette thérapie a réellement existée... Un enfer, pour tous ces malades... Ce livre m'a torturée les méninges, quand il fallait que j'arrête ma lecture pour faire autre chose. L'auteur a-t-il voulu rendre ses lecteurs un peu fous ??? Un livre à lire absolument...
  • liliej56 Posté le 13 Avril 2019
    ❤❤❤🖤🖤 Mon premier de cet auteur que je ne connaissais pas. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture , personnages intéressant, histoire prenante , évolution positive qui fait que je ne voulais pas lâcher ce roman. Puis arrive la fin.... {des haricots j'ose le dire!} Et la patatra!! Le drame.. drôle de choix que cette fin de la part de l'auteur.. Rien ne laissait présager ceci , il jette un pavé dans la marre comme ça. Et à mon avis , c'est un non sens... Du coup seulement 3 coeurs....
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !